Que planter à l'ombre d'un arbre ?

Que planter à l'ombre d'un arbre ?

L’ombre a souvent un rôle discuté au jardin. Il y a ceux qui la recherche pour sa bienveillance, son sens de l’accueil par temps caniculaire et ceux qui la fuit pour sa luminosité un peu morose et son humidité parfois persistante. Pour les plantes, le débat sera le même. Alors que certaines plantes s’éteindront dans une ombre trop dense ou trop présente, d’autres y trouveront les conditions idéales à leur épanouissement.

Mais alors que planter à l’ombre d’un arbre, le long d’un mur ? Petit tour d’horizon des divers types d’ombre et des espèces adaptées.

Quel type de végétaux planter à l'ombre ?

Si certains végétaux ont impérativement besoin de soleil pour s’épanouir, fleurir, fructifier, grandir, d’autres trouveront dans l’ombre une alliée, une compagne bienveillante qui leur permettra de s’installer au mieux et de prospérer au fil des ans dans la meilleure des conditions. Mais outre ce point, il faudra prendre en compte l’impact sur les sols d’une exposition plus ou moins ombragée, l’humidité ou au contraire la sécheresse engendrée.

De quelle ombre parle-t-on ?

 

Quand on fait allusion au jardinage et à l’ombre, il est important de préciser, de nuancer, car toutes les ombres ne se “valent” pas quand il s’agit de culture et de plantations.

 

Il y a l’ombre constante, celle des sous-bois denses, des pieds de haies touffues, des façades gigantesques exposées plein Nord. Cette ombre-là, en plus d’être dense et continue est souvent synonyme de fraîcheur voire de froid et d’humidité.

Il y a les ombres légères, bien lumineuses, les orées de bosquets, les bordures de massifs, les murs exposés Ouest ou Est, les feuillages légers qui laisseront plus ou moins passer la lumière et le soleil au fil de la journée.

Il y a enfin les ombres saisonnières, celles des arbres et arbustes caducs, qui perdant leurs feuilles plus ou moins hâtivement, laisseront leur pied profiter de la lumière et des rayons solaires une partie de l’année.

Alors, comment choisir les plantes ?

 

Pour une ombre constante, vous vous tournerez vers des plantes de sous-bois qui apprécieront à la fois la pénombre et l’humidité ; des arbustes à fleurs d’hiver qui par définition ne comptent pas sur le soleil pour faire leur preuve, des vivaces d’ombre et quelques bulbeuses qui viendront égayer le décor au cœur de la basse saison. Les bulbes à fleurs seront d’ailleurs un choix judicieux quelles que soient les circonstances car leur saisonnalité vous permettra de caler au mieux à la réalité de votre milieu de culture. Assurez-vous tout de même d’un drainage impeccable (que la terre ne retienne pas l’eau), surtout en cas de milieu humide.

Si l’acceptation de l’humidité peut effectivement être un critère de sélection, la résistance à un sol sec le sera tout autant car certains végétaux, plantés en masse, en bosquet, en haie, en plus de projeter une ombre assécheront considérablement le substrat.

 

Vous vous tournerez alors vers des plantes de sol sec, peu gourmandes en eau, tout en vous assurant que les végétaux sélectionnés s’accommodent d’une exposition mi-ombragée au moins.

 

Enfin, vous prêterez attention aux desiderata de chacun, à leur bonne entente potentielle en termes de voisinage, de nutriment, d’entretien, etc.

 

Ces points étant précisés, abordons à présent plus précisément les plantes à choisir pour une plantation à l’ombre d’un mur, d’un arbre, d’une haie, en terrain sec ou très humide, en exposition plus ou moins ombragée, plus ou moins lumineuse…

Quelles plantes, fleurs installer à l'ombre d'un arbre ?

Planter au pied d’un arbre, c’est à la fois prendre en considération l’ombre projetée mais également le partage implicite des nutriments disponibles. Dans le cas d’une telle plantation, on s’assurera qu’aucun ne souffrira de la présence de l’autre. Petit tour d’horizon des plantes de bonnes compagnies.

Les feuillages graphiques

 

Ils sont une multitude à se satisfaire de situation ombragée, voire très ombragée, de quasi-pénombre souvent humide et fraîche.

On citera les fougères d’extérieur qui offrent un choix infini de feuillages, des plus fins aux plus exubérants, des plus lumineux aux plus impénétrables. Elles se plaisent en terre fraîche et légère et puisqu’elles aiment particulièrement les sols acides, on les plantera plus volontiers au pied de conifères par exemple.

 

On ne se privera pas des heuchères, d’autant plus que leurs fantastiques teintes illumineront, pour certaines, le plus triste des coins ombragés. Régalez-vous en plus de leur floraison délicate comme le feront aussi les butineurs tant celle-ci est mellifère. La luminosité de leur feuillage sera dépendant de la variété et de l’exposition au quotidien mais globalement, elles seront plus éclatantes sous un arbre à feuillage léger.

Si vous aimez les atmosphères japonisantes, les paysages spectaculaires, associez votre heuchère à un érable du Japon. Ils offrent de magnifiques associations.

Vous pourrez la planter dans son ombre en pleine terre mais également en pot.

 

Découvrez-en plus sur ce dernier avec notre article consacré à la culture de l’érable du Japon.

 

On clora cette sélection avec le lierre qui offrira une ambiance de sous-bois fantastiquement naturelle, en habillant de son feuillage uni ou panaché, vert clair ou sombre, petit et délicat ou imposant et coriace, l’ombre portée des arbres jusqu’à investir leur tronc.

 

Envie d’aller plus loin  ? Découvrez nos articles sur le lierre grimpant, ses variétés et sa culture et pourquoi laisser le lierre sur les arbres.

Les couvre-sols persistants

 

Installer un tapis végétal au pied d’un arbre présente bien des avantages. Au-delà du fait que certains couvre-sols nécessitent de l’ombre pour s’épanouir, les arbres bénéficieront également de leur présence car ces tapis fleuris apporteront de la fraîcheur, de l’humidité, une forme d’équilibre. Ils formeront un paillage bien utile tant à leur colocataire que pour le jardinier qui se verra, par là-même, débarrassé de la corvée de désherbage.

On choisira des plantes qui tolèrent voire affectionnent une ombre sèche et ne souffriront pas d’une concurrence déloyale avec des arbres gourmands

en eau. Et elles sont finalement assez nombreuses

dans ce cas…

 

La saxifrage, petite mousse fleurie de rocaille.

 

Le myosotis du Caucase qu’une délicate floraison bleu vif viendra habiller les feuilles en forme de cœur.

 

La petite pervenche ou Vinca minor qui tapissera les lieux d’un beau matelas vert luisant parsemé plusieurs mois durant de fleurs bleu pervenche plus nombreuses en ombre légère qu’en ombre dense.

 

Enfin, vous trouverez parmi les nombreux géraniums vivaces des variétés persistantes, en touffes compactes ou tapissantes, qui offriront une floraison gracieuse blanche, rose, mauve ou bleue durant de longs mois.

Les bulbes à fleurs

 

Les bulbes à fleurs précoces seront un choix parfait pour habiller le pied d’un arbre. Elles apporteront de la lumière, de la gaieté tout en ne souffrant ni de l’ombre ni de la perte d’humidité et de nutriment qu’un arbre gourmand pourrait entraîner en d’autres saisons.

Choisissez des bulbes de printemps à floraison hâtive comme le perce-neige, l’aconit d’hiver ou éranthis, les premiers narcisses ou encore les crocus qui pointeront le bout de leurs pétales dès février. Un peu plus tard, vous vous délecterez de la vue des anémones des bois et des jacinthes des bois.

 

Pour les arbres à feuillage persistant et à ombre dense, optez pour un cyclamen de Naples qui fleurira en fin d’été et jusqu’au cœur de l’automne et se satisfera tout à fait de cette situation. En fin de saison, tournez-vous vers d’autres bulbes automnales, le colchique,

un crocus d’automne ou un sternbergia, souvent appelé crocus jaune.

 

Envie d’aller plus loin ? Découvrez quand et comment planter les bulbes à fleurs et attardez-vous sur les variétés et la culture du narcisse, du crocus, des anémones, du cyclamen et du colchique.

Pour plus d’inspiration encore, consultez notre sélection de 9 plantes vivaces qui se plaisent à l’ombre et découvrez comment fleurir un tronc d’arbre !

Et que planter le long d'un mur ?

Fleurir la base d’un mur, c’est faire plusieurs choix. Cacher un bâti disgracieux ou au contraire jouer avec une matière noble et élégante, un mur en pierre naturelle, un beau bardage de bois. C’est profiter de l’ombre qu’il propose, plus ou moins longtemps dans la journée selon son exposition, bénéficier de l’abri qu’il apporte en zone venteuse ou sujette aux gelées, jouir de la chaleur qu’il restitue parfois.

L’exposition sera déterminante dans le choix des végétaux puisqu’elle conditionnera la nature de l’ombre, sa densité, son amplitude mais également la présence potentielle d’un ensoleillement.

Ainsi, au pied d’un mur exposé plein Sud et bénéficiant donc de peu d’ombre et de beaucoup de chaleur directe et restituée, vous installerez des plantes de climat doux, des essences méditerranéennes et exotiques, des aromatiques de plein soleil, des succulentes.

 

Au pied d’un mur exposé à l’Ouest, l’ombre ne sera présente que le matin, vous pourrez donc installer des végétaux demandant une bonne dose de soleil et ne craignant pas la chaleur ; ce sera par exemple le cas de la majorité des bulbes d’été.

 

Ce sont les murs exposés à l’Est et, plus encore, ceux exposés au Nord qui accueilleront les plantes d’ombre. Dans le premier cas, certaines aromatiques et certains petits fruitiers se réjouiront du soleil matinal mais apprécieront grandement d’être à l’ombre à certaines heures, particulièrement dans les régions les plus chaudes. D’autres plantent apprécieront non seulement l’ombre mais l’humidité bien souvent présente dans de telles expositions.

Enfin, le plein Nord sera le territoire des plantes de sous-bois et de la majorité des plantes de terre de bruyère. À vous, ici, hortensia, fougères, lierre, bruyères, rhododendron, azalée, camélia, etc.

 

Faites votre choix d’aromatiques en fonction de l’exposition de votre mur grâce à notre article Comment cultiver les plantes aromatiques ? Découvrez également que planter sur un balcon orienté plein Sud et tous nos articles consacrés à la culture des bruyères, camélias, hortensias ou rhododendrons.

Notre sélection de plantes pour l’ombre

Hortensia de Virginie 'Annabelle' 

À partir de 12,48 €

Heuchère Berry Smoothie®

À partir de 5,95 €

Heuchère 'Black beauty'

À partir de 10,72 €

Fougère Trompe d'Éléphant

À partir de 7,95 €

9 plantes vivaces qui se plaisent à l’ombre

Lire la suite

10 arbres à planter dans un jardin exposé plein sud

Lire la suite

10 variétés de plantes bisannuelles pour fleurir le jardin

Lire la suite