Anémone : plantation, culture et entretien

Anémone : plantation, culture et entretien

Qu’elle soit de Caen, de Grèce ou du Japon, l’anémone aime les voyages ! Cela expliquerait-il son joli surnom de « fille du vent » ? Rassurez-vous, une fois plantée dans un jardin, l’anémone s’y acclimate parfaitement. Du printemps à l’automne, ses charmantes fleurs colorées et deviendront vite indispensables. À vous de choisir l’espèce qui vous convient le mieux, ou adoptez-les toutes !

Présentation de l’anémone

L’anémone est une plante vivace comportant environ 120 espèces principalement originaires d’Europe. Elle se cultive également comme annuelle ou bisannuelle. Son nom provient d’anemo (vent en grec), en raison de ses beaux fruits plumeux transportés par les airs.

Ce genre se partage en 3 principaux groupes selon son type de floraison. Au printemps, les anémones à bulbe feront merveille avec des tulipes botaniques ou en simple tache de couleur en sous-bois. En été, les anémones simples ou doubles égaieront les bouquets estivaux. Et pour la rentrée, animez vos massifs avec les grandes tiges des anémones du Japon en association avec des graminées légères.

Espèces et variétés d’anémone

Entamons le bal des anémones par les belles du printemps. Si vous avez la chance de disposer d’un coin suffisamment à l’ombre, les frémissantes anémones des bois (Anemone nemorosa) feront votre bonheur. Attention, leurs rhizomes traçants les rendent parfois envahissantes, mais quelle beauté que ces tapis blanc crème ! Si votre cœur penche pour le bleu, optez pour la variété ‘Robinsoniana’ au coloris azuré. Les anémones de Grèce (Anemone blanda) éclaireront également de leurs pétales les premiers rayons de soleil printaniers. Ces jolies touffes vivaces au feuillage grisé présentent des fleurs blanches, roses ou bleues ressemblant fort à des marguerites. 

Plus tard dans la saison se déploie l’anémone des fleuristes (Anemone coronaria), qui invite à remplir ses vases de ces belles tiges empennées d’un feuillage finement lobé. Vous aurez l’embarras du choix entre les variétés à fleurs simples des anémones de Caen et les doubles du groupe St Brigid, le blanc pur de la variété ‘The Bride’ ou les fantaisistes variétés bicolores.

Dès août, les anémones du Japon (Anemone hupehensis x japonica) proposent de 6 à 8 fleurs blanches, roses ou rouges en coupelle posées sur un joli feuillage. Optez pour le tendre rose de ‘Königin Charlotte’ ou le blanc de ’Honorine Jobert’ qui culminent toutes deux à plus de 80/100 cm

Le saviez-vous ? Selon la légende, l’anémone des fleuristes a été prétexte à un savant espionnage industriel au XVIIe siècle. Son diffuseur exclusif, M. Bachelier, protégeait alors jalousement ses graines. Un conseiller à la cour a profité d’une visite pour passer son vêtement long sur les fructifications plumeuses des plantes et dérober ainsi les précieuses semences… Ni vu ni connu !  

Semis et plantation de l’anémone

La plantation des anémones s’effectue en automne, sauf pour les anémones de Caen qui seront installées au printemps. Si le semis demeure encore complexe, la plantation des bulbes, pattes ou tubercules ne requiert que peu d’efforts : il vous faudra simplement trouver l’emplacement idéal et planter vos anémones au bon moment. 

Choisissez pour les bulbes et tubercules un sol humifère et bien drainé. Plantez-les à une faible profondeur (5 à 8 cm) et espacez-les d’une quinzaine de centimètres. Arrosez ensuite. Vous pouvez également planter les anémones dans un pot bien drainé. 

Pour les vivaces ligneuses, plantez trois ou quatre godets d’anémone du Japon dans une terre fraîche et riche. Choisissez une exposition ensoleillée ou à mi-ombre, mais suffisamment à l’abri du vent, sous peine de voir vos protégées se coucher à la moindre rafale. Vous obtiendrez ainsi en deux ou trois ans une touffe de fleurs impressionnante.

Culture et entretien de l’anémone

Les anémones bulbeuses seront maintenues au sec après la floraison. Si vous le souhaitez, vous pouvez diviser certains tubercules pendant cette période de repos. Ensuite, maintenez-les en place sous un bon paillage pour passer la saison froide, ou hivernez vos bulbes et tubercules dans une pièce fraîche dans du sable. 

Les anémones du Japon pousseront sans souci à condition de leur assurer un sol suffisamment frais. Paillez-le si besoin pour préserver son humidité. Pour profiter au maximum de la floraison, supprimez régulièrement les fleurs d’anémones fanées. Pour multiplier vos anémones du Japon, préférez au semis trop complexe la division par touffe après la floraison. Opérez au printemps ou à l’automne.

Taille de l’anémone

Une fois la floraison terminée et l’hiver venu, prenez soin de rabattre les tiges des anémones du Japon.

Astuce Jardiland : si vous n’hivernez pas vos anémones, n’oubliez pas de signaler par une petite étiquette leur emplacement en hiver. Ainsi, vous n’aurez pas la surprise de déterrer votre protégée à la faveur d’une plantation !

Maladies et parasites de l’anémone

Les anémones sont des fleurs relativement robustes et peu enclines à la maladie. Méfiez-vous cependant de l’humidité stagnante qui affaiblit les racines. 

Le feuillage peut également être victime de la rouille (taches orange) ou de l’oïdium (taches blanches). Supprimez les branches les plus atteintes et évitez l’humidité excessive. En cas d’attaque massive, pulvérisez un fongicide.

Enfin, méfiez-vous des limaces qui raffolent de ses jeunes pousses. Mettez des barrières de cendres ou de copeaux fin de bois pour les décourager à s’approcher de vos plantes.

Notre sélection

Anémone De Grèce

À partir de 9,95 €

Anémone du Japon 'Pamina'

À partir de 3,20 €

Jardiland - Bulbes de Anémone St Brigide en mélange x20

Jardiland

3,95 €

Narcisse : plantation, culture et entretien

Lire la suite

Chèvrefeuille : plantation, entretien et taille

Lire la suite

Primevère : plantation, culture et entretien

Lire la suite