Érable du Japon : plantation, entretien et taille

Érable du Japon : plantation, entretien et taille

Star des jardins asiatiques, l’érable du Japon illumine de ses couleurs chaudes les cours et terrasses ombragées. Mais cet arbre recèle bien plus de surprises que vous ne le pensez : selon les variétés, son feuillage peut jouer les dentellières, faire aussi sensation au printemps ou laisser place en hiver à une écorce rouge vif. Tour d’horizon d’un arbre aux mille facettes.

Présentation de l’érable japonais

Arbre caduc à faible et moyen développement, l’érable du Japon (Acer palmatum ou Acer japonicum) possède un port arrondi et des feuilles lobées. Sa floraison timide laisse place à une jolie fructification de graines ailées (samares) en automne. 

Candidat idéal pour les petits jardins et la culture en pot, l’érable a aussi été adopté par les Japonais pour la beauté de son feuillage. De cette passion sont nés des centaines de cultivars, aux couleurs toujours plus originales. 

Si l’érable du Japon se plaît en solitaire, il profite également de la floraison de couvre-sols colorés (lysimaque, géranium vivace) pour rehausser son feuillage roux, ou de graminées légères pour concurrencer ses feuilles découpées. Enfin, les érables japonais sont les compagnons naturels des rhododendrons, andromèdes et camélias

Le saviez-vous ? Si vous vous rendez au Japon en automne, peut-être aurez-vous la chance d’assister au Momijigari ; la contemplation des feuilles d’automne (Kôyô). Éphémère et très poétique, cette fête rassemble les Japonais sous les frondaisons des érables et autres Gingkos.

Espèces et variétés d’érable du Japon

L’érable du Japon (Acer palmatum) donne sa pleine mesure en automne, où le vert moyen de ses feuilles laisse place à des coloris chauds, du jaune au pourpre. Mais depuis son arrivée dans nos contrées il y a quatre siècles, l’érable japonais n’a cessé d’enrichir sa palette : feuillage lacinié, frondaison éclatante, coloris originaux, il y en a pour tous les goûts ! 

Amoureux du rouge, les variétés d’érable ‘Atropurpureum’ (ou Acer atropurpurea) sont pour vous : au fil des saisons, toutes les nuances du bordeaux au vermillon se déploieront sous vos yeux. Dans les mêmes tons, l’érable dissectum ‘Garnet’ présente en plus des feuilles finement découpées du plus bel effet. Quant à ‘Sangokaku’ (ou ‘Senkaki’), il complète sa belle frondaison vert-jaune de tiges rouge vif en hiver. 

Si vous souhaitez éclairer un coin d’ombre, optez pour la variété ‘Butterfly’ qui panache de crème ses feuilles vertes. Quant à ‘Orange Dream’ ; son feuillage jaune orangé qui verdit l’été se pare d’un jaune d’or spectaculaire à l’automne.

Pour une terrasse, les amateurs de potées opteront pour des érables à faible développement, comme ‘Red Pigmy’ ou ‘Little Princess’

Tout nouveau tout beau, l’érable ‘Shirazz’ gagne à être planté en isolé. Ses feuilles éclaboussées de rose et rouge au printemps rougissent franchement en automne. Effet spectaculaire et lumineux garanti.

Semis et plantation de l’érable du Japon

Pour une plantation en pleine terre :

Choisissez d’abord un beau spécimen aux racines vigoureuses. Votre érable s’épanouira dans un espace lumineux, mais ombragé l’après-midi, et surtout à l’écart du vent. Ne choisissez pas de terre calcaire, mais un sol suffisamment humide et drainant, l’érable détestant avoir les pieds mouillés. Ensuite, disposez dans le trou de plantation des galets, puis un mélange de compost, terre de jardin et de pouzzolane. Après l’avoir tuteuré, il ne reste qu’à arroser copieusement votre nouveau protégé. 

Pour une plantation de l’érable du Japon en pot :

Grâce à l’érable japonais, les urbains aussi peuvent profiter d’un arbre sur le balcon ou la terrasse. Pour que votre plante s’épanouisse durablement, doublez le diamètre de votre motte pour choisir la taille de votre contenant. Prévoyez une bonne couche de billes d’argile pour assurer le drainage, et mélangez ensuite terreau et pouzzolane. La plantation s’effectuera au niveau du collet.

Culture et entretien de l’érable du Japon

Une fois votre érable du Japon en place, vous n’aurez que peu d’efforts à fournir pour son entretien. Le principal est de ne pas négliger l’arrosage, voire la brumisation du feuillage lors des épisodes de forte chaleur, au risque de voir les feuilles se dessécher. Pour faciliter cette opération, optez pour un paillage au pied. Il retiendra l’humidité en été et protégera les racines en hiver. 

Aérer régulièrement le pied et amender avec un compost bien mûr favoriseront la bonne santé de votre érable. 

Astuce Jardiland : l’érable du Japon est un grand assoiffé. Pour vous éviter la corvée d’arrosage sur les pots l’été, pensez à mettre en place un arrosage automatique. Vous pourrez ainsi partir en vacances l’esprit tranquille…

Taille de l’érable du Japon

L’érable du Japon peut faire un magnifique bonsaï. Au naturel, il appréciera une taille avant le débourrement des feuilles, soit entre novembre et mars. Agissez précautionneusement pour ne pas déséquilibrer votre arbre. En revanche, ôtez sans remords le bois mort et les branches sèches.

Maladies et parasites de l’érable du Japon

Feuilles desséchées, crispées ou raréfiées : méfiez-vous, ces symptômes ne sont pas toujours dus à des maladies ! L’érable du Japon n’aime ni le soleil direct qui brûle son feuillage, ni les vents qui le font tomber.

Plus sournois, l’ennemi le plus acharné de l’érable se nomme la verticilliose. Impitoyable, ce champignon attaque les racines de l’érable et le dessèche progressivement. Pour lutter contre ce fléau, mieux vaut prévenir que guérir : veillez à ce que votre érable bénéficie d’une terre bien drainée qui ne favorisera pas l’eau stagnante.

Côté parasites, l’érable appréciera l’aide des larves de coccinelle qui se régaleront des pucerons et la pulvérisation de savon noir pour le débarrasser des cochenilles.

Notre sélection

Erable du Japon

À partir de 4,95 €

Érable du Japon Doré 'Aureum'

À partir de 67,62 €

Érable Du Japon 'Trompenburg'

À partir de 57,77 €

Saule crevette : plantation, entretien et taille

Lire la suite

Arbustes à fleurs à floraison estivale

Lire la suite

Comment sculpter ses arbustes ?

Lire la suite