Choisir et planter les bulbes à fleur d’été

Choisir et planter les bulbes à fleur d’été

Inratables, les bulbes d’été apportent au jardin et sur la terrasse leurs floraisons spectaculaires et colorées. Dans les massifs et les plates-bandes, dahlias, lys, bégonias tubéreux, arums, cannas ou glaïeuls s’associent à merveille aux plantes vivaces ou annuelles. Sur la terrasse ou au balcon, les bulbes d’été en pot se cultivent facilement, pour former un décor plein de gaîté. Découvrez notre sélection de fleurs à bulbes vivaces pour cet été et tous nos conseils pour les planter et les voir fleurir rapidement.

Les différents types de bulbes d’été

Bulbes, cormes, tubercules et rhizomes

Une fleur à bulbe est une fleur dotée d’un étonnant organe de réserve souterrain. Après la floraison, cet organe a la capacité de se régénérer, après un temps de repos, pour produire chaque année de nouvelles fleurs en été !

 

Sous l’appellation générique « fleurs à bulbes » ou « bulbes fleuris », on regroupe en réalité des végétaux dotés de différents types d’organes de réserve. Il peut s’agir d’un véritable bulbe, en forme d’oignon, comme le bulbe de lys, par exemple ; mais aussi :

de cormes, de forme plus aplatie que celle des bulbes : par exemple, les cormes de glaïeuls ;

de tubercules, qui sont des portions de tiges ou de racines renflées : par exemple les tubercules des dahlias et des bégonias ;

ou encore de rhizomes, qui sont des tiges horizontales souterraines portant des racines : par exemple les rhizomes des cannas.

Une large palette de bulbes d’été

Fleurs d’été généreuses et inratables, les plantes à bulbes estivales se déclinent en une extraordinaire palette de formes et de couleurs.

 

Le raffinement des lys

Emblème historique des rois de France, la fleur de lys est majestueuse, raffinée et dégage un parfum inoubliable. Le lys de la Madone, d’un blanc pur, est sans doute le plus connu, mais il existe de très nombreuses variétés de lys aux couleurs les plus variées : rose, jaune, abricot, grenat… Au jardin comme sur la terrasse, les hautes hampes florales de cette bulbeuse magnifique sont particulièrement élégantes, avec des floraisons qui s’échelonnent de mai à août.

 

L’étourdissante variété des dahlias

De tous les bulbes d’été, les dahlias sont probablement les plus utilisés au jardin, d’autant plus que leur floraison se prolonge jusqu’en automne. La variété de leurs formes, de leurs couleurs et de leurs tailles a de quoi satisfaire tous les types de jardiniers.

Il existe par exemple des dahlias nains, parfaits pour fleurir une jardinière d’été, aussi bien que de grands dahlias de 180 cm de haut, spectaculaires au jardin lorsqu’ils émergent d’une plate-bande. Quant aux formes des fleurs, elles vont de la modeste fleur plate et du joli pompon rond à l’exubérance des grands dahlias cactus, dont les longs pétales s’enroulent sur eux-mêmes.

Le flamboiement des cannas

Aimant la chaleur, les cannas sont très présents sur la Côte d’Azur et dans le midi de la France, où ils sont en fleurs de juillet à septembre. Ils présentent de larges feuilles vertes ou pourpres et des fleurs de forme originale, aux couleurs intenses. Les variétés classiques peuvent atteindre 150 cm de haut, tandis que les variétés naines culminent à 70 cm et conviennent mieux aux bordures et à la plantation en jardinière.

 

L’exotisme des arums

Fleurissant par vagues de mai à septembre, les arums se caractérisent par un feuillage vert touffu et une spathe enroulée en forme de cornet.

Le plus classique des arums est l’arum d’Éthiopie, blanc avec un spadice en forme de bâtonnet jaune. Il existe cependant des arums d’allure plus exotique encore, aux spathes de couleurs vives.

Le charme des bégonias

De petite taille, les bégonias tubéreux sont souvent cultivés en pot au balcon. Rien n’empêche cependant de les utiliser au jardin, où ils forment par exemple de très jolies bordures de massifs. À l’inverse des autres bulbes à floraison estivale, les bégonias tubéreux préfèrent les expositions ombragées. En cela, ils sont précieux pour les coins d’ombre ou de mi-ombre, qu’ils illuminent de leurs couleurs allant du rose pâle au rouge, en passant par le rose pêche, le rose vif et l’abricot.

 

Les coloris somptueux des glaïeuls

Au jardin, les longs épis colorés des glaïeuls sont quelque peu passés de mode. Par contre, ce sont les toutes premières plantes à cultiver dans un massif consacré aux fleurs coupées. Si vous aimez les bouquets, n’hésitez pas, les glaïeuls sont incomparables en vase et la richesse de leurs coloris est un régal !

Quand planter des bulbes à floraison estivale ?

En règle générale, un bulbe d’été se plante au printemps pour profiter d’une floraison de l’été jusqu’à l’automne.

 

Selon les régions, plantez vos bulbes entre fin mars et début juin, selon les bulbes le climat de votre région : en pratique, attendez pour procéder à la plantation que tout risque de gelées nocturnes soit écarté.

 

Deux exceptions à la règle existent cependant : le lys de la Madone et l’arum d’Éthiopie se mettent en terre en automne, en septembre, pour fleurir à partir de mai.

 

Dans un autre ordre d’idée, il est possible de planter certains bulbes (dahlias, bégonias, cannas) en intérieur, en pot, dès la fin de l’hiver. Transférés au jardin vers la mi-mai, ils fleuriront plus tôt que leurs congénères mis en place en pleine terre au printemps.

Comment planter des bulbes à fleurs d’été ?

Comme pour toute plante, la floraison d’un bulbe de fleur est déterminée par l’emplacement de plantation et la qualité du sol :

En règle générale, les bulbes à floraison estivale apprécient les expositions ensoleillées. Cependant les bégonias tubéreux, se plaisent dans les endroits ombragés et les arums acceptent la mi-ombre.

Tous les bulbes se plaisent dans les sols bien drainés et plutôt légers. Évitez de les installer dans les zones humides et marécageuses, hormis les arums qui apprécient ce type de milieu. Si votre terre est lourde, allégez-la avec des gravillons.

 

Une fois l’emplacement choisi, ameublissez le sol en profondeur. Utilisez alors un plantoir à bulbes pour faire vos trous de plantation. La profondeur de plantation figure sur l’emballage des bulbes et dépend de chaque plante : certains bulbes demandent à être faiblement enterrés (bégonias), d’autres plus profondément (lys).

Veillez également à planter bulbes et tubercules dans le bon sens :

Les bulbes et cormes se plantent pointe en haut.

Les tubercules de bégonias se plantent au contraire partie creuse vers le haut.

Pour planter un bulbe en pot, disposez une couche drainante (billes d’argiles) au fond du contenant, puis emplissez ce dernier d’un terreau léger et plantez le bulbe à la profondeur recommandée.

Dans tous les cas, après avoir mis bulbes, cormes, tubercules ou rhizomes en terre, arrosez-les après avoir tassé légèrement le sol, puis laissez-les vivre leur vie sans vous en occuper davantage. Le moment venu, ils fleuriront sans vous avoir demandé aucun soin !

 

Après la floraison, il vous faudra arracher la plupart des bulbes à floraison estivale. Les dahlias, bégonias, cannas et glaïeuls ne supportent pas le froid : vous les stockerez dans un local sec et hors gel pendant l’hiver et les replanterez au printemps suivant pour un nouvel été fleuri.

Là encore, deux exceptions :

rustiques, les bulbes de lys peuvent rester en terre tout l’hiver ;

semi-rustiques, les bulbes de l’arum d’Éthiopie peuvent rester en place dans la plupart des régions, moyennant un paillage protecteur.

Le saviez-vous ? Les fleurs à bulbes ont à leur disposition dans leur organe de réserve tous les nutriments nécessaires, aussi n’est-il pas utile d’incorporer un engrais à la terre de plantation.

6 arbustes à floraison estivale

Lire la suite

Dahlia : variétés, plantation et entretien

Lire la suite

Canna : plantation, culture et entretien

Lire la suite