Quel paillage minéral choisir ?

Quel paillage minéral choisir ?

Limiter le désherbage, réduire l’arrosage, protéger les sols, isoler les plantations ! En plus de son fort pouvoir ornemental, le paillage présente de nombreux atouts. Après un bref passage en revue des solutions et de leur impact, nous reviendrons plus en détail sur le paillage minéral, ses différentes formes et leurs spécificités

Pourquoi pailler ?

Les raisons sont nombreuses et les avantages tout autant. Retour sur quelques-uns des bénéfices les plus communs du paillage qu’il soit minéral ou végétal.

Seuls les paillages organiques comme le foin, les déchets de tonte ou encore le paillis de miscanthus

par exemple, présenteront un intérêt nutritif

lors de leur décomposition.

 

Hormis cette exception, tous les paillages auront pour résultat de limiter le désherbage car les herbes indésirables, ainsi privées de lumière, pousseront peu ou pas, de réduire l’arrosage car la présence d’un paillis limite l’évaporation , de protéger les sols qui souffriront moins de lessivage et d’érosion lors des intempéries.

 

L’effet isolant et/ou régulateur en termes de température sera lui fonction de la matière choisie.

 

On peut aisément voir que le paillage présente ainsi un bénéfice économique (moins d’eau, moins d’amendement, moins de perte de culture), écologique (moins d’intrants, moins de gaspillage de ressources)

et bien sûr décoratif tant certains paillis ont

un esthétisme intéressant.

Quels sont les différents types de paillage ?

Ce sont deux grandes familles de paillage qui sont aujourd’hui proposées :

les paillages organiques et les paillages minéraux.

 

Les paillis organiques

 

Ils sont nombreux, à composer vous-même ou à acheter dans votre jardinerie.

Pour un paillage végétal de proximité, optez pour les feuilles mortes ou les déchets de tonte. Si vous avez un grand jardin arboré, équipez-vous d’un broyeur puis composez votre propre broyat et votre BRF (bois raméal fragmenté). Envie d’en savoir plus ? Découvrez comment utiliser un broyeur de végétaux.

Si vous êtes adepte de ses solutions “maison”, lancez-vous dans le compost qui fera un excellent paillage de surface. Découvrez comment réussir son compost. Sollicitez les agriculteurs pour le foin et la paille.

 

Tournez-vous à loisir vers des paillis végétaux commercialisés : paillettes de chanvre, de lin, de miscanthus pour leur petit apport nutritif et leur esthétisme discret ; cosses de cacao, de sarrasin, éclats de coco pour leur originalité ; écorces et copeaux de bois et couleurs diverses en fonction du type de sol et des plantations. Ou optez pour des toiles organiques, des feutres végétaux en lin, en coco ou encore en jute, plus durables.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur le paillage végétal.

Les paillis minéraux

 

Nous reviendrons plus loin sur les diverses formes de paillage minéral et les divers matériaux proposés. Nous verrons que certains ont quelques spécificités mais nous pouvons d’ores et déjà mettre en avant quelques avantages et inconvénients généraux concernant le paillage minéral.

Soulignons, par exemple, que contrairement au paillage végétal, le paillage minéral ne joue pas un rôle d’apport nutritif complémentaire pour le sol et vos plantations.

 

Et il sera souvent plus cher. Il sera par contre bien plus durable – ce qui compensera son coût.

Et sera un atout majeur pour vos plantes de climat doux à plusieurs niveaux.

 

D’une part, il habillera parfaitement le pied des plantes qui réclament un sol sec, caillouteux, celles qui ne réclament que très peu d’eau (les plantes dites xérophytes).

Et aux plus frileuses, il restituera la nuit une grande partie de la chaleur engrangée le jour.

 

Enfin, le paillage minéral propose une diversité et une qualité esthétiques telles qu’il sera sans peine un élément clé de vos mises en scène végétales.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez nos conseils pour bien choisir votre paillage.

Quel paillage minéral choisir ?

Nous avons vu tous les avantages à pailler et les grandes familles de paillage. Revenons à présent plus précisément sur le choix de paillage minéral pour le jardin qui s’offre à vous.

Les billes d’argile

 

100% minérales, les billes d’argile ont bien des propriétés. Elles entreront dans la composition d’un substrat dont vous voulez améliorer les qualités drainantes ; vous ajouterez pour ce faire environ 10% de billes d’argile au mélange final.

 

Pour profiter de leur pouvoir de drainage, vous pouvez également en tapisser le fond de vos pots, bacs et jardinières sur une hauteur de 4 cm environ.

 

Mais les billes d’argile constituent également un excellent paillage minéral. Elles évitent l’évaporation rapide de l’eau après un arrosage.

Mieux encore, leur pouvoir de rétention d’eau permet de conserver durablement de la fraîcheur au pied et de restituer progressivement l’eau retenue.

 

Enfin, on mentionnera ses qualités ornementales et la légèreté du matériau qui ne grèvera pas la lourdeur de vos contenants.

La pouzzolane

 

Roche volcanique poreuse, la pouzzolane fait elle aussi preuve d’un fort pouvoir de rétention d’eau qui sera complété par une bonne isolation thermique.

 

Choisissez-la en calibre assez important pour une meilleure tenue en surface et installez-la en couche épaisse d’au moins 4 cm.

 

Avec son allure très naturelle et sa belle teinte chaude, n’hésitez pas à habiller vos massifs de ce paillage minéral au prix certes plus élevé que les billes d’argile mais à très fort pouvoir décoratif !

L’ardoise

 

Pour une décoration résolument contemporaine, optez pour l’ardoise. Sa teinte apportera de l’élégance et de la modernité à vos mises en scène végétales.

 

Vous la trouverez sous forme de paillette ou de copeaux de calibre plus ou moins important.

 

Outre ses qualités ornementales, profitez de son pH acide et sa richesse en fer pour accompagner utilement vos plantes de terre de bruyère ; laissez ainsi vos hortensias, camélias et autres azalées se régaler de cette présence à leur pied !

 

Autre atout, son rôle de régulateur de température ; l’ardoise accumule la chaleur diurne pour la restituer la nuit, une aubaine pour les plantes de climat doux qui apprécieront une douceur constante.

 

Si son poids conséquent peut alourdir vos potées, elle permettra également de lester avec classe certains contenants, une aubaine en région ventée ou pour les arbustes et arbres volumineux.

Les graviers

 

Une fois encore, on mettra en avant le pouvoir ornemental de ce paillis minéral dont vous pourrez choisir l’esthétisme puisqu’il en existe de plusieurs calibres et de plusieurs teintes.

 

Choisissez-les assez gros pour une meilleure tenue en surface et installez-les en couche de 6 ou 7 cm pour une meilleure efficacité et durabilité.

 

Leur qualité drainante et isolante seront appréciées de toutes les plantes craignant l’humidité. Plantes de rocailles, succulentes et méditerranéennes apprécieront cette compagnie. Ce paillage minéral structurera joliment vos bordures et vos massifs.

 

En région très ensoleillée, ne le choisissez pas trop blanc pour éviter un effet désagréable de réverbération.

Pour la création de vos jardins secs ou encore de votre jardin zen, le paillage minéral sera un élément incontournable. Vous pourrez compléter cette liste avec d’autres types de paillages minéraux qui seront autant d’éléments forts de votre décoration : les galets apporteront de la rondeur, de la douceur et ancreront le décor dans le paysage. Le sable apportera de la finesse, de la légèreté à l’ambiance. Tous deux accueilleront des végétaux xérophytes (qui aiment les sols caillouteux et demandent peu d’eau) comme les cactus ou les agaves, habilleront à la perfection le pieds de conifères nains, serviront de support à quelques mousses et plantes basses dans des décors japonisants et des rocailles.

 

Vous pourrez également, au sein d’un même massif, alterner entre paillage minéral et paillage végétal selon les besoins des plantes mais également vos goûts esthétiques. Travaillez les accords de teintes, un camaïeu de brun en accompagnant vos écorces de pin de pouzzolane ou de jolis contrastes avec des paillages organiques sombres comme les cosses de cacao et un gravier rosé qui se mettront en valeur l’un l’autre.

Pour plus d’inspiration, découvrez comment créer un jardin sec et retrouvez notre sélection de 26 plantes qui supportent le manque d’eau et apprécieront un paillage minéral !

Notre sélection de paillages minéraux

Jardiland - Billes d'argile 6L

Jardiland

4,50 €

Natur Déco - Ardoise décorative noire 15/30 23 kg sac 20L

Natur Déco

16,95 €

Gravier blanc en seau de 3L

Jardiland

7,95 €

Jardiland - Copeaux gris ardoise 50 L

Jardiland

12,95 €

Quel paillage pour les arbres ?

Lire la suite

Quel paillage utiliser pour les rosiers ?

Lire la suite

Faut-il désherber avant de poser une toile de paillage

Lire la suite