Quand tailler les haies ?

Quand tailler les haies ?

Votre jardin est délimité par une belle haie libre, un alignement de plantes de haie feuillues ou fleuries.

 

Vous vous isolez des regards grâce à un écran végétal aux lignes rigoureuses.

Vous avez opté pour des feuillages persistants, des conifères infatigables ? Vous avez également intégré des arbustes au feuillage caduc qui se parent parfois d’or ou de cuivre avant de disparaître l’hiver ?

 

Quel que soit le style de votre haie, l’entretien et en particulier la taille sera la garantie d’un bel aspect, dense, régulier, conforme à l’esthétisme souhaité. La nature des végétaux qui la compose influera sur le type de taille et le calendrier. Ainsi, qu’il s’agisse de former ou d’entretenir, de sculpter ou de rajeunir, quand faut-il tailler les haies d’ornement ?

Quand tailler les haies en formation ?

La taille de formation va donner à vos plantes de haie la ligne à suivre. Elle permet de dynamiser la croissance, de stimuler la ramification tout en déterminant sa structure pour une silhouette finale dense et bien équilibrée.

À la plantation

 

Effectuez une petite taille. Rabattez les arbustes à feuillage caduc à 1/3 de leur hauteur. Épointez les arbustes à feuillage persistant.

 

Dès le printemps suivant et pour 3 ans au moins

 

Dès lors que le risque de gel est écarté, entreprenez

la taille de formation à proprement parler, généralement

à l’aide d’un sécateur, propre et bien aiguisé.

Pour les feuillus, rabattez l’arbuste à 20 cm du sol

la première année puis supprimez le 1/3 de leur hauteur

les années suivantes jusqu’à obtention de la forme

et de la densité voulues.

 

Pour les conifères, rabattez de moitié les pousses de l’année sans jamais étêter la flèche principale.

Et la taille d'entretien ?

Votre haie à présent formée, il s’agit de lui conserver une belle silhouette mais également de préserver sa santé. Selon le résultat attendu, le type de haie choisie et les végétaux sélectionnés, vos interventions seront plus ou moins importantes, plus ou moins fréquentes et de nature très différente.

De manière générale, procédez hors gel et hors canicule, par temps sec et couvert.

 

Assurez-vous d’avoir un équipement adéquat, propre, désinfecté entre chaque végétal et bien aiguisé. Sécateur, cisaille, taille-haie, ébrancheur ? Découvrez comment choisir ses outils de taille, comment bien choisir son coupe-branches ou encore quel taille-haie choisir pour son jardin.

 

Alors que les haies strictes demanderont des interventions régulières et précises, les haies libres seront bien moins exigeantes.

Cette taille d’entretien douce consistera seulement en un nettoyage, à supprimer bois mort et branches mal placées.

 

Selon le type de végétal utilisé, vous interviendrez à la fin de l’été ou à la fin de l’hiver et pas obligatoirement tous les ans !

La taille des haies caduques

 

Quand tailler les haies de troènes ou encore les charmilles, ces petites haies champêtres de charmes parfois mélangées au hêtre ou au noisetier ?

 

Pour une allure un peu sauvage, pratiquez une taille douce comme expliqué plus haut.

 

Pour des silhouettes strictes, la taille surviendra 2 à 3 fois par an selon la rapidité de croissance et la vigueur de l’espèce choisie.

 

En règle générale, on réalise une taille de début de printemps, avant le débourrement, ce moment où les bourgeons commencent à s’ouvrir pour régénérer l’arbuste puis avant l’hiver dès lors que toutes feuilles sont tombées.

 

Une taille estivale intermédiaire peut permettre de reprendre la silhouette après la pousse de printemps mais également de la réduire et ce faisant de réduire le besoin en eau.

La taille des haies persistantes

 

Quand tailler les haies persistantes de chalef (éleagnus), de buis ou le photinia ? Et quand faut-il tailler des haies plus spécifiques de bambous ou de lauriers ?

Pour ces derniers, le choix de la variété influe sur les règles de taille.

Pour un laurier cerise, du Portugal ou encore un laurier sauce, une taille de printemps (après les dernières fortes gelées) accélèrera la croissance, une taille d’automne la ralentira. Pour un laurier-tin, coupez les rameaux ayant fleuri juste après leur floraison, généralement fin mars.

Envie d’aller plus loin ? Découvrez quand et comment tailler une haie de laurier.

 

Concernant les bambous, le nettoyage prime ; il survient au tout début du printemps et consiste en une suppression des chaumes morts et des plus anciens d’entre eux. À la même époque, les touffes de bambous nains se taillent à 10 cm du sol. Si vous souhaitez maîtriser la hauteur des plus grandes variétés, taillez les nouvelles pousses à chaque début d’été.

Allez plus loin avec notre article dédié à la haie de bambou.

Pour le photinia, il s’agira bien sûr de maintenir la silhouette souhaitée mais la spécificité esthétique de l’arbuste sera également à mettre en valeur. En effet, le photinia se couvre de jeunes pousses d’un rouge flamboyant que vous souhaiterez préserver. La taille de votre haie sera donc semestrielle : sévère au cœur de l’été, juste après la floraison, généralement fin juillet puis plus légère en automne, après la repousse pour peaufiner la silhouette.

 

Le buis et d’autres persistants comme le houx crénelé par exemple connaissent bien des façons d’être taillés – en topiaire, en nuage, sur tige. Dans le cas d’une conduite en haie, la taille d’entretien permet de conserver la forme choisie et peut survenir tout au long de la belle saison, d’avril à octobre.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez comment tailler les buis en général et comment tailler les buis avant l’hiver en particulier.

Enfin quand tailler les haies de conifères ? Taillez le bois vieux de 2 ou 3 ans tous les ans au début du printemps puis en fin d’été entre août et septembre. Choisir ce créneau permettra une meilleure cicatrisation de vos cyprès, sapins et autres ifs. Envie d’aller plus loin ? Découvrez par exemple quand et comment tailler une haie de thuyas.

Le cas des haies fleuries

 

C’est la période de floraison qui détermine la période de taille. Les arbustes à floraison printanière se taillent après la floraison, ceux à floraison estivale ou automnale se taillent à la fin de l’hiver.

 

Si la floraison est suivie de petites baies comme c’est le cas pour le pyracantha par exemple, quand tailler ce type de haies pour favoriser la présence des oiseaux ? Outre une taille printanière pour conduire la silhouette, taillez légèrement en fin d’été afin d’éclaircir la végétation et de permettre ainsi aux baies de mieux mûrir. Envie d’aller plus loin ? Découvrez comment tailler le pyracantha ou buisson ardent.

 

Enfin, pour ceux d’entre vous qui jardinent avec la lune, quand tailler les haies pour en contenir au mieux les parties aériennes ? En lune descendante car à cette période, la sève redescend pour se concentrer sur le système racinaire. Privilégiez un jour Feuilles.

Quelques précisions

Tous les conseils donnés ci-dessous seront à adapter à la réglementation en vigueur, à votre positionnement personnel en matière d’écologie et à vos pratiques en terme de jardinage. Petit tour d’horizon.

La règlementation sur le bruit

 

Prendre conscience des effets néfastes du bruit sur soi et sur les autres permet de développer un cadre de vie bien plus plaisant pour tous.

 

Appuyez-vous sur la réglementation en vigueur dans votre localité. En règle générale, les activités générant du bruit sont autorisées en semaine de 8h30 à 19h, le samedi de 9h à 12h et de 15h à 19h, le dimanche et les jours fériés de 10h à 12h. Certaines collectivités les interdisent le dimanche et/ou les jours chômés.

 

Vous pouvez également vous adapter à votre entourage quand cela est possible. Le rythme n’est pas le même selon que l’on est actif ou retraité, jeune ou moins jeune. Bienveillance et communication sont souvent la clé pour un voisinage apaisé.

 

Enfin, rappelons que le bruit n’importune pas que les humains, la faune est dérangée parfois à l’extrême

par la multiplication des nuisances sonores

dans leur milieu naturel.

La réglementation sur la taille

 

Là encore, interrogez votre mairie pour connaître les éventuelles dispositions spécifiques locales. En règle générale, concernant les obligations de distance et de hauteur : votre haie est impérativement installée à au moins 50 cm de la limite de votre propriété et est maintenue en-dessous des 2 m de hauteur. Si votre haie dépasse 2 m de haut, elle doit être située à au moins 2 m de distance du terrain voisin.

 

Quant aux règles calendaires, ce sont des règles de bons sens rappelées régulièrement par les associations et services de l’État dédiés à la protection de l’environnement comme la LPO ou encore le très officiel OFB (Office français de la biodiversité). Certes seules les haies situées en bordure de parcelles agricoles sont concernées par l’interdiction de taille du 1er au 31 juillet, mais il est fortement recommandé à chacun d’entre nous de s’abstenir de tailler entre le 15 mars et le 31 juillet. C’est à cette période que les oiseaux nicheurs se réfugient dans les haies pour se reproduire et nidifier !

Notre sélection pour des haies bien taillées

Taille haies électrique RHT5150

Ryobi

64,99 €

Greenworks - Taille-haies 48V lame 61cm + 1 batterie 2Ah+chargeur

Greenworks

Prix normal 219,99 € Prix Spécial 199,99 €

Fiskars - Cisaille à haies crémaillère centrale PowerGear™ HS72

Fiskars

60,50 €

Comment et quand tailler une haie de laurier ?

Lire la suite

Comment planter une haie et choisir ses arbustes ?

Lire la suite

Quelle haie choisir pour mon jardin ?

Lire la suite