Comment tailler les buis ?

Comment tailler les buis ?

Le buis habille de prestigieux parcs et symbolise à merveille le jardin à la française. En haies basses ou hautes, en topiaires plus ou moins élaborées, taillés en nuages pour une ambiance japonisante, les buis habilleront avec charme votre extérieur. Nous vous disons tout sur la taille de ce grand classique, des diverses tailles de formation à leur entretien au fil du temps…

La taille de formation

La taille de formation s’effectue sur les jeunes buis, au printemps, généralement sur trois années.

La première année, amorcez le dessin de la forme souhaitée ou taillez en haie basse selon l’effet escompté. Sélectionnez les charpentières, c’est-à-dire les branches qui vont constituer la silhouette et supprimez les autres à la base. Raccourcissez les rameaux restants à une vingtaine de centimètres du sol.

 

La deuxième année, rabattez les branches nouvelles, les rameaux, qui sortent de la forme.

Ne raccourcissez pas de plus de 5 cm pour que l’arbuste ait une chance de s’étoffer.

 

La troisième année, peaufinez la forme en taillant les extrémités des nouvelles pousses.

 

Cette opération s’effectue avec une cisaille à haie ou une cisaille à buis dont les lames sont plus courtes et, pour les finitions, un sécateur ou un ciseau à buis. Les outils sont bien aiguisés et systématiquement désinfectés à l’alcool à 90°.

La taille d’entretien

La taille d’entretien va permettre de conserver la forme choisie. Elle a lieu à la belle saison, d’avril à octobre. Dans le cas d’une haie, où les oiseaux aiment beaucoup nicher, vous attendrez de préférence

la fin de l’été ou l’automne car il est interdit, en France, de tailler les haies en période de reproduction des oiseaux, à savoir du 1er avril au 31 juillet.

Dans un premier temps, supprimez les branches mortes ou abimées mais également toutes les branches qui vont à l’encontre de la forme souhaitée. Puis, à la cisaille à main, travaillez la silhouette en coupant les extrémités des rameaux.

 

Pour une haie bien droite, n’hésitez pas à vous aider d’un cordeau. Commencez par tailler les côtés, de bas en haut. Donnez une légère pente à votre mouvement de manière à ce que la haie soit à la base qu’au sommet. Ceci permettra au pied de votre buis de recevoir plus de lumière et de soleil. Puis taillez le dessus de votre haie à la hauteur souhaitée. Lorsque vous travaillez en hauteur, installez un escabeau stable sur une surface bien plane. Dans cet exercice de taille, protégez-vous avec une bonne paire de gants et des lunettes de protection.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur la taille du buis avant l’hiver.

Les tailles artistiques

Pour des formes travaillées, vous pourrez partir d’un de nos buis préformés et entretenir la forme par de petites tailles modérées, précises et régulières. Vous pouvez également choisir de remodeler une forme classique.

L’art topiaire

 

Pour réaliser des topiaires, formes géométriques – boules, pyramides et autres spirales – ou des sculptures plus complexes, comme des animaux, vous pouvez vous aider de guides en bois ou en carton, de gabarits et autres armatures grillagées disponibles dans le commerce. Apposés sur votre arbuste, ils guideront votre geste et vous n’aurez alors plus qu’à couper les parties qui dépassent.

Pour l’entretien de vos topiaires, procédez à la cisaille à main par coupes progressives, nettes et courtes. Tournez autour du sujet et prenez régulièrement du recul pour avoir une vision d’ensemble. Intervenez de mai à septembre, et aussi souvent que cela est nécessaire pour maintenir une silhouette propre et bien dessinée.

 

Conseil Jardiland : pour des sculptures végétales complexes, choisissez de préférence des buis à petites feuilles plus faciles à manipuler.

La taille en nuage

 

Pour une taille japonisante de type arbre en nuages, le processus de mise en forme démarre à la fin de l’automne, en période de repos végétatif. Ici il ne s’agit pas de donner une nouvelle forme au buis mais de modeler la forme existante jusqu’à obtenir une silhouette horizontale harmonieusement découpée en une succession de petits nuages végétaux.

 

Choisissez un buis ancien, bien installé, un arbuste de belle hauteur et de beau volume. L’idée sera de dégager une charpente et de former aux extrémités des branches de petits plateaux de verdure. L’opération se réalise sur plusieurs années, avec patience, lenteur et précision, ce qui fait d’ailleurs partie du charme de cette technique.

 

Commencez par débarrasser votre buis du bois mort des branches qui se croisent, de celles qui poussent vers le centre et à la verticale.

Choisissez avec attention les branches charpentières, celles qui formeront la silhouette. Supprimez les rameaux situés entre ces branches. Débarrassez les branches choisies de toutes les pousses indésirables de manière à obtenir une silhouette épurée et à concentrer le regard sur les futurs nuages.

La forme tabulaire de la silhouette pourra également être encouragée en dirigeant et maintenant à l’horizontale, avec de la cordelette ou des filins, les branches encore souples.

Les nuages seront façonnés à distance du tronc central, harmonieusement distribués pour ne pas se gêner les uns les autres et être vus de tous. Leur taille est modérée et attentive, il s’agit de former une masse arrondie sur le dessus, plutôt plate sur le dessous, un plateau plus ou moins étalé, plus ou moins bombé.

 

Une taille d’entretien minutieuse permettra, année après année, de peaufiner le rendu. Elle sera l’occasion d’un maintien ou d’une reprise de la forme des plateaux, d’un nettoyage des branches entre chaque plateau avec suppression des bois morts et des pousses indésirables.

 

Si un sécateur sera nécessaire pour la coupe des branches, les nuages se taillent à la cisaille à buis ou mieux encore avec des ciseaux japonais qui permettent un meilleurs accès au cœur du végétal et une plus grande précision dans la coupe.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article comment sculpter ses arbustes ?

La taille de rajeunissement et de réparation

Il se peut que vous ayez dans le jardin un buis vieillissant, fatigué, informe, se dégarnissant par endroit. Celui-ci supportera une taille sévère sans sourciller et retrouvera toute sa splendeur.

En fin d’automne ou au début de l’hiver – hors période de gel – taillez sévèrement votre sujet en raccourcissant les vieilles branches à 40 cm du sol. Pour une coupe franche et nette des grosses branches, utilisez une scie à main ou un ébrancheur.

 

Si l’arbuste est volumineux et en très mauvaise forme, vous pouvez agir par étape, sur plusieurs années, une section après l’autre.

 

Après chaque session de taille, fertilisez avec un compost bien mûr pour aider à la convalescence.

 

Dans le cas d’une attaque de pyrale, intervenez dès la fin de l’été, par temps sec.

Commencez par tailler normalement les parties saines. Puis, supprimez toutes les parties contaminées. Enfin, éclaircissez le cœur de l’arbuste pour accentuer la pénétration de la lumière.

 

Désinfectez les outils à l’alcool à 90°C entre chaque manipulation.

Notre sélection de produits pour tailler vos buis

Buis à Petites Feuilles 'Faulkner'

À partir de 2,50 €

Cisaille à haie traditionnelle 56cm

Bahco

47,50 €

Buis Commun 'Pyramidalis'

À partir de 13,61 €

Buis Commun 'Faulkner'

À partir de 28,50 €

Gardena - Sécateur réglable à lame franche Classic

Gardena

15,50 €

Comment choisir ses outils de taille ?

Lire la suite

10 arbres et arbustes pour massif

Lire la suite

Comment planter une haie et choisir ses arbustes ?

Lire la suite