Comment tailler les buis avant l’hiver ?

Comment tailler les buis avant l’hiver ?

Si vous aimez les formes propres et les coupes nettes, vous procéderez à une taille d’entretien de vos buis juste avant l’hiver. En haie, en buisson ou mené en topiaire, votre végétal appréciera une remise à niveau légère. À moins que vous ne cédiez au charme de l’art Niwaki et entamiez une taille en nuage de vos plus vieux spécimens…

Les bonnes conditions

Même si le buis est un végétal qui se prête parfaitement à la coupe – ce qui en fait d’ailleurs un des sujets privilégiés pour tous les arts de la taille – avant l’hiver, c’est seulement à une taille d’entretien que vous procéderez.

Il est en effet nécessaire à cette époque de l’année de ne pas réaliser de coupes trop drastiques.

D’une part, celles-ci fragilisent le branchage qui devient alors moins résistant au gel.

D’autre part une coupe sévère ne laisse que peu de marge de manœuvre si votre végétal souffre en hiver et a besoin d’un travail important sur sa silhouette le printemps venu.

 

Bref, vous l’aurez compris, l’automne est la saison des retouches simples et de la modération !

Choisissez la bonne journée ; elle sera plutôt dégagée pour une meilleure vision de votre végétal, elle sera sans gelée pour éviter les brûlures au bout des feuilles.

Réaliser une taille d'entretien

Cette taille a donc pour but unique de conserver et peaufiner la silhouette de votre végétal qu’il soit installé en pleine terre ou en pot.

 

S’il s’agit d’une haie qu’il est nécessaire de retoucher – sa taille principale s’effectue en effet avant l’été – commencez par le haut. Tendez un cordeau pour définir la hauteur à respecter. Ayez un geste léger, sans appuyer pour ne pas fausser la forme. Pour les côtés, utilisez du fil à plomb pour vous assurer d’être à niveau.

S’il s’agit d’une topiaire, la taille d’entretien commence à la troisième année, les deux premières années étant consacrées à former la silhouette. Qu’il s’agisse d’une sphère, d’un cône, d’une spirale ou d’un bestiaire, agissez avec parcimonie, le geste est lent, précis et modeste. Suivez la forme existante. Pour une forme ronde, vous commencerez par la base du végétal et remonterez vers le haut.

Dans tous les cas, travaillez toujours une partie un peu éloignée de vous, à l’opposé de votre position pour profiter d’une vision plus large et d’un geste plus ample.

Le cas de la taille en nuage

Si vous décidez de transformer votre vieux buis en modèle Niwaki, – et plus particulièrement de lui appliquer une taille en nuages – cette période de repos végétatif est idéale pour entamer ce processus de taille japonaise.

 

Dans un premier temps, débarrassez votre végétal de tout le bois mort – vous pouvez cependant vous autoriser à garder certaines parties si vous les trouvez particulièrement esthétiques.

 

Ensuite, supprimez les branches qui se croisent et toutes celles qui partent de manière prononcée et vigoureuse à la verticale.

 

L’arbuste ainsi débarrassé du “superflu” peut entamer sa transformation.

Les plus belles branches, celles qui sinuent avec souplesse sont amenées ou maintenues à l’horizontale grâce à des filins ou de petites cordes qui resteront en place plusieurs années, le temps en réalité que la forme tabulaire soit acquise.

 

Vous poursuivrez cette sélection et ce nettoyage du branchage durant deux années. À la troisième année, en toute fin d’automne, vous pourrez esquisser la formation de la végétation en nuages à l’extrémité des branches.

 

Très approximative la première année, cette taille se précisera les années suivantes pour aboutir à des plateaux denses, étalés, fins mais que l’on pourra préférer légèrement galbés.

 

L’entretien surviendra dès lors tous les ans, à la fin du printemps et juste avant l’hiver avec la suppression des jeunes pousses apparues sur le tronc et la remise à niveau des brindilles constituant les nuages.

Les bons réflexes

Une bonne taille c’est avant tout un équipement adéquat et quelques bonnes habitudes.

L’outil doit être adapté à la tâche ; dans le cas d’une taille d’automne, simple et de précision, ayez plutôt recours à un sécateur ou à une petite cisaille.

Votre matériel sera bien aiguisé et désinfecté entre chaque sujet différent et chaque séance de taille.

 

Si vous êtes hésitant(e), aidez-vous d’un gabarit et vérifiez régulièrement votre coupe en prenant du recul pour voir le buis dans son ensemble.

Si vous coupez trop court ou pas assez droit, n’essayez pas de rattraper votre erreur, vous risqueriez d’entrer dans un engrenage. Attendez patiemment la repousse de la partie indûment coupée.

 

En fin de taille, passez la main ou une balayette sur votre buis pour qu’il reprenne sa forme et pour le débarrasser des restes de coupe. Disposez une bâche au sol pour récupérer plus aisément les déchets.

Notre sélection

Buis Commun 'Elegans'

À partir de 2,99 €

Buis Commun 'Pyramidalis'

À partir de 13,61 €

Buis Commun 'Faulkner'

À partir de 28,50 €

Sécateur Bimatière 18 cm Rose Colours Collection Rose

14,95 €

Cisaille à haie bimatière

26,95 €

Kit cisaille à gazon ClassicCut Li + lame taille-buissons

Gardena

79,95 €

Gardena - Sécateur réglable à lame franche Classic

Gardena

15,50 €

Quand et comment tailler une haie de thuyas ?

Lire la suite

Comment choisir ses outils de taille ?

Lire la suite

Tout savoir sur la taille des arbres et arbustes

Lire la suite