10 arbres à planter dans un jardin exposé plein sud

10 arbres à planter dans un jardin exposé plein sud

De petits arbres fleuris pour faire écho au soleil, des feuillages graphiques et lumineux pour contraster avec l’aridité des sols. Des ports en boule ou des silhouettes monumentales. Des arbres à admirer, qui nous enivrent parfois de leur parfum, nous protège souvent de leur ombre. Ces végétaux de plein soleil ont un rôle majeur à jouer dans l’esthétisme du jardin et le bien-être de ses hôtes. Ornementaux ou d’ombrage, nous avons sélectionné pour vous 10 arbres à planter dans un jardin exposé plein sud

5 arbres ornementaux pour une exposition plein sud

Olivier, cyprès d’Italie, mimosa, peuplier, palmier, il s’agit là d’incontournables au pouvoir ornemental infini dont un jardin de plein soleil ne saurait se passer…

L’olivier, pour l’authenticité

 

Il est un emblème des paysages méditerranéens. Un tronc noueux, des feuilles lancéolées d’un vert argenté bien spécifique et une fructification plus ou moins généreuse, plus ou moins qualitative mais toujours enthousiasmante. L’olivier est à l’image des pays qu’il habille. Il aime le soleil, la chaleur, les sols arides.

Partout où les gelées sont courtes et n’excèdent pas les -10°C, là où les étés sont chauds et secs, vous pourrez l’installer en pleine terre, en plein soleil, à l’abri des vents forts. Il s’accommodera de sols ordinaires, voire pauvres et caillouteux. Assurez-lui un drainage impeccable, une terre sans eau stagnante. Prévoyez une couche drainante de graviers au fond du trou de plantation qui sera conséquent, au moins trois fois le volume de la motte. Apportez du sable à la terre de culture. L’arrosage est généreux au moment de la plantation et régulier la première année en période sèche.

 

Retrouvez dans notre article dédié tous les détails sur l’olivier, ses variétés, la plantation et l’entretien.

Le cyprès d’Italie, pour le style

 

Si le genre de ce conifère (Cupressus) comporte une vingtaine d’espèces, toutes n’auront pas la même tolérance au soleil mais surtout à la sècheresse. Pour un jardin exposé plein sud dans des climats plutôt secs, choisissez le cyprès d’Italie, également connu sous le nom de cyprès de Florence ou de Provence.

Son port colonnaire, si présent dans les paysages vallonnés italiens, vous gratifiera en plus d’une croissance rapide. Bien que plutôt située entre 10 m et 15 m, sa hauteur pourra atteindre 25 m selon la variété choisie et les conditions de culture. Prévoyez-lui un endroit dégagé, vaste, où il pourra bien se développer.

Installez-le dans un sol bien travaillé, une terre mélangée pour moitié à du compost bien mûr et un trou de plantation agrémenté d’une couche drainante de sable de rivière ou de gravier.

 

Retrouvez plus de détails sur ce vaste genre dans notre article sur les variétés, plantation, culture et entretient des cyprès Cupressus.

Le mimosa, pour la couleur

 

On ne présente plus ses petites fleurs rondes, jaune vif, odorantes qui illuminent et embaument les fins d’hiver principalement sur le littoral méditerranéen et atlantique mais également dans les terres, dans des zones tempérées et protégées du Midi ou du Sud-Ouest par exemple.

 

Offrez à votre mimosa un emplacement plein sud, proche de l’entrée de la maison ou d’une zone de passage pour profiter aux mieux de ses effluves joyeuses. Assurez-vous qu’il soit à l’abri du vent et dans un environnement bien drainé.

La terre est plutôt pauvre, sableuse ou caillouteuse, sans calcaire (sous peine de voir le feuillage jaunir). Une couche drainante de gravier s’impose au fond du trou de plantation. Apportez également du sable en cas de terre un peu lourde.

 

Nous vous apportons plus de conseils sur le mimosa, la plantation, l’entretien, l’hivernage et la taille.

Le peuplier, pour la fierté

 

Si votre jardin est exposé plein sud et est régulièrement battu par les vents – l’Hegoa, l’Auster, le Marin, le vent du Midi ou le vent d’Autan – le peuplier, et plus précisément le peuplier d’Italie est l’arbre qu’il vous faut. Si en plus, vous possédez là un point d’eau, alors la situation sera idéale pour que ce bel arbre au port fastigié élance sa silhouette à près de 30 m de haut.

 

En isolé, il occupera l’espace avec fierté. En alignement, en délimitation de propriété par exemple, il formera un extraordinaire brise-vent. mais attention de lui offrir un sol frais, voire humide donc… et de l’espace ! Car non seulement ces dimensions sont imposantes mais ses racines sont très étendues. À installer loin de la maison ou de tout bâti (30 m au moins).

Ce beau feuillu, certes caduc – il perd ses feuilles en hiver après un spectaculaire jaunissement automnal – est de croissance très rapide, d’une grande rusticité (bien au-delà de -15°C) et s’installe très durablement avec une durée de vie de 150 ans. Un beau pari pour l’avenir.

Le palmier, pour l’exotisme

 

Même si ce ne sont pas des arbres à proprement parler, mais plutôt des herbacées – ils n’ont ni branche ni rameau, seulement un tronc et des feuilles en son sommet –, nous citerons tout de même les palmiers, ces incontournables exotiques des ambiances ensoleillées.

 

Si leur rusticité, c’est-à-dire leur résistance aux températures négatives dépend de la variété, tous les palmiers apprécient le soleil ; mais il l’apprécie à des degrés différents, surtout quand il s’agit d’exposition plutôt brûlante ! Pour une installation plein sud, optez pour un palmier à jupon de Washington, un palmier abricot plus connu sous le nom d’arbre à laque, un dattier des Canaries ou encore un palmier bleu du Mexique. Tous aimeront un sol profond, bien drainé, une terre sableuse et riche en minéraux. L’arrosage est généreux la première année, puis suivi seulement en période de sécheresse les quelques années suivantes.

 

Allez plus loin avec notre article sur les palmiers.

5 arbres de plein soleil pour apporter de l’ombre au jardin

Catalpa, pin parasol, saule pleureur, tilleul, paulownia, leur silhouette étalée, pleureuse ou tabulaire habillera le jardin d’une ombre bienvenue

Le catalpa

 

Quand il en vient à créer une zone d’ombrage, le catalpa répond présent et fait cela avec classe ! Que dire de son joli feuillage, de grandes feuilles vert tendre en forme de cœur, de sa lumineuse floraison estivale qui habille la plupart de ses variétés ou encore de sa fructification originale, qui lui vaut le surnom d’arbre aux haricots.

 

Vous apprécierez sa croissance très rapide et son adaptabilité. Que vous ayez un petit jardin ou un joli parc, vous trouverez à bonne taille un catalpa. Un catalpa boule offrira à de petits espaces un sujet de 5 m de haut pour 3 m de diamètre et une belle ombre dense, sans floraison toutefois. Au cœur d’un grand jardin, un catalpa commun déploiera sa belle silhouette légèrement étalée de près de 20 m de haut pour 10 m d’envergure.

Installez-le en sol profond, frais et fertile. S’il redoute les sécheresses prolongées les premières années de don installation ainsi que le vent, il s’épanouira parfaitement en plein soleil et résistera tout autant à des hivers très rigoureux avec une rusticité aux alentours de -30°C.

Le pin parasol

 

S’il est un conifère emblématique du Sud, du soleil et de l’ombre salvatrice, c’est bien le pin parasol. Reconnaissable entre tous avec son port tabulaire qui lui donne des allures de grand parasol justement, il installera sa belle silhouette étalée sur une dizaine de mètre et le double de hauteur sur le pourtour méditerranéen bien sûr mais également dans le Sud-Ouest, jusqu’au nord de la Nouvelle-Aquitaine.

 

Offrez-lui un sol bien drainé, plutôt sablonneux, et beaucoup de soleil. Installez-le là où vous souhaitez instaurer de l’ombre.

 

Gardez à l’esprit que si ses racines superficielles et peu développées ne poseront que peu de problème à son environnement, ses aiguilles par contre, en jonchant le sol en masse, rendront la survie de certaines autres plantations difficile. Un élément à prendre en compte dans votre plan paysager.

Le saule pleureur

 

Si le peuplier apprécie les berges des cours d’eau, le saule pleureur trouvera toute son expression au bord d’une pièce d’eau. Le plein soleil ne lui fera pas peur mais un sol humide voire détrempé lui est nécessaire pour s’épanouir. Mare, lac, étang, petit ruisseau, tout sera prétexte à déployer son imposante silhouette qui pourra atteindre rapidement une vingtaine de mètre de haut pour autant d’envergure.

 

Tout chez lui est teinté de romantisme, son port pleureur bien sûr, la délicatesse de ses branches, sa jolie floraison en chatons, son feuillage lancéolé qui se pare de jaune l’automne venu, la fragilité de sa silhouette hivernale.

 

Il apportera une ombre lumineuse, élégante mais sera à installer loin de la maison car ses racines n’en finiront pas de chercher l’eau et risqueraient d’endommager fondations et bâti.

Le tilleul

 

Il est l’arbre des pauses au jardin, un instant de détente enveloppé par la lumière tamisée qui perce à peine de jolies feuilles vert tendre en forme de cœur, un moment d’évasion bercé par le bourdonnement des butineurs affairés autour d’une floraison délicate mais si odorante.

Le tilleul se nourrit de soleil depuis l’aube des temps. Il marque l’air de son parfum si reconnaissable et les paysages du monde de sa belle silhouette, plus ou moins arrondie selon les variétés. Il donne aux Hommes des tisanes, des infusions, du miel, un bois tendre à sculpter.

 

Offrez-lui un sol riche, frais et référez-vous aux besoins spécifiques de la variété que vous aurez choisi. Il en existe de taille modeste comme le tilleul de Henry particulièrement bien adapté aux petits jardins en manque d’ombrage ou de stature plus importante – une quinzaine de mètres de haut pour une dizaine d’envergure – de croissance plus ou moins rapide et de floraison plus ou moins mellifère.

Le paulownia

 

Cette “arbre impérial” qui nous vient d’Asie mérite son surnom ! Car tout chez le paulownia n’est que majesté. Au printemps, la floraison est magnifique : violette, en clochette, généreuse, lumineuse, parfumée. Puis viennent les feuilles, très grandes, vert pomme, élégantes avec leur forme en cœur et leur texture soyeuse. Les fruits, enfin, nombreux, d’imposantes capsules brunes, ornent le branchage tout l’hiver.

La silhouette étalée et la générosité du feuillage offre une ombre dense. À maturité le paulownia impérial atteindra 12 m de haut pour une envergure de 10 m. Sa croissance est qui plus est très rapide.

 

Il aime le soleil mais redoute le vent. Plantez-le dans un sol profond, bien drainé. Assurez-lui un arrosage suivi en cas de sécheresse lors de son installation. Avec une résistance en-deçà de -20°C, le paulownia est bien rustique. Cela étant dit, la formation des bourgeons étant très précoce, il sera nécessaire en climat rigoureux de placer votre arbre en situation un peu abritée.

Des alternatives pour terrasse et balcon plein sud

Si vous n’avez pas de jardin mais un balcon ou une terrasse exposée plein sud, nombre de petits arbres et d’arbustes pourront s’installer dans de grands bacs et habiller l’espace de leur belle silhouette et pour certains de leur floraison généreuse.

Retrouvez nos suggestions

d’arbustes à choisir pour une terrasse fleurie ou de végétaux à planter sur un balcon orienté plein sud parmi lesquels vous trouverez quelques arbres et arbustes comme l’oranger du Mexique, le laurier-rose, le bougainvillier, l’althéa ou encore le célèbre “arbre aux fraises”, l’arbousier !

 

La culture en contenant demande quelques ajustements par rapport à une installation en pleine terre.

Prenez connaissance de tous nos conseils pour gérer vos plantations : comment bien arroser les plantes en pot en été, comment bien les entretenir.

 

Retrouvez également tous nos conseils

pour planter un arbre à racines nues ou planter un arbre d’ornement, prendre soin des jeunes arbres, comment planter les arbres et arbustes fruitiers, bons candidats pour une exposition très ensoleillée, mais aussi comment protéger les arbres et arbustes des fortes chaleurs.

Notre sélection d’arbres pour un jardin exposé plein Sud

Pin Parasol

À partir de 52,90 €

Arbousier

À partir de 5,50 €

Cyprès d'Italie 'Totem'

À partir de 7,42 €

Olivier 'Cipressino'

À partir de 34,90 €

Dattier Des Canaries

À partir de 6,95 €

Palmier à jupon de Washington

À partir de 18,90 €

Catalpa Commun

À partir de 49,95 €

Paulownia

À partir de 49,95 €

Peuplier Noir D'Italie

À partir de 15,72 €

Tilleul à grandes feuilles

À partir de 46,45 €

Saule Pleureur de Babylone

À partir de 36,90 €

Mimosa D'Hiver

À partir de 15,73 €

Que planter sur un balcon orienté plein sud ?

Lire la suite

10 arbres et arbustes pour massif

Lire la suite