Nous utilisons des cookies afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts ainsi que pour réaliser des statistiques de visite. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez la politique d’utilisation des cookies. - En savoir plus et paramétrer les cookies - J'accepte

Culture et entretien d’un citronnier en pot

Culture et entretien d’un citronnier en pot

Avec son beau feuillage et sa floraison parfumée, le citronnier a tout pour égayer les intérieurs, d’autant plus qu’il offre des citrons bien juteux tout au long de l’année ! Étant donné qu’il ne supporte pas le gel, il n’est pas possible de le cultiver en pleine terre dans toutes les régions de France. Préférer la culture du citronnier en pot permet de simplifier l’hivernage tout décorant les intérieurs et vérandas.

Présentation du citronnier en pot

Le citronnier tient son nom scientifique, Citrus limon, du latin citrus qui désignait à l’origine le cédratier, ou Citrus medica.

Citrus limon possède un feuillage persistant vert et luisant, plus imposant que celui de l’oranger qui appartient au même genre. Comme toutes les espèces de la famille des Rutacées, le citronnier présente des feuilles qui contiennent des glandes renfermant des huiles essentielles. Ses fleurs blanches ou rosées sont très odorantes et seul 1 % d’entre elles fructifient. 

Le citron est une baie d’un point de vue botanique, pouvant atteindre 8 à 20 cm de longueur pour 5 à 12 cm de diamètre. Son zeste renferme lui aussi des glandes d’huile essentielle. 

En pot, le citronnier peut atteindre 1 à 3 m de hauteur.

Le saviez-vous ? Le citronnier fructifie presque tout au long de l’année, notamment chez les variétés dites « des 4 saisons », sauf durant les mois d’été. La formation et le mûrissement du fruit sont assez longs puisqu’ils nécessitent presque une année complète.

Espèces et variétés de citronnier en pot

Voici quelques espèces de citronnier adaptées à la culture en pot : 

– Citrus limon, ou citronnier des 4 saisons, qui est la variété la plus répandue. Sa production de citrons s’étale sur huit mois. La variété ‘Meyer’ convient particulièrement à la culture en pot, car sa croissance est lente. Le fruit, orangé, est de saveur plus douce que le citron jaune.

– Citrus australasica, ou citronnier caviar, qui est originaire d’Australie. Ses fruits étonnent par leur forme allongée, leur rugosité et leur couleur passant successivement du vert au jaune, parfois au brun. À l’intérieur, la pulpe se compose de petites perles croquantes jaunes, vertes, orange ou roses, agréablement parfumées. Celles-ci ont séduit les grands chefs. En effet, un mets agrémenté de citron caviar est indéniablement chic !

– Citrus limonia ‘Osbeck rouge’, ou citronnier lime rouge ‘Osbeck’, aux fruits acidulés originaux, de couleur rouge-orangé, utilisés dans la confection de jus ou limonade.

Plantation du citronnier en pot

La plantation d’un citronnier en pot passe par le choix d’un substrat bien drainant, l’arbuste n’appréciant pas que ses racines trempent dans l’eau.

Choisissez donc un pot ou un bac percé en son fond afin que l’eau puisse s’évacuer. Remplissez celui-ci d’une épaisse couche de billes d’argile ou de graviers afin de favoriser un bon drainage. Recouvrez d’un mélange de terreau spécial agrumes. Mettez en place votre citronnier puis complétez la quantité de substrat de sorte à ne pas recouvrir le point de greffe. Celui-ci doit en effet dépasser. Tassez enfin le tout puis arrosez généreusement.

Culture et entretien du citronnier en pot

L’entretien du citronnier en pot passe par un arrosage régulier en été afin que l’arbuste puisse pousser de manière optimale. Durant cette période, où il sera placé en extérieur à mi-ombre, n’attendez pas que le terreau sèche entre deux arrosages. A contrario, ne laissez pas d’eau stagnante dans la coupelle afin de préserver les racines.

Un apport d’engrais pour citronnier ou spécial agrumes assurera une bonne fructification de l’arbuste. Ce geste est à renouveler une fois par mois durant la belle saison.

Une fois l’été passé, l’arrosage du citronnier devra s’espacer. L’arbuste sera placé à l’abri du froid, dans un emplacement lumineux. Sa température idéale est comprise entre 8 et 12 °C, donc évitez de conserver votre citronnier dans des pièces à la température élevée. Préférez les vérandas ou les serres qui le protègent à la fois du gel et des hautes températures, du moins en hiver.

 

Un rempotage du citronnier en pot permet d’améliorer la récolte de fruits grâce à l’apport de nouveaux éléments nutritifs. Il est conseillé de rempoter le citronnier au printemps, tous les 2 à 3 ans.

Taille du citronnier en pot

La taille du citronnier en pot a pour visée de contrôler la croissance de l’arbuste. Il convient de couper tout d’abord les branches mortes puis les branches situées à l’intérieur, afin que le citronnier puisse bénéficier de plus de lumière. 

Pincez les extrémités au printemps afin d’assurer une bonne ramification et de conserver un port compact.

Maladies et parasites du citronnier en pot

Le citronnier peut être victime de maladies comme la moniliose qui provoque le pourrissement des fruits sur l’arbuste. Traitez alors à la bouillie bordelaise.

Il peut également faire l’objet d’une attaque de cochenilles ou de pucerons. N’hésitez pas à pulvériser le feuillage d’un mélange d’alcool à brûler et de savon noir pour les cochenilles et d’introduire sur l’arbre des coccinelles pour lutter contre les pucerons.

Notre sélection

Citronnier

À partir de 15,98 €

Citronnier des 4 saisons 'Marcot'

À partir de 19,90 €

Limettier Acide Des Antilles (Citronnier Des Antilles)

À partir de 27,02 €

Figuier : plantation, culture et entretien

Lire la suite

Culture et entretien d’un bananier en pot

Lire la suite

Citronnier : variétés, plantation et entretien

Lire la suite