Comment bien débuter en aquascaping ?

Comment bien débuter en aquascaping ?

Vous débutez dans l’aquascaping ? Vous ferez alors bientôt partie d’une communauté d’amateurs et d’experts de plus en plus grande, passionnés par cette activité. L’aquascaping consiste à créer et entretenir un jardin aquatique. Cette pratique est accessible à tout le monde, même si elle nécessite la maîtrise de certaines connaissances et aussi de l’investissement… Voici nos conseils pour se lancer dans l’aquascaping lorsque l’on est débutant.

Quel investissement ?

Si vous avez déjà eu l’occasion de gérer un bac avec des poissons d’aquarium, vous savez qu’un temps quotidien doit lui être consacré. C’est la même chose en aquascaping, votre aquarium planté vous demandera un petit investissement en matière de temps hebdomadaire.

 

Mais cet investissement vaut bien sûr le coup et vous pourrez arriver à de très beaux résultats.

 

Quelques petites tâches rapides quotidiennes sont à prévoir dont le nettoyage du bac, le changement d’une partie de l’eau et la taille des plantes toutes les semaines ou toutes les deux semaines.

Naturellement, vous laisserez parler votre créativité dans l’organisation de votre aquarium tout en ayant pris connaissance des besoins de chaque espèce végétale que vous souhaitez avoir. Vous ferez ainsi les meilleures associations de plantes possibles.

 

Vous vous renseignerez donc sur les principales règles pour avoir un paysage à la fois esthétique et cohérent, la sélection des plantes, le matériel et les produits à acquérir.

 

Conseil Jardiland : l’aquascaping n’est pas incompatible avec la présence de poissons ou de crevettes ! Un aquarium planté est toujours bénéfique à la santé des poissons. L’essentiel est de bien prendre en compte les besoins de chaque espèce vivante et de choisir des espèces pouvant cohabiter dans un même environnement. Renseignez-vous auprès de nos conseillers pour savoir quels poissons vivront en parfaite harmonie au milieu de vos plantes et décors !

L'équipement de base

Le bac

 

Le premier élément est bien sûr le bac. Vous en trouverez de nombreux modèles de dimensions différentes en fonction de l’espace que vous avez. Soit vous le placerez sur un meuble existant, vous veillerez dans ce cas à le protéger d’éventuelles éclaboussures d’eau. Soit vous opterez pour un meuble d’aquarium, généralement vendu avec le bac.

 

Conseil Jardiland : un débutant en aquascaping commence souvent avec un nano aquarium. Ces petits formats sont bien adaptés pour réaliser sa première composition.

Le substrat

 

Ensuite, vous placerez dans le fond du bac le substrat. Deux types de substrats sont nécessaires : le substrat nutritif et le substrat de sol neutre.

 

Le premier, appelé aussi engrais pour sol, est indispensable pour que les plantes s’enracinent et pour les nourrir. Il leur apporte en effet des nutriments dont elles ont besoin pour grandir (fer, sels minéraux).

 

Le second a juste un rôle de décoration, mais son choix est important en fonction de l’esthétisme souhaité pour votre aquarium. Vous respecterez bien l’ordre des substrats : en premier le nutritif et au-dessus le sol neutre.

 

Ils se placent évidemment avant la mise en eau pour éviter que les grains ne se dispersent.

Comptez 3 à 4 centimètres pour chaque couche. Il n’est pas obligatoire d’avoir la même hauteur partout. Vous pouvez créer des dénivelés, des pentes, suivant l’aspect final que vous désirez.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur Quel substrat choisir pour les plantes de mon aquarium.

 

Conseil Jardiland : en fonction du nombre de plantes et de leur type, un apport supplémentaire d’engrais est parfois recommandé. Celui-ci se présente sous forme liquide à ajouter à l’eau de manière régulière soit manuellement soit à l’aide d’un doseur automatique. L’apport de CO2 est également utile.

Le hardscape

 

Ensuite, vient le tour de ce que l’on nomme le « hardscape« . Il s’agit des éléments de décor durs tels que les pierres, rochers et racines de bois. On classe aussi parfois le substrat dans le hardscape. Certaines racines sont légères et auront tendance à flotter lors de la mise en eau (par la suite elles se gorgeront d’eau et resteront dans le fond). Afin de maintenir votre décor en place, il est possible de les fixer à une pierre avec un petit fil de nylon.

 

Conseil Jardiland : avant l’intégration dans le bac, rincez les décors et faites bouillir les racines et morceaux de bois. Cela empêche le développement de moisissures et aide le bois à se gorger d’eau (il coulera plus facilement).

En fonction du style de votre aquarium, vous aurez peut-être besoin de sable pour créer une petite plage ou un chemin. Ajoutez-le à ce moment-là.

Le filtre

 

Un autre élément essentiel à votre aquarium est le filtre. Le système de filtration contient une pompe pour aspirer l’eau. Il retient les déchets visibles et invisibles grâce à ses masses filtrantes. Il rejette ensuite l’eau filtrée dans l’aquarium.

 

Il existe des filtres internes qui se placent directement sur une paroi interne du bac et des filtres externes. Dans ce dernier cas, seuls les tuyaux sont immergés dans l’eau. Pour un aquarium en aquascaping, le filtre externe est préférable car vous pouvez le cacher dans le meuble. Il est possible de camoufler les tuyaux dans le bac avec des plantes.

Conseil Jardiland : vérifiez la puissance de  rejet du filtre, afin qu’il ne soit pas cassant pour les plantes et le paysage.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur Quel est le meilleur filtre pour aquarium.

 

Vous mettrez en place un chauffage dans votre aquarium tropical avec des poissons vivant en eau chaude. Installez-le au même moment que le filtre, sans le mettre encore en route.

Les plantes

 

Il est alors temps d’effectuer vos plantations ! Parmi les différents types de plantes existants vous trouverez des plantes in vitro. Elles sont cultivées en milieu stérile ce qui évite le risque d’importer des escargots ou des algues dans votre aquarium. Elles sont également compactes, fortes et avec des racines importantes.

Vous enlèverez le gel dans lequel elles se trouvent et les rincerez à l’eau avant la plantation.

 

Pour les plantes aquatiques en pot, enlevez ce dernier ainsi que la laine de roche qui se trouve généralement autour des racines.

Si besoin, vous pouvez tailler légèrement ces dernières. Enfouissez la plante dans le substrat, en respectant la profondeur d’enfouissement conseillée (variable en fonction du type de plante).

Les plantes gazonnantes sont très utilisées en aquascaping. De petite taille, elles recouvrent le sol en lui donnant un aspect de gazon. Vous trouverez aussi des mousses aquatiques, très décoratives.

 

Afin qu’elles ne remontent pas dans l’eau, fixez-les au décor avec un fil de nylon ou une colle spéciale pour aquarium.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur les plantes pour aquarium.

 

Vous pourrez alors procéder à la mise en eau de votre aquarium ! Faites-le doucement afin de ne pas trop brasser le substrat. Une astuce est de placer sur le fond une assiette dans laquelle vous verserez l’eau qui se répandra dans tout le bac.

 

Mettez en route le filtre lorsque le remplissage est terminé.

L’éclairage

 

L’éclairage est l’un des trois éléments indispensables à la vie des plantes et au processus de photosynthèse, avec l’engrais et le CO2. Pour un aquarium ouvert (sans couvercle), le système d’éclairage se fixe sur l’une des parois du bac.

 

Si vous en avez la possibilité, vous pouvez aussi installer un dispositif d’éclairage suspendu. Pour un aquarium fermé, la rampe ou le néon sont fixés sous le couvercle.

Plus le nombre de plantes est élevé, plus l’intensité lumineuse (exprimée en Lumen ou lm) sera grande. La moyenne recommandée est de 30 à 40 lumens par litre d’eau.

 

Tenez également compte de la hauteur de l’aquarium, qui définit la hauteur d’eau au-dessus des plantes, surtout pour les plus basses.

 

Conseil Jardiland : au lancement de votre aquarium, commencez par l’éclairer 6 heures par jour. Au bout de quelques semaines, augmentez progressivement la durée pour arriver à 10 heures quotidiennes.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur Quel éclairage choisir pour son aquarium.

L’apport en CO2

 

Lorsque l’on est débutant en aquascaping, on ne sait pas forcément que les plantes aquatiques ont besoin d’un apport en CO2 pour croître. Cet apport peut se faire de deux manières.

 

La première est un produit à ajouter régulièrement à l’eau, avec du carbone assimilable immédiatement par les plantes. La seconde est un kit CO2 à installer. Il diffusera en contenu le CO2 nécessaire à vos plantes.

Conseils pour un débutant en aquascaping

Investir dans le bon matériel et les bons produits

 

Il est utile d’investir dans un équipement de qualité même si l’on est débutant en aquascaping.

Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté pour un résultat final optimal.

 

Si le matériel n’est pas adapté ou de mauvaise qualité, les plantes ne se développeront pas correctement et l’eau risque de se troubler ou de ne pas avoir de paramètres stables.

 

Quelques exemples :

 

Un éclairage insuffisant ou pas adapté aux besoins de plantes ne contribuera pas à leur croissance et est susceptible de faire apparaître des algues

Le filtre doit aussi être adapté à la taille de l’aquarium et au nombre de plantes, sa capacité filtrante doit donc être suffisante pour garder une eau de bonne qualité.

 

Un apport en CO2 est souvent nécessaire pour la bonne santé des plantes : ne pas le faire freinera leur développement.

 

Évitez de placer dans votre aquarium des décorations provenant de votre environnement ou de la nature (comme le bois). Elles ne sont pas forcément adaptées à l’aquascaping et vous risquez de rendre votre eau de mauvaise qualité. Préférez une décoration pour aquarium spécialement conçue à cet effet.

Le substrat est important pour bien nourrir et enraciner les plantes. Là encore, s’il n’est pas adapté, la croissance des plantes en souffrira.

 

Les plantes colorées (rouges, roses) sont les plus exigeantes, un très bon éclairage et du CO2 sont bien souvent indispensables.

Faire des essais

 

Lorsque l’on commence une nouvelle activité, il est normal de ne pas toujours tout réussir rapidement ! Si vous vous êtes bien informé sur les plantes, leurs besoins et avez investi dans du bon matériel, il y a de fortes chances que votre aquarium soit équilibré et beau.

 

Faites un premier essai avec un objectif raisonnable, au cours duquel vous apprendrez à vous occuper de plusieurs espèces de plantes.

 

Pensez à noter tout ce que vous faites, les produits utilisés et à quelle fréquence, l’évolution de vos plantes dans le temps et tout ce qui vous semble intéressant d’écrire.

 

Cela vous sera très utile par la suite, pour adapter le débit de CO2 par exemple, pour ne plus avoir d’algues ou si vous commencez un nouveau bac.

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur Comment éviter les algues dans un aquarium.

 

Conseil Jardiland : la patience est une qualité du débutant en aquascaping ou aquariophilie. Ne vous découragez pas si un problème survient, comme l’apparition d’algues. N’hésitez pas à demander conseil à nos vendeurs en magasin !

L’esthétisme de l’aquarium

 

Plutôt que d’acheter différents éléments de décoration qui n’iront pas forcément bien ensemble, il est conseillé de réfléchir au préalable à l’apparence générale que vous souhaitez donner à votre aquarium.

 

Cela vous évitera aussi d’avoir trop d’accessoires que vous n’arriverez pas tous à placer dans le bac.

 

Ainsi, même si vous trouvez certaines plantes belles, demandez-vous si elles s’intégreront dans le paysage que vous souhaitez.

 

Voulez-vous par exemple une ambiance minérale avec beaucoup de pierres, un décor plutôt forestier avec une majorité de bois, ou bien un paysage axé sur le végétal ?

Essayez d’imaginer également l’emplacement des plantes par rapport à leur hauteur et à leur couleur.

 

Prenez le temps nécessaire pour concevoir votre décor, vous ferez ensuite votre sélection de plantes et de décorations correspondant à ce que vous avez pensé.

 

Lorsque vous maîtriserez le côté « technique » de l’aquascaping (matériel, produits, entretien), laissez libre cours à votre imagination et inspirez-vous des exemples de spécialistes pour créer le plus beau des jardins aquatiques !

Afin de préserver la vie sauvage, l’animal dont vous venez de faire l’acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel.

Notre sélection pour un bel aquarium

Jardiland - Sable Blanc Fin 15Kg

Jardiland

17,50 €

Ciano - Meuble Aqua 60 Noir L60 x H63 cm

Ciano

42,50 €

Décor Aquadella Bonsai Grey L. 38 X L. 20 X H. 13 Cm

Aqua Della

23,15 €

Ciano - Aquarium Emotion Pro 100 Mystic 201 L

Ciano

299,95 €

Combien de temps éclairer un aquarium d'eau douce ?

Lire la suite

Comment éviter les algues dans un aquarium ?

Lire la suite

Plantes pour aquarium : choix, plantation, entretien

Lire la suite