Comment prendre soin de son chat en automne ?

Comment prendre soin de son chat en automne ?

Retour en force de certains parasites, journées moins lumineuses, soirées plus fraîches, l’automne vient avec son lot de changements, de rythmes à se (ré-)approprier, de climat fluctuant. Un ensemble de points qui influent sur l’humeur, le comportement et la forme de votre chat tout autant que sur vous. Prenez quelques mesures pour rendre cette étape de transition plus agréable.

Combattre les hôtes indésirables

Reprenez ou poursuivez les traitements contre tiques, puces et aoûtats. Loin d’avoir définitivement disparus, certains de ces indésirables persistent quand d’autres signent même leur grand retour notamment avec l’arrivée des premières fraîcheurs qui les encouragent à trouver des abris chaleureux.

 

Administrez à votre compagnon des traitements antiparasitaires adaptés à son âge, à sa taille et à son état de santé. Renouvelez son collier antiparasite si nécessaire.

S’il persiste à se gratter, traitez également avec énergie ses espaces de vie, couchage, tapis et autre plaid.

 

C’est également le moment de traiter les parasites internes, une attention nécessaire à chaque changement de saison soit quatre fois par an. Administrez-lui un vermifuge en veillant à respecter les doses en fonction de l’âge. N’hésitez pas à demander conseil à un vétérinaire en cas d’hésitations.

Repérer les bobos

Menez une bonne session d’observation. Une séance de toilettage peut en être l’occasion. Si votre chat est habitué et aime cela, vous pouvez choisir de lui donner un bain ou vous pouvez avoir recours à un soin à sec. Dans les deux cas, utilisez des produits spécifiques pour chat : shampooing, mousse lavante

Le but est de passer un moment attentif avec votre chat, de prendre soin de lui et de repérer toutes anomalies. Profitez-en pour une vérification oreilles/dents/gencives/yeux.

 

De petites blessures contractées durant la période estivale, lors de séjour dans de nouveaux lieux à découvrir ou d’escapades inhabituelles, peuvent être passées inaperçues. Soignez, désinfectez si nécessaire et surveillez la survenue d’éventuels abcès. se traduire par des abcès en cas de blessures négligées.

Les réactions cutanées ont parfois des causes allergiques, constantes ou déclenchées lors d’un changement d’environnement ou de régime alimentaire.

Elles peuvent aussi survenir en cas de stress – particulièrement fréquent au changement de saison.

 

Plus sérieuses, les maladies de peau peuvent être provoquées par la présence de parasites. La gale est ainsi due aux mites ; elle provoque des démangeaisons intenses, des boursouflures, la perte des poils, des croûtes. Elle peut toucher le corps comme les oreilles. Outre un traitement de votre félin, la maison tout entière et les espaces de vie de votre compagnon devront être nettoyés.

 

Elle peuvent également se traduire par l’apparition d’autres types de mycoses comme la teigne féline – qui justement survient plutôt en automne – avec des rougeurs, une pelade, des croûtes. Celle-ci est contagieuse vers les autres animaux et vers l’Homme, et est redoutable pour votre félin. Consultez rapidement votre vétérinaire en cas de doute.

Conseil Jardiland : si vous notez une fragilité anormale et persistante de la peau, consultez le vétérinaire, il peut aussi s’agir d’un problème hormonal.

Soigner son pelage

Brossez votre animal avec régularité, en particulier à cette saison car le chat mue (comme au printemps d’ailleurs). Et ce phénomène sera plus marqué chez un chat vivant à l’extérieur que chez un chat d’intérieur.

 

Son poil d’été laisse la place à un poil d’hivernage. Lors de sa toilette, en se léchant, plus encore que d’ordinaire, votre félin risque d’avaler des boules de poils en grande quantité. Celles-ci peuvent alors entraîner des troubles gastriques.

Un brossage quotidien et long est recommandé. Il éliminera les poils morts donc, mais il contribuera en plus au renforcement du pelage et protègera ainsi votre félin des agressions extérieures surtout si celui-ci a l’habitude de passer beaucoup de temps dehors.

 

N’oubliez pas qu’en plus de l’aspect hygiénique, ces instants de partage entre vous et votre chat sont des pauses privilégiées dans une période un peu bousculée.

Conseil Jardiland : dans cette phase de perte de poil soutenue, vous pouvez également, surtout si votre animal a le poil long, introduire dans son alimentation des aliments spécifiques “hairball”. Ceux-ci, riches en fibres, faciliteront le transit intestinal de votre animal et donc l’élimination des poils.

Accompagner les douleurs saisonnières

Avec le changement de climat que l’automne induit, les douleurs articulaires peuvent plus prononcer chez les vieux matous. Outre un éventuel traitement de fond prescrit par son vétérinaire, vous pouvez apporter un supplément de confort à votre chat : c’est le moment de rendre son couchage plus moelleux, plus accessible et plus chaud.

De même, facilitez son accès à l’eau et à la nourriture.

Et aidez-le dans sa toilette si nécessaire.

 

Cet état de mobilité réduite, encouragé aussi par la survenue du froid, peut entraîner en plus une prise de poids. Or le surpoids ne pourra qu’aggraver la situation de votre chat. Pensez à revoir son alimentation, à réduire les portions et à vous tourner vers une alimentation pour chat âgé ou obèse si les grammes en trop sont déjà nombreux.

Chasser la déprime

Les chats, et les animaux de compagnie en général, sont sujets, comme nous, au coup de blues de la rentrée, à la petite déprime aux portes de l’hiver. Moins de lumière, moins de soleil, moins de chaleur, l’énergie manque, le peps aussi et la mélancolie a vite fait de s’installer. Si votre chat manque d’appétit, d’entrain, de combativité, apportez-lui de l’attention. Une séance de câlin, un nouveau jouet, une bataille improvisée, une partie de cache-cache… en fonction de ses goûts, de son âge, de ses capacités, offrez-lui un instant récréatif et, au-delà, du temps partagé, un peu de vous, de la complicité et de l’amour, juste pour lui !

 

Conseil Jardiland : si un état dépressif vous semble s’installer, n’hésitez pas consulter un vétérinaire ou un comportementaliste. Il vous conseillera sur le comportement à adopter, les mesures à prendre, les cures naturelles et douces ou, en derniers recours, prescriront des traitements un peu plus lourds.

Notre sélection

Mousse Lavante Pour Chat 150Ml

Francodex

12,50 €

Shampooing Chat (My Cat) Biogance 250ml

Biogance

10,50 €

Brosse Carde Pour Chats Et Petits Chiens

Smooz

6,95 €

Collier Antiparasitaire Prevencide Pour Chat Couleur Rose

Francodex

7,95 €

Vers O Net Chaton Et Chat 15 Comprimes - Aliment Complementaire

Francodex

9,65 €

Croquettes Hairball care 4kg

Royal Canin

Prix normal 49,95 € Prix Spécial 38,95 €

Sömn - Corbeille ronde Comfort Inuit en fourrure - Ø.40 cm

Sömn

28,95 €

Comment bien nourrir son chat ?

Lire la suite

Choisir l'antiparasitaire adapté

Lire la suite

Comment créer un habitat confortable pour mon chat ?

Lire la suite