La nourriture interdite pour le lapin nain

La nourriture interdite pour le lapin nain

Le lapin nain, comme ses congénères de plus grande taille, est un animal herbivore. Toutes les espèces de lapins nains possèdent le même régime alimentaire. Il se compose avant tout de foin (l’élément de base), mais aussi de granulés complets, de légumes et un peu de fruits. Mais il faut savoir qu’il existe des aliments qui leur sont interdits, car nocifs. Voici quelle est la nourriture interdite pour le lapin nain.

Quels sont les légumes interdits ?

De manière générale, veillez à retirer les pépins et les noyaux des fruits et légumes qui en possèdent. En effet, ils contiennent des substances très toxiques pour le lapin et il faut donc absolument les enlever.

 

Les féculents / tubercules

 

Deux produits appartenant à la catégorie des féculents sont interdits : la pomme de terre et la patate douce. La pomme de terre tout d’abord, contient une molécule toxique pour votre lapin nain : la solanine. Même si elle est surtout présente dans la peau et les germes du tubercule, elle se trouve aussi dans la chair. Par ailleurs, la cuisson ou l’ébullition ne l’élimine pas. De plus, c’est également un aliment trop riche en amidon, qui peut entraîner de sérieux problèmes digestifs.

De la même manière, la patate douce, également un tubercule, contient de la solanine mais aussi beaucoup de sucre. Il faut donc la bannir totalement de l’alimentation du petit animal.

 

Légumes-racines

 

Le navet est un légume composé d’une racine (c’est elle qui est généralement consommée par les humains) et de feuilles. Le lapin ne digère pas la racine, vous ne lui en donnerez donc pas. En revanche, il digère les feuilles et les apprécie même beaucoup ! Vous pouvez donc lui offrir des feuilles de navet comme friandise ou comme récompense.

Le panais est un légume-racine qui possède un taux de sucre trop élevé pour votre petit compagnon. Il est donc fortement déconseillé de lui en donner car il peut contribuer à une prise de poids importante ainsi qu’à des problèmes digestifs.

 

Les légumes bulbes

 

L’ail n’est pas un produit alimentaire comestible pour le petit lapin, même s’il est dilué. En effet, il peut causer des problèmes gastriques.

 

Votre petit compagnon ne doit pas non plus ingérer de l’oignon. Ce légume est dangereux pour sa digestion. Il a un effet négatif sur ses globules rouges qu’il tend à diminuer. Les conséquences sont une faiblesse générales et des vertiges. S’il en consomme sur une longue durée, il pourra souffrir d’anémie sévère.

Le poireau est apparenté à l’oignon concernant ses effets indésirables. Le petit mammifère ne peut le digérer. De plus, il génère des gaz dans le système digestif que le lapin nain est incapable d’éliminer.

 

Les légumes tiges

 

La rhubarbe est classée parmi les légumes tiges même si on l’utilise beaucoup dans des préparations sucrées… Mais elle est interdite chez le lapin nain. Car elle a une teneur en sucres trop élevée. En plus de provoquer des troubles digestifs, elle pourrait aussi être à l’origine de problèmes rénaux.

 

Conseil Jardiland : les feuilles et les fruits de la rhubarbe sont toxiques pour tous les animaux et les humains !

Autres légumes

 

Les champignons ne sont pas des légumes à proprement parler, mais nous les cuisinons et les consommons de la même manière. En revanche, vous éviterez de les donner à votre lapin nain si vous ne voulez pas le rendre malade. En effet, certains sont dangereux, d’autres peuvent être vraiment toxiques et générer, à terme, des tumeurs. Donc, éliminez tous les champignons sans exception de l’alimentation de votre petite boule de poils !

 

Les fèves font partie des légumineuses, dont on consomme les graines. Vous n’en donnerez pas à votre petit lapin car il aura beaucoup de mal à les digérer.

Le petit pois, contrairement à ce que l’on pourrait croire, est trop riche en sucre pour le petit animal, il faut donc l’éviter. C’est également le cas du haricot.

Les légumes à donner avec précaution

 

Le concombre est autorisé dans la nourriture de votre lapin nain. En été notamment lorsqu’il fait chaud, ce légume contribuera à rafraîchir le petit animal. Mais justement, comme il contient beaucoup d’eau, donnez-le lui avec parcimonie, afin d’éviter d’éventuelles diarrhées. Par ailleurs, comme pour tous les végétaux possédant des pépins, vous enlèverez la partie centrale du concombre où sont concentrés les pépins qui sont dangereux pour le lapin.

 

Pour les mêmes raisons, vous fournirez occasionnellement melon, tomate ou pastèque.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur les légumes autorisés pour le lapin nain.

Quels sont les fruits à ne pas donner au lapin nain ?

En général, vous ne donnerez des fruits à votre lapin qu’en petites quantités. Vous pouvez même considérer qu’il s’agit d’une friandise, que vous lui procurerez comme récompense ou pour lui faire plaisir occasionnellement. Car les lapins nains en sont très friands ! Mais les fruits possèdent deux inconvénients : leur teneur en sucre et en eau. En trop grandes quantités, ils provoqueront des diarrhées et une prise de poids. Par ailleurs, certains fruits sont résolument interdits.

 

L’avocat est à bannir ! En effet, ce fruit gras contient un élément extrêmement dangereux, pour le lapin nain mais aussi pour de nombreux autres animaux.

 

La banane est un fruit que votre petit compagnon ne consommera pas. Elle est toxique et trop riche en calories et en sucres.

La figue possède de nombreuses qualités nutritives pour l’être humain. En revanche, il est préférable de l’éviter chez le lapin nain, à cause de son taux élevé de sucres.

 

L’anone ou chérimole est un fruit issu d’un arbre tropical d’Amérique du Sud. Il n’est pas très répandu en France. Mais si vous êtes amateur de ce fruit exotique, n’en procurez pas à votre petit lapin. Il contient trop de sucre et c’est également un fruit gras. Il n’est donc pas conseillé dans la nourriture du lapin.

 

D’autre part, vous ferez attention avec les fruits à noyau, comme l’abricot, la pêche, la prune, la nèfle. Ils sont autorisés, mais comme indiqué plus haut, le noyau possède une substance qui peut empoisonner votre petit animal. Ainsi, avant de lui donner de petits morceaux de ces fruits, vous retirerez bien sûr le noyau. Vous enlèverez également la chair située contre le noyau, et vous les laverez.

Consultez notre article sur les fruits autorisés pour le lapin nain, pour en savoir plus.

Les autres aliments interdits

Les plantes

 

Lorsque vous ferez sortir votre lapin nain de sa cage, une fois par jour, veillez à ce qu’il ne s’approche pas de vos plantes d’intérieur. Car la plupart d’entre elles seront dangereuses pour lui. Soit elles contiennent un composé toxique, soit elles provoqueront des troubles digestifs. En particulier, elles peuvent être à l’origine de l’apparition de gaz dans ses intestins. Or, le lapin nain a la particularité de ne pas être capable d’évacuer les gaz. Cela peut donc entraîner des problèmes de santé très sérieux.

 

Parmi les plantes nocives pour le lapin nain (le mieux étant de toutes les tenir à l’écart…) : belladone, chèvrefeuille, coquelicot, fougère, iris, jonquille, laurier, lierre, lys, lupin, menthe verte, muguet, sapin, tulipe…

La nourriture humaine 

 

L’alimentation destinée aux êtres humains n’est pas appropriée pour le lapin nain. Cela concerne notamment tous les produits transformée, cuisinés, en conserve. Par ailleurs, beaucoup de produits que nous consommons sont trop riches en glucides pour le petit animal. Une grande consommation de glucides peut altérer son système digestif.

 

Quelques aliments riches en glucides à proscrire : avoine, biscuits, céréales sucrées, chocolat, maïs, noix, pain, pâtes, riz.

De plus, certains produits sucrés sont parfois déconseillés chez l’être humain, comme les gâteaux, les bonbons, les fruits au sirop… Raison de plus de ne pas les donner à votre lapin nain !

D’autre part, les produits laitiers, ou la nourriture qui en est issue (beurre, fromages), sont également interdits.

 

Conseil Jardiland : ne procurez pas non plus à votre petit lapin la nourriture destinée à d’autres animaux de compagnie. En effet, chaque espèce animale possède son propre régime alimentaire, qui ne conviendra pas à une autre.

 

Que faire si mon lapin nain a mangé un aliment interdit ?

 

Malgré toutes les précautions prises, il peut arriver que votre petit compagnon ingère un aliment qui ne lui convient pas. Si vous ne vous en rendez pas compte tout de suite, des symptômes peuvent vous alerter : perte d’appétit, absence de selles ou d’urine, fatigue, inactivité, diarrhées, parfois des spasmes.

Dans tous les cas, prenez rendez-vous chez votre vétérinaire dès que vous constatez l’un de ces symptômes.

Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez notre article Comment bien nourrir son lapin nain.

 

Afin de préserver la vie sauvage, l’animal dont vous venez de faire l’acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel.

Notre sélection pour bien nourrir votre lapin nain

Feedeez - Granules pour lapin nain - 2,5kg

Feedeez

11,95 €

Aliment Complete Cuni Junior 1,75 kg Versele Laga

Versele Laga

16,50 €

Feedeez - Sticks pour lapin nain avoine/miel 115 g

Feedeez

2,50 €

Mélange Nature Cuni Lapin 2,3 kg Versele Laga

Versele Laga

15,95 €

Comment bien nourrir son lapin nain ?

Lire la suite

Comment prendre soin de son lapin nain ?

Lire la suite

Quel foin pour mon lapin nain ?

Lire la suite