Comment nourrir les carpes koï ?

Comment nourrir les carpes koï ?

Dans le bassin du jardin, les carpes koï sont d’une nature pacifique, plutôt robustes et possèdent une grande espérance de vie. En effet, elles peuvent vivre jusqu’à 35 ans (voire plus). Ce sont des poissons omnivores. Plus leurs conditions de vie dans le bassin seront optimales, plus elles se développeront et se reproduiront. Une nourriture de qualité aura des effets bénéfiques sur leur santé et leur croissance mais aussi sur la qualité de l’eau. Découvrez nos conseils pour savoir comment nourrir les carpes koï.

 

Adapter la nourriture aux saisons

Les carpes koï ont plutôt bon appétit ! En revanche, en hiver, elles mangent assez peu et s’accommodent d’algues et autres aliments pouvant se trouver dans le bassin. D’ailleurs, lorsque la température est froide (6-8 degrés), il est déconseillé de nourrir les carpes koï.

 

En effet, à cette période de l’année, elles cessent progressivement de manger et mettent un peu à l’arrêt leur appareil digestif. Quand la température se situe entre 8 et 10 degrés, commencez à leur donner des germes de blé, qui est une nourriture digeste.

 

Mais, lorsque les beaux jours reviennent et que l’eau se réchauffe (à partir de 12-15 degrés), les carpes koï ont besoin d’une alimentation adaptée.

Elle se compose de fibres végétales, complexes vitaminés et pigments naturels qui aideront à conserver de belles couleurs. Vous les leur donnerez sous la forme de bâtonnets, flocons ou granulés pour les jeunes poissons, mais aussi par de la nourriture végétale et animale.

 

Conseil Jardiland : au-delà de 27°C, c’est le même principe que lors des températures très basses de l’hiver. Le transit des poissons fonctionnera moins bien et vous éviterez donc de les nourrir.

 

Lorsque vous leur donnerez à manger, vous pourrez profiter de ce moment privilégié où elles viendront manger dans votre main. D’ailleurs, ce peut être l’occasion de les observer afin de vérifier qu’elles se portent bien. Par exemple, si vous remarquez un poisson qui reste dans son coin au moment de la distribution du repas, cela peut être le signe d’un stress ou d’une maladie. Attendez 24 heures avant de prendre des mesures : parfois, un poisson peut ne pas être très actif un jour et retrouver de la vigueur le lendemain.

De quelle manière nourrir les poissons ?

Les carpes koï sont capables d’adopter des habitudes, surtout en matière de nourriture. Ainsi, il est conseillé de leur donner à manger au même endroit, pour qu’elles se familiarisent avec votre présence sur le lieu. De même, procédez à la distribution des repas autour des mêmes heures. Ainsi, les poissons repéreront ces habitudes et associeront l’emplacement et l’horaire à la nourriture.

 

De cette manière, vous pourrez plus facilement commencer à les nourrir à la main ! Et si vous utilisez des aliments qui flottent à la surface, vous pourrez mieux regarder et observer les poissons.

Conseil Jardiland : si vous avez habitué les carpes à un certain type de nourriture et que vous souhaitez en changer, faites-le progressivement. En effet, si vous remplacez brusquement l’ancienne par la nouvelle, les poissons pourraient ne pas l’accepter. Ainsi, durant quelques jours, mélangez les 2 types d’aliments, jusqu’à ne leur donner que les nouveaux.

 

Même si les carpes koï sont capables de vivre sur leurs réserves pendant une courte période, vous prévoirez de continuer à les nourrir lors d’absences prolongées. La première solution est de demander à un proche de passer au moins une fois par jour (s’il n’est pas connaisseur, préparez-lui la dose journalière à distribuer). Le seconde est d’installer un distributeur automatique de nourriture.

Les granulés

Il existe des granulés de dimensions différentes, qui sont adaptés à la taille des poissons et à leur âge. Donc si vous avez des poissons qui n’ont pas la même taille dans votre bassin, procurez-leur des granulés différents, qui correspondent à leur morphologie. Ainsi, cela les empêchera de se précipiter sur les mêmes aliments et ils pourront mieux digérer des granulés qui leur sont adaptés.

 

Par exemple, des granulés de 1 à 2 millimètres conviennent à des carpes koï entre 6 mois et 2 ans (une carpe koï peut mesurer 20 centimètres à l’âge de 1 an dans des conditions optimales). Les aliments de 2 à 3mm sont adaptés aux poissons entre 2 et 3 ans. Ceux de 3 à 6mm pour les animaux de 3 à 5 ans. Enfin, les koï de plus de 5 ans pourront avaler des granulés de 6 à 10mm. Vous trouverez notamment dans nos magasins des granulés spécifiquement conçus pour les carpes koï de plus de 20 centimètres, ou d’autres convenant aux carpes koï jeunes et plus petites.

Combien de fois par jour doit-on nourrir les carpes koï ? Il est conseillé de fournir la dose quotidienne de granulés en 2 ou 3 fois plutôt qu’en une seule fois. Car si les poissons ingèrent une trop grande quantité, ils auront du mal à la digérer. Par ailleurs, les aliments non consommés pourront polluer l’eau du bassin. Il est donc préférable de donner plus souvent et en plus petite quantité à chaque fois.

 

Combien de grammes faut-il pour nourrir une carpe koï ? Il faut savoir que l’on mesure la quantité de nourriture à donner suivant un pourcentage par rapport au poids du poisson. Et cela diminue avec l’âge : proportionnellement, un jeune koï mangera plus qu’un adulte. A titre d’exemple, un koï âgé de 1 mois à un an consomme quotidiennement entre 5 et 10% de son poids ! Mais un poisson âgé de plus de 3 ans consommera environ 1,5 à 2% de son poids.

Par conséquent, un petit koï mesurant 10 centimètres et pesant 60 grammes va manger de 3 à 6 grammes de nourriture chaque jour. Une carpe koï moyenne de 20 centimètres et de 150 grammes consommera au quotidien de 4 à 7,5g d’aliments. Et un poisson de 60 centimètres pour 4 kg mangera de 50 à 80g par jour.

La nourriture animale

Il s’agit d’une nourriture additionnelle aux granulés, un complément très apprécié des carpes koï. Vous pouvez la donner fraîche et donc vivante ou bien décongelée. Il est recommandé de la donner à la période des beaux jours, à partir du printemps et jusqu’à la fin de l’automne.

 

Les crevettes sont particulièrement appréciées par les grands koï ! Il n’est pas nécessaire de les décortiquer. Elles sont riches en protéines, acides gras, vitamines et oligo-éléments. Vous en donnerez une fois par semaine. Les vers de vase constituent également un met de choix pour les carpes koï. Ils leur apportent beaucoup de protéines.

 

Il est aussi possible de fournir aux poissons des vers de terre du jardin… Vous les nettoierez bien avant de les donner. Ils conviennent plutôt aux grands koï.

La nourriture végétale

En complément de la nourriture principale, un certain nombre d’aliments végétaux sont autorisés dans la nourriture pour carpes koï. Celles-ci apprécient notamment les feuilles de laitue. Vous ne les donnerez pas entières, mais couperez des morceaux plus ou moins petits en fonction de la taille de vos poissons. De plus, préférez les feuilles bien vertes qui contiennent plus de qualités nutritives que les feuilles plus claires. La laitue apporte des vitamines C et B9 ainsi que des minéraux.

 

Les koï aiment aussi le cresson, qui est un végétal très riche en vitamines, minéraux et antioxydants.

D’autre part, l’ail est un aliment qui possèdent de nombreux bienfaits pour vos poissons. Il apporte des vitamines et nettoie l’intestin. Il a également des vertus antiparasitaires et antibiotiques. Vous pouvez le mixer et l’ajouter à l’alimentation principale, une fois par semaine.

Le kiwi est un fruit qui apporte beaucoup de vitamines et d’oligo-éléments. C’est aussi un antioxydant. Une fois par semaine, vous pouvez en distribuer de petits morceaux, sans la peau.

Les aliments à proscrire

Même si les carpes koï peuvent avoir une nourriture variée, certains aliments sont à proscrire car ils sont nocifs. 

 

Une partie de la nourriture « humaine » est interdite. Il s ‘agit du fromage, de la viande, des biscuits ou des gâteaux secs. Ils contiennent des éléments que les poissons ne peuvent pas digérer et sont trop riches en graisses.

 

De plus, certains légumes ne doivent pas non plus être donnés aux koïs. Cela concerne les haricots, les petits pois et le maïs. Ils peuvent avoir un effet nocif sur leur système digestif.

 

Afin de préserver la vie sauvage, l’animal dont vous venez de faire l’acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel.

Notre sélection pour carpe koï

Caillard - Graines de Cresson Alénois Commun

Caillard

1,90 €

Tetra - Aliment Koi Beauty Medium 4 L/1 kg

Tetra

24,50 €

Ferme de Sainte Marthe - Graines Ail des Ours

La Ferme de Sainte Marthe

4,25 €

Comment bien nourrir ses poissons au bassin ?

Lire la suite

Quels poissons choisir pour mon bassin de jardin ?

Lire la suite

Comment prendre soin des carpes koï au bassin de jardin ?

Lire la suite