Les perruches inséparables

Les perruches inséparables

Les perruches inséparables sont d’adorables oiseaux de compagnie. Elles sont très agréables à regarder grâce à leur plumage coloré et brillant. De plus, elles s’apprivoisent facilement. Leur nom n’est pas anodin, puisqu’elles aiment la vie de couple ! Il est donc fortement conseillé d’en adopter deux en même temps. Faisons connaissance avec ces adorables volatiles que sont les perruches inséparables.

Présentation des inséparables

Les perruches inséparables sont originaires d’Afrique tropicale (sud et sud-est). Elles appartiennent à la famille des Psittacidés (perroquets, perruches).

 

Leur nom vient du fait que ce sont des animaux grégaires qui vivent en communautés et aussi en couples. D’ailleurs, une légende rapporte que si l’un des deux oiseaux du couple disparait, le second se laissera dépérir…

 

Parmi les différentes espèces d’inséparables vivant dans le monde, une majorité peut être apprivoisée.

Trois espèces sont particulièrement répandues. Il s’agit de l’inséparable rosegorge (ou inséparable à face rose), de l’inséparable de Fischer et de l’inséparable masqué.

 

La première trace de l’inséparable rosegorge est ancienne puisqu’elle remonte à 1793 ! On la rencontre à l’état sauvage en Namibie, Afrique du Sud et Angola. Quant à l’inséparable de Fischer, son nom vient de l’explorateur qui le découvrit au 19e siècle, Gustav Fischer. Il vit presque exclusivement en Tanzanie, de même que l’inséparable masqué.

 

L’espérance de vie d’une perruche inséparable peut aller jusqu’à 15 ans.

Caractéristiques physiques

La tailles des perruches inséparables est plutôt petite, puisqu’elle varie, en moyenne, de 12 à 16 centimètres. Leur poids se situe entre 40 et 60 grammes. Elles ont toutes un bec robuste et une queue arrondie. Il n’existe pas de différence physique entre un inséparable mâle et une femelle, il est donc impossible de les distinguer.

 

Les trois espèces d’inséparables de compagnie communes se différencient par quelques particularités physiques.

L’inséparable Rosegorge possède une tête de couleur rose-rouge ou rose-pêche. Le reste du plumage est vert pâle, tirant sur le vert foncé concernant les parties supérieures. Le croupion est bleu, les pattes grises. Sa taille adulte va de 15 à 18 centimètres, son poids de 43 à 63 grammes. La couleur de son bec est blanc-grisé (faisant penser à la couleur d’une corne) avec une toute petite extrémité noire.

 

Certaines mutations de couleurs existent, même à l’état sauvage où l’on peut rencontrer des spécimens avec du vert plus clair ou plus foncé, contenant un peu de jaune, un masque facial rose clair, ou lutino (le jaune remplace le vert). Chez les inséparables Rosegorge apprivoisés, on trouve beaucoup d’autres mutations : masque orange, turquoise, cinnamon, opaline…

L’inséparable de Fischer se remarque à l’anneau blanc qui se trouve autour de ses yeux, ces derniers étant très foncés.

 

Contrairement au rosegorge, son bec est rouge et plus arrondi, avec une partie supérieure plus grande que l’inférieure. Sa tête est orangée, avec une sorte de col un peu plus clair. Le reste du plumage est vert pastel, certains spécimens peuvent avoir quelques plumes d’une autre couleur sur le dos (bleu, mauve…).

 

Sa taille se situe entre 13 et 17 centimètres. De plus, il émet des tonalités très aigues par rapport aux autres espèces.

L’inséparable masqué possède lui aussi un anneau autour des yeux. Mais sa principale singularité réside dans son masque facial noir, pouvant avoir des reflets bruns. Ce masque foncé fait encore plus ressortir les anneaux oculaires blancs, mais aussi son bec de couleur rouge.

 

D’autre part, la gorge, le cou et la nuque sont d’un coloris jaune vif. Les plumes du reste du corps sont vertes, plus claires sur la partie inférieure. Il mesure entre 14,5 et 16 centimètres.

 

On a constaté des mutations de couleurs chez l’inséparable masqué (parfois à l’état sauvage) : bleu, violet, lutino…

Leur caractère et comportement

Les perruches inséparables sont faciles à vivre et font preuve d’affection. En effet, elles apprécient la présence de l’être humain et les caresses. N’hésitez pas à leur parler ! Par ailleurs, elles ont aussi un caractère malicieux : elles découvriront rapidement comment sortir de leur cage !

 

Elles seront heureuses dans une pièce calme où il n’y a pas beaucoup de bruit car elles aiment être tranquilles. Avec un peu de patience et de douceur, vous leur apprendrez à répéter quelques mots.

Si les inséparables aiment vivre à deux, tous ne s’entendent pas forcément très bien pour autant… C’est notamment le cas lorsqu’il y a une différence d’âge assez importante entre les deux individus. Évitez donc de mettre un jeune inséparable dans la même cage qu’un plus âgé.

 

De plus, elles ont un comportement assez dynamique, aimant voler et grimper aux barreaux de leur cage. Elles utilisent pour cela leurs pattes et leur bec. Il est donc préférable d’acheter une grande cage, qui leur permette d’avoir un minimum d’activité physique, ou une volière.

En passant du temps à les observer, vous pourrez les voir s’étirer après la sieste ! Elles se balanceront d’avant en arrière en étirant une patte et une aile (gauche ou droite), puis changeront de côté.

 

Comme d’autres oiseaux, les perruches inséparables peuvent dormir en se tenant sur une seule patte, en tournant la tête vers le dos pour cacher leur bec dans les plumes. Elles peuvent également bailler ce qui est tout-à-fait normal.

 

Conseil Jardiland : si vous les voyez bailler très souvent, cela peut signifier que la pièce où elles se trouvent n’est pas assez aérée.

 

Une autre activité quotidienne de l’inséparable est la toilette. Le petit volatile peut y consacrer plusieurs heures par jour. Le toilettage consiste à lisser chaque plume l’une après l’autre de manière à enlever les saletés et poussières qui s’y trouveraient. De plus, il possède une glande sébacée à la base de sa queue (que l’on trouve chez beaucoup d’autres oiseaux). Il l’utilise pour lisser et protéger son plumage en prenant un peu de cette substance graisseuse et en l’appliquant sur les plumes avec son bec.

 

Généralement, les couples d’inséparables se toilettent ensemble et mutuellement. Ils le font notamment sur les endroits inaccessibles par un seul animal, comme la tête. Ainsi, ils s’aideront l’un l’autre pour nettoyer ces zones hors de portée du petit camarade. Lorsqu’ils auront terminé cette longue activité, ils pourront se secouer et déployer leurs ailes afin de vérifier que toutes les plumes sont bien en place !

 

Prendre soin de ses inséparables

Les quelques affections qui peuvent toucher vos inséparables concernent surtout le bec et les griffes. En effet, si les perruches ne les usent pas assez, elles peuvent les blesser. Il est donc parfois nécessaire de les couper. Demandez à votre vétérinaire d’effectuer cette tâche qui peut être relativement délicate. De plus, si vous constatez la formation d’écailles sur les pattes, votre vétérinaire pourra vous donner une crème pour les dissiper.

 

Conseil Jardiland : certains accessoires placés dans la cage contribuent à l’usure du bec et des griffes. C’est par exemple le cas des couvre-perchoirs. Leur matière sablée permet l’entretien des griffes de l’oiseau, qui peut aussi se frotter le bec dessus ! Et pour aiguiser leur bec, les perchoirs branches en bois sont une bonne solution.

 

De plus, votre vétérinaire pourra donner à vos amis à plumes un traitement antiparasitaire. De votre côté, désinfectez régulièrement leur habitat avec des produits adaptés que vous trouverez dans nos magasins. Utilisez par exemple l’insecticide Seribombe spécialement conçu pour les cages et volières.

 

De manière générale, tout changement d’attitude ou dans le physique de vos inséparables doit vous alerter. Vous aurez le réflexe de contacter votre vétérinaire si vous constatez des symptômes tels que : manque d’activité, apathie, perte d’appétit, amaigrissement, diarrhées.

 

Découvrez notre article sur comment prendre soin de votre perruche pour en savoir plus.

D’autre part, une alimentation adaptée et équilibrée contribuera à la bonne santé de vos inséparables et à leur longévité. Elle se compose essentiellement de mélanges de graines pour inséparables ou grandes perruches, ainsi que de fruits et légumes frais.

 

En plus, accrochez à leur cage une grappe de millet. Les perruches adorent ces graines, et leur présentation en grappe leur permettra de venir s’y accrocher pour picorer. Et vous n’oublierez pas les os de seiche ! Fixés également aux barreaux, ils apportent aux oiseaux du calcium et des minéraux utiles pour la solidité des os et la beauté du plumage.

 

Vous souhaitez en savoir plus ? Consultez notre article sur comment bien nourrir sa perruche.

 

Afin de préserver la vie sauvage, l’animal dont vous venez de faire l’acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel.

 

Comment bien nourrir sa perruche ?

Lire la suite

Comment prendre soin de votre perruche ?

Lire la suite

L'adoption d'un oiseau de compagnie & responsabilité

Lire la suite