Jasmin : plantation, entretien et taille

Jasmin : plantation, entretien et taille

Parfum envoûtant et beauté virginale, la fleur de jasmin évoque les jardins enchantés des mille et une nuits. Mais savez-vous que le genre Jasminum recèle bien d’autres espèces aussi fascinantes ? Floraison hivernale ou estivale, en véranda ou à l’assaut d’une pergola, choisissez le jasmin qui vous ressemble !

Présentation du jasmin

Le jasmin (Jasminum sp.) est un arbuste ou une plante grimpante de la famille des Oléacées. Son feuillage persistant ou caduc s’illumine de fleurs aplaties à segments étoilés, à l’odeur intense pour certaines espèces. Ce parfum qui a participé grandement au succès du N°5 de Chanel est célébré dans la ville de Grasse (Alpes Maritimes), capitale mondiale de la parfumerie. 

Le saviez-vous ? Dans le langage des fleurs, le jasmin signifie ‘vous transportez mes sens’, une déclaration torride pour cette grimpante à la fleur blanche si innocente.

Espèces et variétés de jasmin

À tout seigneur tout honneur, commençons par le jasmin officinal qui se couvre à la fin du printemps et en septembre de fleurs au parfum capiteux. De ces belles grimpantes, on retiendra également les variétés à feuillage panaché ‘Argenteovariegatum’

Si les fleurs blanches vous lassent, le jasmin rose (Jasminum beesianum) fera votre bonheur : joliment colorées, ses cymes se présentent par groupe de trois ou quatre et ont le bon goût d’être discrètement parfumées.

Chaque hiver, la floraison du jasmin d’hiver (Jasminum nudiflorum) réjouit les yeux lassés de la grisaille par sa floraison jaune soleil. Une variété jaune crème séduira les adeptes de coloris pastel plus doux. Attention, il n’est pas parfumé.

Plus frileux mais odorant, le jasmin polyanthum fleurira au printemps dans le sud et en février-mars à l’abri dans une pièce fraîche. En pot, il prendra sans difficulté ses quartiers d’été au jardin. 

Quant au jasmin sambac, gardez-le en intérieur pour embaumer votre appartement. Sa variété ‘Grand Duke of Tuscany’ présente des fleurs doubles proches de celles du gardenia. 

Conseil Jardiland : ne confondez pas le jasmin avec le Trachelospermum ou jasmin étoilé. Aussi parfumé que son cousin, il a pour lui un feuillage persistant qui fait le bonheur des jardiniers du Nord de la Loire. Cette plante grimpante peut se cultiver en pot ou en pleine terre à l’abri, et se décline également en variétés panachées ou à fleurs jaunes.

Plantation du jasmin

Le jasmin reste un frileux qui redoute les gelées. Le feuillage disparaît en effet si le thermomètre descend sous zéro. Si l’hiver reste clément toutefois, la reprise au printemps est assurée. 

Pour la plantation du jasmin en pleine terre :

Pour planter votre jasmin, choisissez un emplacement en plein soleil dans le Nord et légèrement à l’ombre pour un jardin méridional, et qui restera abrité du vent. Plantez lors des journées automnales ou printanières dans  un sol riche et bien drainé, les jasmins détestant l’eau stagnante. Creusez un trou de plantation que vous enrichirez de compost. Disposez en prévision de quoi le faire grimper : pergola, treillage ou tonnelle, tout conviendra à cette vigoureuse grimpante. 

Pour une plantation en pot :

Le jasmin appréciera une installation dans une véranda froide qui le préservera du gel. Pouzzolane pour le drainage, amendement organique pour la gourmandise, voici les secrets d’une plantation du jasmin en pot réussie. Palissez les tiges sur un croisillon, et n’hésitez pas à tailler les plus vigoureuses pour préserver sa forme.

Astuce Jardiland : accompagnez votre jasmin de plantes ayant les mêmes exigences. Plantez ainsi un romarin au pied de votre jasmin, ou placez une potée de lavande près de votre jasmin officinal. .En revanche, préférez un emplacement près du coin repos plutôt que de la terrasse : l’odeur des fleurs très présente ravira plus les amateurs de sieste que les convives qui pourraient ne pas l’apprécier.

Culture et entretien du jasmin

L’arrosage du jasmin nécessite un certain dévouement au risque de voir le feuillage tomber et la floraison diminuée. Une bonne raison d’envisager l’installation d’un arrosage goutte-à-goutte !

En pot, le jasmin aime les apports réguliers d’engrais pour plantes fleuries qui renforceront la beauté de sa floraison. Pour l’arrosage, arrosez régulièrement en période de floraison. L’hiver, arrosez tous les trois ou quatre jours. Dès les beaux jours, vous pourrez sortir votre jasmin grimpant et profiter de ses suaves effluves au jardin.

Le jasmin se prête particulièrement au bouturage des tiges semi-ligneuses. Choisissez une tige poussée dans l’année et coupez au-dessus d’un nœud. Ôtez les feuilles du bas et taillez à la moitié les feuilles restantes pour limiter l’évaporation. Repiquez vos boutures dans des petits godets pour favoriser l’enracinement. Si votre bouture commence à perdre ses feuilles, rassurez-vous, c’est le signe que la tige prend racine. Comptez quatre semaines pour l’enracinement et quatre à six semaines pour obtenir une  pousse robuste.

Astuce Jardiland : connaissez-vous le marcottage ? À l’automne, couchez une de vos branches de jasmin, recouvrez-la de terre et attendez la reprise. Dès le printemps, vous pourrez assister à la naissance d’un nouveau jasmin. Il ne vous reste qu’à le replanter ou à l’offrir à vos voisins !

Taille du jasmin

La taille du jasmin est très accessible. Il n’aura besoin pour bien fleurir que de deux types de coupe :

– Avant la floraison, taillez les branches de votre jasmin et pincez les jeunes pousses pour l’étoffer et permettre la ramification. Vous favoriserez ainsi la floraison.

– Après la floraison, procédez à une taille d’entretien du jasmin : coupez les branches fanées ou en surnombre. 

N’oubliez pas que le jasmin d’hiver appréciera d’être palissé le long d’un mur pour donner sa pleine mesure.

Maladies et parasites du jasmin

Le jasmin est épargné de la plupart des maladies. Seul l’oïdium, qui blanchit le feuillage, peut être redouté. Pour l’éviter, assurez-vous de n’arroser qu’au pied de vos grimpantes. 

Parasites courants de Jasminum sp., les cochenilles farineuses et les pucerons ne brillent pas par leur discrétion. Pour vous en débarrasser, engluez les indésirables avec une solution à base de savon noir, douchez doucement votre jasmin ou en cas de petite invasion, armez-vous d’un coton-tige. Celui-ci vous servira également à laver votre plante du miellat ou de la fumagine laissée par ces insectes.

Notre sélection

Jasmin Stephanense

À partir de 12,95 €

Jasmin 'Clotted Cream'

À partir de 16,50 €

Jasmin à grandes fleurs

À partir de 8,25 €

La plante du mois : l'agapanthe

Lire la suite

Rose trémière : semis, plantation et taille

Lire la suite

Bougainvillier : plantation, entretien et taille

Lire la suite