Ficus : plantation, entretien et taille

Ficus : plantation, entretien et taille

Caoutchouc ou figuier pleureur, le ficus d’intérieur mérite sa popularité et son statut de plante verte facile d’entretien. Au salon, dans le hall d’entrée ou la véranda, on le remarque avec sa silhouette touffue, naine ou imposante, et surtout son feuillage élégant et vernissé.

Présentation du ficus

Les ficus ou figuiers d’appartement sont des arbres, arbustes ou plantes grimpantes d’origine tropicale ou subtropicale. Leur caractère gélif et leur feuillage persistant très décoratif les cantonnent à la vie en pot où ils gardent des dimensions modestes par rapport à leur taille naturelle. Dans de bonnes conditions de culture, qui s’avère en général facile, les ficus poussent vite et vivent longtemps. Les feuilles de taille variable selon l’espèce offrent un bel aspect coriace et vernissé, vert vif uni ou panaché de crème ou de jaune. 

Le figuier commun de nos jardins (Ficus carica), originaire de Turquie et d’Asie Mineure montre une belle rusticité permettant de l’accueillir presque partout en France hormis en région de montagne (à partir de 700 à 800 m d’altitude).

Espèces et variétés de ficus

Le genre Ficus comporte plusieurs centaines d’espèces, mais seulement quelques-unes d’entre elles figurent dans nos intérieurs, déclinées sous plusieurs variétés.

Ficus benjamina ou figuier pleureur forme un gracieux arbuste au port retombant et touffu dépassant facilement 2 à 3 m en bac, mais 15 m en tous sens dans ses contrées originelles ! Portées par des branches souples, mais robustes, ses nombreuses feuilles (8 à 10 cm de long.) sont ovales et pointues. Vert brillant, elles foncent avec l’âge. Le tronc fin et souple permet le tressage et la taille en bonsaï donnant des sujets très décoratifs et originaux.

Nos coups de cœur : Ficus benjamina ‘Golden Monique’ aux jeunes feuilles ondulées et dorées qui verdissent au fil du temps, ‘Anastasia’ irrégulièrement marginé de vert clair, ‘Twilight’ irrégulièrement marginé de crème, ‘Kinky’ une variété de ficus nain, à croissance lente et au feuillage vert clair panaché de blanc. ‘Natasja’ une autre variété naine aux petites feuilles idéales pour la bonsaïfication. 

Ficus elastica ou caoutchouc se distingue par la robustesse de son tronc souvent unique et de ses grandes feuilles (jusqu’à 30-40 cm de long). Ces dernières sont nuancées de bronze et de pourpre quand elles sont jeunes puis verdissent au fil des semaines. Il peut atteindre 2 à 3 m de hauteur, mais 30 m dans son pays ! 

Notre coup de cœur : ‘Tineke’ aux feuilles panachées de crème et nervurées de rouge. 

Ficus lyrata ou ficus lyre : son nom lui vient de ses grandes feuilles (40 sur 25 cm) aux nervures blanches et ayant la forme de l’instrument de musique. Le figuier lyre prend un port ramifié et étalé au fil des années occupant jusqu’à 2,50 m en tous sens contre 30 m dans ses contrées d’origine !

Ficus pumila (repens) ou figuier nain rampant : ce petit figuier possède des tiges souples dont les racines aériennes se cramponnent aux troncs des arbres dans son habitat originel (Japon, Chine…) et sont couvertes de petites feuilles vert clair en forme de cœur. 

Plantation du ficus

Les ficus d’intérieur apprécient généralement une bonne luminosité mais sans soleil direct hormis le Ficus pumila qui se plaît à situation ombragée loin des fenêtres. Retenez que les ficus à feuillage panaché ont besoin de plus de lumière que ceux à feuillage vert uni afin de compenser le déficit de photosynthèse. 

Côté température, assurez aux ficus un minimum de 18 °C toute l’année même si Ficus pumila résiste jusqu’à 8 °C en hiver.

Si vous rempotez votre ficus, faites-le au début du printemps dans un pot percé de trous de drainage et à peine plus grand, car il aime avoir ses racines à l’étroit. Utilisez un terreau pour plantes vertes enrichi en engrais. Tuteurez si besoin les sujets les plus hauts. Terminez par un arrosage pour éviter les poches d’air autour des racines.

Culture et entretien du ficus

Un arrosage du ficus 1 à 2 fois par semaine pendant la belle saison est nécessaire. Pendant l’hiver, un seul suffit. Attention, les ficus craignent les excès d’arrosage hormis Ficus pumila qui se plaît dans un substrat tenu constamment frais. 

Vaporisez régulièrement, au moins une fois par semaine, les feuillages du ficus quand la température ambiante dépasse 21-22 °C par temps chaud ou à cause du chauffage en hiver. En plein été, si c’est possible, placez les plantes à l’extérieur à l’abri du soleil et des courants d’air. N’oubliez pas de les rentrer dès que la température nocturne passe sous 15 °C. 

Nettoyez à l’éponge les sujets à plus grosses feuilles comme Ficus elastica. Les ficus à petites feuilles peuvent profiter d’une pluie d’été qui les lavera de la poussière accumulée. 

 

Fertilisez les ficus avec un engrais spécial plantes d’appartement ou plantes vertes tous les 15 jours pendant leur période de croissance, soit d’avril à septembre.

Le rempotage du ficus s’effectue tous les ans, car la croissance est rapide et les racines colonisent vite le pot. Pour les grands sujets difficilement manipulables, opérez un surfaçage (changement de la surface du terreau sur plusieurs centimètres d’épaisseur).

Taille du ficus

La taille du ficus est inutile sauf pour supprimer des rameaux morts ou abîmés et pour réduire son encombrement. 

Couper les branches du Ficus elastica induit la ramification et donc l’étalement de sa silhouette. 

Attention si vous avez des animaux ou de jeunes enfants aux écoulements de la sève blanche qui est toxique.

Maladies et parasites du ficus

Les feuilles du ficus ont tendance à tomber après un changement d’emplacement, si la lumière manque ou que la plante souffre des courants d’air ou du froid.

Si le feuillage jaunit, c’est que le ficus souffre d’un excès d’humidité.

Si les feuilles sont petites, rares et que le ficus semble terne, c’est qu’il a besoin d’engrais ou d’un substrat tout neuf. 

En atmosphère trop sèche, le ficus est parfois parasité par des acariens (araignées rouges) qui font de minuscules toiles au revers des feuilles et provoquent leur jaunissement. 

Les feuilles peuvent également être infestées par des cochenilles farineuses repérables aux amas cotonneux sur les feuilles et leurs pétioles et également par des insectes écailleux présents sur les feuilles et les tiges qui rendent le feuillage poisseux en produisant du miellat.

Notre sélection

Figuier pleureur 'Exotica'

À partir de 5,21 €

Caoutchouc 'Robusta'

À partir de 4,95 €

Ficus rampant, Ficus nain 'White Sunny'

À partir de 3,95 €

Chamaedorea : plantation, entretien et taille

Lire la suite

Figuier : plantation, culture et entretien

Lire la suite

Poirée, blette ou bette : plantation, culture et récolte

Lire la suite