Daphné : plantation, culture et taille

Daphné : plantation, culture et taille

Spectaculaire, le daphné embaumera votre jardin de sa floraison parfumée pendant les mois d’hiver. Un arbuste précieux, qui mérite bien son nom de bois-joli ou bois-gentil.

Présentation du daphné

Le daphné (Daphne) est le membre le plus éminent sous nos contrées de la petite famille des thymélacées. Son nom provient d’une nymphe de la mythologie grecque, Daphné, poursuivie par le bel Apollon, et qui s’est transformée en laurier à son approche.

Botaniquement parlant, ces arbustes de petite taille et à la silhouette arrondie arborent un feuillage vert foncé épais, persistant ou caduc selon les espèces. Leurs fleurs roses ou blanches à 4 lobes apparaissent au printemps, en hiver ou en été. Elles possèdent un parfum délicat remarquable. Des baies noires ou rouges leur succèdent la saison suivante.

Plutôt compacts, les daphnés peuvent être également cultivés en pot. Ils apprécient la compagnie des bruyères et des petits bulbes au pied, mais aussi d’arbustes de terre de bruyère comme des camélias. Du fait de leur fragrance, une position proche de la maison est toute indiquée.

Le saviez-vous ? Éloignez votre daphné du passage, car il est entièrement toxique, depuis ses baies jusqu’à son écorce qui peut provoquer des ampoules. Portez des gants si vous devez procéder à la taille de votre bois-joli.

Espèces et variétés de daphné

Votre nez sera d’abord enchanté par le bois-joli, ou Daphne mezereum, qui éclaire de sa floraison rose les massifs hivernaux, telle la variété ‘Rubra’ aux jolies fleurs d’un rose soutenu. L’été venu, il se pare de baies rouges toxiques. Comme l’hamamélis et le sarcococca, son principal atout réside dans la fragrance délicate de ses fleurs qui peut se propager à plusieurs mètres à la ronde. Cet arbuste à feuillage caduc supporte relativement bien le froid.

Au printemps s’épanouit le bois-gentil (Daphne odora) tout aussi parfumé. Si en revanche son feuillage persistant vous semble un peu inexistant, tournez-vous vers des variétés à feuillage décoratif, comme ‘Aureomarginata’ aux jolies feuilles ourlées d’or. Naturellement arrondie, sa silhouette fait merveille dans les massifs. Attention, il demeure plus fragile que son cousin mezereum (jusqu’à -10 °C), protégez-le des courants d’air froids.

Finissez par le plus rare daphné ‘Eternal Fragrance’ qui ajoute à une floraison estivale longue durée – jusqu’à 6 mois de fleurs – une odeur délicieuse et une bonne tenue en bac.

Astuce Jardiland : le genre Daphne possède aussi des espèces à petit développement, comme le Daphne arbuscula ou le daphné thymélée (Daphne cneorum). Ils feront merveille dans une rocaille.

Plantation du daphné

Vous planterez votre Daphne odora au printemps, les autres espèces à l’automne. Sachez toutefois que son épanouissement futur nécessitera de bien choisir son emplacement, car le daphné n’aime pas être transplanté.

Retenez que cet arbuste ne goûte pas du tout les emplacements ventés ni le plein soleil. Réservez-lui une place à la mi-ombre dans un sol frais, mais pas détrempé. Pour cela, n’hésitez pas à bien drainer le trou de plantation de votre bois-joli avec du sable ou des graviers par exemple. Choisissez un mélange spécial plantes de bruyère pour votre bois-gentil, qui préfère un sol acide. Enrichissez ensuite le sol avec du compost, puis arrosez.

Si vous plantez votre daphné en pot, prévoyez une bonne couche de drainage (pouzzolane ou gravier) et un substrat mélangeant terre et sable.

Entretien du daphné

Assez capricieux, le daphné n’apprécie pas d’être taillé. Vous ne veillerez donc qu’à ôter les branches sèches, en prenant garde à la sève toxique.

Ensuite, il vous faudra juste être attentif à ses besoins : la chaleur ne lui réussissant pas, l’idéal sera de pailler au pied avant l’été pour retenir au maximum l’humidité. Vous ferez de même avec les sujets en pots. Enfin, apportez-lui un bon fertilisant pendant l’été pour soutenir sa croissance.

Juin et juillet sont les mois idéals pour réaliser une bouture de daphné. Pour cela, prélevez une pousse latérale, parez-la et plantez-la dans un substrat riche et frais.

Maladies et parasites du daphné

Le daphné est sujet à des attaques violentes qui menacent l’existence même de votre arbuste. Un champignon, le phytophthora peut en être à l’origine. Dans ce cas, pulvérisez votre arbre avec un fongicide. Malheureusement, il ne semble pas y avoir de solutions définitives. Profitez donc au maximum des magnifiques fleurs de cet arbuste, et ne vous formalisez pas d’une disparition soudaine.

Pêcher : plantation, entretien et taille

Lire la suite

Bignone : plantation, entretien et taille

Lire la suite

Actinidia (kiwi) : plantation, culture et taille

Lire la suite