Comment cultiver sur des bottes de paille ?

Comment cultiver sur des bottes de paille ?

Côté jardinage, les Anglo-Saxons ne sont pas les plus mauvais, loin de là ! Ils sont passionnés, mais également très inventifs, à l’image de cette technique de culture originale et efficace venue d’Amérique du Nord: la culture potagère sur bottes de paille !

En quoi consiste la culture sur paille ?

Parce que la culture sur bottes de paille pour votre jardin, votre potager, réunit de nombreux avantages.

 

Tout d’abord, vous jardinez surélevé : c’est bon pour votre dos et ça facilite la récolte.

 

Ensuite, cette méthode élimine de fait le problème des mauvaises herbes et vous épargne de travailler le sol puisque vous plantez ou semez directement sur votre culture en bottes.

 

Pour finir, la paille, en se décomposant, forme un compost qui décuple l’apport en chaleur et en nutriments : c’est tout bon pour vos plantations !

 

Notons également que les bottes de paille offrent un drainage et une aération idéale pour vos cultures.

Quelles plantes cultiver sur vos bottes ?

À part la carotte et en général les légumes-racines qui ne parviennent pas à se développer sur ce type de sol, tout est imaginable.

 

Les légumes-feuilles, herbes aromatiques, et autres fleurs s’y développent dans d’excellentes conditions.

 

Pour les tomates, elles pousseront tout naturellement sur les côtés de la botte : oubliez les tuteurs qui ne tiendront pas longtemps.

Comment semer et entretenir ?

En premier lieu, pulvérisez d’eau allègrement vos bottes de paille, brins disposés à la verticale, pendant 3 jours : elles vont monter en température et fermenter.

Au terme de cette période, utilisez de l’engrais bio, azoté ou organique, vendu dans nos magasins et recouvrez de 5 cm de compost. Couvrez. Laissez chauffer sans rien planter.

Au bout de 10 jours, débâchez et passez à l’action. Vous aurez besoin d’une couche de compost en plus pour y planter vos graines. Utilisez un plantoir, écartez la paille et versez votre compost. Vous y placerez ensuite le plant : la paille se refermera dessus pour « faire son travail ».

 

Côté entretien, ce mode de culture est assez exigeant et particulièrement consommateur d’eau. En effet, vous devrez arroser vos bottes au quotidien afin de préserver l’humidité de la paille.

L’arrosage au goutte-à-goutte ou l’installation de tuyaux microporeux est fortement conseillé pour limiter ces contraintes.

Quelle paille choisir ?

Utilisez la paille de blé, car elle se décompose moins vite que l’orge ou l’avoine.

 

Oubliez le foin : il contient trop de graines et peut accueillir les mauvaises herbes.

 

La paille bio est également recommandée. Dans tous les cas, préférez les pailles entourées de ficelles plastiques ou synthétiques pour ne pas qu’elles se déstructurent.

 

Un autre conseil : optez pour des balles âgées qui auront déjà entamé leur décomposition et seront donc plus fertiles. Ce mode de culture est très économique puisque chaque botte de 12-15 kg dépasse à peine les 2 euros. Avec 4 à 6 bottes de paille, vous pouvez commencer à vous exercer.

 

Et si ça vous plaît, voyez plus grand !

Créer un potager sur un balcon

Lire la suite

Les bonnes associations de légumes au potager

Lire la suite