Comment bien nourrir un chaton ?

Comment bien nourrir un chaton ?

Durant les 6 premiers mois de sa vie, le chaton opère une phase de croissance remarquable. Pour s’assurer de le voir grandir dans les meilleures conditions, il est essentiel de savoir comment bien nourrir un chaton en lui distribuant quotidiennement une alimentation correspondant à ses besoins. C’est un gage de bon démarrage dans la vie et de bonne santé pour les années à venir. À condition de respecter certaines règles bien entendu, car nos petits moustachus sont des gourmets parfois capricieux…

Avant et après sevrage du chaton : une alimentation différente

Quelle nourriture pour quel âge ?

 

Avant le sevrage, c’est-à-dire la séparation de sa mère et le passage à une alimentation solide et/ou humide, le chaton se nourrit du lait de la chatte. Il peut recevoir également vers l’âge de 3 à 4 semaines un aliment en boîte spécifique premier âge. Il existe également des croquettes pour chaton. Si vous choisissez cette option, veillez à les humidifier et les écraser : elles seront ainsi plus faciles à manger.

À l’âge de 8 semaines, période habituelle de sevrage, vous pourrez opter pour un aliment dit de croissance. Il en existe sous différentes formes : boîte, sachet, barquette, croquettes… Les aliments « humides » ou pâtée pour chaton sont souvent plus appétissants. Les croquettes pour chaton quant à elles sont plus simples à servir, se conservent plus longtemps et exercent même un effet « brosse à dents » qui retarde l’apparition du tartre.

 

Conseil Jardiland : les premiers temps, peut-être votre chaton aura-t-il un peu de mal à accepter sa nouvelle nourriture solide. Pour l’aider à l’accepter, il est possible d’ajouter un peu de lait maternisé (disponible chez votre vétérinaire) à ses croquettes ou sa pâtée.

Les aliments pour chaton

 

Les aliments pour chaton sont riches en protéines animales (viande ou poisson) et en minéraux. Ils contiennent aussi de la taurine, qui aide à l’absorption des matières grasses, est bénéfique pour le cœur et la vue et a un rôle d’antioxydant.

 

Il est intéressant d’associer les deux types de nourriture (sèche et humide) dès le début. La composition des croquettes est complète et répond à l’ensemble des besoins du petit animal. Les aliments humides apportent une teneur en eau supplémentaire, idéale pour les petits félins qui n’ont pas le réflexe de boire assez.

 

Les chatons ont des besoins énergétiques supérieurs à ceux des chats adultes. C’est pour cela que leur nourriture doit être adaptée à ces besoins particuliers, ce qui est le cas des croquettes pour chaton mais aussi des pâtées pour chaton.

Vous trouverez plusieurs sortes de croquettes pour chaton. Certaines ne contiennent pas de céréales (le chat est un carnivore) et contribuent à une bonne digestion. D’autres sont conçues, dans leur forme et leur composition, pour répondre aux spécificités de certaines races (Maine Coon, Persan, British Shorthair…).

 

Il existe aussi des croquettes pour chatons stérilisés. La stérilisation intervient généralement vers l’âge de 6 mois.

Comment nourrir un chaton : quantité et fréquence

Un aliment ne ressemble pas à un autre. La règle est simple : ouvrez l’œil et lisez l’étiquette sur l’emballage. Le contenant de l’aliment vous précise la quantité de nourriture à distribuer par jour à votre chaton.

 

Si vous avez adopté la bi-nutrition (association de nourriture sèche et de nourriture humide), les proportions sont également indiquées sur les emballages. Car, à poids égal, les croquettes sont entre 6 et 8 fois plus énergétiques que les aliments humides.

 

Pour savoir comment nourrir un chaton avec la bi-nutrition, demandez à votre vétérinaire. Il vous indiquera également les bonnes doses à fournir à votre chaton. N’hésitez pas non plus à demander conseil à nos vendeurs en magasin !

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur la bi-nutrition.

 

Seconde règle : multipliez les repas. Votre petit moustachu a de l’appétit, mais pas un bien grand estomac. Lui donner 3 à 4 repas par jour est une bonne chose. Et si vous jugez la démarche contraignante et/ou peu compatible avec votre vie professionnelle, des distributeurs d’aliments programmables existent !

 

Vous pouvez aussi remplir sa gamelle de croquettes deux fois par jour, le matin et le soir, en respectant la dose journalière recommandée. Veillez toujours à ce que sa gamelle soit remplie avant de vous coucher, de sorte que le petit félin puisse se nourrir la nuit.

 

Il est tout de même conseillé de répartir la ration quotidienne de nourriture humide en plusieurs petits repas.

Cela évite tout d’abord que le chaton ne se précipite sur sa pâtée au détriment de ses croquettes et n’en consomme une trop grande quantité d’un coup. D’autre part, l’aliment humide ne restera pas trop longtemps dans la gamelle et ne séchera pas, s’il est distribué en petites quantités.

 

Conseil Jardiland : votre chaton ne semble pas fort intéressé par le contenu de son bol ? Son alimentation semble ne pas lui plaire ? Peut-être n’est-il pas à bonne température. Et oui, les chats sont particulièrement sensibles non seulement à la texture, mais aussi à la température de l’aliment et aux odeurs qu’il dégage.

L'espace repas

Savoir comment nourrir un chaton, c’est aussi le mettre dans les meilleures conditions pour ses repas. Votre jeune félin apprécie le calme. Tout élément perturbateur est donc proscrit. Privilégiez les endroits reculés de l’agitation domestique.

 

La cuisine est souvent choisie pour créer l’espace repas du chaton. Elle est en effet pratique pour stocker la nourriture du chaton, la lui distribuer et nettoyer facilement ses gamelles. De plus, vous n’y serez pas constamment durant la journée ce qui permettra à votre petit protégé de manger tranquillement lors de ses micro-repas.

 

Certains propriétaires prennent l’habitude de donner à manger à leurs chatons en hauteur. Il n’y a bien entendu aucune contre-indication à cela, pour autant que l’endroit choisi soit facilement accessible à l’animal et ne présente aucun danger (proximité de châssis oscillo-basculant par exemple).

Vous choisirez une gamelle pour chaton différente pour chaque type de nourriture (sèche et humide) ainsi qu’une autre pour l’eau. La gamelle d’eau peut être remplacée par une fontaine à eau. L’eau en mouvement attire en effet plus facilement les petits félins et, par conséquent, les incite plus à boire.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur les fontaines à eau pour chat.

La période de transition

Le système digestif du chaton est extrêmement sensible à tout changement alimentaire. Veillez donc à éviter toute modification brusque de son régime. En pratique, qu’est-ce que cela signifie ? Que tout changement d’alimentation du chaton doit s’établir sur plusieurs jours, idéalement une semaine. Introduisez progressivement le nouvel aliment avec une quantité de plus en plus réduite de l’ancien.

 

Par exemple, commencez par remplacer 1/3 de l’ancienne nourriture par la nouvelle. Au bout de quelques jours, augmentez la proportion de nouvelle nourriture pour chaton à 2/3. Enfin, après 8 jours environ, vous ne lui donnerez que la nouvelle !

 

À côté du dérèglement digestif que peut entraîner un brusque changement d’aliment, la transition s’avère parfois ardue en raison des préférences alimentaires du chaton. Les félins sont en effet particulièrement exigeants quand il s’agit de nourriture !

Conseil Jardiland : avant le retour à la maison, pensez à questionner l’éleveur ou le refuge où se trouvait le chaton au sujet de l’aliment distribué à la portée. N’hésitez pas à lui demander de vous donner quelques centaines de grammes de celui-ci. Vous pourrez ainsi assurer une transition douce vers l’aliment que vous aurez choisi pour lui.

 

Une transition alimentaire s’effectuera également lorsque vous commencerez à lui donner de la nourriture pour chat adulte, à l’âge de 12 mois. Vous procéderez de la même manière, en remplaçant progressivement l’alimentation pour chaton par l’alimentation pour chat adulte.

La croissance du chaton

Surveiller la bonne croissance de son chaton passe inévitablement par la case « pesée » : des évaluations régulières de son poids que vous reporterez sur sa courbe de croissance. Vous trouverez des modèles de courbe sur les sites internet des grands distributeurs d’aliments pour chats.

 

Gardez en tête que les standards de race sont parfois très éloignés les uns des autres. Ainsi, l’évolution du poids d’un chaton de race orientale n’est pas comparable à celle d’un chaton de grande race comme, par exemple, le Maine Coon.

 

Lors de votre premier rendez-vous avec votre vétérinaire, celui-ci vous renseignera sur les caractéristiques propres à votre chaton et sur sa courbe de croissance idéale.

Quelques conseils supplémentaires

Règle numéro 1 : de l’eau !

 

Fraîche, propre et à volonté, l’eau ne doit jamais manquer au chaton. Attention, le lait ne doit en aucun cas remplacer l’eau de boisson.

 

Si vous souhaitez donner un peu de lait à votre chaton, optez pour du lait maternisé. Ne choisissez pas de lait de vache ou un autre lait destiné aux humains car beaucoup de chats ne les digèrent pas. Et surtout, considérez le lait comme un aliment et pas comme une boisson. Votre petit animal doit toujours avoir de l’eau à sa disposition.

Règle numéro 2 : ni friandises inadaptées ni restes de tables.

 

Certes, les chats sont difficiles quand il s’agit d’alimentation, mais certains n’en restent pas moins gourmands. Évitez les excès caloriques que votre jeune moustachu risque de payer lourdement plus tard. De plus, les aliments que nous consommons ne sont pas forcément adaptés au système digestif des chatons et certains sont même dangereux.

 

Les friandises sont parfois utiles pour récompenser votre chaton dans le cadre de son éducation ou tout simplement pour lui faire plaisir ! Dans ce cas, choisissez des friandises pour chaton que vous trouverez dans nos magasins. Elles doivent rester occasionnelles et vous respecterez les doses quotidiennes recommandées indiquées sur les emballages.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur les meilleures friandises pour chat.

Vous savez maintenant comment bien nourrir un chaton. Avec une alimentation et des ustensiles adaptés, vous contribuerez ainsi à son bien-être et à sa bonne santé !

 

Afin de préserver la vie sauvage, l’animal dont vous venez de faire l’acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel.

Notre sélection pour un chaton heureux

Smooz - Maison de toilette noire L.55 x l.39 x H.39 cm

Smooz

16,95 €

Pure Family - Couchage Igloo Confettis pour Chat Ø.38 x H.40 cm

Pure Family

24,90 €

Pure Family - Tipi pour chat coton H.75 cm

Pure Family

24,95 €

Pure Family - Corbeille pour chat Plume Ø.40 x H.22 cm

Pure Family

31,90 €

Comment bien accueillir et acclimater son chaton ?

Lire la suite

Comment bien s'occuper d'un chaton ?

Lire la suite