Comment bien accueillir et acclimater son chaton ?

Comment bien accueillir et acclimater son chaton ?

Si vous avez décidé d’adopter un chaton, vous êtes sans doute très impatient de l’accueillir chez vous ! Peut-être vous demandez-vous également quels seront les bons gestes et la bonne attitude à avoir pour que le petit chat se sente parfaitement à l’aise. Avez-vous bien pensé aussi à tout le matériel et les accessoires nécessaires à sa vie quotidienne ? Voici quelques conseils pour que l’adaptation de votre chaton se fasse au mieux !

Préparer son logement

L’adaptation de votre chaton se fera d’autant plus vite qu’il aura ses repères dès le début. Pour cela, organisez son espace de vie suivant ses besoins. Celui-ci se compose de quatre zones plus ou moins définies précisément.

 

L’espace repas

 

La première est le lieu consacré aux repas. C’est là où vous placerez sa gamelle pour chaton qui contiendra la nourriture et une autre pour l’eau (ou une fontaine à eau). Il existe des gamelles variées au niveau de la matière (plastique, inox, porcelaine) et des couleurs.

On choisit généralement un petit espace dans la cuisine pour son coin repas : c’est en effet plus pratique pour laver les ustensiles et servir à manger. Évitez toutefois qu’il y ait trop de passage au moment des repas : la plupart des animaux n’aiment pas être dérangés quand ils mangent.

 

Concernant la nourriture pour chaton, renseignez-vous sur le type de croquettes et d’aliments humides que le chaton avait l’habitude de manger avant son arrivée. Afin de ne pas le perturber, vous continuerez avec cette même nourriture pendant plusieurs jours.

 

Introduisez progressivement la nourriture que vous souhaitiez lui donner, si elle est différente. Privilégiez toujours une alimentation spéciale pour chaton, adaptée à ses besoins.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur Comment nourrir un chaton.

Le coin litière

 

La deuxième zone à prévoir est celles où il va faire ses besoins. Vous y placerez un bac à litière ou une maison de toilettes : le bac simple est ouvert, la maison de toilettes est fermée. Le critère principal pour le choix de son emplacement est qu’il soit éloigné de l’espace repas. S’il est trop rapproché, votre petit félin pourrait ne pas avoir envie de manger…

 

Conseil Jardiland : dans un petit logement, il suffit de disposer les deux zones à l’opposé d’une même pièce par exemple.

 

Idéalement, prévoyez deux bacs à litière pour un chat (ou un bac et une maison de toilettes). En effet, c’est une solution pour éviter certains comportements indésirables. Par exemple, certains chats apprécient de pouvoir uriner à un autre endroit que celui où ils font leurs crottes…

De plus, c’est également une manière de voir si votre chaton préfère aller dans un bac ouvert ou une maison fermée. Et si vous avez une grande maison, placer deux bacs à deux endroits éloignés empêchent aussi les petits incidents.

 

Le chat est un animal propre soucieux de son hygiène. Vous veillerez à garder le bac à litière le plus propre possible, en enlevant les excréments tous les jours et en changeant l’intégralité de la litière une fois par semaine.

 

Choisissez une litière de qualité, avec des grains doux pour les petits coussinets du chaton. Les litières végétales sont moins poussiéreuses que les litières minérales.

La zone de repos

 

Les chatons ont besoin de dormir une grande partie de la journée. Vous offrirez donc au vôtre un lieu confortable pour se reposer. Un panier avec des plaids moelleux ou un coussin douillet feront parfaitement l’affaire. Choisissez un accessoire adapté à la taille du chaton, quitte à en changer lorsqu’il aura atteint son âge adulte.

 

En effet, votre petit chat doit se sentir rassuré et en sécurité dans son lieu de repos. Si le coussin est trop grand, il n’aura pas forcément le réflexe d’aller dessus. Placez-le également dans un endroit calme, éloigné de la litière.

 

Sachez toutefois que les chats ont parfois tendance à choisir eux-mêmes les endroits qui leur conviennent le mieux pour dormir !

La zone de jeu

 

Le jeu est une activité essentielle pour le chaton ! Il stimule son instinct de chasseur et lui offre une activité physique. Il lui permet aussi d’user ses griffes. C’est pour cela qu’un griffoir est un élément indispensable à son bien-être.

 

En plus du griffoir, procurez-lui un arbre à chat. Équipé lui aussi d’un tronc à griffer, il possède une ou deux plateformes pour que le petit animal observe son environnement en hauteur.

 

Placez dans la zone de jeu quelques jouets, avec lesquels il s’amusera tout seul ou avec vous. Cela peut être une balle, un jouet à suspendre à l’arbre à chat, une souris en peluche… Vous lui consacrerez au moins une session de jeu quotidienne, cela renforcera vos liens et l’adaptation de votre chaton n’en sera que meilleure !

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur Comment créer un habitat confortable pour mon chat.

Quelques jours avant l'arrivée du chaton

Investissez tout d’abord dans un panier de transport pour chaton. Il vous servira bien sûr à amener le petit animal chez vous lorsque vous irez le chercher, mais aussi pour toutes les occasions où vous aurez à le transporter : visite chez le vétérinaire, vacances…

 

Il est également utile de brancher un diffuseur de phéromones dans votre logement, généralement dans le salon qui est la pièce où le chaton se trouvera le plus souvent. Cela l’apaisera et le rassurera lors de son arrivée chez vous.

 

Les phéromones existent aussi sous forme de spray. Vaporisez le panier de transport avant d’aller chercher votre petit compagnon. Le changement de lieu de vie et le trajet sont en effet une source de stress pour les chats.

De plus, pensez à cacher ou protéger tout objet pouvant être endommagé par les griffes ou les dents du chaton. Ce dernier voudra en effet satisfaire sa curiosité en explorant son nouveau territoire et jouer avec ce qu’il trouvera sous la patte ou sous la dent… Cela concerne par exemple des objets qui peuvent casser en tombant ou des fils électriques.

 

En veillant à cela vous protégerez également le petit animal de dangers éventuels.

 

Si vous avez des plantes d’intérieur, essayez de les mettre hors de portée du chaton qui pourrait mordiller les feuilles. Certaines plantes sont en effet toxiques. Découvrez notre article sur les plantes d’intérieur toxiques pour votre chat et les plantes à choisir quand on a un chat. Et découvrez aussi nos conseils pour éviter que votre chat n’abime vos plantes.

Par ailleurs, bloquez certains accès qui peuvent constituer une petite cachette pour le chaton mais aussi représenter un danger (derrière un frigo ou un four par exemple).

L'adaptation du chaton à son nouvel environnement

Découverte de son nouveau lieu de vie

 

Dès votre arrivée à la maison, posez la caisse de transport et ouvrez la porte. Attendez que le chaton sorte de lui-même, ne le forcez pas. S’il ne le fait pas tout de suite, soyez patient et laissez-lui le temps de comprendre qu’il peut sortir en toute sécurité. Le transport et le changement d’environnement l’auront sans doute un peu stressé.

 

Puis, l’adaptation du chaton passe par la découverte de sa nouvelle maison. Emmenez-le alors rapidement vers son bac à litière et, avec la main, grattez le contenu. Il reconnaîtra ce que c’est ! Un chat sevré aura appris la propreté auprès de sa mère et à utiliser une litière. Vous pouvez aussi le placer directement sur sa litière et lui faire gratter avec l’une de ses pattes avant.

Conseil Jardiland : un chat est généralement sevré et sociabilisé par sa mère à partir de l’âge de 2 mois. Il n’est pas recommandé d’adopter un chaton plus jeune.

 

Lors de son exploration, votre chaton sera amené à aller vers son espace repas. Remplissez un peu sa gamelle de croquettes pour l’inviter à manger. Mettez-lui aussi de l’eau fraîche à disposition.

 

Restez toujours à proximité de votre petit félin lorsqu’il s’aventure dans les différentes pièces de la maison. Il sera certainement un peu perdu au début… Il est possible qu’il veuille se réfugier dans sa caisse de transport. Laissez-le faire, en attendant qu’il se familiarise avec tous ses espaces et notamment son panier pour chaton.

Les premiers jours

 

Si votre logement est grand, il est préférable dans un premier temps, de ne lui donner accès qu’à une partie, à laquelle il va s’habituer. Au bout de quelques jours, vous le laisserez aller dans les autres pièces, toujours en restant à proximité. En fonction du caractère du chaton, son adaptation sera plus ou moins rapide.

 

Afin de le mettre en confiance et de tisser des liens avec lui, organisez des séances de jeu ! Cela l’occupera lorsqu’il ne dort pas et ne mange pas. Utilisez pour cela un jouet pour chaton adapté à sa taille.

 

Vous trouverez dans nos magasins de nombreux jeux et jouets. En choisissant des modèles différents, vous repérerez lesquels suscitent le plus son intérêt. Lancez-lui une petite balle à rattraper, utilisez une canne à pêche ou un pointeur laser pour stimuler ses réflexes de chasseur. Les chatons apprécient également beaucoup les petites souris en peluche ou en tissu.

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur Quels jouets choisir pour stimuler son chat en appartement.

 

Le petit animal fera connaissance avec l’ensemble des membres du foyer. Veillez à ce que les enfants notamment adoptent un comportement calme pour ne pas lui faire peur. Vous leur apprendrez à parler doucement au chaton, à le caresser doucement également et à le manipuler correctement.

 

Si vous avez déjà un chat, organisez une rencontre progressive afin de les habituer à la présence de l’autre. Vous pouvez par exemple les laisser dans deux espaces séparés les premiers jours (avec tout le matériel nécessaire pour chacun). Ils s’habitueront à leur odeur.

Puis ouvrez les espaces ou les pièces pour qu’ils se rencontrent physiquement. N’intervenez pas si une certaine agressivité a lieu, elle est normale. Le chat et le chaton trouveront leurs marques petit à petit.

 

Conseil Jardiland : faites attention lorsque vous ouvrez une fenêtre pour aérer, le petit chat peut rapidement sauter pour voir ce qui se passe dehors… Veillez également à laisser fermés le couvercle des toilettes et la porte de ces dernières.

La première nuit

 

La première nuit est souvent un gros dilemme pour les nouveaux maîtres… Faut-il laisser au chaton l’accès à la chambre ou est-il préférable de le lui interdire ? Si vous avez décidé que votre petit compagnon n’aura pas accès à la chambre, soyez ferme envers vous-même… et ne cédez pas aux miaulements du petit animal !

 

Installez-le confortablement dans son panier avant de vous coucher. Au bout de quelques nuits (variables en fonction des chats), il aura pris ses marques et sera moins bruyant au moment du coucher.

 

Si au contraire vous décidez de lui ouvrir la chambre, ayez conscience qu’il ne comprendra pas que vous le lui interdisiez par la suite ! Il est en effet plus difficile d’empêcher l’accès à la chambre si le chaton a déjà eu l’habitude d’y passer quelques nuits, plutôt que de le faire dès la première nuit.

Les premières sorties

Si vous avez un extérieur (jardin clôturé ou balcon sécurisé), attendez quelques semaines avant d’ouvrir son accès au petit chat. En effet, il est préférable que le petit animal soit bien habitué à votre intérieur et à ses espaces de vie avant de lui faire découvrir l’espace extérieur.

 

Dans un jardin, commencez par des petites sorties avec un harnais et une laisse. Il se familiarisera ainsi à ce nouvel environnement en toute sécurité. Découvrez notre guide d’achat sur les laisses et harnais pour promener son chat.

 

Avant de le laisser courir en liberté dans l’herbe, prenez plusieurs précautions.

La première est de l’emmener chez le vétérinaire, peu de temps après son adoption. Si ce n’est pas déjà fait, vous le ferez identifier (puce ou tatouage) et vacciner. Profitez-en pour demander au vétérinaire de le vermifuger et de lui donner un traitement antiparasitaire. Il vous indiquera à quelle fréquence ensuite vous continuerez à lui administrer vous-même ces traitements.

 

Votre chaton sera ainsi prêt à explorer son nouveau jardin ! Veillez à ce que ce dernier soit parfaitement sécurisé : les petits félins sont curieux et passent parfois par des endroits insoupçonnés…

 

Si vous avez un balcon, équipez-le d’un filet de protection spécialement conçu pour cela. La curiosité des chatons peut les amener à grimper sur les rebords de balcon avec les risques que cela entraîne.

En appliquant ces quelques conseils, vous faciliterez l’adaptation de votre chaton et lui réserverez le meilleur des accueils !

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur 10 astuces pour éduquer un chaton.

 

Afin de préserver la vie sauvage, l’animal dont vous venez de faire l’acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel.

Notre sélection pour un chaton heureux

Bac à litière medium Gizmo beige - L.44 x l.35,5 x H.12,5 cm

Savic

9,85 €

Poteau griffoir à branches gris et blanc L.44 x l.30 x H.44 cm

Tyrol

21,50 €

Pure Family Fresh - Croquettes pour chaton chatte gestante 2 kg

Pure Family Fresh

20,90 €

Pure Family - Tipi pour chat coton H.75 cm

Pure Family

24,95 €

10 astuces pour éduquer un chaton

Lire la suite

Comment bien nourrir un chaton ?

Lire la suite

Comment bien s'occuper d'un chaton ?

Lire la suite