Comment bien choisir son poulailler ?

Comment bien choisir son poulailler ?

Si vous souhaitez adopter des poules, le premier élément que vous allez leur offrir avant leur arrivée chez vous est le poulailler. C’est dans cette maison que les poules dorment, pondent (pour les poules pondeuses), se nourrissent et s’abreuvent. Le choix d’un habitat adapté contribuera à rendre vos poules heureuses et à les garder en bonne santé. Découvrez nos conseils pour savoir quel poulailler choisir.

Pourquoi avoir un poulailler chez soi ?

Que vous habitiez à la campagne ou en zone urbaine, l’installation d’un poulailler dans votre jardin a plusieurs avantages.

Tout d’abord, les poules apporteront de l’animation à votre jardin et responsabiliseront vos enfants qui apprendront à en prendre soin.

 

Si vous vous orientez vers des poules pondeuses, elles sont la garantie d’avoir des œufs frais tous les matins !

 

Si vous préférez les poules d’ornement, ce sera alors plus leur esthétique et leur mode de vie agréable à regarder qui seront les critères importants pour votre choix. Vous aurez aussi quelques œufs en prime !

Les poules ont également un intérêt pour l’entretien de votre jardin, même si cet aspect ne doit pas représenter le seul critère dans votre décision d’avoir des poules…

Elles se nourrissent notamment de vers ou d’insectes pouvant être nuisibles.

 

Enfin, les poules contribuent à réduire vos déchets de table… Omnivores, elles apprécient en effet de manger certains de vos restes.

 

Il est conseillé toutefois de leur donner en priorité des aliments conçus pour les poules, à base de granulés complets ou de mélanges de graines.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur Quelle quantité de nourriture donner à ses poules.

L'emplacement du poulailler

Avant de sélectionner le meilleur poulailler pour vos petits gallinacés, avez-vous pensé à l’emplacement idéal qui l’accueillera ?

 

Il existe quelques critères à prendre en compte, qui pourront d’ailleurs conditionner le choix de l’habitat.

 

En premier lieu, renoncez à votre projet si vous n’avez qu’une terrasse en dur et pas de jardin. Les poules ont en effet besoin de gratter !

 

Elles vont gratter la terre enherbée notamment pour trouver de la nourriture comme des vers.

Elles aiment aussi creuser des trous dans lesquels elles se roulent pour se débarrasser des parasites.

Évitez les lieux humides, exposés au vent et aux intempéries. Ne choisissez pas non plus un endroit qui serait constamment au soleil, surtout si vous habitez une région où les périodes de forte chaleur sont régulières.

 

Un bon emplacement pour le poulailler est à l’abri d’une haie, d’un arbuste ou d’un mur, ces derniers faisant barrage au vent et offrant de l’ombre.

 

De plus, prévoyez, en plus du poulailler, un espace fermé dans lequel les poules pourront marcher en toute sécurité.

Elles ne doivent pas pouvoir s’échapper et, à l’inverse, un autre animal (prédateur potentiel) ne doit pas pouvoir y pénétrer.

 

Soit votre jardin est suffisamment sécurisé pour y laisser vos poules en liberté, soit vous installerez un enclos grillagé.

Veillez à ce que la hauteur soit de 1 mètre au moins, car certaines races de poules aiment voler ! Et le bas sera enterré à plusieurs cm de profondeur pour empêcher toute intrusion sous le grillage.

Ainsi, le choix de l’emplacement vous orientera un peu plus sur quel poulailler choisir.

Quelle superficie prévoir ?

Superficie en fonction du nombre de poules

 

Les poules doivent avoir suffisamment de place à l’intérieur de leur poulailler pour dormir, se nourrir et pondre. La taille du poulailler que vous choisirez dépend donc en grande partie du nombre de poules qui y vivront.

 

Vous prendrez aussi en compte la race des poules, car il existe des différences de tailles significatives entre des poules naines par exemple et des poules de grande taille.

En moyenne, on estime qu’une surface au sol de 1 à 4m² convient à 2 à 4 poules. Généralement, vous trouverez l’information sur la capacité d’accueil des poulaillers proposés dans nos magasins ainsi que leurs dimensions. Il est possible de calculer simplement la surface d’un modèle, en multipliant la longueur et la largeur.

 

De plus en plus souvent les fabricants indiquent une capacité d’accueil en fonction du type de poules. Par exemple, vous verrez l’indication « 2 à 3 poules traditionnelles ou 4 à 5 poules naines ».

Conseil Jardiland : si vous envisagez d’élever des poules de tailles différentes (poules naines et poules traditionnelles), vous ferez alors un calcul plus ou moins approximatif de la superficie idéale de votre poulailler. Demandez conseil à nos vendeurs en magasin !

Partie fermée et partie grillagée

 

La majorité des poulaillers possèdent deux parties : la maison fermée et une partie extérieure grillagée.

 

Certains fabricants indiquent des dimensions totales incluant cet enclos grillagé. Vous veillerez à bien prendre connaissance des dimensions de la partie fermée uniquement, pour vérifier que la taille de la maison conviendra bien au nombre de poules souhaité.

 

En effet, si vous ne prenez en compte que les dimensions totales, votre calcul pourra vous donner une superficie par poule de 4m² alors que l’espace proposé uniquement dans la partie fermée ne sera que de 1m²…

 

C’est bien l’espace habitable dans la maison fermée qui est importante pour le calcul de la surface et pour le bien-être de vos poules.

L’espace extérieur

 

Cet espace grillagé attenant à la maison fermée n’est pas assez spacieux pour y laisser vos poules toute la journée. Il est important qu’elles soient en liberté dans votre jardin une partie de la journée afin qu’elles se dégourdissent les pattes et vaquent à leurs occupations (picorer et creuser des trous…).

 

L’enclos grillagé est par contre utile pour sécuriser vos poules si un autre animal de compagnie comme le chien est amené à se trouver dans le jardin.

 

Chaque poule a besoin d’environ 20m² à l’extérieur pour s’épanouir. Donc dans l’idéal, un jardin de 60m² conviendra à 3 poules.

 

Le soir, elles rentreront dans leur poulailler pour dormir, vous pourrez alors le fermer jusqu’au lendemain matin. Ainsi, l’enclos grillagé inclus dans le poulailler ne remplace en aucun cas votre jardin (clos et sécurisé).

Pensez également à l’avenir ! Si vous commencez votre élevage avec 2 ou 3 poules, peut-être aurez-vous envie d’augmenter votre basse-cour dans quelques mois ou quelques années.

 

Aussi, plutôt que d’avoir à remplacer votre poulailler, prévoyez dès le début la possibilité d’avoir un ou deux gallinacés en plus.

 

Il est donc conseillé de sélectionner un poulailler dont la capacité d’accueil est légèrement supérieure au nombre de poules actuel.

 

Conseil Jardiland : un poulailler trop petit par rapport au nombre de poules est susceptible de générer quelques problèmes. Cela peut être du stress, le phénomène de picage et même des maladies dues à la promiscuité. Il vaut toujours mieux s’orienter vers un poulailler trop grand que trop petit !

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur Quelle taille pour mon poulailler.

Quel poulailler choisir en fonction de ses besoins

Les différents matériaux

 

La majorité des poulaillers commercialisés sont fabriqués en bois, imputrescible pour résister aux intempéries. Leur entretien est simple et peu contraignant : une fois par an, protégez votre poulailler en bois avec de l’huile de lin nourrissant.

 

Vérifiez tout de même l’épaisseur du bois, qui doit être au minimum de 1 centimètre. En dessous, vous risquez à terme des cassures ou des parties qui se gondolent.

 

De plus, le grillage métallisé est traité contre la rouille.

 

Certains poulaillers récents sont en matière plastique, encore plus facile à entretenir que le bois et résistante également aux intempéries. Sur le long terme, leur longévité est meilleure que les modèles en bois.

Le plastique est également un matériau que les prédateurs potentiels de vos poules attaqueront moins. Ces poulaillers sont en revanche moins écologiques que ceux en bois…

 

Quel que soit le matériau qui vous intéresse, vous trouverez des poulaillers de toute taille, pouvant accueillir de 2 à 10 et même 12 poules.

 

Les toits des poulaillers sont souvent hydrofuges, c’est-à-dire traités contre l’humidité et protègent aussi du froid. Certains sont recouverts de shingle en forme de tuiles, matériau de couverture ressemblant à l’ardoise.

 

La forme du toit est soit plate soit en pente (meilleure évacuation de l’eau de pluie). Il existe aussi des modèles de poulailler avec un toit ouvrant, ce qui facilitera grandement l’accès à l’intérieur !

Les designs des poulaillers actuels sont très variés en matière de forme et de couleurs. Vous trouverez forcément celui qui s’accordera parfaitement à votre jardin !

Hauteur du poulailler

 

Si vous ne savez pas encore quel poulailler choisir, sa hauteur peut être un critère à prendre en compte. La partie fermée du poulailler (la maison) est toujours protégée de l’humidité du sol en étant surélevée. En fonction des modèles, la distance entre le sol et la maison est plus ou moins grande.

 

Un poulailler bien en hauteur présente plusieurs intérêts. Outre l’isolation contre l’humidité, la hauteur de l’entrée dissuade des prédateurs potentiels de tenter d’y pénétrer. De votre côté, ce type de poulailler est plus pratique à nettoyer : vous aurez moins à vous baisser notamment pour changer la litière.

L’équipement du poulailler

 

Si vous envisagez d’avoir des poules pondeuses, vous choisirez un poulailler équipé d’un pondoir (ou deux suivant le nombre de poules). Sur beaucoup de modèles de poulaillers, vous accéderez au pondoir par l’extérieur, ce qui est plus pratique pour récupérer les œufs !

 

Vérifiez également la taille et le nombre de perchoirs inclus dans le poulailler. C’est sur ces perchoirs que les poules dorment ! Un seul perchoir convient en principe pour 3 poules. Si vous comptez avoir une basse-cour plus importante, orientez-vous vers un poulailler assez grand pour contenir au moins deux perchoirs.

Conseil Jardiland : prévoyez toujours la présence d’un abreuvoir dans la partie grillagée du poulailler. Évitez de le laisser au soleil afin que l’eau reste fraîche.

 

En hiver, les poules résistent plutôt bien au froid si elles sont à l’abri des courants d’air et de l’humidité.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur Démarrer son poulailler.

 

Avec ces différentes informations, vous en savez maintenant plus sur quel poulailler choisir pour vos poules !

Afin de préserver la vie sauvage, l’animal dont vous venez de faire l’acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel.

Notre sélection de poulaillers

Poulailler Colorado L.151 x l.60 x H.100 cm

Lifland

193,00 €

Poulailler large Square L.277 x l.188 x H.180 cm

Lifland

727,95 €

Maison des poules L.125 x l.66 x H.113 cm

Lifland

241,00 €

Jardiland - Enclos triangle Léon L.115 x l.116 x H.103 cm

Jardiland

209,00 €

Comment bien choisir sa poule pondeuse ?

Lire la suite

Accueillir des poules dans son jardin

Lire la suite