Quelle quantité de nourriture donner à ses poules ?

Quelle quantité de nourriture donner à ses poules ?

Vous avez pris la décision d’avoir un poulailler ? Parmi les éléments à prendre en considération, l’alimentation que vous donnerez à vos poules va influer sur leur santé et leur longévité. Voici quelques conseils pour savoir quelle quantité de nourriture prévoir pour une poule !

Quel type de nourriture pour une poule ?

Le type de nourriture que vous allez donner à votre ou vos poules va influer sur la qualité des oeufs mais aussi des plumes. De plus, bien doser cette alimentation va contribuer à les maintenir en bonne santé le plus longtemps possible. Il est donc très utile de savoir quelle quantité de nourriture convient pour une poule.

 

Aussi, la qualité de graines que vous allez choisir pour vos gallinacés est un critère aussi important que celui de la quantité. Vous prendrez en compte également l’environnement dans lequel vivent les poules.

Le régime alimentaire de la poule

 

Les poules sont des animaux omnivores. Elles peuvent donc manger des aliments variés, qu’ils soient d’origine animale ou végétale. La base de leur alimentation se constitue de graines et de céréales, mais elles peuvent en plus trouver leur bonheur avec quelques insectes, vers et pourquoi pas de petits serpents !

 

Conseil Jardiland : même s’il vous est possible de donner à vos poules des restes de table, privilégiez comme aliment de base la nourriture pour poule constituée de granulés complets ou de mélanges de graines. Cette nourriture contient tous les ingrédients indispensables à la bonne santé des gallinacés.

Composition de la nourriture d'une poule

Il n’existe pas de valeur fixe à connaître pour une ration alimentaire par poule. En effet, cela dépend de l’environnement et de l’enclos dans lequel la poule va évoluer. Plus l’enclos sera grand, adapté et offrant un parcours herbeux dans lequel la poule pourra venir picorer, moins la ration quotidienne de graines sera importante.

 

Aussi, avant d’évaluer quelle quantité de nourriture prévoir pour une poule, il est utile de connaitre la composition de son alimentation.

Énergie et protéines

 

Il est conseillé de respecter un principe de proportion dans la composition de sa nourriture. On estime à environ 70% l’apport énergétique et 30% l’apport en protéines.

 

Parmi les aliments énergétiques, vous trouverez de nombreuses graines et céréales. Ce sont notamment le blé, le maïs concassé, l’avoine, le seigle, l’orge mais aussi le millet, le sorgo. Il est conseillé de mélanger au moins 2 de ces céréales. Vous pouvez également donner à votre poule de la pomme de terre cuite (jamais crue !) ou encore de l’ortie.

Parmi les aliments protéinés, vous pourrez en sélectionner un certain nombre contenant des protéines végétales. Vous vous orienterez par exemple vers le tourteau de tournesol ou de colza, ou bien encore des légumineuses concassées (féveroles, pois…). Certaines autres graines possèdent aussi une teneur en protéines intéressante : les graines de lin, de soja ou de lupin.

 

Il est également possible de donner à une poule un peu de protéines animales venant de poisson ou de viande. Certains fabricants proposent des sacs de larves séchées ou vers de farine déshydratés. Ce sont de bons compléments en protéines aux mélanges de graines, qui contiennent jusqu’à 16% de protéines.

Ainsi, en respectant ces proportions et en variant le contenu des repas, vos poules bénéficieront de tout ce dont elles ont besoin en matière de vitamines et sels minéraux, acides aminés et oligoéléments. Elles auront aussi accès sans restriction à de la verdure et de l’eau.

 

Conseil Jardiland : laissez également à disposition de vos poules du grit ! Il s’agit de petites pierres broyées qui vont activer le travail du gésier des petites volailles. Ces dernières n’ayant pas de dent, c’est le grit ingéré qui va broyer les aliments et permettre un bonne digestion.

Des compositions adaptées aux particularités des poules

 

Par ailleurs, de nombreuses gammes de mélanges de graines ou granulés complets que vous trouverez en magasin sont conçues pour répondre aux caractéristiques des poules. Par exemple, vous trouverez des mélanges spécifiques pour poules pondeuses, enrichies en coquilles d’huîtres pour apporter du calcium, indispensable à la bonne formation et à la résistance des coquilles d’oeuf. En effet, le taux de calcium compris dans l’alimentation quotidienne d’une poule pondeuse se situe aux alentours de 4%.

 

Toujours au sujet des poules pondeuses, si vous souhaitez avoir au quotidien de bons oeufs biologiques, optez pour un mélange de graines certifié Bio !

Si vous avez des poules d’ornement, il existe des mélanges de graines qui leur sont destinés. Ils contribueront à la qualité du plumage et des œufs. Car les poules d’ornement pondent aussi des œufs ! Même si elles le font en moindre quantité que les poules pondeuses. Ces mélanges de graines contiennent, entre autres, des acides aminés favorisant la synthèse de la kératine et des pigments naturels.

 

Enfin, vous n’allez bien sûr pas donner le même type d’alimentation à des poussins qu’à des poules adultes. Vous trouverez donc des aliments complets ou mélanges de graines adaptés aux poussins, avec en particulier une présentation sous forme de miettes et contenant des protéines très digestes.

 

Généralement les marques indiquent sur leurs paquets quelle quantité de nourriture convient pour une poule.

Quelle quantité de nourriture pour une poule ?

En fonction de la taille (naine, normale ou géante) et du lieu de vie de la poule, sa ration quotidienne de graines varie de 100g à 160g environ. Si elle a accès à un vaste extérieur où elle pourra se promener et picorer, trouvant donc de la nourriture naturelle, elle consommera par conséquent moins de graines. À l’inverse, une poule qui aura moins l’occasion de se nourrir par elle-même aura une consommation de graines plus importante.

 

Aussi, le bien-être de vos petits volatiles et la quantité de nourriture que vous leur fournirez dépendent donc directement de leurs conditions de vie et de l’environnement dans lequel ils évoluent.

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur Quelle taille pour mon poulailler.

Estimer la ration journalière

 

Au départ, vous allez faire des essais afin de trouver quelle quantité de nourriture sera adaptée à une poule. Pour commencer, choisissez une mangeoire adaptée au nombre de poules que vous avez. Versez-y l’équivalent de 120 grammes de graines par poule. Par exemple si vous avez 2 poules, vous verserez 240g de graines, si vous avez 3 poules 360g, etc.

 

Effectuez cette opération le matin. Ensuite, vous vérifierez le soir s’il reste des graines dans la mangeoire ou non. Si c’est le cas, cela signifie que la dose que vous avez donnée convient aux poules. Si ce n’est pas le cas, vous allez augmenter la ration. Ainsi, le lendemain matin, ajoutez environ 10 grammes de graines par poule. Ce qui vous fera 260g pour 2 poules, 390g pour 3 poules et ainsi de suite.

Vous renouvellerez l’opération jusqu’à ce que la mangeoire ne soit plus vide le soir. Même s’il ne reste qu’un petit peu de graines, cela voudra dire que les gallinacés auront eu assez à manger durant la journée.

 

Surveillez le comportement de vos poules, elles doivent toutes pouvoir accéder à la mangeoire. Si ce n’est pas le cas, disposez plusieurs mangeoires bien espacées les unes des autres.

Adapter la ration à la saison

 

La dose quotidienne de graines ou granulés ne sera pas la même en hiver qu’en été. En effet, lors de la période hivernale, les poules sortiront moins à l’extérieur et la nourriture qu’elles ont l’habitude de trouver en picorant dans le jardin se fera plus rare. Elles se reporteront donc plus sur les mélanges de graines. Vous augmenterez alors la ration de graines quand il fait froid.

 

De plus, certains aliments sont un peu plus énergétiques que d’autres. C’est notamment le cas du maïs. N’hésitez pas alors à mettre une plus grande quantité de ces aliments énergétiques dans le mélange de graines.

Quand donner à manger aux poules?

 

Les poules ont l’habitude de manger tout au long de la journée. Il n’est donc pas nécessaire de diviser leur ration quotidienne en deux ou trois repas. Par conséquent, vous disposerez dans la mangeoire la totalité de la ration du jour dès le matin. Les habitants de votre basse-cour viendront se servir régulièrement puis vaqueront à leurs occupations en allant picorer l’herbe notamment, ce qui pourra leur procurer une autre partie de leur nourriture.

 

SI vous souhaitez ne pas donner d’un coup toute la ration, divisez-la en 2 repas et respectez autant que possible une heure fixe tous les jours pour les deux repas. Cela peut être pratique de donner un peu de nourriture en fin de journée pour faire rentrer les poules dans le poulaillers, surtout lors de leurs premières sorties.

Les autres types de nourriture

Comme les poules sont omnivores, vous pouvez leur donner des restes de nourriture que vous n’aurez pas consommés (en complément des granulés complets ou des graines). Vous ferez tout de même attention aux aliments car certains sont déconseillés voire même dangereux pour les poules.

 

Parmi les aliments autorisés et que les habitantes du poulailler apprécieront, figurent les épluchures et fanes de légumes. Vous pouvez aussi leur donner du riz et des pâtes, des fruits, de la salade ou des croûtes de fromage.

 

Parmi les aliments proscrits, on peut citer la pomme de terre crue, les restes de plats préparés et de manière générale les aliments trop riches en sel. Évitez également les aliments trop odorants tels que le poireau, l’ail ou l’oignon. De manière générale, ne leur donnez pas ce que vous ne mangez pas, comme les peaux de bananes ou d’autres fruits.

Comment donner à manger à une poule ?

Le récipient qui contiendra la nourriture des poules est donc la mangeoire. Vous en trouverez de nombreux modèles différents avec des tailles variées. Certains sont tout en longueur, d’autres ont une forme circulaire.

 

Afin de prévenir des conflits éventuels entre les poules au moment du repas, qui peuvent entrainer des picages, celles-ci devront avoir suffisamment d’espace pour manger. Sinon une concurrence entre les poules pourraient s’installer…

Vous prévoirez donc une mangeoire suffisamment grande pour que tous les petits volatiles soient suffisamment à l’aise pour manger. Vous pouvez envisager plusieurs mangeoires si vous avez une basse-cour importante. Dans ce cas, éloignez les mangeoires les unes des autres pour que les poules ne se retrouvent pas toutes au même endroit au même moment pour manger.

 

Après avoir calculé la ration journalière pour l’ensemble de vos poules, vous la répartirez de manière égale dans les différentes mangeoires. Pensez également à leur laisser à disposition de l’eau dans un abreuvoir. Choisissez un abreuvoir avec un réservoir qui déverse l’eau dans une soucoupe. Là encore, vous pouvez prévoir plusieurs abreuvoirs en fonction de leur contenance et du nombre de poules. Sachez qu’une poule peut boire jusqu’à 300ml d’eau quotidiennement, ce nombre pouvant doubler lorsqu’il fait très chaud !

D’autre part, vous veillerez à placer les mangeoires dans un lieu abrité du poulailler, qui ne sera pas exposé à la pluie. En effet, l’humidité pourrait faire moisir les graines qui s’y trouvent.. Le soir, lorsque les poules rentreront dans leur clapier pour dormir, vous enlèverez les graines restantes dans les mangeoires, afin de ne pas attirer d’autres petits animaux, notamment des rongeurs. Ceux-ci pourraient en effet stresser par leur présence les poules, mais aussi être porteurs de maladies…

 

De plus, ne mettez pas mangeoires et abreuvoirs sous les perchoirs car ils risquent d’être souillés (fientes).

 

Conseil Jardiland : stockez les sacs de nourriture à l’abri des intempéries (pluie ou humidité en général) et des autres animaux éventuels. De plus, ne prévoyez pas de trop gros stocks, car vous risquez de dépasser la date de péremption et de perdre en qualité nutritive des aliments.

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur Comment bien nourrir ses poules.

 

Ainsi, en associant une bonne qualité de graines ou de granulés complets, une quantité bien proportionnée par rapport à votre basse-cour et des accessoires adaptés, vous maintiendrez vos poules en bonne santé plus longtemps !

 

Conseil Jardiland : les granulés complets présentent quelques avantages par rapport aux mélanges de graines. En effet, les poules ne peuvent pas faire de tri, elles n’ont donc pas de carence et il n’y a pas de gaspillage.

 

Afin de préserver la vie sauvage, l’animal dont vous venez de faire l’acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel.

Notre sélection pour des poules heureuses

Mangeoire poussin 50cm - L.11,4 x l.52 x H.7,7 cm

Plume & compagnie

5,35 €

Plein champ - Mélange Pondeuse Extra 20 kg

Plein Champ

20,95 €

Plein Champ - Blé entier pour basse cour 25 kg

Plein Champ

21,50 €

Comment bien intégrer de jeunes poules dans un poulailler ?

Lire la suite

Accueillir des poules dans son jardin

Lire la suite