Aller au contenu

Info livraison

Sur Jardiland.com livraison à domicile | En magasin retrait gratuit en 2h

Animaux

Comment apprendre la propreté à un chiot ?

Partager

Vous allez bientôt accueillir un chiot dans votre foyer ? Vous avez sans doute pensé à tout ce dont il aura besoin au quotidien. De plus, l’éducation que vous lui donnerez est essentielle pour sa vie future avec vous, notamment l’apprentissage de la propreté. Car un petit chien peut avoir envie d’uriner à tout moment… S’il n’est pas éduqué, il se laisse aller car il ne sait pas encore qu’il existe des endroits et des moments appropriés pour cela. Apprendre la propreté à votre chiot est donc un impératif pour une cohabitation parfaite. Découvrez nos recommandations pour savoir comment apprendre la propreté à un chiot.


Quand commencer l'apprentissage ?

Lorsque vous adoptez un chiot, l’une des toutes premières choses à lui enseigner est la propreté. Commencez son apprentissage dès son arrivée chez vous !

Car le petit animal n’a pas conscience qu’il n’est pas bien d’uriner n’importe où et n’importe quand… D’ailleurs il ne vous préviendra pas avant de le faire.

Malgré tout, il est possible de repérer quelques comportements typiques d’un chiot qui a envie d’uriner. Par exemple, il se met à gémir, tourne en rond et renifle le sol à la recherche d’un endroit adéquat.

Si vous repérez ces signes, sortez-le tout de suite pour lui montrer qu’il ne doit pas faire cela à l’intérieur de la maison et félicitez-le dès qu’il fait dehors.

desc

Dans l’idéal, posez quelques jours de congés pour vous occuper au mieux de votre petit protégé ! Lors de la reprise de votre travail, un membre de votre famille prendra le relais afin de continuer l’apprentissage.

À quel moment un chiot a envie d’uriner ?

Même si le petit chien peut avoir envie d’uriner n’importe quand, il existe quand même des moments de la journée où ce sera presque systématique. Il s’agit du réveil, de la période après les repas, ou après avoir joué.

De plus, lors des premiers jours ou des premières semaines, on estime que le besoin peut arriver toutes les deux heures en journée, et une à deux fois la nuit.

desc

Combien de temps faut-il pour apprendre à un chiot à devenir propre ?

L’apprentissage de la propreté n’est pas très long. Généralement, cette phase dure environ 3 semaines.

Durant cette période, prévoyez du temps à passer avec votre animal, de l’implication dans son éducation et de la patience…

Si tout se passe bien, votre chiot devrait être propre vers l’âge de 4 mois. Avant, il n’est pas capable de se contrôler et de se retenir.

Pour certains chiens cela peut prendre un peu plus de temps. Dans tous les cas, à 6 mois maximum votre toutou devra avoir appris à être propre !

desc

 Afin d’avoir un repère, retenez cette petite règle basée sur une moyenne. Un chiot de 2 mois est capable de se retenir 2 heures, un chiot de 3 mois 3 heures, un chiot de 4 mois 4 heures. Lorsqu’il a 6 mois, le petit chien est normalement en capacité d’attendre l’heure des sorties sans avoir à se soulager avant.

Le temps nécessaire pour apprendre la propreté à un chiot dépend aussi du temps que vous lui consacrerez et de la patience dont vous ferez preuve avec lui !

Conseil Jardiland : ne soyez pas plus tolérant avec un jeune chien d’une petite race qu’avec un chiot d’une grande race ! Le réflexe que l’on peut avoir est d’être plus attendri et permissif avec les petits gabarits… Mais ils sont tout autant capables que les gros d’apprendre la propreté.

Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez notre article sur 5 races de chien faciles à éduquer.

desc

Les techniques d’apprentissage de la propreté

Les sorties

Dès que vous accueillerez le chiot dans votre foyer, vous débuterez son éducation à la propreté. Par définition, l’animal est de petite taille et sa vessie également… En conséquence, les premiers jours, sortez-le au moins toutes les deux heures et si possible toutes les heures.

Faites-le dès le saut du lit (même si le temps est mauvais…), afin de ne pas le faire plus attendre, s’il s’est retenu la nuit. De plus, le nombre de repas quotidiens d’un chiot est généralement de 3. Une sortie après chaque repas est indispensable… Et c’est également le cas après toutes les périodes de jeux. Entre ces différents moments, ajoutez autant de sorties que nécessaires.

desc

Si vous habitez une maison avec un jardin, laissez-le sortir dans le jardin toutes les heures. Si vous êtes en appartement, prenez la laisse et sortez-le dans la rue autant de fois que possible, le temps qu’il fasse ses besoins. Vous trouverez dans nos magasins de nombreux modèles de harnais et laisses adaptés à votre petit chien.

Dehors, répétez-lui un mot ou une expression liée au fait d’uriner ou faire ses besoins. Avec le temps, votre chiot associera le mot avec l’acte. Utilisez toujours le même mot. Puis, lorsque votre petit compagnon urine à l’extérieur lors de la sortie, récompensez-le ! Cela peut être une caresse, un mot gentil, ou une friandise. Il existe dans nos magasins des friandises pour chiot conçues spécialement pour les jeunes chiens.

desc

Cela fait partie de l’éducation positive, qui se base sur l’encouragement après un succès plutôt qu’une punition après un échec. L’encouragement incite également votre chiot à reproduire un bon comportement, comme faire ses besoins à l’extérieur.

N’hésitez pas à être très expressif en félicitant votre petit chien : il ne comprendra que mieux vos attentes et ce qu’il doit faire pour vous faire plaisir !

Pour apprendre la propreté à un chiot, il est préférable de privilégier les sorties au calme. Aussi, évitez les endroits animés avec beaucoup de passage de piétons ou d’autres animaux. Car le petit chien n’a pas encore de grandes capacités de concentration…

Beaucoup de situations, même mineures pour vous, sont des sources d’intérêt pour lui. Sa curiosité lui fera vite oublier qu’il est dehors, entre autres, pour faire ses besoins !

desc

Ne sortez pas votre chiot que pour faire ses besoins ! C’est aussi son moment de promenade : ne rentrez pas tout de suite après.

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur la promenade du chien.


Conseil Jardiland : de petits accidents peuvent toujours survenir, notamment la nuit, même si le chiot a appris à faire ses besoins lors de ses sorties. C’est normal, il n’y a pas lieu de s’inquiéter ni de le réprimander ! Mieux vaut toujours le féliciter pour un acte réussi que le gronder pour un acte manqué… C’est la base d’un apprentissage réussi !

Le tapis éducateur

D’autre part, il existe une technique si vous avez une maison avec un jardin. Lorsqu’il est à l’intérieur, apprenez à votre chiot à faire tout le temps sur le même support. Cela peut être des tapis d’éducation spécifiques que vous trouverez dans nos magasins. Ils protégeront mieux votre sol que du papier journal et éviteront que l’animal prenne l’habitude d’uriner sur des journaux…

desc

Petit à petit, rapprochez le support de la sortie vers le jardin. Puis, placez-le dehors. Votre petit compagnon prendra alors l’habitude d’aller à l’extérieur pour ses besoins !

Il est possible d’utiliser le tapis de propreté en appartement. Toutefois, il faudra faire attention à ce que votre jeune chien ne prenne pas l’habitude de faire plus sur le tapis que dehors… Ou même de faire sur votre propre tapis par la suite en l’assimilant au tapis d’éducation.

Ce système permet de protéger vos sols mais il ne vous dispense pas des sorties régulières et fréquentes. En revanche il peut être utile la nuit, alors que le petit animal n’a pas encore pris le réflexe de se retenir durant plusieurs heures.

desc

Conseil Jardiland : idéalement, utilisez-le en permanence au début, puis juste la nuit ou pendant vos absences. Ensuite, ôtez le tapis lors de courtes absences pour que le chien apprenne à se retenir, jusqu’à vous en passer définitivement.


Apprendre la propreté à un chiot la nuit

Tout d’abord, effectuez la dernière sortie de votre chiot le plus tard possible, juste avant de vous coucher.

Ainsi, vous ne serez pas tenté par jouer avec lui après (le jeu pouvant entraîner des envies d’uriner).

Ensuite, ne lui laissez pas d’eau à disposition pendant la nuit. Enlevez la gamelle d’eau environ une heure après le repas du soir, une à deux heures avant la dernière sortie.

Enfin, placez-le dans un espace restreint afin qu’il ne puisse pas faire de grands déplacements nocturnes, ce qui peut déclencher le besoin d’uriner. Placez un tapis d’éducation ou une alèse dans cet espace.

desc

Que faire en cas de petit accident ?

En cas de pipi inopiné à l’intérieur de votre logement, calme et douceur doivent l’emporter !

N’ayez pas le réflexe de le gronder ou de diriger sa tête vers son urine. Cela pourrait le stresser et vous ne l’empêcherez pas de recommencer de cette manière. Il pourrait même se cacher pour uriner ailleurs, car il aura vu que vous n’étiez pas content…

Par ailleurs, si l’accident s’est produit bien avant que vous ne le remarquiez, il est totalement inutile de le gronder. Car le petit animal ne fera pas l’association entre ce qu’il a fait et votre réprimande…

De plus, cela n’aura aucun impact sur son apprentissage et ne le fera pas progresser.

desc

Il est également possible que vous lui transmettiez une mauvaise information. Plus précisément, le chiot peut comprendre que le problème est l’urine ou la crotte et non pas le fait qu’il ait fait ses besoins à l’intérieur.

Il est donc susceptible de recommencer mais cette fois en essayant de faire disparaître ses excréments…

Si un petit accident arrive, éloignez votre chiot de la pièce, afin de pouvoir la nettoyer tranquillement. En effet, il pourrait considérer le passage du balai comme un amusement qui l’inciterait à récidiver…

Veillez à bien éliminer toute odeur d’urine pour qu’il ne continue pas à uriner au même endroit.

Conseil Jardiland : pour nettoyer des traces d’urine, n’utilisez pas d’eau de Javel. Son odeur se rapproche de celle de l’urine de l’animal et elle peut donc avoir l’effet inverse de celui recherché… Privilégiez d’autres produits nettoyants.

desc

Si vous aviez commencé à réduire le nombre de sorties, reprenez un rythme plus soutenu : peut-être que votre chiot n’était pas encore prêt et qu’il lui faut un peu plus de temps.

Si vous le prenez sur le fait, en train de se mettre en position, tapez dans vos mains ou dites un « non » ferme pour qu’il arrête. Et sortez-le tout de suite pour qu’il finisse à l’extérieur !

À partir d’une ou deux semaines d’apprentissage, le petit chien commencera à vous indiquer qu’il souhaite sortir pour faire ses besoins.

Ce délai varie en fonction de chaque individu, sa personnalité et sa capacité à assimiler les enseignements qu’il reçoit.

Continuez pendant une période à le récompenser quand il demande à sortir et qu’il urine à l’extérieur : friandise, caresse, puis supprimez petit à petit la friandise.

desc

Lorsque votre chiot grandit

La règle principale à suivre pour que votre chiot devienne propre le plus rapidement possible et le reste, est de suivre une routine.

Chaque jour, respectez les mêmes horaires pour les moments importants de votre chien. Cela concerne les sorties bien sûr et aussi les repas et les séances de jeu.

En adoptant cette pratique, votre chiot saura rapidement qu’il faut être propre à l’intérieur et faire ses besoins lors des sorties.

Lorsque votre petit animal aura bien compris et appris à attendre l’heure des sorties, vous diminuerez la fréquence de ces dernières.

desc

Si votre jeune chien n’a plus de problème en journée et attend bien l’heure de ses sorties, peut-être qu’il lui arrive encore d’avoir de petits accidents la nuit. Dans ce cas, réduisez la zone dans laquelle il dort, en créant une sorte d’enclos ou de parc.

De cette manière, il ne souhaitera pas uriner dans le même espace que celui où se trouve son couchage et sera incité à attendre la prochaine sortie.

Conseil Jardiland : si, en grandissant, votre chien continue à avoir de petits accidents à l’intérieur, consultez votre vétérinaire afin de vérifier son état de santé.

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur comment accueillir un chiot à la maison.

Apprendre la propreté à un chiot n’est donc pas compliqué. Avec de la patience, de la bienveillance et, bien sûr, une présence constante à ses côtés, votre petit compagnon apprendra rapidement à être propre !

desc

Afin de préserver la vie sauvage, l’animal dont vous venez de faire l’acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel.