Comment bien accueillir et acclimater son chiot ?

Comment bien accueillir et acclimater son chiot ?

La venue d’un animal domestique dans une maison représente un jour très spécial, pour la famille comme pour son nouveau petit compagnon. Si vous avez pris la décision d’adopter un chiot, vous mettrez tout en œuvre pour que ce moment soit le plus agréable possible pour lui. Plusieurs paramètres doivent être considérés avant sa venue, mais aussi après. Découvrez comment accueillir un chiot à la maison.

Prendre la décision d’adopter un chiot

L’anticipation sera votre maître mot ! Elle commence dès que vous entamez votre réflexion sur l’adoption d’un chiot. Elle vous engage sur une longue durée, puisque l’espérance de vie d’un chien va de 10 à 15 ans. C’est donc une nouvelle responsabilité pour vous et votre famille de prendre soin de ce compagnon à quatre pattes, qui vous le rendra bien en retour.

 

Votre attention se portera aussi sur le côté matériel : l’espace à prévoir, le budget nécessaire pour l’alimentation, le vétérinaire… Il faudra également étudier votre mode de vie et envisager le temps que vous pourrez dédier à votre animal. Ce dernier aura besoin que vous lui accordiez plusieurs heures par jour !

 

D’autres points sont à prendre en compte : avez-vous déjà d’autres animaux domestiques et s’entendront-ils avec le chiot ? Avez-vous des enfants ? La décision d’adopter un chiot doit bien sûr être collective au sein de la famille et ne pas être le souhait d’un seul de ses membres.

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article Comment choisir son chien ?

Que faire avant son arrivée ?

Lorsque la décision d’adopter un chiot a été prise à l’unanimité dans votre foyer, vous allez faire l’acquisition de tous les éléments et matériels nécessaires à la vie quotidienne de votre chiot pour bien l’accueillir à la maison.

 

Cela concerne tout d’abord son panier de transport. Il vous servira pour les visites chez le vétérinaire et si vous souhaitez voyager avec votre chien. Vous trouverez dans nos magasins de nombreux modèles de différentes tailles.

 

Ensuite, vous veillerez à réserver dans votre habitation un espace dédié à sa corbeille ou son coussin. Il doit être accessible facilement et confortable. De plus, le lieu doit être calme et, si possible, à l’écart des passages réguliers. Car c’est un lieu de repos pour l’animal, qui ne devra pas être perturbé par les allées et venues des membres de la famille.

Prenez dans un premier temps un panier en plastique que vous remplirez de couvertures. Le plastique est une matière facile à nettoyer, en prévision des petits accidents qui pourront arriver avant que le chiot ne devienne totalement propre… Placez un doudou en peluche dans le panier, il le rassurera et pourra devenir son ami pour de nombreuses années…

 

Si le chien est amené à passer une partie de ses journées à l’extérieur dans votre jardin, prévoyez une niche.

 

Découvrez notre article Comment bien choisir une niche pour son chien ? si vous souhaitez en savoir plus.

 

Pensez également à acheter un ou plusieurs plaids ou couvertures afin de protéger vos fauteuils et canapés !

 

Pour ses repas, procurez-vous plusieurs gamelles pour chiot ou distributeurs. Les 2 premières serviront immédiatement pour la nourriture et l’eau, les autres seront un change lorsque vous laverez les premières.

 

Vous serez amené à sortir votre chiot plusieurs fois par jour, une laisse et un collier sont donc indispensables. Vous pouvez aussi dès à présent prévoir une médaille ou un tube prévu pour contenir vos coordonnées et à fixer au collier. Bien sûr, l’identification du chiot est obligatoire par tatouage ou puce électronique.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article Comment bien choisir laisse, collier et harnais.

En sortant lors des promenades ou dans votre jardin, votre chiot sera amené à se salir. D’autant plus que sa curiosité l’amènera à fouiller ou gratter… Un shampoing pour chiot sera alors bienvenu pour le laver !

 

Votre petit compagnon aura aussi besoin de jouets pour s’occuper et bien sûr s’amuser avec vous ! Consacrez du temps au jeu chaque jour et changez de jouet pour chiot afin de varier les plaisirs (balle, corde, jouet à mâcher…).

 

Conseil Jardiland : les jouets à mâcher sont très utiles pour les chiots. Ils lui permettent de se défouler et de mordiller autre chose que des chaussures par exemple, ils sont également bénéfiques pour la santé des gencives et de sa dentition.

 

Par ailleurs, vous ferez un stock de nourriture adaptée pour chiot avant l’arrivée de ce dernier : croquettes pour chiot et nourriture humide (pâtée, terrine…). Renseignez-vous sur son alimentation chez l’éleveur pour ne pas faire de changement brusque et prévoir ensuite une transition alimentaire, si nécessaire.

 

Sécurisez au mieux votre logement, afin que votre chiot ne détériore pas certains éléments et aussi qu’il ne se fasse pas mal. Par exemple, cachez les fils électriques et câbles ainsi que les plantes qu’il pourrait mordiller.

 

Si vous avez un escalier dans votre maison, mettez en place une barrière pour empêcher le tout jeune chien d’accéder à l’étage car il ne sait peut-être pas encore monter les marches… Il aura tout le temps par la suite, en grandissant, de découvrir l’intégralité de sa maison !

 

Vous voilà prêt(e) à accueillir le chiot dans la maison.

Comment accueillir un chiot à la maison

Lors de la venue du chiot dans le foyer, le réflexe de tous les membres de la famille sera de le caresser, le prendre dans leurs bras et être constamment autour de lui. Bien sûr, vous devrez vous en occuper et lui fournir de l’attention, mais en lui laissant un peu d’espace !

L’intégration d’une nouvelle maison sera un changement important pour lui et il devra être le plus à l’aise possible.

 

Si vous avez de petits enfants, veillez à ce qu’ils ne soient pas trop bruyants ou trop pressants vis-à-vis de l’animal. D’autre part, soyez toujours présents avec eux, ne laissez pas seul un enfant avec un chiot.

 

Celui-ci doit appréhender rapidement son environnement et se familiariser avec les personnes qui vivront au quotidien avec lui. Tout cela vous aidera à bien accueillir le chiot dans la maison.

Il doit savoir qui sont les membres de la famille et ses maîtres. Ainsi, évitez de convier les premiers jours des amis ou des personnes extérieures au cercle familial.

 

Au fur et à mesure, vous lui ferez découvrir les différentes parties de votre maison où il aura le droit d’aller, ainsi que le jardin.

 

Ce dernier doit naturellement être sécurisé et clôturé. Progressivement, le chiot fera ses explorations tout seul et deviendra autonome.

 

Conseil Jardiland : sortez votre chiot plusieurs fois par jour (toutes les 2 heures à l’âge de 2 mois, puis 3 ou 4 fois par jour), même si vous êtes en maison avec jardin.

D’une part vous lui enseignerez la propreté, d’autre part il sera curieux de son nouvel environnement et apprendra comment se comporter avec les autres animaux ou humains.

Par ailleurs, prenez rendez-vous rapidement avec un vétérinaire afin d’effectuer une première visite.

 

Celui-ci procédera à une vérification générale, effectuera les rappels de vaccinations, si nécessaire, et pourra répondre à toutes vos questions.

 

Concernant son alimentation, renseignez-vous sur ses habitudes alimentaires dans le lieu où vous l’avez adopté.

 

Pour bien accueillir le chiot dans la maison, essayez de respecter ce même régime alimentaire, tout en introduisant petit à petit la nourriture que vous souhaitez lui donner si elle est différente.

Bien sûr, orientez-vous vers une alimentation conforme à son âge mais aussi adaptée à sa race et à son activité.

 

Renseignez-vous auprès de l’un de nos vendeurs ou de votre vétérinaire afin de choisir la meilleure alimentation pour chiot.

 

Le jour de l’arrivée de votre chiot à la maison, prévoyez une gamelle de croquettes et une gamelle d’eau fraîche remplies (ou une fontaine à eau à la place de la gamelle d’eau).

Comment gérer la première nuit d’un chiot ?

Il est fréquent et probable que le chiot se mette à pleurer lors de la ou des premières nuits, lorsqu’il se retrouvera seul.

Il est conseillé de ne pas céder et ne pas le faire dormir dans votre chambre…

 

Si c’est malgré tout le cas et que vous avez placé son panier pour chien dans la chambre : écartez-le un petit peu plus chaque nuit, jusqu’à lui faire retrouver sa position initiale souhaitée.

Au bout de plusieurs jours, le chiot se sentira plus en confiance dans son nouvel environnement.

Il existe quelques astuces qui peuvent éviter les pleurs la première nuit, toutes en rapport avec le sentiment de sécurité et de confiance. Par exemple, placez auprès de lui un objet ou un vêtement provenant de l’endroit où vous l’avez adopté. Cela pourra être un textile contenant l’odeur de sa mère. Vous pouvez aussi lui mettre une bouillotte, la chaleur l’apaisera. Attention toutefois à ce qu’il ne se brûle pas, entourez-la d’une couverture. Le « tic-tac » d’une horloge sera également un son rassurant pour lui.

 

Conseil Jardiland : veillez à ne pas aller le voir dès qu’il commence à pleurer. En effet, le chiot associera ses pleurs à votre présence, et cela aura donc l’effet inverse de celui recherché… Soyez patient, au bout de quelques jours et en adoptant les conseils cités, votre petit compagnon dormira tout seul !

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article Pour ou contre dormir avec son animal de compagnie ?

Commencer son éducation

Dès le début et même si cela semble difficile car votre boule de poils vous fait craquer, vous aurez à établir des règles et lui signifier qu’il doit obéir à son maître. Généralement, lui dire « non » fermement peut suffire à lui faire comprendre qu’il doit arrêter ce qu’il est en train de faire.

 

L’apprentissage de la propreté

 

Parmi les premiers enseignements à lui donner, l’apprentissage de la propreté est en tête de liste, d’autant plus si l’animal vit en appartement. Au départ, vous sortirez votre chiot souvent (toutes les deux heures environ) car il n’est pas capable de se retenir plus longtemps.

La nuit, l’utilisation d’un tapis de propreté est pratique pour éviter les petits incidents sur votre sol. Vous veillerez toutefois à ce qu’il ne s’y habitue pas trop et comprenne bien qu’il doit faire ses besoins lors des sorties !

N’oubliez pas de le complimenter à chaque fois qu’il fera ses besoins pendant les promenades. Dans les premiers temps, une petite friandise pour chiot en guise de récompense sera la bienvenue…

 

Envie d’en savoir ? Découvrez Comment apprendre la propreté à un chiot.

Apprendre son nom et les premiers ordres

 

Vous allez aussi essayer de lui apprendre son nom. Pour cela, choisissez un mot facile à prononcer en toutes circonstances et pas trop long (2 syllabes maximum). Vous l’associerez à une récompense ou une caresse lorsqu’il réussit un exercice par exemple.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez nos idées de prénoms pour chien, comment bien le choisir ainsi que nos conseils pour apprendre son nom à un chiot, et les 4 étapes pour apprendre son nom à votre chien.

 

C’est le même principe pour l’enseignement des premiers ordres de base. Il s’agit en particulier de lui apprendre à s’asseoir, se coucher, ne pas bouger, venir au pied, etc. Choisissez là encore un mot ou une expression courte et, surtout, n’en changez pas ! Si vous optez par exemple pour le mot « couché » pour lui apprendre à se coucher, gardez toujours ce même terme lorsque vous lui donnerez cet ordre.

Bien sûr, les premières fois où votre chiot réussira un exercice, récompensez-le avec une petite friandise, une caresse et un encouragement oral. Au fur et à mesure, vous supprimerez les friandises !

 

Conseil Jardiland : lors les premières semaines avec votre chiot, ne lui imposez pas de trop longs exercices d’éducation et ne faites pas que ça avec lui ! Le petit chien est joueur et jouer avec lui non seulement renforcera vos liens mais aussi est l’occasion d’appliquer certaines règles ou certains ordres qu’il aura appris.

 

Veillez à ce qu’il y ait toujours un membre de la famille avec le chiot pendant les premières semaines.

D’une part cela le rassurera et il ne s’ennuiera pas, d’autre part, vous-même ou la personne présente continuera à lui assurer une bonne éducation, sans interruption.

Vous savez maintenant comment accueillir un chiot à la maison et l’acclimater à son nouvel environnement !

 

Afin de préserver la vie sauvage, l’animal dont vous venez de faire l’acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel.

Notre sélection pour bien accueillir votre chiot à la maison

Zolux - Tapis éducation pour chiot L.60 x l.60 cm - x30

Zolux

13,90 €

Croquettes pour chiot Canine Puppy Small & Mini Poulet 3 kg

Hill's Science Diet

30,70 €

Orijen - Croquettes pour chiot Puppy 2 kg

27,50 €

Biogance - Shampooing Plouf pour Chiot à la pêche 1L

Biogance

15,50 €

Bien éduquer son chien avec la nourriture

Lire la suite

5 tours à apprendre à votre chien

Lire la suite

Les 10 règles d’or pour éduquer et dresser son chien

Lire la suite