3 étapes à suivre pour le nettoyage de votre aquarium

3 étapes à suivre pour le nettoyage de votre aquarium

Nettoyer de manière très régulière votre aquarium est une étape essentielle pour le bien-être de vos poissons et leur santé. Lorsque vous vous lancez dans l’aquariophilie, cette étape de nettoyage de l’aquarium peut vous sembler fastidieuse et chronophage. Mais avec de l’organisation et en suivant quelques conseils, elle deviendra vite une habitude qui fera partie intégrante de votre passion. Voici les 3 étapes à suivre pour le nettoyage de votre aquarium.

Avoir un aquarium bien équipé

Si vous avez un aquarium bien équipé, avec du matériel performant, l’entretien en sera facilité. Le premier point à considérer est l’aquarium en lui-même. Il doit correspondre au type et au nombre de poissons que vous souhaitez avoir. Il existe des petits aquariums (20 litres) pour des poissons de petite taille et des bacs intermédiaires convenant à la plupart des poissons d’eau douce. De plus, les aquariums de grand volume (120-240 litres) sont nécessaires pour certains types de poissons comme les cichlidés ou les discus.

 

Par ailleurs, l’aquarium contiendra tout l’équipement indispensable pour sa mise en fonctionnement et pour le bien-être des poissons. Le filtre en est l’un des éléments principaux et indispensables. Ses masses filtrantes purifient l’eau ce qui maintient un bon équilibre biologique. Il existe plusieurs types de filtres dont les actions se complètent : mécanique, biologique et chimique.

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur Comment choisir son aquarium.

Un deuxième élément à disposer dans votre aquarium est la pompe à air. Elle permet d’oxygéner l’eau. Vous la choisirez en fonction de la puissance du filtre et de la taille du bac. Ensuite, vous placerez un système de chauffage qui maintiendra l’eau à une bonne température. Il doit correspondre aux caractéristiques de vos poissons et aux dimensions de l’aquarium.

 

D’autre part, l’éclairage est également important. Il contribue notamment au développement des plantes naturelles. Aussi, il instaure un cycle de jour et de nuit pour les poissons. Vous en trouverez de plusieurs modèles, rampe LED ou tube fluorescent.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur quel matériel pour l’aquarium.

Le nettoyage de l'aquarium : utiliser le bon matériel

Pourquoi utiliser un matériel spécifique ?

 

Vous rendrez la phase de nettoyage de votre aquarium plus facile et plus rapide en utilisant du matériel adapté. En vous procurant ces petits accessoires, vous simplifierez l’entretien du bac, indispensable pour garder vos petits poissons dans un écosystème sain et adéquat. Et vous respecterez aussi leur bien-être, ces outils étant conçus pour ne pas les perturber. Aussi, cela vous évite d’introduire dans l’eau des produits qui pourraient leur être toxiques.

 

De plus, la plupart de ces outils vous permettent d’être le moins possible en contact avec l’eau. Par ailleurs, ils sont d’une grande efficacité car chaque produit est prévu pour une partie spécifique de l’aquarium (vitres, gravier…). En les utilisant de manière appropriée, vous empêcherez le développement des algues, préviendrez les maladies et maintiendrez une eau propre.

Quel matériel de nettoyage ?

 

Voici le principal matériel dont vous aurez besoin pour l’entretien de votre aquarium. Tout d’abord, un aspirateur vous permettra de bien nettoyer le fond du bac, en aspirant les déchets les plus petits. Ainsi, vous n’avez pas à changer une grande quantité d’eau lors du nettoyage. C’est important pour garder une eau équilibrée.

 

De plus, le syphon fait aussi partie du matériel nécessaire à posséder. Il permet de renouveler une partie de l’eau, qui est donc évacuée en dehors du bac avec les déchets. Il est conçu pour ne pas aspirer le gravier (comme l’aspirateur). Ensuite, l’aimant est un moyen pratique de nettoyer les parois de l’aquarium. Composé d’une partie externe et d’une partie interne que vous mettrez dans l’eau, il vous suffit de déplacer l’aimant extérieur sur chaque vitre.

Il existe des aimants flottants, plus simples à récupérer s’ils se détachent de la paroi. Ils évitent aussi de coincer des grains de sable qui pourraient rayer les vitres.

En complément, une raclette ira plus facilement dans les coins et enlèvera les dépôts résistant à l’aimant. Elle est conçue pour ne pas rayer les vitres ni abîmer les joints.

 

Vous pouvez aussi utiliser une éponge ou un gant de nettoyage, essentiellement pour nettoyer les objets de décoration ou enlever les algues des plantes. De cette manière vous n’avez pas à les sortir de l’eau.

 

Enfin, un petit goupillon vous permettra de nettoyer l’intérieur des tuyaux et turbines de votre système de filtration. Cela évitera que les tuyaux se bouchent ou que l’eau circule moins bien à cause de déchets accumulés.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur comment entretenir son aquarium.

Quand nettoyer l'aquarium ?

L’entretien d’un aquarium comprend un certain nombre de tâches, à effectuer régulièrement mais pas à la même fréquence.

 

1-Tâches quotidiennes

 

Tous les jours, vous ferez une vérification rapide de l’ensemble de l’aquarium. Assurez-vous que vos poissons aient un comportement normal et soient actifs, profitez de ce moment pour les nourrir. Ensuite, vérifiez température de l’eau. Pour un aquarium d’eau froide classique, elle doit se situer entre 18 et 20°C (max 24°C), c’est la température ambiante. Pour un bac d’eau chaude on sera dans une moyenne de 24°C à 26°C (entre 28°Cet 30°C pour des discus). Vous trouverez dans nos magasins plusieurs modèles de thermomètre d’aquarium. Vérifiez le bon fonctionnement du filtre, et enlevez avec une épuisette les gros débris et restes de nourriture non consommée.

2-Tâches hebdomadaires

 

D’autre part, vous effectuerez un nettoyage de manière hebdomadaire. Cela consiste tout d’abord à renouveler environ un dixième de l’eau du bac, à l’aide d’un siphon (ou cloche nettoyante). Ces dispositifs permettent de récupérer l’eau et les saletés sans aspirer le gravier.

 

Conseil Jardiland : il est possible de changer un peu d’eau chaque semaine, plutôt qu’une plus grande quantité à une fréquence plus espacée. Cela perturbera moins l’équilibre de l’aquarium. 

 

Avant de mettre une nouvelle eau dans l’aquarium, pensez bien, la veille de l’opération, à réserver de l’eau du robinet dans un récipient. De cette manière, elle se mettra à température ambiante et le chlore pourra s’évaporer.

Ajoutez aussi un purificateur d’eau qui neutralisera certains produits comme les métaux lourds.

 

Pour l’entretien hebdomadaire, on laisse généralement toujours les poissons dans l’aquarium (pas de stress ni de risque de blessure). Commencez par nettoyer les parois du bac, avec une raclette ou un aimant de nettoyage. Cela permet d’éliminer les algues et autres saletés qui seraient collées aux vitres. Beaucoup de modèles d’aimants nettoyants flottent, vous pouvez ainsi les récupérer facilement pour les nettoyer. La raclette quant à elle nettoiera les parois jusque dans le fond de la cuve.

 

Ensuite, enlevez les déchets qui ont pu se déposer au fond de l’aquarium à l’aide d’un aspirateur prévu à cet effet. Utilisez par exemple l’aspirateur de fond Eheim Quick Vacpro.

Vous testerez également l’eau, afin de vérifier que l’environnement est bien adapté aux besoins des poissons. Les tests permettent de s’assurer, entre autres, que le taux d’acidité de l’eau (Ph) est normal et qu’il n’y ait pas de nitrites ou nitrates.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur pourquoi et comment tester son eau d’aquarium.

 

Conseil Jardiland : si les tests révèlent quelques indicateurs trop élevés ou trop bas, renouvelez une plus grande quantité d’eau (en contrôlant également l’eau que vous ajoutez) et vérifiez le bon fonctionnement du filtre.

3-Tâches mensuelles

 

Par ailleurs, un nettoyage encore plus complet est nécessaire tous les mois. Cette fréquence peut être réduite à 3 semaines en fonction du degré de salissure du bac. A cette occasion, il est conseillé de changer cette fois environ 1/3 de votre eau, en prévoyant ici encore la veille la quantité d’eau nécessaire à laisser reposer pour l’élimination du chlore.

 

En plus des tâches hebdomadaires, vous effectuerez un contrôle des plantes naturelles qui pourraient se trouver dans le bac. Vérifiez si vous avez besoin de les tailler ou de les replanter.

Ce sera aussi le moment de nettoyer les filtres de votre aquarium, en les passant à l’eau claire. Comme il est nécessaire de conserver des bactéries qui seront utiles au maintien d’un bon équilibre de l’eau, lavez la moitié des masses filtrantes seulement et laissez les autres dans l’eau du bac.

 

S’il n’existe qu’une seule masse filtrante dans votre système, prenez alors un peu de l’eau du bac pour la nettoyer. Ainsi, vous n’éliminerez pas les bonnes bactéries avec l’eau du robinet, trop chargée en chlore.

 

Utilisez aussi un goupillon que vous passerez à l’intérieur des tuyaux, pour enlever les saletés qui auraient pu s’accumuler. Vous trouverez dans nos magasins des goupillons spécialement conçus pour le nettoyage des appareils d’un aquarium.

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur quel est le meilleur filtre pour aquarium.

 

De plus, assurez-vous que la pompe à air fonctionne toujours correctement. Outre l’entretien des vitres, nettoyez aussi cette fois les lampes LED ou néons ainsi que tous les accessoires de décoration se trouvant dans l’aquarium. Vous pouvez utiliser un gant spécialement conçu pour cela, comme le gant de nettoyage Zolux. Il est également efficace pour le nettoyage des parois vitrées.

 

Après le nettoyage, faites un dernier test de l’eau. Il existe des bandelettes d’analyse rapide, pratiques et efficaces : les bandelettes JBL ProAquatest Easy 7 en 1.

Conseil Jardiland : utilisez toujours des accessoires réservés pour le nettoyage de l’aquarium, dont vous ne vous servirez pas pour d’autres tâches ménagères (éponge, gants…). En effet, ils ne doivent pas avoir été en contact avec des produits ménagers, dont la composition pourrait être toxique aux habitants de l’aquarium. N’utilisez jamais pour le nettoyage de votre aquarium de produits dont vous vous servez au quotidien pour nettoyer votre maison, ils ne sont pas adaptés.

Que faire en présence d'algues ou d'une eau trouble ?

Si vous constatez une présence anormale d’algues ou une eau troublée, cela peut être un phénomène normal si vous avez mis en eau votre aquarium récemment. En effet, durant les premières semaines, il est naturel que les algues se développent et que l’eau se trouble.

 

Veillez alors à enlever à la main les algues indésirables, continuez à tester l’eau une fois par semaine. L’équilibre devrait se faire naturellement et l’eau devrait retrouver sa clarté.

 

Si ce n’est pas le cas, vérifiez particulièrement, lors des tests, le taux de nitrates. S’il est plus élevé que la normale, il peut être à l’origine du développement des algues (mais il peut y avoir d’autres raisons, demandez conseil à votre spécialiste).

Conseil Jardiland : un mauvais fonctionnement du filtre peut entraîner un taux de nitrites élevé. Vérifiez alors sa propreté ainsi que son bon fonctionnement. Pour les nitrates, soit l’eau du robinet peut être trop chargée en nitrates, soit cela peut venir d’un mauvais nettoyage (plante en décomposition par exemple). D’autres causes peuvent influer sur le taux de nitrates : une surpopulation dans le bac ou encore un nourrissage trop important (entraînant donc une pollution de l’eau).

Une quantité importante d’algues peut également avoir comme cause un éclairage défectueux, trop ancien ou pas adapté. Vous changerez les tubes tous les ans. Pour les LED, cela peut dépendre des références. Renseignez-vous auprès de votre fournisseur ! La qualité de l’éclairage influe sur les algues, mais aussi sa quantité (ni trop intense ni pas assez) ainsi que sa durée (entre 10 et 12 heures par jour).

 

Ainsi, en effectuant tous ces contrôles, associés aux différentes étapes de nettoyage, votre aquarium sera limpide, avec une eau équilibrée pour le bien-être de vos poissons. De plus, l’entretien régulier de votre aquarium permettra aussi de prolonger la durée de vie de vos appareils (filtre, pompe).

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur comment maintenir une eau de qualité dans son aquarium.

 

Afin de préserver la vie sauvage, l’animal dont vous venez de faire l’acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel.

Comment maintenir une eau de qualité dans son aquarium ?

Lire la suite

Pourquoi et comment tester son eau d'aquarium ?

Lire la suite