26 plantes pour fleurir son balcon en automne

26 plantes pour fleurir son balcon en automne

L’automne est là. Pots, jardinières, vasques et suspensions s’habillent de nouveaux végétaux. Des fleurs pour accompagner les belles lueurs automnales et traverser parfois les frimas de l’hiver. Vivaces, graminées, bisannuelles, plantes à feuillage décoratif… le choix est vaste. Nous avons sélectionné pour vous 6 fleurs incontournables et 20 plantes à leur associer. À vous de jouer !

Généreuse Aster

Une brassée généreuse de fleurs simples ou doubles, du blanc au bleu en passant par toute une palette de rose. Un feuillage fin, discret, vert tendre et caduc. Ces grandes fleurs aux allures de marguerites donneront une tonalité champêtre à vos potées.

 

Parmi les quelques 600 espèces que compte le genre Aster, choisissez :

– un aster de la Nouvelle-Belgique (Aster novi-belgii). Port touffu et érigé. Feuillage caduc. Floraison : août à octobre. Hauteur : de 30 à 50 cm. Couleur : blanc, bleu, rose, rouge, violet.

– un aster nain comme l’Aster dumosus ‘Jenny’. Port compact et dressé. Floraison : août à octobre. Hauteur : de 25 à 35 cm. Couleur : rose vif presque rouge.

– un aster de Nouvelle-Angleterre (Aster novae-angliae) et plus précisément son cultivar ‘Purple Dome’. Port compact. Feuillage caduc. Floraison : septembre à octobre. Hauteur : maximum 50 cm. Couleur : violet à pourpre.

La culture

Rustique – elle supporte des températures en-deçà de -15°C –, cette vivace mellifère est peu exigeante.

Elle apprécie les expositions ensoleillées mais peut se contenter de la mi-ombre.

 

Plantez dans un mélange à proportions égales de terre végétale et de bon terreau.

Prévoyez une couche drainante en fond de contenant car l’aster redoute les eaux stagnantes (tout autant que la sècheresse).

Maintenez la motte fraîche.

Arrosez modérément lorsque celle-ci est sèche.

Pour encourager la floraison et la prolonger, enlevez régulièrement les fleurs fanées et apportez un peu d’engrais pour plantes fleuries tous les 15 jours.

Les variétés naines (30 cm de haut) demanderont un espace de 30 cm en tous sens, le double est à prévoir pour les espèces les plus grandes.

Association dans les mêmes conditions de culture

La silhouette plutôt compacte de l’Aster se mariera avec bonheur au port gracile d’une graminée ornementale comme l’Herbe aux écouvillons et ses jolis épis duveteux ; choisissez une variété plus ou moins haute (de 50 à 180 cm) en fonction de la taille de votre contenant.

Associez son exubérance à la floraison légère de l’éphémère Verveine de Buenos-aires et sa multitude de petites fleurs violacées qui se dressent au sommet de tiges légères.

Enfin, la robe ultra-colorée de l’Aster se remarquera plus encore posée sur le petit feuillage vert sombre et luisant d’un Lierre commun ‘Shamrock’.

Délicate Anémone du Japon

De grandes fleurs à profusion, en solitaire, au sommet de longues tiges graciles. Un éclatant cœur jaune souligne le blanc immaculé de pétales délicats, à moins que vous ne préfériez choisir parmi l’incroyable palette de rose que l’Anémone du Japon propose. Pour un style romantique à souhait.

 

Choisissez parmi les nombreux cultivars d’Anemone x hybrida présents en jardinerie :

‘Praecox’ pour la précocité de sa floraison. Port dressé. Feuillage caduc à semi-persistant. Floraison : août à octobre. Hauteur : de 60 à 80 cm. Couleur : rose pâle à rose.

‘Pamina’ pour l’intensité de sa couleur. Port dressé. Feuillage caduc. Floraison : août à novembre. Hauteur : de 60 à 80 cm. Couleur : rose vif.

‘Whirlwind’ pour ses fleurs doubles imposantes. Port dressé. Feuillage caduc. Floraison : août à octobre. Hauteur : 120 cm. Couleur : blanc.

La culture

C’est la mi-ombre qu’elle préfère. Plantez-la à l’abri du vent, dans un contenant d’au moins 30 cm de profondeur qui permettra à ses racines fragiles de se déployer tranquillement. Prévoyez de 30 à 50 cm de distance entre chaque plant. Offrez-lui un bon terreau mélangé à un peu de sable. Apportez un peu d’engrais bien équilibré en potasse/azote/phosphore (K/N/P). Arrosez quand la motte est sèche.

 

Association dans les mêmes conditions de culture

Le port aérien et léger de l’Anémone japonaise se mariera à la perfection avec des végétaux tout aussi graciles. Les cheveux d’ange d’une Stipa, que vous choisirez de petite taille, feront merveille. Le sentiment de légèreté sera accentué encore par la présence des délicats épis d’une Molinia caerulea , vaporeuse et… bleue ! Posez l’ensemble sur un lit de Pervenche Vinca minor dont les petites fleurs – bleues elles aussi – et le feuillage dense d’un beau vert brillant offriront harmonie et mise en valeur.

Atypique Cyclamen

Comment résister au charme du Cyclamen hederifolium qui associent de petites fleurs atypiques par leur forme, diverses dans leurs coloris (blanc, rose pâle à vif, rouge) et un feuillage toujours décoratif quelle que soit la variété choisie.

 

Pour une floraison de fin d’été et jusqu’aux portes de l’hiver, choisissez :

– un Cyclamen de Naples, sa nuée de fleurs et ses jolies feuilles de lierre. Couvre-sol. Feuillage hivernal. Floraison : août à octobre. Hauteur : 10 cm. Couleur : blanc, rose.

– un Cyclamen de Perse, dans sa version mini, pour son parfum et ses feuilles pourprées. Port dressé. Feuillage persistant. Floraison : novembre et décembre. Hauteur : 35 cm. Couleur : rose.

– un Cyclamen cilicium, pour ses feuilles argentées en forme de cœur. Couvre-sol. Feuillage hivernal. Floraison : octobre et novembre. Hauteur : 10 cm. Couleur : rose à violet pâle.

La culture

Vivaces aux allures délicates, les cyclamens sont des plantes à bulbes finalement bien robustes.

Elles s’établiront sur des balcons un peu difficiles, à l’ombre, au frais – à l’exception du Cyclamen de Perse qui aimera les expositions un peu plus douces.

 

Offrez-lui un terreau allégé avec du sable par exemple et prêtez attention au drainage en installant un lit de petit gravier, de pouzzolane ou de billes d’argile en fond de pot.

Prévoyez un espace d’environ 20 cm entre chaque plant.

Arrosez modérément.

Apportez un engrais pour plantes fleuries tous les 15 jours durant la floraison.

Association dans les mêmes conditions de culture

Le Cyclamen mérite d’être seule fleur dans cette composition. Faites écho à ses reflets argentés en choisissant le graphique Cinéraire maritime et son feuillage argent très découpé qui conservera son allure tout au long de l’hiver s’il est tenu à l’abri des gelées.

Apportez de la verticalité à la composition avec une graminée vaporeuse à souhait, Erarostis spectabilis et ses épillets pourpre pour une belle harmonie colorimétrique ; prévoyez de l’espace, cette Herbe d’Amour pourra atteindre les 70 cm de haut pour une envergure de 80 cm.

Au pied de la composition, un Hedera helix ‘Glacier’, lierre très décoratif, à la robe panachée et au port retombant mais que vous pourrez aussi choisir de palisser.

Rustique Bruyère

Comment se priver de cette célébrité. Une multitude de minuscules fleurs en clochettes, un feuillage persistant, presqu’aussi fin qu’une aiguille. Composez entre une callune d’été qui fleurira jusqu’aux portes de l’automne et son relais, une Erica pour une floraison d’octobre aux premières semaines du printemps.

 

Choisissez entre un blanc lumineux et tout un nuancier de rose :

– une Calluna vulgaris Allegro pour finir l’été en beauté. Port compact. Feuillage persistant. Floraison : septembre et octobre. Hauteur : 40 cm. Couleur : rose très vif.

– une Erica x darleyensis pour son interminable floraison. Port étalé. Feuillage persistant ; Floraison : de novembre à mai. Hauteur : 50 cm. Couleur : blanc.

– une ‘Darley Dale’ pour son charme classique intemporel. Port étalé. Feuillage persistant ; Floraison : d’octobre à avril. Hauteur : de 30 à 50 cm. Couleur : rose lilas.

La culture

Cette plante buissonnante appréciera un substrat léger, bien drainé, légèrement acide.

Concoctez-lui un mélange de terreau, terre de bruyère et sable qui viendra recouvrir une couche de gravier installée en fond de contenant. Arrosez peu. Ne fertilisez pas. Offrez-lui 40 cm d’espace en tous sens.

 

Association dans les mêmes conditions de culture

Composez une ode aux landes d’Irlande ou de Gascogne. Mélangez sans hésiter les diverses variétés de bruyères. L’association avec un conifère nain est un classique. Choisissez la silhouette un peu sauvage d’une épinette blanche (Picéa glauca Conica) dont la végétation persistante n’excédera pas les 50 cm en tous sens. Laissez-vous tenter par une Véronique arbustive comme l’Irlandaise Hebe ‘Raspberry Ripple’, qui offrira un dense coussin d’un beau vert profond et des grappes de fleurs roses jusqu’aux premières semaines de l’automne. Apportez légèreté et verticalité avec une fougère, une Apsidie et son feuillage délicatement découpé.

Surprenant Chrysanthème

Membre de la famille des Astéracées qu’il partage avec la marguerite, le chrysanthème dit des fleuristes – Chrysanthemum indicum et morifolium – gagne à dépasser sa réputation de fleur des cimetières. Parfois jusqu’aux premières heures de l’hiver, il vous séduira par la variété de ses formes florales – fleurs simples, doubles, sphériques, à longues pétales, etc. –, l’infinie diversité de ses couleurs et son port altier .

 

Selon vos envies esthétiques, choisissez :

– la légèreté d’un Rubellum à fleurs simples. Port dressé. Feuillage caduc. Floraison : de juillet à octobre. Hauteur : 50 à 70 cm. Couleur : palette infinie.

– le romantisme d’un Indicum à petites fleurs. Port dressé. Feuillage caduc. Floraison : de septembre à janvier. Hauteur : de 20 à 150 cm. Couleur : palette infinie.

– l’exubérance d’un Chrysanthème à grandes fleurs. Port dressé. Feuillage caduc. Floraison : de septembre à janvier. Hauteur : de 20 à 150 cm. Couleur : palette infinie.

La culture

Cette plante rustique est bien facile à cultiver. Elle demandera de la place pour s’épanouir, choisissez-lui donc une grande jardinière de belle profondeur. Plantez en laissant 50 cm d’espace en tous sens dans du terreau pour plantes fleuries mélangé à un peu de sable grossier. Arrosez modérément deux fois par semaine. Si la floraison s’essouffle, offrez-lui un engrais riche en potasse, une fois par semaine.

 

Association dans les mêmes conditions de culture

Pour une ambiance champêtre, choisissez un Chrysanthème haut à fleur simple. À ces pieds, installez quelques Colchiques par petits groupes que vous choisirez ‘Album’, blanc pour plus de luminosité encore et un Lierre terrestre à petites feuilles persistantes qui offrira en plus une floraison discrète mais ravissante. En arrière-plan, quelques épis de Calamagrostis, légère et soyeuse graminée dont les inflorescences se pareront de bronze l’automne venu, habilleront la scène et serviront de superbe toile de fond à votre composition !

Incontournable Pensée

Comment terminer cet article sans parler de la Pensée, star des compositions fleuries. En automne et au cœur de l‘hiver, vous pourrez profiter de sa générosité, de sa gaieté et de son apparente délicatesse.

 

Ici pas de recommandations de variétés tant la diversité des couleurs et motifs qu’elle propose est grande.

Mais quelques sources d’inspiration pour composer avec vos sujets.

 

Choisie unie, la Pensée sera le point de départ d’une composition colorimétrique.

Pour un camaïeu de violine, accompagnez-là d’une Bruyère ‘J. W. Porter’, d’une élégante Hellébore ‘Maestro’ délicieusement teintée.

Posez l’ensemble sur une cascade de lierre panaché, qui habillera tout en laissant la vedette aux fleurs.

Choisie à grandes fleurs et à couleurs vives, préférez-là en floraison unique accompagnée de beau feuillage. Vous choisirez le meilleur accord avec l’une des innombrables heuchères que l’on sélectionnera donc ici en fonction de la teinte de son feuillage. Vous opterez également pour une petite graminée, un Carex par exemple.

 

Quelles que soient les associations que vous choisirez de faire, les végétaux sélectionnés devront répondre aux mêmes exigences de culture que les pensées.

Ces dernières s’installent à 20 ou 25 cm les unes des autres dans un terreau léger et surtout bien drainé – prévoyez impérativement une couche drainante en fond de contenant.

Le substrat doit rester frais mais jamais trop humide, ajustez l’arrosage en conséquence.

Si le pied est “à découvert”, un paillage sera le bienvenu en cas d’hiver rigoureux.

Enfin, luminosité, soleil et un nettoyage quotidien des fleurs fanées encourageront la floraison.

Notre sélection

Bruyère d'hiver Blanche

À partir de 10,23 €

Lierre Commun 'Glacier'

À partir de 5,37 €

Lierre Commun 'Shamrock'

À partir de 10,95 €

Aster de la Nouvelle-Angleterre 'dome'

À partir de 2,95 €

Chrysanthème à grandes fleurs

À partir de 8,93 €

Cinéraire Maritime

À partir de 6,82 €

Mini-cyclamen

À partir de 3,95 €

Véronique, hébé

À partir de 2,95 €

Anémone Du Japon 'Whirlwind'

À partir de 3,20 €

Chrysanthème à petites fleurs

À partir de 3,95 €

Molinie

À partir de 6,95 €

Herbe aux écouvillons

À partir de 5,17 €

Verveine De Buenos Aires

À partir de 4,90 €

Petite pervenche 'minor'

À partir de 3,20 €

28 plantes de jardinières qui durent longtemps

Lire la suite

Quel arbuste à floraison automnale choisir pour son jardin ?

Lire la suite

Choisir et planter les bulbes à floraison automnale

Lire la suite