Œillet d’Inde : semis, plantation et culture

Œillet d’Inde : semis, plantation et culture

De la famille des astéracées, cette plante annuelle aux couleurs dynamiques égaye les jardins comme les balcons. Les vertus insectifuges de l’œillet d’Inde lui donnent aussi une place de choix au potager, par exemple près des tomates et des carottes.

Présentation de l’œillet d’Inde

L’œillet d’Inde ne vient pas d’Inde, mais du Mexique et des Antilles ! Ce nom vernaculaire repose sur l’erreur faite par Christophe Colomb qui pensait être arrivé en Inde quand il a découvert les côtes de l’Amérique centrale. Cette plante cultivée en annuelle est devenue si populaire que de très nombreuses hybridations horticoles ont été effectuées, donnant naissance à une multitude de variétés. 

L’œillet d’Inde trouve sa place au potager et au jardin où il forme par exemple de magnifiques bordures. Il pousse également sans souci dans les jardinières et potées. Très facile de culture, il se développe rapidement et fleurit en abondance de façon continue. Ses touffes compactes de 20 à 40 cm de haut produisent des tiges densément garnies de feuilles découpées en étroites folioles vert moyen à vert foncé. Le port est dressé et assez ramifié. Chaque tige donne une fleur au sommet. 

Ces fleurs s’épanouissent de juin à octobre en se renouvelant tout au long de la saison en jaune vif ; jaune soleil, orange, rouge ou rouge foncé tirant sur le brun. Elles sont unies ou bicolores. Les inflorescences en capitules peuvent être plates, c’est-à-dire offrir une rangée de pétales entourant un cœur très proéminent, ou semi-doubles en ayant plusieurs rangées de pétales tout en restant plates, et enfin doubles à fleur de scabieuse avec un cœur en pompon ou nid d’abeille entouré de plusieurs rangées de pétales. 

Les fleurs d’œillet d’Inde sont comestibles et peuvent être utilisées comme colorant alimentaire donnant une couleur proche de celle du safran. Ayant une saveur assez semblable au fruit de la passion, elles sont aussi utilisées dans les salades, pour aromatiser le beurre ou les soupes.

Le saviez-vous ? L’œillet d’Inde s’avère très utile au potager, car il est réputé pour son action insectifuge sur les insectes ravageurs aériens tels que les mouches (aleurodes, mouche de la carotte…) et également sur les ravageurs du sol comme certains nématodes grâce à une substance, le thiophène, dégagée dans le sol par ses racines. Cette substance inhibe également la croissance du liseron et du chiendent.

Espèces et variétés d’œillet d’Inde

Le genre latin de la plante, Tagetes, a été traduit en nom courant et l’on parle aussi bien d’œillet d’Inde (Tagetes patula) ou de rose d’Inde (Tagetes erecta) que de tagètes (Tagetes tenuifolia), car toutes ces espèces sont assez proches. Les variétés d’œillet d’Inde se différencient par la forme de leurs fleurs simples, doubles ou de type scabieuse, et très souvent bicolores. La variété ‘Strawberry Blonde’ offre par exemple une forme de fleur de scabieuse double, alors que ‘Pots of Gold’ est de forme simple et bicolore jaune et brun. ‘Swing Orange’ ou ‘Double nain’ sont par contre à fleurs semi-doubles. 

En dehors des variétés spécifiquement identifiées comme naines (20 à 25 cm), l’ensemble des variétés pousse sur des hauteurs similaires comprises entre 30 et 40 cm de haut.

Semis et plantation de l’œillet d’Inde

Un sol très bien drainé convient à cette annuelle dont les racines peuvent pourrir si l’eau stagne trop longtemps. 

Le semis des œillets d’Inde s’effectue en sol ordinaire ou dans du terreau pour plantes fleuries pour les pots, à exposition ensoleillée. La plante apprécie la chaleur, et le soleil. En région douce, les semis se font directement en place en avril. En région froide, il vaut mieux préparer les semis en mars-avril sous abri chauffé puis les repiquer 1 mois plus tard pour sélectionner les plants, et les transplanter au jardin mi-mai. 

La plantation d’œillets d’Inde vendus en godets se fait en mai en espaçant les plants de 20 à 40 cm selon les variétés.

Culture et entretien de l’œillet d’Inde

Arrosez par temps chaud et sec. Pour les œillets en pot, veillez à ne pas détremper la motte et à enlever la soucoupe pour un meilleur drainage quand il pleut. 

La récolte des graines est facile en coupant les fleurs fanées.

Taille de l’œillet d’Inde

Dans les petits massifs, les fines bordures et les jardinières, il est conseillé de supprimer les fleurs fanées régulièrement. Dans les grands massifs et bordures conséquentes, la floraison abondante arrive à masquer les capitules fanés plus longtemps. 

Les variétés hybrides ne produisant pas de graines, la plante s’épuise moins et refleurit sans avoir besoin d’une suppression des fleurs fanées.

Maladies et parasites de l’œillet d’Inde

L’œillet ou rose d’Inde subit les attaques des escargots et limaces. Paillez le sol avec un paillis très fin au départ de la culture pour éviter ces dégâts.

Notre sélection

Œillet d'Inde

À partir de 5,95 €

Œillet d'Inde

À partir de 4,95 €

Œillets d'inde en mélange

Fourche & Compagnie

3,00 €

Bégonia : variétés, plantation et entretien

Lire la suite

Capucine : semis, plantation et culture

Lire la suite

Géranium : variétés, plantation et entretien

Lire la suite