Esturgeon de bassin : environnement, alimentation et soins

Esturgeon de bassin : environnement, alimentation et soins

S’informer sur l’environnement et l’alimentation d’un esturgeon en bassin est essentiel pour un accueil réussi. Choisissez votre espèce en fonction de l’espace proposé, définissez les impératifs pour un poisson en bonne santé, heureux et bien nourri !

Présentation de l’esturgeon

Membre de la famille des Acipenseridae, c’est un poisson mythique venu du fond des âges, à l’allure quasi préhistorique. Présent uniquement dans l’hémisphère nord, principalement en Eurasie et en Amérique du Nord, il est l’un des plus anciens poissons osseux toujours en vie sur notre planète.

 

La plupart des espèces sont aujourd’hui protégées et leur commerce strictement encadré.

Quelques variétés peuvent s’adapter à une vie en bassin pour peu que celui-ci réponde à quelques exigences que nous aborderons plus loin.

 

Toutes ces espèces d’esturgeons peuvent vivre seules ou en groupe et coexistent bien avec, entre autres, les carpes koï.

Acipenser baeri, aussi appelé esturgeon de Sibérie, est un poisson au nez court, de couleur assez sombre, gris-brun. Fort de ses 2 mètres de long à maturité et de ses possibles 200 kg, il nécessite un grand bassin d’au moins 20m2 et d’une profondeur minimum de 1.20 m. Paisible et non agressif, il évoluera calmement et lentement dans une eau entre 10°C et 20°C. Il est omnivore à tendance herbivore. Il vit environ 50 ans.

 

Acipenser gueldenstaedtii, aussi appelé esturgeon diamant, peut atteindre lui aussi les 2 m à maturité mais mesure plus souvent 1.50 m pour moins d’une centaine de kilos. D’un point de vue esthétique, il est également reconnaissable avec ses pointes blanches distinctives sur le dos et le ventre. Peu actif, nageur lent, il requiert lui aussi un très grand bassin et une température entre 10°C et 20°C. Sa durée de vie est d’environ 40 ans. Carnivore, il est friand de mollusques, crustacés et autres petits poissons.

Plus petit, Acipenser ruthenus, aussi connu sous le nom d’esturgeon du Danube ou encore sterlet, nécessitera a minima un bassin de 20m3 avec son mètre de long (parfois 1.50 m). Il a le même caractère que ces cousins et demande les mêmes conditions de vie. On notera l’existence dans cette espèce, d’une forme albinos. Il est carnivore et se régale particulièrement avec les petits mollusques et crustacés ainsi qu’avec les vers de vase. Sa longévité est d’environ 25 ans.

 

Enfin, Acipenser stellatus ou esturgeon étoilé est le plus petit des esturgeons caspiens. Il mesure en moyenne 1 m pour 11 à 12 kg. Il est doté d’une silhouette très typique, vert-grisâtre, avec un nez très long et très fin et un ventre très pâle. Il est carnivore et affectionne les invertébrés de fond et les petits poissons.

Quel environnement pour l’esturgeon de bassin ?

La principale chose à prendre en considération lorsque l’on parle d’esturgeon, c’est sa taille.

 

L’installer dans un bassin n’est envisageable que si la pièce d’eau a une surface et un volume considérable. Il est ainsi recommandé de lui proposer une superficie de nage d’environ 25m2 et 1.20 m de profondeur – éventuellement 15m2 et 80 cm de profondeur dans le cas de l’introduction de petits spécimens dans un bassin peu peuplé.

 

Il est important de savoir également

que ce poisson de fond nage constamment, lentement et toujours vers l’avant.

Prêtez donc une attention particulière à l’aménagement de votre bassin.

Son fond devra être exempt de tout obstacle, que ce soient des pierres anguleuses qui pourraient le blesser ou des algues filamenteuses ou encore des paniers immergés qui pourraient l’entraver. Dans ce dernier cas, l’esturgeon sera en effet incapable de se sortir seul de ce piège et risquera de mourir asphyxié.

 

L’esturgeon aime donc les profondeurs, les courants et les eaux propres, riches en oxygène dont il est particulièrement grand consommateur – l’installation d’une pompe à air est fortement recommandée.

 

La température sera maintenue idéalement entre 10°C et 20°C, dans tous les cas impérativement en-deçà de 25°C.

Le bassin devra donc bénéficier d’ombre l’après-midi, au moins en partie, pour qu’il ne monte pas trop en température.

Quelle alimentation pour l’esturgeon de bassin ?

Les esturgeons sont des poissons de fond, leur bouche est donc située sous leur tête, face au sol.

Ils se nourrissent de denrées qui se déposent au fond : cela pourra être des granulés spécial “coulant” ou des tablettes plutôt dédiées à ces espèces – c’est-à-dire riches en protéines et en matières grasses – mais également des crustacés ou des vers.

 

Veillez à le nourrir toute l’année car, au contraire d’autres espèces, l’esturgeon n’hiberne pas. Si nécessaire, en cas d’hiver rigoureux et de glace en surface, prévoyez une zone libre pour pouvoir nourrir votre esturgeon sans interruption.

 

Astuce Jardiland : en hiver laissez flotter à la surface du bassin un ballon ou un bâton qui empêchera toute la surface de l’eau d’être prise dans la glace

Veillez également à ce qu’il reçoive une dose quotidienne de nourriture suffisante. Ses repas étant particulièrement appétents, les carpes koï et autres poissons gourmands pourraient être tentés de voler la ration dédiée à l’esturgeon.

 

Il est conseillé d’appâter les autres hôtes du bassin en un endroit précis et de déposer en un point opposé – si possible directement au fond du bassin – le repas de l’esturgeon.

 

Il est également essentiel de s’assurer que le fond du bassin reste propre.

Espace de repas de votre Acipenser, garantissez-lui un environnement exempt de déchets, producteurs de gaz potentiellement toxiques pour vos poissons.

Un système de filtration sera indispensable.

Notre sélection

Tetra Wafermix 100 ml

Tetra

7,00 €

JBL NovoFect 100ml

JBL

8,55 €

Sera - Aliment composé Vipachips Nature 100 ml

Sera

6,20 €

Sera - Aliment Wels-Chips Nature 250 ml

Sera

11,20 €

Comment bien nourrir ses poissons au bassin ?

Lire la suite

Comment entretenir un bassin de jardin ?

Lire la suite

L’hivernage du bassin de jardin

Lire la suite