Dracaena : plantation, entretien et taille

Dracaena : plantation, entretien et taille

Plante d’intérieur par excellence, le dracaena apporte des touches exotiques avec ses belles feuilles simples ou panachées, de couleur verte, jaune et dorée. Cultivée en bac, cette plante verte aux vertus dépolluantes s’épanouira facilement, d’autant plus qu’elle demande un entretien minimal.

Présentation du dracaena

Le dracaena, également appelé dragonnier ou dracéna, est un arbuste érigé, à feuillage persistant, pouvant atteindre 2 à 6 m de hauteur. Selon la variété, il peut avoir plusieurs types de feuilles : fines et pointues ou à l’opposé, larges et souples. La floraison du dracaena est rare et ne concerne que les sujets les plus âgés, d’au moins 30 ans.

Originaire d’Afrique tropicale, d’Asie et d’Amérique du Sud, le dragonnier est un arbuste non rustique, appréciant les températures comprises entre 18 et 21 °C. Il sera donc planté en extérieur seulement dans les régions chaudes.

Le saviez-vous ? Le nom de dracaena est issu du grec drákaina, qui désigne le dragon femelle. Cette étymologie fait référence à la résine rougeâtre dont est doté le dragonnier des Canaries, Dracaena drago, assimilée à du sang de dragon. Le dracaena est d’ailleurs un des symboles naturels de l’île de Tenerife, sur laquelle on retrouve le plus vieux dragonnier du monde joliment nommé Drago Milenario, le dragon millénaire.

Espèces et variétés de dracaena

Il existe environ 40 espèces de Dracaena, dont les plus connues sont : 

– Dracaena marginata, également nommé dragonnier marginé ou dragonnier de Madagascar, aux fines et longues feuilles bordées de rouge. Il se cultive très facilement même dans un emplacement à mi-ombre. Cette espèce atteint au maximum 3 à 5 m.

– Dracaena fragrans, possédant un feuillage à nervures blanches. Le Dracaena fragrans groupe deremensis se caractérise par des feuilles panachées. Il se décline en plusieurs variétés telles que le dragonnier ‘Lemon Lime’ ou ‘Dorado‘.

– Dracaena drago, ou dragonnier des Canaries, qui résiste très bien à la sécheresse.

– Dracaena reflexa, aux feuilles munies d’une bande vert foncé, rayées de bandes gris-vert et de couleur jaune crème sur les bords. La variété ‘Song of India’ en est une des représentantes.

Plantation du dracaena

Dans les régions chaudes, il est possible de planter le dragonnier en pleine terre. Il faut toutefois rappeler que celui-ci est un arbuste non rustique, qui s’épanouit dans une température ambiante de 18 à 21 °C et une atmosphère humide. Un sol plutôt sableux et caillouteux, bien drainé, auquel on mélangera du terreau, lui conviendra alors parfaitement, ainsi qu’une situation ensoleillée.

Le dragonnier se développera très bien en pot dans votre intérieur, où il aura besoin d’une lumière vive, mais pas de soleil direct qui risquerait de le brûler.

La multiplication du dracaena est possible par bouturage de tige.

Culture et entretien du dracaena

L’entretien du dracaena passe par un bon arrosage (environ deux fois par semaine en été et une fois par semaine en hiver) et un apport d’engrais régulier. Utilisez un engrais pour plante verte ou plante d’intérieur sous forme liquide, que vous mélangerez à l’eau d’arrosage tous les 15 jours en période de croissance.

N’hésitez pas à rempoter votre dracaena au printemps dès que ses racines commencent à dépasser du pot, soit tous les 2 ans environ. Choisissez alors un pot de dimensions légèrement supérieures et renouvelez le terreau en utilisant un terreau spécial plante d’intérieur.

Astuce Jardiland : pensez à tourner régulièrement le pot du dragonnier afin que celui-ci ait un tronc droit, l’arbuste penchant naturellement vers la lumière.

 

 

Taille du dracaena

Cultivé en intérieur, le dragonnier ne demandera pas de taille particulière. Si vous souhaitez néanmoins favoriser de nombreuses ramifications, n’hésitez pas à couper l’une de ses branches en appliquant du mastic cicatrisant à la fin de l’opération. De nouveaux bourgeons apparaîtront environ 2 mois plus tard, prémices des nouvelles branches.

En extérieur, le dracéna sera taillé au ras du sol durant le printemps, notamment lorsqu’il aura souffert de l’hiver ou dans le cas où sa croissance serait ralentie. Un apport d’engrais viendra compléter la taille.

Maladies et parasites du dracaena

Le dragonnier craint particulièrement les cochenilles farineuses, qui le piquent et sucent sa sève. La plante s’affaiblit alors et ses feuilles se décolorent. 

Pour lutter contre la cochenille, privilégiez les solutions écologiques. Vous pouvez par exemple introduire sur l’arbuste des coccinelles Cryptolaemus montrouzieri, prédateur naturel des cochenilles farineuses ou encore utiliser un piège à phéromones afin d’attirer les mâles qui se retrouveront collés dans le dispositif.

Le dracaena peut également faire l’objet d’une attaque d’araignées rouges, qui auront pour effet de décolorer les feuilles de l’arbuste et de former de petites toiles à leur bout. Nettoyez alors généreusement la plante à l’eau, les araignées rouges détestant l’humidité.

Une attaque de champignon peut également avoir lieu sur votre dracéna, formant des taches gris-brun sur ses feuilles. N’hésitez pas à supprimer les parties de la plante qui sont atteintes et mettez-la au soleil en lui apportant une dose d’engrais.

Dragonnier 'White Jewel'

À partir de 4,80 €

Notre sélection

Dragonnier 'Bicolor'

À partir de 3,37 €

Dragonnier 'White Jewel'

À partir de 4,80 €

Dragonnier Deremensis

À partir de 3,95 €

Alocasia : variétés, plantation et entretien

Lire la suite

Érable du Japon : plantation, entretien et taille

Lire la suite

Bambou : plantation, entretien et taille

Lire la suite