Agave : plante, variétés, entretien, association et utilisation

Agave : plante, variétés, entretien, association et utilisation

Depuis des siècles, les plantes ont été apprivoisées pour embellir l’espace. Si certaines espèces sont destinées pour l’intérieur, d’autres conviennent mieux pour l’extérieur. Toutefois, vous pouvez trouver des cultivars qui se plaisent aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des logements. C’est le cas de l’agave.

Présentation et variétés d'Agave

Vous cherchez une plante grasse d’extérieur ? L’agave est éventuellement fait pour vous ! En effet, de nos jours, les jardiniers expérimentés ou novices sont nombreux à adopter l’agave dans des jardins secs aux allures désertiques et dans les rocailles. Originaire d’Amérique centrale et du sud-ouest des États-Unis, cette plante est aujourd’hui présente dans différents pays. Notamment, les endroits qui possèdent un climat sec et chaud, en particulier autour de la Méditerranée pour la France.

 

Présentation

 

L’agave est une plante vivace assez spectaculaire qui dénombre plus de 200 espèces. Cette succulente se démarque avec ses feuilles charnues dotées de dents aigües. De plus, elle se développe en forme de rosette dont le diamètre peut atteindre jusqu’à 3 à 5 mètres.

Généralement, elle ne passe donc pas inaperçue et attire tous les regards !

 

L’Agave d’Amérique est habituée aux conditions extrêmes, cela ne signifie pas qu’elle va bien s’épanouir dans toutes les régions. Vous pouvez toutefois la cultiver en pot afin de la protéger des rigueurs de l’hiver sous nos latitudes.

 

D’autre part, l’agave est une plante grasse, particulièrement remarquable au niveau de sa floraison. En effet, celle-ci ne se produit qu’une seule fois durant toute son existence et sa hampe florale peut atteindre jusqu’à 10 mètres de haut, voire davantage. Ensuite, des milliers de graines vont être dispersées puis la plante va dépérir et disparaître. Néanmoins, il est excessivement rare d’assister à la floraison de l’agave dans nos régions puisque sa rusticité (résistance au froid) est assez médiocre.

Les différentes variétés

 

Il existe plusieurs centaines d’espèces et encore plus de variétés. Parmi les plus connus du public, l’agave d’Amérique dont la hampe peut faire plus de 5 mètres de haut et dont les feuilles de couleur vert-bleu sont assez épaisses avec une longueur qui peut atteindre 2 mètres.

 

L’agave de la Reine Victoria possède, pour sa part, une forme arrondie très harmonieuse avec un feuillage resserré et peut être cultivé en pot.

 

La variété ‘horrida’ est très graphique avec sa rosette dont le feuillage vert foncé est garni de crochets de couleur gris clair. Placée en plein soleil, la plante a une croissance relativement rapide.

 

L’Agave ‘geminiflora’ est plutôt atypique. Sa forme en boule large et dense, de 60 cm à 1 mètre est composée de nombreuses feuilles très étroites, souples et surtout peu piquantes. Flexibles et longues de 45 à 60 cm, les feuilles ont des marges qui s’effilochent et qui sont garnies de quelques fibres blanches frisées.

L’havardiana est non seulement jolie, mais son développement est également assez lent et elle est surtout très résistante au froid. Elle est donc une espèce idéale dans nos régions.

 

L’agave ‘cou de cygne’ se distingue par son feuillage de couleur bleutée et par son importante hampe florale qui peut atteindre 4 mètres et prend la forme retombante qui lui vaut son nom.

 

D’autres variétés sont également intéressantes. La ‘stricta’ peut atteindre une hauteur de 2,5 mètres et présente des feuilles effilées ainsi que des fleurs rouges alors que la ‘potatorum’ possède une forme de rose qui fait toute la beauté.

 

Astuce Jardiland : cette dernière peut pousser parmi les chênes et les pins ce qui lui permet de mieux résister à la sécheresse.

Comment la planter ?

Plantation en extérieur

 

En premier lieu, il est essentiel de savoir qu’il ne s’agit pas d’une plante rustique. L’agave n’est donc pas une plante d’extérieur résistante au gel. Elle ne pourra être installée en pleine terre que dans une région avec des hivers très cléments, avec pas ou peu de gelées et de très courte durée. La période de plantation intervient généralement au printemps, entre avril et mai.

 

Conseil Jardiland : dans les régions froides, il est fortement déconseillé de la planter en pleine terre. Ainsi préférez une plantation en pot dans une serre, une véranda, ou un logement lumineux.

Agave havardiana

À partir de 17,60 €

L’agave se plaira dans un emplacement bien ensoleillé et abrité. L’idéal est de choisir un terrain à la fois caillouteux et pentu afin que l’eau de pluie puisse aisément s’écouler. Le diamètre à maturité des différentes espèces est très variable. Ainsi, il est recommandé de bien se renseigner pour lui fournir l’espace dont il aura besoin pour bien s’épanouir.

 

Conseil Jardiland : il est vivement conseillé d’espacer de 3 mètres au minimum les plus grandes espèces.

 

Plantation en pot

 

En intérieur, utilisez un pot en terre cuite, au fond percé, dans lequel vous aurez tapissé le fond d’un lit de billes d’argile ou de gravillons. Installez la plante dans un substrat léger composé de pouzzolane ou de sable de rivière, de terreau, et d’une terre non-calcaire.

Vous pouvez par la suite ajouter tous les dix jours de l’engrais « spécial cactées ».

Comment l'entretenir ?

L’agave n’exige pas un entretien particulier. Par conséquent, cette succulente convient parfaitement à ceux qui n’ont pas beaucoup de temps ou ceux qui n’ont pas la main verte. Assez peu gourmande en eau, elle se contentera en été d’un arrosage abondant, une fois par semaine.

 

Astuce Jardiland : avant de procéder à l’arrosage de votre agave en pot, veillez toujours à vérifier au préalable que le substrat est bien sec.

 

Si elle est en terre, protégez son pied avec une épaisse couche de graviers en hiver. Sachez également qu’il n’est pas nécessaire de tailler votre agave. Vous devez uniquement procéder en mars à un petit nettoyage de printemps des vieux feuillages.

 

Pour cela, il suffit de couper les feuilles abîmées, flétries ou noircies avec un bon sécateur ou même une cisaille

Conseil Jardiland : dans le cas d’une culture en pleine terre, il est recommandé d’apporter de l’engrais toutes les 3 semaines si la température baisse sous les 10 °C. En pot, 1 apport par mois en période de croissance conviendra parfaitement.

 

Maladie et nuisibles

 

Comme tout autre plante, elle peut être la proie d’attaque de nuisibles ou sujette aux maladies. Néanmoins, son pire ennemi demeure l’excès d’humidité et d’eau qui est à l’origine de la plupart de ses problèmes. Ainsi, il vous faudra être particulièrement vigilant sur l’arrosage. Il est aussi possible de voir apparaître sur ces feuilles les cochenilles à boucliers ou farineuses. Vérifiez périodiquement les feuilles de vos plantes. Si celles-ci sont attaquées par les cochenilles, il est conseillé de les enlever grâce à un traitement adapté.

A quels végétaux l’associer ?

Affectionnant les terrains secs et pauvres, l’agave sera particulièrement adapté pour créer un superbe jardin sec ou exotique qu’il ne sera pas nécessaire de trop entretenir. Il apporte un caractère indéniable et beaucoup d’ampleur à votre aménagement extérieur.

Il vous donne l’opportunité de mettre en scène des paysages exotiques assez épurés et qui s’inspirent en grande partie des étendues désertiques. En rocaille, il se mariera parfaitement avec la saxifrage, un yucca filamenteux ‘Color Guard’, l’orpin ‘Carl’, l’épine-vinette de Thunberg ‘Admiration‘ mais aussi le lin vivace, entre autres plantes.

Pour en savoir plus, découvrez notre article sur Comment créer un jardin sec.

Vous pouvez également essayer de cultiver les grandes variétés dans un massif de plantes vivaces méditerranéennes. Certains n’hésitent pas à composer une association audacieuse en pleine terre avec l’aloe vera, le figuier de barbarie, ou encore des cactus rustiques tels que le figuier des Indes.

Quelles sont ces utilisations ?

En dehors de ses atouts ornementaux, l’agave, plante comestible, est très utilisé dans ses régions d’origine. Ainsi, il sert pour fabriquer des boissons telles que le pulque, le mezcal ou la tequila*.

 

Par ailleurs, on peut utiliser le sirop d’agave pour remplacer le sucre dans les plats en cuisine.

 

Cette plante ancestrale est utilisée comme source de fibres et de boissons en Amérique Centrale. De même, les feuilles de nombreuses espèces d’agaves permettent de fabriquer des fibres textiles, à l’instar du sisal ou encore du crin végétal.

 

Sur le plan médicinal, les feuilles d’agave sont utilisées comme remèdes contre les ballonnements, la constipation et l’arthrite dans de nombreux pays.

 

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération

Véritable plante d’ornement, l’agave permet de concevoir un décor original à l’intérieur ou à l’extérieur des maisons. Comme il existe plus de 200 variétés, il est très simple de trouver la plus adaptée à vos goûts et qui embellira magnifiquement votre espace. D’autant plus que cette plante vivace ne nécessite pas beaucoup d’entretien. Enfin, vous pouvez l’associer avec d’autres végétaux afin de créer une atmosphère exotique et personnalisée.

Notre sélection des plus belles agaves

Agave

À partir de 19,95 €

Agave geminiflora

À partir de 31,90 €

Agave horrida

À partir de 37,86 €

Agave de la Reine Victoria

À partir de 71,50 €

Agave d'Amérique

À partir de 23,23 €

Petite agave-succulente artificielle en pot

DPI

5,95 €

Mangave : variétés, plantation, entretien et association

Lire la suite

Les succulentes : variétés et entretien

Lire la suite