Comment s'occuper d'un poisson combattant en aquarium ?

Comment s'occuper d'un poisson combattant en aquarium ?

Il ondule avec élégance et offre de chatoyantes couleurs à qui l’observe. Mais le combattant n’est pas un objet de décoration, il s’agit d’un beau poisson tropical au caractère bien trempé. Faites le bon choix d’aquarium, veillez à la qualité de l’eau, du décor, de son alimentation et vous garderez pour quelques années un compagnon heureux et en bonne santé !

Quelques généralités sur Betta splendens

Les Betta splendens – ou combattants – sont des poissons tropicaux d’eau douce originaires d’Asie.

À l’état sauvage, cette espèce est solitaire, possessive en ce qui concerne le mâle, et très territoriale.

Ces traits de caractère ressortent plus encore dans des conditions de captivité.

Ainsi, si vous sélectionnez un poisson combattant mâle, il ne pourra être mis en présence d’un autre mâle de son espèce ou d’une espèce similaire – globalement de tous les poissons à voilures.

Si vous disposez d’un grand aquarium, vous pouvez l’installer avec de petits poissons avec lesquels il pourra s’entendre ou, au pire, qu’il ignorera cordialement.

Si vous optez pour une femelle, vous pourrez tenter de l’installer avec d’autres bettas femelles surtout si elles étaient déjà en communauté au moment de votre achat. Dans ces conditions, le volume d’eau à leur disposition devra est conséquent (pas moins de 80 litres pour un banc de 3 individus).

Astuces Jardiland : différencier un mâle d’une femelle est assez aisé. Le premier est très coloré et ses nageoires sont bien développées. La femelle est plus petite et ses couleurs plus ternes.

Dans tous les cas, avant d’associez des poissons, assurez-vous que leur besoins en termes de milieu et d’alimentation sont identiques.

Et avant d’acquérir un combattant, assurez-vous qu’il est en bonne santé.

Un combattant heureux nage quand on s’approche de lui. Ses couleurs sont vives, ses écailles et nageoires sont impeccables. S’il se cache le plus souvent, manque d’entrain, respire avec difficulté, présente une couleur terne, des tâches, des excroissances, des blessures, l’individu est en mauvaise forme !

Ces quelques éléments de décryptage vous serviront au moment de l’achat mais également tout au long de la vie de votre combattant.

 

En captivité, les combattants ont une durée de vie moyenne de 2 à 4 ans. Celle-ci dépendra de plusieurs facteurs allant, entre autres, de la taille de l’aquarium à la qualité de l’eau en passant par l’alimentation. Elle pourra doubler en cas de spécimen particulièrement résistant et de conditions de vie optimales.

Choisir, aménager et entretenir l’aquarium

De par ses spécificités physiques et mentales, le Betta splendens exige un vaste espace de vie où il peut à la fois nager, parader et se cacher. S’il peut survivre dans 10 litres d’eau, 20 litres semblent un minimum décent, le double ou le triple de volume un idéal ! Le petit bocal ne sera retenu que comme solution très provisoire.

 

L’aquarium devra être préparé bien avant l’arrivée de son ou de ses hôtes. La mise en route se fera au moins trois semaines à l’avance afin que le cycle de l’azote s’enclenche et se mette en place.

Commencez par trouver le bon emplacement. Le combattant a besoin d’une alternance de lumière et d’obscurité mais la luminosité trop intense est à proscrire, tout comme le soleil direct. Placez l’aquarium loin des fenêtres et installez plutôt un éclairage artificiel qui vous permettra de reproduire un cycle jour/nuit tout en pouvant en gérer l’intensité.

Vient ensuite la mise en place du décor. Pour un bon épanouissement de votre poisson et une réduction significative du stress, essayez de vous rapprocher au mieux de son habitat naturel. Le combattant aimant se cacher, offrez-lui un grand nombre de rochers, branchages et plantes.

Choisissez ces dernières vivantes de préférence – plantes de berge ou flottantes, lentilles d’eau dont il raffole ; en plus d’être attractives pour votre poisson, elles contribueront à l’équilibre du milieu. Pour de l’artificiel, évitez le plastique, optez plutôt pour le tissu, la soie.

De même, choisissez un substrat non abrasif – un sable fin par exemple – ce qui réduira le risque de blessure de votre combattant qui a, rappelons-le, une voilure délicate.

 

Conseil Jardiland : ne remplissez pas l’aquarium au maximum de sa capacité – les combattants accèdent à la surface pour respirer – et n’oubliez pas d’installer un couvercle ; les bettas sont de grands sauteurs et pourraient passer par-dessus bord !

L’eau choisie pour le remplissage déterminera la marche à suivre. Vous ne pouvez pas utiliser de l’eau distillée ou osmosée seule. Si vous optez pour une eau du robinet, utilisez un conditionneur qui éliminera chlore et métaux lourds. Avant introduction, testez votre eau – des kits multi-tests sont disponibles dans votre jardinerie. Au final, votre eau doit avoir un ph de 6.5 à 7.5 et un Gh de 7. Si ce n’est pas le cas, tournez-vous vers une eau minérale en complément ou seule selon ses spécificités.

Une fois installée, l’eau sera filtrée mais pas n’importe comment. En effet, les combattants sont dotés de grandes nageoires, ce qui rend la nage difficile pour eux. Un courant trop fort sera donc un handicap supplémentaire pour leur déplacement. Ne vous privez pas pour autant d’un filtre, ce qui rendrait difficile l’entretien de l’aquarium, mais choisissez-le impérativement à faible débit.

 

La température devra être maintenue entre 24°C et 27°C. Surveillez celle-ci quotidiennement grâce à un thermomètre adéquat. Installez un petit chauffage pour aquarium si nécessaire.

L’entretien de l’aquarium, son nettoyage et celui du décor sont incontournables.

En ce qui concerne le renouvellement de l’eau, dans le cadre d’un aquarium filtré, il est hebdomadaire et concerne 20% du volume total (si vous avez omis d’installer un filtre, 20% de l’eau devra être changé 3 fois par semaine !). Les filtres sont régulièrement frottés. Rincez-les dans l’eau de l’aquarium (les fameux 20% à renouveler par exemple) afin de préserver les bactéries utiles. Les décorations sont brossées et rincées à l’eau claire. N’utilisez ni savon ni détergeant.

À chaque renouvellement d’eau ou à chaque opération d’entretien, testez l’eau !

Si vous deviez changer totalement l’eau, procédez par étape. Commencez par placer celui-ci dans un sachet rempli de son eau habituelle. Le nouvel habitat prêt, placez le sachet dans la nouvelle eau et introduisez un peu de celle-ci progressivement. Faites en sorte qu’en une vingtaine de minutes, le sachet contienne autant de nouvelle eau que d’ancienne. Après avoir laissé 20 mn de plus à votre combattant pour s’acclimater, installez-le dans l’aquarium.

Alimentation et soin du poisson combattant

Betta Splendens est carnivore, il a donc besoin d’une nourriture spécifique. Vous trouverez dans votre jardinerie des boulettes, flocons, des aliments vivants ou encore lyophilisés. Tant que faire se peut, choisissez des gammes dédiées aux combattants, plus riches en protéines que les autres. Complétez les produits secs avec des vers de vase ou des artémias que vous trouverez vivants ou congelés.

 

S’il est difficile de donner un grammage quotidien, l’observation de votre combattant va vous permettre de définir son besoin réel. Dans tous les cas, l’apport sera régulier, quotidien ou bi-quotidien.

 

Un repère ? Donnez à votre poisson une dose qu’il est capable d’absorber en deux minutes ! Pas plus. Dites-vous qu’il s’accommodera d’un manque de nourriture mais qu’une suralimentation lui sera fatale.

Si vous devez vous absentez pour quelques jours, n’augmentez pas l’apport journalier avant de partir. Votre combattant patientera au moins trois jours.

 

Enfin, si celui-ci ignore la nourriture à l’heure du repas, tentez un changement de marque ou de type d’apport. Introduisez de la nourriture fraîche pour le stimuler.

 

Conseil Jardiland : observez régulièrement votre poisson combattant. Sa silhouette doit pas s’affiner, il ne doit pas avoir l’air ballonné non plus ! Dans les deux cas, réajuster légèrement sa ration alimentaire.

 

En cas de blessures, de détérioration des nageoires, d’apathie… consultez un vétérinaire. Prévoyez un habitat provisoire alternatif si celui-ci reçoit un traitement médical qui pourrait affecter la composition de l’eau durablement. Ceci lui permettra de revenir à un habitat connu et sain dès sa guérison effective.

Notre sélection

Tetra Betta Granules 85 ml

Tetra

6,20 €

Tetra Betta Flocons 85 ml

Tetra

5,50 €

JBL NanoGrano Betta 60ml

JBL

5,40 €

Poissons combattants

Ulmer

7,90 €

Aquarium Combattant 20x20x20 cm cadre noir

Pacific

22,95 €

Comment entretenir son aquarium ?

Lire la suite