Comment entretenir un cactus en extérieur ?

Comment entretenir un cactus en extérieur ?

Du fait de son originalité et de ses formes graphiques, le cactus intérieur ou extérieur est de plus en plus prisé en décoration et aménagement paysager. Certaines espèces peuvent être installées à l’extérieur pour apporter une note personnelle. De plus, ils peuvent atteindre des tailles extrêmement variées, ce qui permet de les installer au gré de ses envies et de ses inspirations. Cependant, il est important de connaître le type de cactus extérieur et de savoir comment en prendre soin.

Présentation et variétés extérieures

On en dénombre plus de 2 000 variétés dans le monde entier. Avant de se pencher sur les espèces qui s’adaptent le mieux en extérieur des logements, présentons tout d’abord cette plante au charme exotique qui ne manque pas de piquant !

 

Présentation du cactus

 

Appartenant à la famille des succulentes, il est originaire des régions désertiques, parfois montagneuses, du Mexique, du sud des États-Unis, et au-delà. Dans certaines de ces zones, les températures peuvent monter très haut dans la journée, mais aussi devenir négative la nuit. C’est pour cette raison qu’il est tout à fait possible de trouver un cactus extérieur résistant au froid.

En effet, ils sont, pour quelques-uns d’entre eux, absolument en mesure de s’adapter aux climats tempérés et encore plus à la chaleur de la côte méditerranéenne. Cela explique pourquoi ils conservent une place essentielle parmi les plantes d’ornement en extérieur, surtout depuis quelques années. Venue des Etats-Unis, la mode des jardins secs, extrêmement simple d’entretien a débarqué outre-Atlantique et un grand cactus extérieur peut aisément y interpréter le premier rôle.

 

À la fois original et très esthétique, il est déjà très présent dans les maisons depuis de nombreuses années. Mais il commence à pointer le bout de ses épines dans les jardins et cet engouement n’est pas prêt de s’arrêter.

Quelle variété pour l’extérieur ?

 

Pour notre plus grand plaisir, qu’elles soient installées en pleine terre ou en pot, de nombreuses espèces s’adaptent merveilleusement en extérieur. La plupart possèdent des feuilles charnues et épaisses ainsi qu’un feuillage persistant.

 

Pour agrémenter votre jardin, votre terrasse ou votre balcon, il est donc conseillé d’opter pour un cactus extérieur résistant au froid. De cette façon, vous n’êtes pas obligé de le mettre dans une serre ou de le rentrer à l’intérieur dès que l’hiver approche.

 

Certains pourront être installés à l’année alors que d’autres devront être mis à l’abri pendant la période hivernale. Ce sera notamment le cas si vous habitez dans une région où les gelées sont fréquentes.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur l’hivernage des cactus.

Astuce Jardiland : vous adorez ces majestueuses plantes, mais craignez leurs épines parfois acérées pour vos enfants. Sachez qu’il existe certaines variétés de cactus sans épines pour extérieur.

 

Par contre, certains peuvent résister aux températures négatives de l’hémisphère nord. Le coussin de belle-mère et le bonnet d’évêque supporteront jusqu’à -5° C. Les cactus queue de Singe, mamillaire mais aussi raquette, autrement appelée oreilles de lapin, peuvent vivre avec des températures descendant jusqu’à -10° C. Appartenant à cette dernière espèce, le figuier de Barbarie oriental peut même subsister, face à des gelées extrêmement fortes, c’est-à-dire entre – 20 et -30 °C, tout comme le nylon hérisson.

 

Conseil Jardiland : attention de ne pas confondre cactus et euphorbe d’extérieur. Ils se ressemblent singulièrement, mais les premiers ont des aréoles, zones qui portent les épines, alors que les épines des euphorbes font partie intégrante de la tige.

Plantation en extérieur

Certaines espèces de cactus extérieur en hiver sont résistantes au froid. Toutefois, il est essentiel de les entretenir et d’en prendre soin ! Si le gel ne constitue pas un danger pour ces variétés, l’humidité du sol et de l’air ambiant peuvent engendrer de véritables problèmes. Ils sont même en mesure de mettre la santé de vos plantes en péril.

 

La plantation en extérieur

 

Il est fortement conseillé de planter votre cactus dans un mélange de gravier, de terre sèche et de terreau spécial cactus pour garantir un excellent drainage. Par ailleurs, il faut savoir que, dans leur grande majorité, ces plantes n’apprécient pas d’être exposées directement au soleil.
De manière générale, il est recommandé de placer son cactus extérieur en pot. Dans un substrat bien drainé et en ajoutant des billes d’argile au fond du pot pour assurer le bien-être de la plante.

Toutefois, si vous vivez dans une zone au climat doux, comme le méditerranéen, propice à une plantation en pleine terre, il est essentiel de bien choisir l’emplacement où vous allez le mettre.

 

Le long d’une clôture ou contre un mur, il sera bien abrité des vents froids.

 

En rocaille, en surplomb d’une pente, l’eau de pluie s’écoulera plus facilement. C’est donc un endroit particulièrement recommandé pour une plante comme un cactus d’extérieur.

 

Conseil Jardiland : dans la plupart de nos régions, il pleut abondamment pendant l’automne et l’hiver. Il est donc indispensable d’aider vos plantes en les protégeant sous une bâche tendue au-dessus d’eux ou en les mettant à l’abri.

En revanche, il faut éviter tout endroit où l’eau peut stagner comme au pied d’une pente, ou sous une gouttière. Elles ne se plairont pas non plus dans une terre gorgée d’eau ou lourde.

 

Conseil Jardiland : Autour du pied d’un cactus mis en pleine terre, vous pouvez ajouter une couche de graviers ou de sable d’une épaisseur de 10 centimètres environ.

Entretien au fil des saisons

Comme toute plante, le cactus a besoin d’eau ! Mais la fréquence de l’arrosage dépend de la saison. Ainsi, pendant l’été, il est recommandé d’arroser votre plante une fois par semaine. Au printemps, espacez l’arrosage et le faire une fois tous les 15 jours.

 

Conseil Jardiland : gardez à l’esprit que s’il pleut entre deux arrosages, il faut réduire la fréquence. Celle-ci dépend alors de la quantité et de l’intensité de la pluie qui est tombée.

 

Pendant l’automne, arrosez une fois par mois. En cas d’intempérie, abritez sans tarder vos plantes. Enfin, pendant l’hiver, il est conseillé de les protéger avec un film plastique à bulle. Mais vous ne devez pas les arroser, étant donné qu’elles entrent en repos pendant cette saison.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez nos conseils sur l’arrosage du cactus selon la saison.

Si le cactus est en pot, la fin de l’hiver est la période propice pour un rempotage. Il faut opter pour un contenant juste un peu plus grand, d’un diamètre supérieur à celui de la plante. Lors de cette opération, protégez-vous de ses épines en l’enroulant délicatement dans du papier journal ou un linge. Veillez, en outre, à ne pas abîmer les racines superficielles.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez nos conseils sur le rempotage du cactus.

 

Comme nous l’avons déjà évoqué, il est extrêmement sensible à l’humidité. Il peut, par conséquent, être victime de maladies ou d’attaques de parasites souvent liés à un excès d’eau.

 

L’ennemi numéro un des plantes grasses en général et des cactées en particulier est la pourriture. Or, celle-ci provient généralement d’une humidité trop importante qui permet aux champignons vecteurs de cette maladie de proliférer. C’est pourquoi il faut vous montrer raisonnable au moment d’arroser !

Vos cactus peuvent aussi souffrir de différentes maladies, comme le botrytis. Afin d’éviter que la maladie ne se propage, il est conseillé de couper les parties atteintes de la plante.

 

Les cactées peuvent aussi être victimes de différents nuisibles. On peut notamment citer les cochenilles et autres acariens qui apprécient ce genre de plante grasse. Pour les faire disparaître, vous pouvez balayer vos plantes avec un pinceau préalablement imprégné d’eau savonneuse ou utiliser un traitement spécifique en vous appuyant sur l’aide d’insectes auxiliaires.

 

Afin de prévenir les maladies et attaques de parasites sur vos plantes grasses, il est recommandé d’ajouter un peu d’engrais. Cela améliore en plus l’activité et la fertilité du sol. Enfin, pensez à désinfecter votre matériel de manière régulière afin de prévenir les contaminations. Il s’agit notamment des sécateurs, des pots, etc.

De plus en plus incontournable dans nos jardins, la fabuleuse diversité de cactus et de plantes succulentes ou grasses permet de créer des ambiances originales et exotiques en extérieur. Vous bénéficiez aussi d’un choix extrêmement large en termes de tailles et de formes. Cela vous offrira l’opportunité de jouer à la fois avec les hauteurs et les aspects de chaque cactées. En veillant à leur bonne santé grâce à quelques règles élémentaires, vous pourrez confectionner un décor unique en son genre qui épatera tous vos convives.

Notre sélection pour de beaux cactus d’extérieur

Figuier de Barbarie

À partir de 8,95 €

Fertiligène - Substrat cactées 6 L

Fertiligène

6,50 €

Euphorbe candélabre

À partir de 55,28 €

Coussin de belle-mère, Cactus oursin

À partir de 4,95 €

Mamillaire ou Cactus coussin

À partir de 1,70 €

Cactus : variétés, plantation, entretien et association

Lire la suite

Comment aménager un balcon zen ?

Lire la suite

Comment créer un jardin de rocaille ?

Lire la suite