Nous utilisons des cookies afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts ainsi que pour réaliser des statistiques de visite. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez la politique d’utilisation des cookies. - En savoir plus et paramétrer les cookies - J'accepte

Comment préparer son potager au printemps ?

Comment préparer son potager au printemps ?

Le printemps marque le retour des beaux jours et des envies de jardiner. C’est en effet la saison idéale pour préparer son potager et démarrer ses cultures de légumes. Le plaisir de savourer ses propres légumes est à la portée de tous !

Préparer le sol de son potager

Fertiliser le sol du potager

Au début du printemps, incorporez au sol les paillis ou les engrais verts semés en automne partiellement décomposé. Évacuez au tas de compost le surplus de matières organiques. À défaut d’amendements apportés en automne, fertilisez le sol avec un engrais spécial potager à libération lente.

Attention, certains légumes n’en ont pas besoin comme les légumineuses (pois, fève, haricot), car ils ont la capacité d’absorber l’azote de l’air. De même, l’oignon, l’ail et l’échalote sont moins sujets aux pourritures dans un sol pauvre.

Le saviez-vous ? Les légumes fruits sont les plus gourmands en engrais, surtout riches en potassium (K) comme les engrais spécial « tomates ». Les légumes feuilles apprécient les engrais riches en azote (N), ou le purin d’ortie qui favorisent le développement rapide du feuillage. Les légumes racines sont friands en engrais riche en phosphore (P) et en potasse comme les cendres de cheminée !

Désherber le potager après l’hiver

Si le sol de votre potager était nu tout l’hiver, les mauvaises herbes se sont sans doute développées :

– Coupez à ras à la binette les adventices annuelles.

– Arrachez les mauvaises herbes vivaces en prenant soin d’extirper toute leur racine pour éviter leur repousse.

– Couvrez ensuite la planche avec des cartons ou un film plastique pour garder la place nette de mauvaises herbes jusqu’aux semis et plantations.

– Avant semis, vous passerez un coup de râteau pour affiner le sol une dernière fois et obtenir un véritable « lit de semences ».

– Un film noir ou un voile de forçage permet de réchauffer plus vite le sol et d’anticiper de quelques semaines les cultures printanières.

Astuce Jardiland : si vous reprenez un potager abandonné depuis plusieurs saisons (voire années), cultivez la pomme de terre sur un épais paillis. Nettoyage des mauvaises herbes garanti en automne, après récolte !

Débuter la culture des légumes au potager

Choisir ses légumes

Choisissez les légumes qui plaisent à toute la famille. Mêlez variétés anciennes, souvent rares dans le commerce et réputées pour leur saveur, et variétés modernes sélectionnées pour leur vigueur et leur résistance aux maladies.

Si vous jardinez dans un espace réduit, oubliez les cultures envahissantes (maïs, topinambour) ou qui prennent de l’espace pendant plusieurs mois avant récolte comme l’artichaut ou le cardon. Intégrez ces derniers dans les massifs où leur beauté graphique fait merveille.

Les semis au potager

Au début du printemps, c’est la dernière limite pour semer dans la maison les légumes qui ont besoin d’une longue période au chaud pour germer (aubergine, tomate, poivron, piment). Profitez-en !

– Semez fin en terrine dans un substrat spécial semis.

– Repiquez en godet individuel les plants dès qu’ils atteignent 8 à 10 cm.

– Endurcissez-les avant la mise en place au potager en les sortant en plein air la journée pendant la semaine précédant la plantation.

C’est aussi le moment pour commencer les semis au potager en pleine terre :

– Semez en lignes plutôt qu’à la volée. C’est plus pratique pour l’entretien de désherbage et pour couvrir avec un tunnel ou un voile les semis précoces si un gel est annoncé.

– Lors du semis (comme du repiquage), arrosez copieusement le sillon pour un enracinement en profondeur de la graine ou de la plantule. Privilégiez par la suite ses arrosages en profondeur espacés dans le temps plutôt que quotidiens et superficiels.

– L’entretien des cultures se compose essentiellement de l’arrosage, du binage et du désherbage. Limitez cet entretien en prévoyant la pose de paillis (maison ou du commerce).

– Pensez à récupérer les eaux de pluie printanières en les stockant dans un bac de récupération raccordé à la descente de gouttière.

 

Conseils Jardiland : respectez bien les indications figurant sur les sachets de graines. Complétez par les expériences des voisins jardiniers toujours ravis de partager leur savoir et même leurs plants ! Étalez dans le temps les récoltes en répétant les semis des légumes au fil des semaines ou en repiquant tous les 15 jours des plants achetés ou troqués. Aidez-vous de notre calendrier de culture pour connaître le bon moment de semer ou planter votre légume préféré.

Notre sélection

Tomate cuor di bue cœur de bœuf

Fourche & Compagnie

3,00 €

Récupérateur à eau mural Déco 300 L Anthracite

Belli

119,95 €

Binette Forgée 16 cm

Jardiland

31,95 €

Pomme de terre : plantation, culture et récolte

Lire la suite