Quand et comment planter les bulbes de printemps ?

Quand et comment planter les bulbes de printemps ?

Au printemps, les plantes à bulbes sont parmi les toutes premières à fleurir, égayant dès la fin de l’hiver pelouses, massifs et jardinières. Les perce-neige ouvrent le bal, suivis par les narcisses et les crocus. Un peu plus tard viennent les tulipes, l’ail d’ornement, les fritillaires, les ornithogales… Dénominateur commun à tous ces bulbes de printemps : ils sont très faciles à réussir. Il suffit de les mettre en terre au bon moment et de les oublier sans aucun soin ! Mieux encore, ils refleuriront année après année, sans intervention de votre part.

Quand planter les bulbes de printemps ?

Les bulbes à floraison printanière se plantent en automne, entre septembre et novembre :

– Les tulipes botaniques, les fritillaires et les bulbes à floraison précoce, comme les perce-neige et les crocus, seront plantés de préférence dès septembre.

– Les autres bulbes printaniers peuvent être mis en place jusqu’en novembre, voire début décembre si le sol n’est pas gelé.

Où planter les bulbes de printemps ?

Selon les espèces, les bulbes à floraison printanière apprécient une exposition ensoleillée ou à mi-ombre. Parmi les espèces acceptant la mi-ombre, on compte notamment les perce-neige, les narcisses, les muscaris. 

Quant au sol, il doit surtout être suffisamment drainé, l’excès d’humidité risquant de faire pourrir les bulbes.

Selon l’effet souhaité, vous pourrez planter vos bulbes de printemps sur la pelouse ou dans un massif, par exemple en association avec des fleurs bisannuelles à floraison printanière (myosotis, pâquerettes, pensées…). 

– Dans un massif : bêchez le sol sur 15 à 20 cm et allégez-le au besoin en y incorporant du sable. Par contre, n’apportez aucun engrais, qui est inutile et peut même se révéler néfaste.

– Sur une pelouse : l’idéal est de choisir des bulbes qui se naturaliseront facilement, comme les tulipes botaniques, les narcisses botaniques ou les scilles. Pour un effet naturel, jetez tout simplement vos bulbes à la volée : vous les planterez ensuite à l’endroit où ils seront tombés.

Comment planter des bulbes ?

La plantation des bulbes n’a rien de compliqué :

– Avec un plantoir à bulbes ou avec un transplantoir, commencez par faire un trou d’une profondeur équivalant en moyenne à 2 à 3 fois la hauteur du bulbe. Pour plus de précision, référez-vous à la notice figurant sur le sachet de bulbes.

– Si la terre est lourde ou argileuse, n’hésitez pas à épandre un peu de sable ou de gravier au fond du trou.

– Mettez le bulbe en terre la pointe vers le haut.

– Comblez le trou de terre et tassez légèrement.

– Répétez l’opération pour chaque bulbe et arrosez enfin l’ensemble des bulbes nouvellement plantés.

 

Par la suite, laissez vos bulbes dormir tranquillement sous terre tout l’hiver : ils ne demandent plus ni soins ni arrosages !

Quant aux distances de plantation, n’hésitez pas à planter très densément les petits bulbes, comme les perce-neige, les muscaris et les crocus, afin d’obtenir de spectaculaires taches fleuries. Pour les bulbes plus gros, comme les tulipes, vous planterez de façon moins dense, d’autant plus si vous les accompagnez de bisannuelles.

Plantation des bulbes de printemps en pot

Si vous n’avez pas de jardin, vous pouvez tout à fait cultiver des bulbes en pot, sur votre balcon ou votre terrasse. Les bulbes printaniers forment même de très jolies potées, pleines de charme ou éclatantes de couleurs, suivant les plantes choisies ! Les jacinthes, crocus et petits narcisses conviennent particulièrement bien à la culture en pot ; les tulipes de petite taille également. 

Voici la marche à suivre pour planter vos bulbes :

– Commencez par déposer une couche de billes d’argile ou de gravier au fond du pot, qui doit impérativement être pourvu d’un trou d’évacuation.

– Au-dessus, versez du terreau de bonne qualité, allégé si possible d’un peu de sable de rivière (environ ¾ de terreau et ¼ de sable). 

– Déposez les bulbes choisis en les espaçant de 2 cm environ les uns des autres, sans qu’ils se touchent entre eux ni ne touchent la paroi du pot.

– Recouvrez-les de terre et tassez légèrement.

– Terminez par un arrosage.

Si vous souhaitez obtenir des floraisons échelonnées dans le temps, vous pouvez adopter la technique de la plantation « en lasagnes ». Il s’agit tout simplement de planter vos bulbes en deux ou trois étages successifs, les plus gros et les plus tardifs (tulipes, alliums) étant placés d’abord et recouverts de terre ; les plus petits et les plus précoces (perce-neige, crocus, muscaris) venant en surface et recouverts de terre également.

Un dernier conseil important : que vos bulbes soient plantés en pot ou au jardin, après le fleurissement ne coupez surtout pas le feuillage avant son complet dessèchement ; c’est en effet grâce à ce feuillage que le bulbe peut reconstituer ses réserves nutritives pour refleurir l’année suivante.

Notre sélection

Renoncule

À partir de 4,95 €

Lis d'un jour summer wine

À partir de 2,95 €

Jardiland - Tulipe botanique Greigii chaperon rouge x12

Jardiland

4,95 €

Renoncule : plantation, culture et entretien

Lire la suite

Jacinthe : variétés, plantation et entretien

Lire la suite

Tulipe : plantation et entretien

Lire la suite