Nous utilisons des cookies afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts ainsi que pour réaliser des statistiques de visite. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez la politique d’utilisation des cookies. - En savoir plus et paramétrer les cookies - J'accepte

Lilas : plantation, entretien et taille

Lilas : plantation, entretien et taille

Le lilas est un arbuste si commun dans les jardins que l’on ne remarque sa présence qu’en début de printemps quand sa floraison intensément parfumée s’épanouit en belles grappes blanches, roses ou violettes. Ce parfum est l’un des plus forts et bien reconnaissable.

Présentation du lilas

Le lilas est un arbuste d’aspect champêtre offrant un feuillage touffu réparti sur plusieurs tiges poussant de la base ou se développant à partir d’un tronc unique (dans le cas d’un sujet conduit sur tige). Son port buissonnant fournit un volume végétal assez important dont le feuillage est caduc et de couleur vert clair.

Le succès du lilas est dû à sa floraison intensément parfumée en milieu et/ou fin de printemps selon les régions. De grandes et épaisses grappes de fleurs en thyrses dressées apparaissent au sommet des tiges, sur le bois de l’année précédente. Elles sont mellifères et nectarifères. Cette floraison est blanche, rose, mauve ou dans différentes nuances de violet. Les tiges cueillies pour les bouquets de la maison tiennent longtemps en vase.

Tous les lilas sont bien rustiques, car ils poussent au naturel dans les montagnes chinoises et coréennes jusqu’à 3 000 m d’altitude. Acclimatés en Europe, ils font partie des arbustes d’ornement les plus utilisés depuis le XIXe siècle dans les jardins.

Espèces et variétés de lilas

Plus de 30 espèces de lilas sont connues, dont 3 sont plus souvent employées dans nos jardins. Et parmi elles, le lilas commun dont le nom latin est Syringa vulgaris, et qui a donné naissance par hybridations à de très nombreuses variétés. Le pépiniériste français Victor Lemoine en a d’ailleurs obtenu un grand nombre fin du XIXe et au début du XXe siècle comme ‘Belle de Nancy’ mauve à fleurs semi-double ou ‘Mme Lemoine’ à fleurs doubles blanches.

Ce lilas commun, Syringa vulgaris, fleurit en avril-mai. Son feuillage vert clair, cordiforme et pointu, est abondant. L’arbuste prend de l’ampleur jusqu’à 3-4 m en hauteur et 2 à 3 m en largeur. Comme il drageonne beaucoup, il peut aussi coloniser le terrain tout autour du pied principal. Ses grandes grappes de fleurs sont dressées. L’arbuste se vend en port buissonnant ou conduit sur tige.

Le lilas de Chine, Syringa chinensis avec sa variété ‘Saugeana’ présente un port plus souple, mais également plus trapu sur 2 à 3 m de haut et 1,50 m de large, avec des fleurs violet foncé assez volumineuses et épanouies en mai. Ses feuilles sont un peu plus étroites que celles du lilas commun. Plusieurs variétés en sont issues.

Le lilas à petites feuilles, plus petit que les deux autres espèces, monte à 2 m au maximum pour une largeur similaire, et souvent reste à une hauteur inférieure, en particulier quand il est cultivé en pot. Ses feuilles sont nettement plus petites que sur les autres espèces, et ses grappes très odorantes sont courtes, roses à blanc rosé. La variété ‘Superba’ est la plus commercialisée, son feuillage devient orangé pourpre en automne. Ce lilas fleurit en avril-mai et remonte légèrement en fin d’été.

Semis et plantation du lilas

Le lilas a besoin de soleil pour fleurir. Il se plante donc à exposition ensoleillée pour une floraison abondante. Il vaut mieux planter le lilas en automne, avant que le sol ne soit gelé. Mais quand il est vendu en conteneur, il peut aussi se planter au printemps, au moment où il est proposé en fleurs en jardinerie. Attention toutefois à bien l’arroser le premier été pour assurer sa reprise.

Il peut garnir un angle du jardin, ou se placer en haie, en massif arbustif, ou encore en isolé. La plantation doit respecter une distance de 1 m d’un mur ou d’une clôture afin de laisser la ramure se développer harmonieusement.

Tous les sols sont acceptés pourvu qu’ils soient bien drainés, et le lilas accepte très bien le calcaire. Il préfère un terrain toujours frais et assez fertile. Arrosez par temps chaud et sec.

La plantation du lilas en pot et en bac de terrasse s’effectue dans de grands contenants pour avoir assez de volume de terre à offrir à l’arbuste. Ce type de culture demande de choisir des variétés de petit développement et d’arroser très régulièrement.

La multiplication par semis est le plus souvent infructueuse, il vaut mieux prélever les rejets autour du pied. Ces derniers fleuriront environ 3 ans après leur transplantation mais ne garderont pas forcément les caractéristiques de la plante mère. Le bouturage en crossette de tiges prélevées en fin de printemps est facile et donne de bons résultats également. Les boutures sont élevées pendant 2 ans en pot puis transplantées au jardin.

Culture et entretien du lilas

Un apport de compost au pied en automne permet d’enrichir le sol. Veillez à ce que le terrain reste bien drainé en sol lourd. En sol poreux, épandez un paillis autour de l’arbuste pour maintenir une meilleure fraîcheur.

En pot, l’apport d’un engrais organique soluble dans l’eau d’arrosage renouvelle les éléments nutritifs disponibles pour les racines.

Taille du lilas

Supprimez les thyrses (inflorescences) en fin de floraison, pour éviter la fructification. Chaque année, la cueillette des tiges fleuries pour les bouquets suffit à conserver une ramure compacte. Enlevez les rejets qui deviennent gênants tout autour de l’arbuste. Coupez aussi les tiges malingres et le bois mort en automne.

Une taille de régénération peut être effectuée tous les 3 à 4 ans environ, en automne, en supprimant quelques tiges anciennes depuis la base.

Maladies et parasites du lilas

Une maladie bactériologique affecte parfois les lilas, elle se reconnaît aux taches noires qui apparaissent sur le feuillage. La suppression des tiges atteintes est alors recommandée pour que cette maladie ne se propage pas. Les coupes doivent être faites en nettoyant à chaque fois les lames avec de l’alcool à 90 °C. Un traitement à la bouillie bordelaise peut enrayer cette maladie.

Les mineuses (chenilles de papillons) attaquent aussi le feuillage, ainsi que les otiorhynques qui le découpent. Attirez les mésanges, merles et rouges-gorges au jardin en favorisant leur nidification avec des haies très touffues et diversifiées ou des nichoirs, permet de se débarrasser de ces parasites.

Notre sélection

Lilas Commun 'Sensation'

À partir de 18,95 €

Lilas De Chine 'Miss Kim'

À partir de 18,95 €

Lilas Commun 'Beauty Of Moscow'

À partir de 21,90 €

Tailler les arbustes à floraison printanière

Lire la suite

Tout savoir sur les plantes mellifères

Lire la suite