Kumquat : variétés, plantation, culture et entretien

Kumquat : variétés, plantation, culture et entretien

Le kumquat porte à merveille son surnom d’Orange d’or. Après vous avoir gratifié d’une floraison longue et généreuse, lumineuse et délicieusement odorante, l’agrume venu d’Asie vous offrira une fructification tout aussi réjouissante. Quelle que soit la variété que vous choisirez, de la plus goûteuse à la plus ornementale, vous cultiverez avec facilité cet agrume tropical, en pleine terre sous les climats les plus cléments ou en pot partout ailleurs…

Principales variétés et caractéristiques

Il pare les forêts d’Asie de ses fruits lumineux. Son nom, kumquat, signifie “orange d’or” en cantonnais et rend un hommage mérité à cette esthétique et délicieuse fructification. Et ce n’est pas tout ce que cet élégant petit agrume a à offrir.

 

Son port est tout en rondeur habillé toute l’année d’un joli feuillage persistant donc, coriace, tout en brillance et en nuance, vert profond mâtiné d’un vert plus tendre au revers.

De sa floraison printanière et estivale, d’un blanc immaculé, s’échappent des fragrances qui rappellent celle de la fleur d’oranger. Puis vient une fructification hivernale longue et généreuse.

 

Toutes les variétés auront à peu près les mêmes dimensions – environ 2.50 m de haut pour 1.75 m d’envergure.

Le kumquat a une rusticité importante pour un agrume ; mais si l’arbuste résiste effectivement à de brèves températures avoisinant les -10°C, les fruits eux sont à protéger dès -4°C. Il pourra s’installer en pleine terre dans les régions aux climats les plus cléments mais est également parfait pour une culture en pot.

On notera quelques nuances entre les diverses variétés.

 

Si c’est la gourmandise qui vous séduit, vous choisirez un kumquat du Japon aussi appelé Marumi. Ces fruits excèdent rarement 2 cm et sont un peu plus ronds que chez les autres variétés mais leur pulpe propose une saveur plus douce et sucrée. Ils se consomment avec la peau, peu épaisse et subtilement amère.

 

Le fruit du kumquat Nagami est lui plus ovale, un peu plus gros avec ses 3.5 cm de long pour un diamètre d’à peu près 2.5 cm et surtout bien plus acidulé. Sa croissance est plus rapide et sa fructification encore plus généreuse que la moyenne.

Le kumquat Fukushu ou Jiangsu propose lui aussi un fruit légèrement ovale et plus acide.

Sa jolie silhouette toute en courbes est renforcée encore par des feuilles plus rondes que chez les autres variétés.

 

Plus rare, le kumquat de Hong Kong est une variété plutôt décorative qui se prêtera d’ailleurs particulièrement bien à l’art du bonsaï.

Vous adorerez son feuillage vert franc et brillant, sa floraison ultra-généreuse et sa multitude de fruits ronds, orange vif, aussi petits que des baies.

Même si ces derniers sont comestibles et aromatiseront mets sucrés et salés de leur douceur, cette variété sera surtout appréciée pour ses petites dimensions et sa grande valeur ornementale !

Quand et comment le planter ?

Si le kumquat, nous l’avons vu, peut être planté en pleine terre dans les régions où les gelées ne sont pas sévères, il est préférable de le cultiver en pot. Dans ces conditions, il pourra profiter à chaque saison d’une situation optimale. En hiver, vous le remiserez dans une pièce lumineuse, peu ou pas chauffée – jamais plus de 18°C et plus idéalement entre 8°C et 10°C. Dès le redoux, vous sortirez votre pot et le placerez en situation ensoleillée, lumineuse et à l’abri du vent.

 

Pour une culture en pot, choisissez un contenant assez large – au moins trois fois le volume de la motte – percé et de préférence en matière poreuse comme la terre cuite ou le bois afin d’assurer une bonne aération du substrat et donc des racines. Pour un effet drainant, installez une couche de plusieurs centimètres de billes d’argile au fond du bac. Positionnez votre fruitier, collet au-dessus de la surface et rebouchez avec un terreau agrumes. Arrosez généreusement.

La plantation en pleine terre s’effectue de préférence au printemps, voire en été. Il s’installe dans une terre riche, légère, très bien drainée.

Pour ce faire, habillez le fond du trou de plantation – qui fera deux à trois fois la taille de la motte – d’une couche drainante de gravier ou billes d’argile. Enrichissez la terre du jardin avec du terreau agrumes et du compost bien mûr et apportez un peu de sable pour alléger l’ensemble. Placez le kumquat en positionnant le collet, c’est-à-dire l’intersection entre le tronc et les racines au-dessus de la surface. Rebouchez et arrosez copieusement.

Votre kumquat appréciera la présence d’un paillage qui maintiendra de la fraîcheur au sol mais qui apportera également un supplément de protection dans les périodes les plus froides. Les agrumes étant gourmands, choisissez plutôt un paillage organique – le BRF (bois raméal fragmenté), un paillis de chanvre ou encore des cosses de cacao par exemple – qui apportera son lot de nutriment en se décomposant.

Enfin, en pleine terre comme en pot, 3 ou 4 semaines après la plantation, vous pourrez commencer à apporter un engrais agrumes.

Comment l'entretenir et le tailler ?

Arrosage et fertilisation

 

Installé en pleine terre, le kumquat nécessitera un arrosage régulier par temps sec et chaud et un apport de compost bien décomposé au printemps. Paillez pour conserver un sol sain et frais. En cas de températures négatives annoncées, renforcez ce paillage et protégez votre agrume avec un voile d’hivernage.

 

En pot, le kumquat demande un arrosage régulier, dès que la motte est sèche. Ne détrempez pas la terre pour autant. Si vous avez placé une soucoupe sous votre contenant, attendez une dizaine de minutes après arrosage et videz-la si de l’eau persiste. Durant toute la période de floraison, apportez un engrais agrumes une fois par mois. Aux premiers frimas, votre arbuste est placé à l’abri, réduisez alors l’arrosage et l’apport d’engrais. Attendez la fin du printemps et les dernières gelées pour ressortir celui-ci au jardin.

Taille et rempotage

 

À l’instar des autres variétés d’agrumes cultivables en pot, le kumquat se rempote environ tous les deux ans, au printemps, dans un contenant légèrement plus grand que le précédent. Le terreau est à cette occasion renouvelé. Quand le rempotage n’est pas possible, réalisez au moins un surfaçage : retirez de la terre sur quelques centimètres en surface, avec une petite griffe, délicatement pour ne pas abîmer les racines et faites un apport de nouveau terreau.

 

C’est également au début du printemps, après la dernière récolte, que vous taillerez éventuellement votre kumquat. Cette taille a pour but d’entretenir une silhouette harmonieuse et saine en supprimant branches mortes, abîmées, fragilisées ou entrelacées ; d’encourager la ramification en raccourcissant les branches principales ; de favoriser la fructification en dégageant les branches porteuses de fruits et en restaurant la circulation de l’air et de la lumière au cœur de l’arbuste.

Maladies et nuisibles

 

Les agrumes souffrent de quelques attaques communes et le kumquat ne déroge pas à la règle.

 

Les cochenilles sont repérables grâce à l’apparition, dans un premier temps, d’amas cotonneux sur le feuillage. Sans intervention rapide, elles provoquent l’apparition d’un champignon dévastateur et caractérisé par la présence d’une poudre noire, la fumagine. Ces parasites peuvent être supprimés manuellement dès apparition. Utilisez un chiffon imbibé d’alcool à 90°C pour nettoyer les feuilles concernées et si possible l’ensemble du feuillage. Anticipez une infestation en pulvérisant une solution à base d’huile et de savon noir.

Ce traitement préventif sera également efficace pour les pucerons, eux aussi friands d’agrumes.

 

Enfin, les araignées rouges attaquent également le kumquat. Attirées par les atmosphères sèches, elles ne résisteront pas à une brumisation régulière du feuillage.

Vous êtes fan des agrumes en général ? Allez plus loin avec nos articles sur Les différents types d’agrumes, Comment cultiver les agrumes ? ou encore Hivernage et entretien des agrumes en hiver.

Bienfaits et utilisation

Comment imaginer qu’un si petit fruit puisse être aussi riche ? Et pourtant ! Cet agrume n’en a pas fini de nous étonner tant ses bienfaits sont nombreux.

 

Bien sûr, à l’instar d’autres agrumes, fruits, fleurs, écorce et feuilles sont utilisées dans la fabrication d’huiles essentielles, d’infusions et de décoctions aux propriétés anti-inflammatoire, antibactérienne et fongicide.

 

Mais en le consommant cru et avec sa peau, vous profiterez également pleinement de ses avantages nutritionnels et de ses atouts bien-être.

 

Riche en fibres, il est digestif et régule le transit. Concentré multivitaminé – vitamines C et B notamment – il est également riche en antioxydant et en minéraux essentiels comme le calcium, le cuivre, le fer, le potassium et bien d’autres.

Sa richesse en glucides le rend particulièrement énergétique. En contrepartie, sa forte teneur en eau fait tomber sa valeur calorique.

 

Ainsi, mangé cru et frais, le kumquat s’avèrera un allié en diététique. Séché, il sera gourmand et goûteux mais aussi très concentré en sucre et à consommer un peu plus modérément.

Ce sera également le cas de sa forme confite, particulièrement prisée en Asie et en Orient.

Le kumquat confit, salé ou sucré, mais également travaillé en chutney, accompagnera mets de poissons, ragoûts de viandes et tajines végétariens. Il viendra relever une pâtisserie, donner du peps à un cake, de la rondeur à une brioche.

Il rejoindra un assortiment de pâtes de fruits et plongera avec délice dans un nappage de chocolat noir.

Enfin, en solo ou en mélange, il permettra la confection de marmelade savoureuse, un brin amère,  juste ce qu’il faut pour éveiller les palais délicats !

Notre sélection

Kumquatier ovale

À partir de 27,02 €

Jardiland - Billes d'argile 6L

Jardiland

3,95 €

Jardiland - Terreau agrumes 50 L

Jardiland

8,95 €

Jardiland - Engrais Agrumes Et Plante Méditerranéennes 1 L

Jardiland

5,95 €

Clairland - Biocontrôle Paillage potager - 100 L

Clairland

24,95 €

Les différents types d'agrumes

Lire la suite

Hivernage et entretien des agrumes en hiver

Lire la suite