Comment installer un bac à fleurs sur le balcon ?

Comment installer un bac à fleurs sur le balcon ?

Pour métamorphoser le balcon en un havre fleuri, décoratif au fil des saisons, prenez un bon départ en aménageant l’espace souvent très réduit et en vous procurant les « essentiels » à une culture réussie !

Comment réussir l’aménagement d’un balcon fleuri ?

Pour profiter au maximum de l’espace disponible sur votre balcon, veillez tout d’abord à suivre ces quelques conseils :

– Installez écrans, treillages, brise-vue pour créer un espace intime préservé des regards et des vues disgracieuses, mais aussi des courants d’air desséchants. À défaut d’un grand parasol, tendez une simple toile de tissu (velum) pour limiter les rayons brûlants du soleil d’un balcon plein Sud.

– Donnez du relief et du volume à l’espace en positionnant les pots à des hauteurs différentes. Exploitez la troisième dimension. Utilisez la rampe, mais aussi les murs, les avancées de toit, le mobilier. Prévoyez des systèmes d’accroche et des supports sécurisés ! Côté contenants, jouez avec les différents type de pots de fleurs pour balcon qui existent : jardinière, bac de forme haute, suspension…

– Facilitez le déplacement sur le balcon en regroupant les pots de fleurs et en escamotant le matériel de jardinage (terreaux, outils, engrais…) dans un coffre, ou une petite armoire de rangement. Placez les pots les plus lourds sur des plateaux à roulettes pour faciliter leur mobilité.

Terreau, engrais, outils : quel matériel pour la culture en pot sur le balcon ?

Outre les pots de fleurs pour balcon que vous choisirez avec soin, assortis de leurs soucoupes bien utiles pour récupérer les excès d’eau et servir de petite réserve en été, misez sur des substrats de qualité. Ceux-ci conditionnent en grande partie la réussite de la culture des plantes. Adaptez-les impérativement au type de plante: pour plantes de terre de bruyère, pour cactées, pour plantes vertes, pour pour plantes fleuries etc… Ils répondent aux besoins spécifiques, en terme d’aération, de drainage, d’enracinement, de PH, et de rétention de l’eau.

On attend d’un bon terreau pour plantes de balcon qu’il soit léger, fertile et humifère, qu’il ne dessèche pas trop vite, ne se tasse pas sous les fréquents apports d’eau et se réhydrate aisément par des arrosages réguliers.

Comme pour les terreaux, le choix de l’engrais est important et doit être adapté suivant le type de plantes. Souvent riches en tourbe, les terreaux du balcon sont pauvres en éléments nutritifs. Il est indispensable de fertiliser toute la belle saison. Retenez que plus vous arrosez (ou plus il pleut), plus l’apport d’engrais doit être fréquent pour compenser le lessivage des éléments minéraux.

Le petit trousseau du balcon : outils à main (transplantoir, plantoir, griffe, serfouette ou râteau), un sécateur ou des ciseaux de jardin, un arrosoir et une lance d’arrosage pour les suspensions, un pulvérisateur pour « brumiser » les feuillages par temps chaud, une bassine pour tremper les pots de fleurs desséchés, un sac de billes d’argile pour les couches de drainage.

Astuce « Jardiland » : les paillis ne sont pas réservés au jardin. Utilisez-les pour limiter l’évaporation et réduire la fréquence d’arrosage des bacs à fleurs de votre balcon.

Quels types de fleurs choisir sur le balcon ?

Achetez vos plantes fleuries au bon moment et de saison : pour celles qui craignent le froid, attendez la fin des gelées, pour planter les arbustes et les grimpantes, agissez au printemps ou en début d’automne, pour les bulbes d’été, plantez-les au début du printemps et pour ceux du printemps, procédez en automne.

Surveillez la météo, abstenez-vous avant une longue période de canicule ou de gel. Tenez compte dans le choix des végétaux des contraintes imposées par votre climat (rusticité) et votre balcon lui-même : soleil, ombre, sécheresse imposée par des courants d’air ou un rebord de toit ne permettant pas de profiter des précipitations.

Piochez les idées utilisées au jardin ! Aérez l’effet masse de fleurs en plantant 1/3 de plantes à feuillage décoratif déclinant des teintes vertes, mais aussi pourpres, dorées, argentées… Exploitez les verticales avec des grimpantes et des fleurs à haute silhouette. Tuteurez-les dès la plantation.

Privilégiez les sujets à longue floraison, les variétés naines ou compactes, adaptées à la culture en pot et résistant naturellement aux maladies et aux parasites. Pensez aux vivaces et petits arbustes à fleurs qui assurent une trame pérenne à votre décor du balcon.

Amusez-vous à semer des fleurs faciles, souvent à grosses graines qui germent rapidement et fleurissent en quelques semaines : capucines, pois de senteur, volubilis…

Conseil Jardiland : si vous choisissez des espèces peu rustiques, pensez à leur hivernage éventuellement dans la maison ou la véranda.

Les erreurs à éviter pour avoir de belles plantes au bacon

 

À la plantation

Pour vous assurer des plantations réussies sur le balcon, pensez à éviter les erreurs suivantes :

– Utiliser des pots ou bacs à fleurs non percés.

– Oublier la couche de drainage.

– Faire des économies sur l’achat du terreau.

– Laisser traîner les fleurs achetées plusieurs jours en plein soleil sans les planter.

– Laisser de côté les plantes en boutons, pleines de promesses fleuries, au profit des sujets en plein épanouissement.

– Ne pas prévoir la période, cruciale pour les plantes, des vacances.

À l’entretien

L’entretien des fleurs du balcon est généralement simple, à condition d’adopter les bons gestes ! Voici les erreurs fréquentes à éviter :

– Oublier d’arroser, ou au contraire trop arroser.

– Oublier de fertiliser ou apporter de l’engrais en hiver.

– Ne pas supprimer régulièrement les fleurs fanées, gage de floraison prolongée.

– Négliger les tailles.

Comment aménager un balcon zen ?

Lire la suite

Créer un jardin aromatique sur son balcon

Lire la suite

Créer un potager sur un balcon

Lire la suite