Comment entretenir ses rosiers en automne ?

Comment entretenir ses rosiers en automne ?

C’est en réalisant quelques gestes essentiels en automne que vous assurez à vos rosiers une bonne santé, une belle silhouette et une floraison généreuse le moment venu. Récapitulatif des étapes pour un bon entretien…

S’occuper des rosiers tardifs

Ils s’appellent ‘Westerland’, ‘Martin des Senteurs’, ‘Madame Alfred Carrière’ ou ‘Graham Thomas’. Les rosiers tardifs fleurissent jusqu’aux confins de l’automne, parfois même en hiver. Prenez soin d’eux et encouragez ainsi leur générosité.

 

Donnez un petit coup de pouce en apportant un engrais pour rosier. Retirez très régulièrement les fleurs fanées. Si nécessaire, procédez à un petit nettoyage en fin d’été avec une taille légère pour dynamiser votre arbuste en prévision d’une floraison dense les semaines suivantes. En cas d’arrière-saison très sèche, arrosez une fois par semaine. Conservez un sol propre. Paillez.

 

Pour ces rosiers remontants (c’est-à-dire qui repoussent à l’arrière-saison, qui redonnent des fleurs), la taille principale sera reportée soit à la fin de l’hiver soit, plus fréquemment, au printemps après les dernières gelées. Reportez-vous aux instructions propres à la variété choisie.

Nettoyer et pré-tailler

C’est un geste majeur dans la vie d’un rosier. Et il diffère selon la variété de ce dernier. Globalement, on regroupera les rosiers en deux grandes familles. Les non-remontants fleurissent une fois l’an, au printemps ; ceux-ci seront taillés en fin de floraison, généralement en été.

Les rosiers remontants produisent, eux, au moins deux floraisons entre le début du printemps et la fin de l’été.

 

La taille principale de ces derniers se réalise au printemps mais, même si elle est facultative, une taille d’automne – qu’on qualifiera plutôt de pré-taille – peut contribuer à la dynamisation de vos arbustes.

 

Il s’agira donc dans un premier temps de nettoyer le sujet : enlevez fleurs et feuilles fanées sur le pied ou au sol ; supprimez les branches mortes, toutes celles qui sont abîmées, blessées, cassées. Cette première opération aura le mérite d’assainir votre rosier et son environnement direct.

Ce nettoyage terminé, quelques sujets pourront requérir un éclaircissement et un raccourcissement.

 

Pour les rosiers remontants de type arbustif, il s’agit de restaurer une bonne circulation de l’air et de la lumière. Supprimez les branches trop fragiles, celles qui se gênent entre elles, dégagez le centre de l’arbuste pour l’aérer. Réduisez les rameaux à la moitié de leur longueur – pas plus pour ne pas trop les fragiliser face au gel. Les vieux rameaux qui ne produiront plus rien peuvent être totalement supprimés à ce stade. Procédez alors à une coupe près du point de greffe ce qui aura pour effet de favoriser la survenue de nouvelles pousses et donc le renouvellement de votre arbrisseau.

Pour les rosiers miniatures, les couvre-sol, les pleureurs, pas de taille mais un bon nettoyage du bois mort, des brindilles, des gourmands et des parties abîmées.

 

Conseil Jardiland : les éléments supprimés peuvent être porteurs de maladies. Ne les compostez pas. Brûler les déchets étant interdit, déposez-les en déchetterie. 

La qualité de la taille dépend aussi de l’équipement. Elle se réalise avec un bon sécateur, bien tranchant, nettoyé à l’alcool entre chaque utilisation. La coupe doit être nette et en biseau. Si le rameau est trop épais ou dur, utilisez un coupe-branche ou un ébrancheur pour une coupe efficace, sans écrasement. Enfin, sachez également vous protéger des épines en portant impérativement des gants “spécial rosier”.

Palisser, traiter, butter, protéger

Après cette pré-taille automnale – et en attendant la taille plus conséquente annuelle – le palissage des grimpants devra être revu. Vérifiez les attaches, ajoutez-en si nécessaire. Utilisez des liens solides mais qui ne blesseront pas les rameaux. Cette étape de palissage permettra de guider votre rosier dans sa formation mais également de traverser les intempéries – vents violents et fortes averses – dans de meilleures conditions.

 

L’automne est également un bon moment pour terrasser les derniers germes et limiter la survenue des maladies cryptogamiques. La maladie des tâches noires par exemple peut survenir en période froide et humide. Pour éviter sa propagation, il est impératif de ne pas laisser de feuilles mortes au pied de votre rosier et de pulvériser de la bouillie bordelaise (en respectant scrupuleusement les dosages recommandés sur l’emballage du produit).

 

C’est également le moment de protéger les rosiers les plus sensibles au froid

Alors que le paillage aura permis de protéger de la chaleur, de maintenir fraîcheur et humidité au pied de vos sujets en période estivale, en automne il est au contraire recommandé d’enlever les paillis et de biner la surface pour l’aérer. Revenez éventuellement à un paillage en hiver en choisissant impérativement un paillis non putrescible.

 

La meilleure protection contre le froid sera de butter vos rosiers fragiles. Cette opération a pour but de protéger le point de greffe qui est la partie la plus sensible. Pour ce faire, apportez un peu de terre et constituez un monticule d’une quinzaine de centimètres de haut autour de la base. Il devra recouvrir entièrement le point de greffe et la base de l’ensemble des rameaux.

 

Si le froid est précoce, couvrez vos rosiers les plus sensibles avec un voile d’hivernage. Attendez pour cela que la terre ait un peu gelée. En cas de températures particulièrement basses, offrez à votre arbuste une protection supplémentaire au point de greffe comme un manteau de paille par exemple.

 

Le cœur de l’automne reste la meilleure période pour planter la plupart des rosiers. Ancien, buisson, couvre-sol, grimpant, miniature, rosier-tige ou pleureur, à vous de faire votre choix parmi nos variétés de rosiers et d’inventer votre jardin de demain.

Notre sélection

Jardiland - Engrais Rosiers et Arbustes à Fleurs - 2 Kg

Jardiland

9,95 €

Gant rosier vert Taille 8 - JD254V

Jardiland

3,95 €

Rosier Graham Thomas®

À partir de 16,50 €

Sécateur Bimatière 18 cm Rose Colours Collection Rose

14,95 €

Solabiol - Bouillie bordelaise non colorée 400 g

Solabiol

11,95 €

Quelle variété de rosiers choisir ?

Lire la suite

8 rosiers parfumés pour embaumer votre extérieur

Lire la suite

Identifier les maladies des rosiers pour mieux les combattre

Lire la suite