Quel chauffage choisir pour son aquarium ?

Quel chauffage choisir pour son aquarium ?

En vous lançant dans l’aquariophilie, vous allez apprendre comment bien vous occuper de votre aquarium et de ses habitants. Parmi les différents points à connaître, figurent les différents éléments composant un aquarium et comment entretenir ce dernier. Le chauffage est l’un des composants essentiel d’un aquarium tropical. Il maintiendra l’eau à la bonne température en fonction des types de poissons qui y vivent. Découvrez quelques conseils pour savoir quel chauffage choisir pour son aquarium.

Aquarium : eau froide ou eau chaude?

Il existe plusieurs types d’environnements pour un aquarium : eau douce, eau de mer, eau froide, eau chaude.

 

La grande majorité des aquariums sont des aquariums d’eau douce. Ils conviennent autant aux débutants qu’aux personnes expérimentées. Ils permettent d’accueillir de nombreuses espèces différentes de poissons et de plantes, dans plusieurs configurations en matière de volume et de température d’eau.

 

Conseil Jardiland : les aquariums d’eau de mer (salée) sont réservés aux spécialistes de l’aquariophilie qui souhaitent reconstituer un écosystème marin. Cela demande des compétences particulières et un investissement financier plus important pour l’équipement.

D’autre part, un aquarium d’eau douce peut être en eau froide ou en eau chaude. Lorsque l’on parle d’eau froide, il s’agit en fait d’eau à température ambiante qui ne nécessite pas de chauffage. La température de l’eau ira alors de 18 à 24°C.

 

Un aquarium d’eau froide peut convenir si vous débutez dans cette activité. Il faut savoir tout de même que peu d’espèces de poissons vivent en eau froide. Il s’agit essentiellement du poisson rouge et de ses sous-espèces (comme le Télescope). Sachez aussi que le poisson rouge a besoin d’espace pour évoluer et se développer ! Il est par exemple conseillé de prendre un volume de 100 litres pour 2 poissons rouges…

 

Quelques autres espèces de poissons peuvent vivre en eau froide : le Néon du pauvre, le Guppy (plutôt à partir de 22°C car c’est un poisson tropical à l’origine)), le Barbus Rosé.

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur les poissons rouges.

 

Si vous n’êtes pas encore fixé sur l’espèce de poissons qui peuplera votre bac, vous aurez le choix parmi les nombreux poissons vivant en eau chaude ! Un aquarium d’eau chaude aura besoin d’un système de chauffage pour maintenir l’eau à la bonne température, généralement au-dessus de 24°C. On parle aussi d’aquarium tropical pour désigner ce type d’aquarium. ll est plus répandu que l’aquarium d’eau froide car il permet d’accueillir une plus grande variété de poissons.

 

En fonction des espèces justement, la température peut varier. Vous vous renseignerez donc bien (auprès de nos conseillers en magasin !) afin de regrouper dans un bac des poissons qui ont besoin de la même température d’eau.

Conseil Jardiland : il est plus facile de garder un même niveau de température dans un aquarium de taille moyenne ou grande (100 litres minimum) que dans un bac plus petit. Les variations de la température y sont tout simplement moins importantes.

Pourquoi la température de l'eau est importante?

À l’inverse d’autres espèces animales, comme les mammifères, les poissons n’ont pas la capacité d’adapter la température de leur corps à celle de leur environnement. Ainsi, c’est la température de l’eau dans laquelle ils se trouvent qui va influer sur leur métabolisme. Par conséquent, la température de l’eau doit correspondre à celle dont ils ont besoin pour se développer et être en bonne santé.

 

Lorsque l’on parle de poissons d’eau chaude, une majorité est originaire de zones aquatiques tropicales situées dans divers endroits de la planète. Cela peut être le continent américain, les Caraïbes, l’Asie, les lacs africains… C’est pour cela que l’on parle d’aquarium tropical pour désigner un aquarium d’eau chaude.

En moyenne, la température de l’eau pour ces poissons est de l’ordre de 25°C. Mais chaque espèce de poisson peut avoir des besoins spécifiques et il est nécessaire de bien se renseigner avant de régler le chauffage pour aquarium. Par exemple, si le Guppy ou le Néon Bleu sont peu exigeants (entre 22 et 27°C dans l’idéal pour le 1er, 20 à 25°C pour le second), d’autres poissons ne pourront vivre que dans des conditions bien spécifiques.

 

C’est notamment le cas du Discus qui a besoin d’une température entre 27 et 30°C ou du Scalaire (26-28°C voir même 28-30°C pour la variété Altum). La température idéale du Ramirezi (Cichlidé nain) ou du Néon rouge (Cardinalis) se situe entre 26 et 28°C.

D’autres poissons tropicaux acceptent des plages de températures plus grandes.

 

Conseil Jardiland : les plantes naturelles en aquarium sont également sensibles à la température de l’eau. Là encore, renseignez-vous bien pour savoir si les plantes que vous souhaitez mettre dans votre aquarium ont les mêmes besoins que vos poissons. Par exemple, un certain nombre de plantes ne toléreront pas une température trop élevée (28-30°C).

Quelles sont les caractéristiques d'un chauffage d'aquarium?

Tout d’abord, la puissance d’un chauffage est exprimée en Watt. De manière schématique, on estime qu’un watt correspond à un litre d’eau pour une température ambiante de 20°C. Cela va vous permettre d’avoir une première idée de la puissance nécessaire pour votre aquarium. Si la température de la pièce est plus basse, augmentez légèrement la puissance du chauffage et inversement.

 

D’autre part, le système de chauffage doit assurer en permanence une température d’eau la plus stable possible, avec de faibles écarts. Par conséquent, vous ne l’arrêterez jamais et le laisserez fonctionner en permanence. Les seuls moments d’arrêts sont ceux concernant son nettoyage et son remplacement éventuel ainsi que les changements d’eau réguliers.

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur Quand et comment changer l’eau d’un aquarium.

 

En fait, aujourd’hui les systèmes de chauffage possèdent des thermostats et des régulateurs intégrés. Ils s’adaptent donc à la température de l’eau afin d’augmenter ou non leur puissance pour obtenir la bonne température. Une petite molette de réglage du thermostat se trouve habituellement au-dessus de l’appareil.

 

Par ailleurs, vous contrôlerez régulièrement la température de l’eau de votre aquarium avec un thermomètre d’aquarium prévu à cet effet. Cela vous permettra de vérifier si le chauffage est bien adapté et bien paramétré. Vous trouverez des thermomètres avec ventouse qui se fixent à une paroi, flottants pour pouvoir les récupérer facilement dans l’eau si besoin. Certains sont gradués, d’autres électroniques.

Conseil Jardiland : effectuez des contrôles de température avec le thermomètre plus souvent si vous avez un petit aquarium (moins de 100 litres). En effet, les variations de la température et des paramètres de l’eau sont plus importantes dans un aquarium de petite taille que dans un grand où l’eau est plus stable.

Comment choisir son système de chauffage?

Il existe plusieurs types de chauffage pour aquarium. Généralement, ce sont des chauffages internes, avec un système qui se fixe sur une vitre grâce à des ventouses. Certains modèles peuvent être totalement immergés. On peut les appeler aussi des thermoplongeurs ou encore des résistantes chauffantes.

 

Vous trouverez beaucoup de chauffages incluant un thermostat et/ou un système de régulation automatique. Ils vous permettront d’ajuster précisément la température.de votre eau. D’autres se déclinent en plusieurs modèles, avec une puissance (nombre de watts) variable en fonction de la taille de votre aquarium.

Par exemple une puissance de 100W pourra convenir à un volume entre 80 et 120 litres (suivant la température ambiante de la pièce). Une puissance de 200W conviendra à un volume entre 150 et 250 litres. Le plus souvent, les marques indiquent sur leurs produits les volumes de bacs pour lesquels leurs systèmes de chauffage sont adaptés. Elles prennent en compte une température de référence de la pièce de 20°C

 

Vous trouverez aussi des petits chauffages pour les mini ou nano aquariums (inférieurs à 40 litres). Ils sont conçus pour ne pas prendre trop de place dans ce type de bac. Certains peuvent s’immerger totalement et même s’enfoncer dans les graviers pour les dissimuler un peu. Pour un Betta Splendens (ou Combattant) mâle par exemple, qui vit en solitaire, un petit aquarium de 20 à 40 litres équipé d’un système de chauffage adapté qui maintiendra l’eau entre 22 et 28°C est idéal.

Conseil Jardiland : ces mini chauffages peuvent ne pas posséder de thermostat ni d’indicateur de température. Il sera donc d’autant plus important de contrôler régulièrement la température de l’eau.

 

À l’inverse, si vous souhaitez acquérir un grand aquarium de 300 litres par exemple, il est conseillé de prévoir 2 chauffages. En effet, même s’il existe des modèles de chauffage avec une puissance importante pour les grands aquariums, installer 2 chauffages de puissance plus petite mais identique permettra d’avoir une température de l’eau homogène dans tout le bac. De plus, si l’un des deux tombe en panne, il vous en restera toujours un pour maintenir une température minimale en attendant de remplacer le premier.

 

Les dispositifs sont en principe en forme de tube, cylindrique et le matériau qui les compose est le verre. Certains ont des embouts ou capuchons en plastique pour les protéger des chocs.

Installer et entretenir un chauffage

En premier lieu, veuillez vous reporter à la notice d’installation du matériel dont vous venez de faire l’acquisition. N’hésitez pas non plus à demander plus de renseignements à nos conseillers en magasin !

 

De manière générale, installez toujours le chauffage dans l’eau avant de le mettre sous tension, jamais le contraire. Inversement, lorsque vous voulez nettoyer ou changer le dispositif, mettez-le hors tension avant de l’enlever du bac.

De plus, il est conseillé de fixer le chauffage à côté du filtre ou de la pompe à air. En effet, à cet endroit l’eau est bien brassée et cela favorisera une température homogène dans tout le bac. Si vous avez un aquarium de grand volume et que vous souhaitez installer deux chauffages, placez-les sur deux parois opposées. Le premier sera à côté de la sortie d’eau du filtre, le second à côté d’un diffuseur d’air.

 

Conseil Jardiland : si vous trouvez que le chauffage est un peu trop voyant dans votre aquarium, vous pouvez le dissimuler en disposant des plantes à proximité. Faites alors en sorte que les voyants (de fonctionnement ou de température) restent toujours visibles.

Concernant l’entretien, c’est assez simple ! Une fois par semaine, nettoyez l’extérieur du dispositif pour éliminer les dépôts et les algues qui auraient pu commencer à se fixer. Vous pouvez par exemple utiliser un gant de nettoyage pour aquarium. Naturellement, vous débrancherez l’appareil et attendrez une quinzaine de minutes qu’il refroidisse avant de le toucher. Sinon, vous risquez de vous brûler…

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur 3 étapes à suivre pour le nettoyage de votre aquarium.

 

Conseil Jardiland : les poissons sont assez sensibles aux variations de température. Aussi, si votre appareil de chauffage tombe en panne, remplacez-le si possible dans les 24h. L’idéal est d’avoir en stock un chauffage de remplacement qui vous permettra de changer le matériel défectueux rapidement.

Afin de préserver la vie sauvage, l’animal dont vous venez de faire l’acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel.

Notre sélection de chauffage pour aquarium

Jardiland - Thermomètre Flottant

Jardiland

4,00 €

Tetra Chauffage HT 50W

Tetra

27,50 €

Chauffage Visitherm Mini 10W

Aquarium Systems

21,50 €

Jardiland - Thermomètre Électronique - Intérieur

Jardiland

10,50 €

Inwa - Chauffage pour aquarium Confort 50

Inwa

25,95 €

Combien de poissons mettre dans un aquarium ?

Lire la suite