Carotte : variétés, semis et culture

Carotte : variétés, semis et culture

La carotte nous accompagne au fil des saisons, de la jardinière printanière à la soupe de l’hiver. Légume racine indispensable au potager, elle se sème dès la fin de l’hiver dans un sol profondément ameubli et surtout exempt de cailloux !

Principales variétés de carotte et caractéristiques

La carotte (Daucus carota) est une plante potagère bisannuelle cultivée comme annuelle dont on consomme la racine pivotante, généralement orange vif. Elle a une croissance plutôt lente et on la récolte 3 à 5 mois après le semis. Elle fait partie de la famille des Apiacées ou Ombellifères comme le persil et le fenouil et offre la deuxième année, si on ne la récolte pas, des ombelles de fleurs blanches. Son feuillage vert vif finement découpé est odorant et s’élève à environ 50 cm.

 

Carotte ‘Nantaise améliorée 3’ : variété classique, racine demi-longue, savoureuse et très sucrée. Pour récoltes d’été et d’automne.

 

Carotte ‘de Colmar à cœur rouge’ : variété très productive aux racines coniques volumineuses (une des plus grosses carottes). Tardive et rustique (extra pour récoltes hivernales).

 

Carotte ‘Touchon’ : variété précoce à racine demi-longue, cylindrique, sans cœur. Très ferme et goûteuse.

 

Carotte ‘Jaune du Doubs’ : variété ancienne à chair jaune et sucrée. Parfaite pour récolte d’automne et d’hiver. Se conserve bien.

 

Carotte ‘Deep Purple F1’ : variété originale, décorative et productive. Racine cylindrique à peau à peau et chair violet foncé et à cœur rose foncé. Chair sucrée.

 

Le saviez-vous ? Il existe une variété de carotte blanche, destiné uniquement à l’alimentation des animaux.

Utilisation et bienfaits de la carotte

En cuisine, la carotte s’utilise crue ou cuite. Elle se récolte au fur et à mesure des besoins, à maturité quand elle est bien sucrée, mais encore tendre. Ensuite, elle a tendance à se fendre et sa chair devient fibreuse. Les carottes pour l’hiver se conservent en pleine terre dans les régions à climat doux. Ailleurs, arrachez les racines pour les conserver à la cave.

 

Vous pouvez récolter la carotte avant maturité, en légume primeur, elle est alors très riche en eau et se conserve seulement 2 à 3 jours au réfrigérateur enveloppée avec ses fanes dans un papier absorbant. Ne jetez pas les fanes, ajoutez-les à la soupe ou au potage.

 

Les carottes crues se râpent, se taillent en bâtonnets ou en lanières, se coupent en rondelles ou en petits dés (brunoise). Vous les préférez cuites ? Préférez la vapeur douce à la cuisson à l’eau ou à l’autocuiseur pour une meilleure préservation des vitamines.

La carotte, surtout la peau (évitez de l’éplucher !), est riche en caroténoïdes comme le β carotène ou provitamine A. Leurs propriétés antioxydantes sont favorables notamment pour la santé des yeux, de la peau, la circulation sanguine…

 

Elle contient aussi des fibres, minéraux et oligo-éléments qui lui confèrent des vertus adoucissantes, antianémiques, régulatrices du transit, dépuratives pour le foie. Sa richesse en fibres contrebalance celle en glucides lui permettant de modérer son index glycémique et de figurer dans l’assiette des diabétiques ou des personnes suivant un régime amaigrissant.

Quand et comment semer ou planter les carottes ?

Semez les carottes de février à avril pour une récolte printanière, d’avril à mai pour une récolte estivale et de juin à octobre pour une récolte automnale et hivernale.

 

Semez directement en place au soleil ou à mi-ombre légère, dans un sol bien ameubli et affiné, frais, mais bien drainant et débarrassé de ses cailloux pour éviter que les racines ne fourchent. Vous aurez enrichi la terre à l’automne précédent avec du compost mûr ou des fumures organiques bien décomposées.

 

Semez très clair. Au besoin, utilisez un semoir ou mélangez les graines de carotte avec du sable (ou des graines de radis dont la récolte précoce remplacera l’éclaircissage) ! Pour simplifier, semez des graines de carotte en rubans. Un semis de carottes trop dru demande un éclaircissage pour obtenir des plants tous les 4 à 5 cm et permettre aux racines de bien se développer.

Mais cet éclaircissage, où on tire sur la tige des plants en surnombre, attire par son odeur la mouche de la carotte. Cette dernière va pondre sur le feuillage et ses larves vont creuser des galeries dans les racines pour se nourrir.

 

Espacez les rangs de 25 à 30 cm. Couvrez les graines de carotte avec du terreau ou du sable et tassez avec le dos du râteau. Arrosez en pluie fine.

Comment réussir la culture des carottes ?

Maintenez le sol frais du semis jusqu’à la récolte par des arrosages réguliers si la pluie n’est pas au rendez-vous. La germination prend 2 à 3 semaines.

Binez et sarclez régulièrement pour éviter la concurrence des mauvaises herbes.

 

Si vous avez semé en fin d’hiver, couvrez avec un tunnel ou voile de forçage pour hâter la germination. Ce voile peut être également très utile pour garder un sol frais et pour éviter la mouche de la carotte lors de l’éclaircissage des plants quand ils ont 3 à 4 feuilles.

 

Un paillage entre les rangs avec de l’armoise, de l’aneth ou de la mélisse est un bon rempart contre la mouche.

 

Cultivée dans de bonnes conditions, la carotte est peu sujette aux maladies.

Comment bien préparer la terre pour le potager ?

Lire la suite

Salade : semis, culture et entretien

Lire la suite

Créer un potager sur un balcon

Lire la suite