Bambou : plantation, entretien et taille

Bambou : plantation, entretien et taille

Avec ses chaumes dressés vers le ciel et son feuillage persistant décoratif, le bambou donne des notes d’exotisme aux jardins, balcons et intérieurs. Il s’adapte très bien aux différents climats, demande peu d’entretien et se multiplie sans aide extérieure. Une plante facile à vivre qui séduira également par sa grande diversité d’espèces.

Présentation du bambou

À mi-chemin entre l’arbuste et la plante vivace, le bambou appartient à la famille des poacées, également nommées graminées. Originaire d’Asie, mais également d’Afrique, d’Amérique centrale et du Sud, il a été introduit en Europe au XIXe siècle, continent sur lequel il s’est très bien adapté.

Caractérisé par de hautes tiges dressées, aussi appelées cannes ou chaumes, qui portent de belles feuilles vertes, parfois panachées ou striées de jaune ou de blanc, le bambou est aussi bien planté seul qu’utilisé en haie ou en massif.

Le bambou ne produit que très peu de fleurs, parfois à des dizaines d’années d’intervalle, ce qui peut entraîner la mort de la plante.

Vous souhaitez déguster les pousses de votre bambou ? Certaines espèces le permettent, comme Arundinaria hindsii, Phyllostachys edulis ‘Heterocycla’ ou Phyllostachys nigra ‘Henonis’.

Le saviez-vous ? Les haies de bambous sont écologiquement utiles. Elles peuvent en effet servir de brise-vent et abriter certains animaux, notamment les oiseaux. Une fois que les feuilles de bambou tombent au sol, elles forment un paillage qui permettra de nourrir les insectes et se dégraderont en humus, nourrissant ainsi les plantes environnantes.

Espèces et variétés de bambou

On observe environ 80 genres de bambou pour 1 500 espèces répertoriées, elles-mêmes divisées en de nombreuses variétés de bambou. Cette grande diversité fait qu’on classe plutôt les bambous par taille, pour plus de commodité. 

On distingue les espèces de bambou par leur capacité à s’étendre ou non. Le bambou traçant, le plus répandu, se multiplie à l’aide de ses rhizomes qui s’étendent sous terre et produisent de nouveaux chaumes. Ce type de bambou peut donc être envahissant. À l’inverse, le bambou non traçant, ou cespiteux, ne s’étale pas. Il pousse en touffe et convient particulièrement à la culture en pot.

Parmi les grandes familles de bambou, on retrouve :

– Le genre Phyllostachys, comprenant les bambous moyens et bambous géants, traçants, comme Phyllostachys aurea (bambou doré) ou Phyllostachys edulis (bambou Moso ou bambou d’hiver). Il est rustique jusqu’à -20 °C.

– Le genre Fargesia, rassemblant des espèces de bambous non traçants comme Fargesia rufa.

– Le genre Pleioblastus, regroupant 30 espèces traçantes, de taille moyenne et basse, comme le Pleioblastus pumilus qui atteint au maximum 0,80 m.

– Le genre Sasa, rassemblant des espèces de bambous traçants de hauteur restreinte, mais pouvant aussi atteindre 2 m de hauteur. Leurs feuilles sont généralement larges.

– Le genre Pseudosasa, regroupant une vingtaine d’espèces de bambous traçants asiatiques comme Pseudosasa japonica, appelé bambou flèche ou bambou métaké.

– Le genre Semiarundinaria, comprenant sept espèces de bambous de Chine ou du Japon. Ils peuvent atteindre jusqu’à 10 m de hauteur pour 4 cm de diamètre. Cette espèce est traçante.

– Le genre Hibanobambusa, regroupant des bambous traçants au feuillage rayé de blanc.

Attention : le genre Arundo, et notamment l’espèce Arundo Donax, communément appelée canne de Provence, est une plante herbacée qui ressemble à un bambou, mais n’en est toutefois pas un.

Plantation du bambou

Le bambou apprécie les sols riches, humides, mais bien drainés. Il peut également s’accommoder des terrains neutres, calcaires ou peu acides.

Si vous plantez votre bambou en pleine terre, choisissez un emplacement ensoleillé, abrité du froid et du vent. Il est possible de planter des bambous dans votre jardin toute l’année, mais la fin de l’été ou le début de l’automne seront privilégiés pour accélérer leur développement souterrain. Lors de la plantation, n’hésitez pas à apporter un terreau de fond avant de mettre en place le ou les bambous.

Si vous souhaitez planter un bambou en pot, choisissez alors une espèce à rhizome non traçant ou du moins peu traçant, avec une taille adulte petite à moyenne. Optez pour un pot ou container, celui-ci doit être suffisamment spacieux et percé au fond afin de favoriser respectivement un bon développement et un écoulement de l’eau. L’apport d’un terreau pour arbuste sera de mise lors de la plantation. Par la suite, arrosez votre bambou en pot régulièrement et apportez de l’engrais au printemps, type engrais gazon.

Astuce Jardiland : le bambou peut vite devenir envahissant de par sa croissance rapide. Ainsi, prévoyez d’installer à la plantation une barrière anti-rhizome pour éviter une trop grande prolifération des racines. Cette barrière doit être placée à 70 cm de profondeur et dépasser de 5 cm au-dessus de la surface.

Culture et entretien du bambou

Chaleur et eau sont les maîtres-mots de la culture et de l’entretien du bambou. Ainsi, pratiquez en été des arrosages généreux notamment lors des périodes de grande chaleur. Si les feuilles de votre bambou jaunissent, il s’agit en général d’un problème d’arrosage (trop ou trop peu).

N’hésitez pas à éliminer les tiges adultes les plus anciennes en hiver afin d’aérer les plantations devenues trop denses. Conservez par contre le paillage constitué par la chute des feuilles du bambou, il permet de maintenir un sol propre et frais.

Taille du bambou

Le bambou ne nécessite aucune taille d’entretien. Vous pouvez cependant supprimer les chaumes secs ou éclaircir les tiges afin de ne conserver que les plus vigoureuses. Il est également possible de tailler les haies en hauteur, à raison d’une fois par an. 

Les bambous nains seront fauchés au ras du sol à la sortie de l’hiver afin de les rendre plus vigoureux.

Maladies et parasites du bambou

Le bambou peut être la cible de parasites, notamment lorsqu’il est cultivé en intérieur ou en serre. Il pourra ainsi faire l’objet d’une attaque de pucerons, inoffensive, mais aussi subir une invasion de cochenilles ou d’araignées rouges qui feront jaunir et tomber les feuilles. Traitez respectivement par des pulvérisations d’huile de colza ou à l’aide d’un acaricide.

Notre sélection

Bambou Noir

À partir de 26,95 €

Bambou 'Aureocaulis'

À partir de 45,44 €

Bambou

À partir de 13,84 €

Dracaena : plantation, entretien et taille

Lire la suite

Érable du Japon : plantation, entretien et taille

Lire la suite

Yucca : plantation, entretien et taille

Lire la suite