5 tours à apprendre à votre chien

5 tours à apprendre à votre chien

Le chien est un animal qui s’éduque relativement bien. Il est d’ailleurs important de lui apprendre, dès le plus jeune âge, certains comportements élémentaires : la propreté, marcher au pied, ne pas tirer en laisse… par exemple. Une fois que ces règles de base sont apprises, continuez à stimuler votre chien tout au long de sa vie. Cela peut également renforcer vos liens avec lui. Pour cela, vous pouvez lui apprendre quelques tours qui vous amuseront tous les deux mais qui pourront aussi être utiles dans la vie quotidienne ! Nous vous proposons de découvrir 5 tours à apprendre à votre chien.

La position assise

Apprendre à son chien l’ordre « Assis » peut faire partie des enseignements de base à lui donner dès qu’il est adopté. C’est en principe l’une des premières instructions qu’on lui apprend et qui peut grandement faciliter vos relations avec lui. La position assise est naturelle chez le chien et il ne lui faudra donc pas fournir d’effort pour la prendre.

 

Dans quels cas utiliser cette injonction : lui faire prendre une position statique, le calmer, le faire patienter, dans tous les cas le faire rester attentif. Cela peut vous permettre de garder une certaine maîtrise sur votre animal dans certains cas, notamment en présence d’autres personnes ou d’autres congénères.

Il est donc préférable de l’initier dès le plus jeune âge, lorsqu’il est chiot, car il assimilera plus rapidement ce que vous lui direz. Le principe est de lui faire une formation ludique, en le récompensant notamment par une friandise dès qu’il accomplit ce que vous souhaitez, naturellement sans violence ni élever la voix.

 

Quelles sont les méthodes pour apprendre le « assis » ?

 

Tout d’abord, vous pouvez déjà repérer les fois où votre chien adoptera lui-même la position assise. Vous l’associerez au mot « assis » et à un geste de votre part (par exemple l’index levé) ou une parole positive.

Ensuite, il faudra utiliser sa motivation pour la friandise. Déplacez celle-ci lentement de sa truffe vers la queue. Votre chien va spontanément suivre votre main et s’assiéra naturellement. Récompensez-le alors en lui donnant la friandise et lui disant un grand « oui » associé à un sourire et des caresses ! Attention à ne pas lever la main trop haut afin de ne pas faire sauter votre animal. La récompense ne doit pas systématiquement passer par la friandise.

 

Puis vous allez répéter ce geste régulièrement jusqu’à ne plus avoir de friandise dans votre main, tout en gardant le « oui » dès que votre chien adoptera la position assise.

 

Par la suite, vous annoncerez le « assis » avec le signe appris (le geste seul peut suffire) avant que le chien n’obtempère et s’il n’obéit pas, vous répéterez le mot un peu plus fort, sans crier toutefois. Sinon passez à autre chose et retentez plus tard, ou revenez à la récompense.

Conseil Jardiland : ne parlez pas trop à votre chien lors de l’apprentissage, afin que les mots « assis » et « oui » ne soient pas noyés dans un flux de paroles. L’animal doit pouvoir les repérer facilement et les associer au geste à réaliser.

La position "Couché"

Cela peut constituer la deuxième étape dans l’éducation de votre chien, après l’ordre « assis ». Si ce dernier est maîtrisé par votre compagnon à quatre pattes, vous pouvez lui enseigner l’ordre « couché ».

 

Pourquoi est-il important que votre chien connaisse l’ordre « couché » ? Cela vous permet de le calmer tout d’abord chez vous mais surtout au-dehors et lorsqu’il y a du monde autour. C’est une position de soumission pour le chien mais qui ne doit pas pour autant être associée à une punition.

 

La patience sera votre alliée dans la formation, certains chiens assimilent plus vite que d’autres !

Quelles sont les étapes d’apprentissage du « couché » ?

 

En premier lieu, faites asseoir votre chien et donnez-lui une récompense. Puis, prenez une friandise dans votre main et placez-la devant sa tête. Vous allez amener votre main vers le sol en vérifiant que votre chien ait les yeux fixés dessus, logiquement il suivra le mouvement et baissera la tête. Dirigez lentement votre main vers vous, le chien assis allongera spontanément ses pattes vers l’avant. Une fois couché, il faudra alors le récompenser et le caresser sur le dos pour qu’il reste allongé. Faites cet entraînement quotidiennement pendant plusieurs jours (juste par tranches de quelques minutes car le chien ne reste pas concentré très longtemps).

L’étape suivante consiste à associer la consigne « couché » et un signe, comme votre main à plat qui descend vers le sol, à la position allongée.

 

Pour cela, recommencez l’exercice avec la friandise et dites « couché » au moment où il s’allonge. Récompensez-le et caressez-le. Là encore, vous devrez recommencer cet entraînement durant quelques jours. Dès que votre chien aura assimilé le geste, essayez de lui faire renouveler l’exercice dans un autre environnement que celui dans lequel il a appris : à l’extérieur, en présence d’autres personnes. L’animal devra rester attentif et ne pas être étourdi par des distractions éventuelles.

 

Enfin, vous finirez par ne plus lui donner de friandise, d’abord une fois sur deux, puis de manière aléatoire. Ne négligez jamais la récompense, vous devrez toujours lui montrer votre satisfaction par la voix ou une caresse.

L'ordre "Pas bouger"

Même si vous aimez beaucoup votre chien, vous devez lui apprendre à rester immobile quand la situation l’impose. C’est d’ailleurs parce que vous l’aimez que vous lui donnerez une bonne éducation. L’apprentissage du « pas bouger » vous demandera de la patience… Il est mieux de commencer lorsque votre chien maîtrise déjà les « assis » et « couché ».

 

Dans quels cas utiliser cet ordre ? Principalement lorsque vous devrez vous éloigner de votre animal, pour lui signifier de rester calme en vous attendant.

Nous vous conseillons de débuter la formation chez vous, puis vous pourrez changer d’environnement. Commencez par lui demander de s’asseoir ou de se coucher. Éloignez-vous très légèrement, dès que vous le voyez se relever pour venir vers vous dites-lui fermement « non ». Faites-lui reprendre sa position initiale et renouvelez l’opération. Lorsqu’il obéit à votre « non » en s’immobilisant, récompensez-le en lui donnant une friandise.

 

Petit à petit, vous vous éloignerez un peu plus à chaque entraînement, jusqu’à pouvoir aller dans une pièce différente sans que votre chien vous suive. Si vous arrivez plusieurs jours de suite à le faire attendre dans une autre pièce, vous pourrez effectuer le même exercice en extérieur.

 

Donner la patte

Faire donner la patte à son chien est l’un des tours les plus communs et appréciés. Il s’agit par ailleurs d’un geste assez simple à lui enseigner. En revanche, il ne fait pas partie de l’éducation de base à lui donner et est donc accessoire. Alors que les commandes « assis », « couché » et « pas bouger » sont très utiles au quotidien voire indispensables !

 

On peut utiliser « donne la patte » quand on veut donner à son chien un « extra ». C’est une manière de lui signifier qu’il est récompensé quand il obéit, même pour un simple « donne la patte ».

 

Apprendre à son chien à donner la patte peut servir par exemple lorsque vous devez lui essuyer les pattes, l’animal ne craindra pas de se faire manipuler.

En premier, faites asseoir votre chien et placez-vous debout en lui faisant face. Mettez une friandise dans une de vos mains que vous tiendrez fermée. L’animal saura ce que vous avez en main et, ne pouvant pas s’en saisir avec sa gueule, aura le réflexe de lever la patte pour s’aider. A ce moment, récompensez-le et prononcez un grand « oui » !

 

Renouvelez l’exercice plusieurs fois, veillez bien à le féliciter dès qu’il lève la patte afin qu’il associe son geste à la récompense. Vous pourrez alors lui dire l’ordre « donne la patte » en lui faisant un signe (comme présenter sa main paume vers le haut) à chaque fois qu’il accomplira le geste, là encore il fera l’association entre la commande et le geste.

 

Puis, comme pour les autres apprentissages, vous enlèverez progressivement la friandise de votre main. Vous finirez par lui tendre la main en lui disant « donne la patte ».

A ta place ou Au panier

Apprendre à son chien à retourner dans son panier peut servir dans certaines situations. Par exemple, si l’animal s’approche trop près d’un berceau, d’un objet, s’il veut souhaiter la bienvenue à des invités en leur sautant dessus, il peut être utile de pouvoir l’arrêter et le renvoyer dans son panier.

 

Quelle que soit l’expression que vous déciderez d’utiliser, « au panier » ou « à ta place », il ne faudra pas en changer. D’autre part, veillez à ce que le fameux « panier » soit un lieu confortable et apaisant pour votre chien.

Tout d’abord, l’animal doit associer son panier à quelque chose de positif. Pour cela, commencez par accompagner votre chien à son panier et, dès qu’il est dessus, récompensez-le avec une friandise et prononcer l’expression choisie, « au panier » par exemple. Vous pouvez aussi placer quelques friandises autour du panier. Renouveler l’exercice pendant plusieurs jours.

 

Puis, essayez de lui donner l’instruction « au panier » sans l’accompagner, avec un signe (désignez le panier du doigt) en étant immobile et proche du panier. Au fur et à mesure, vous vous éloignerez du panier tout en continuant à lui demander d’y aller. L’ordre doit être complété par un geste du bras en direction du panier.

Notre sélection

Renard plat 38cm skinneeez

Agrobiothers

5,95 €

Pedigree Sa Récompense Bouchées Fourrées au Bœuf 155g

Pedigree

3,50 €

Feedeez - Biscuits os 400g

Feedeez

6,95 €

Feedeez - Friandises mini os

Feedeez

2,95 €

Jouet pour chien en latex Mouton couché blanc

Zolux

7,50 €

Comment bien choisir une niche pour son chien ?

Lire la suite

Comment nourrir son chien : le guide complet

Lire la suite

Comment prendre soin de son chien en automne ?

Lire la suite