Tomates : quel engrais choisir et comment l'utiliser ?

Tomates : quel engrais choisir et comment l'utiliser ?

Représentante très populaire de la grande famille des solanacées, la tomate est l’une des espèces les plus gourmandes du potager. Ce légume du soleil – ou plutôt ce légume-fruit – offrira de généreuses récoltes, plusieurs mois durant, s’il est installé dans de bonnes conditions et qu’il reçoit les bons nutriments. Tour d’horizon des bons gestes de fertilisation et des engrais à apporter à vos tomates.

Généralités sur la fertilisation

La fertilisation d’une culture s’articule autour de deux axes, l’apport d’engrais et les amendements. Retour sur ces étapes importantes de la vie du jardin et plus encore du potager.

Lors de la plantation de vos plantes ornementales, de vos arbres et arbustes ou encore de vos plants potagers, vous choisissez avec minutie le mélange de culture, la terre et le terreau pour chaque variété. Ce choix sera complémenté à la plantation et au fil des saisons par des apports de deux natures.

 

Les amendements auront pour mission d’améliorer le sol. C’est ainsi que compost, fumier, sable, chaux, etc. agiront sur son pH, sa structure et par là-même sur l’activité biologique du sol.

 

L’engrais, lui, nourrit directement le végétal. Selon la formulation, il peut se composer en quantités diverses de différents éléments – azote (N), phosphore (P), potassium (K) – et oligo-éléments – bore, zinc, cuivre, molybdène, fer, manganèse… L’engrais sera donc choisi en fonction des besoins en nutriments de chaque plante à un moment donné de leur culture. Il pourra être soit organique, soit minéral, ou bien encore organo-minéral sous forme liquide ou solide, et on privilégiera l’engrais naturel plutôt que l’engrais de synthèse.

Quel est le meilleur engrais pour tomates ?

En réalité il n’y a pas un meilleur engrais mais plutôt un engrais approprié pour booster vos plants de tomates selon le stade d’évolution, la situation climatique et l’état général de vos plantations. Tour d’horizon des nutriments nécessaires et des moyens pour répondre à ces besoins.

La fertilisation à la plantation

 

Vous vous demandez quand il faut donner de l’engrais aux tomates ? Eh bien, les besoins de vos plants ne seront pas les mêmes tout au long de leur croissance.

 

Si vous partez d’un semis maison, la fertilisation ne sera à ce stade pas nécessaire.

Offrez à vos graines de tomates un bon terreau de semis et entreposez vos caissettes dans un espace chauffé à 20°C et bien lumineux. Dès que les plantules ont 3 ou 4 feuilles, repiquez les dans des godets de culture remplis d’un mélange de terreau fin (2/3) et de tourbe. Conservez au chaud jusqu’au repiquage en place, après les dernières gelées printanières, dans une terre bien réchauffée.

 

En amont de la plantation, préparez et amendez le sol en apportant des matières organiques riches comme du fumier par exemple.

À quelques jours de la plantation, travaillez le sol et amendez avec un compost bien mûr (retrouvez nos conseils dans Que mettre au compost ? et Comment réussir son compost ?). Ajoutez un engrais naturel complet à libération lente qui “travaillera” en profondeur tout au long de la croissance de vos plants.

 

Au moment de la plantation, faites un apport d’azote (N) pour encourager la vigueur des parties aériennes de vos jeunes plants. Vous pouvez ainsi enfouir au fond du trou de plantation du sang séché, de la corne broyée ou encore de l’ortie.

 

Astuce Jardiland : pour anticiper ce besoin en azote, vous pouvez tout aussi bien, en amont, semer des engrais verts sur les parcelles destinées à recevoir vos tomates. Les légumineuses par exemple apporteront beaucoup d’azote, et d’autant plus si elles sont associées à des graminées. D’autres encore, comme la phacélie, seront de précieux alliés.

Allez plus loin et découvrez pourquoi et comment semer des engrais verts.

Les engrais durant la croissance

 

Le travail et les amendements du sol en amont vont permettre à vos plants de s’installer et d’amorcer leur croissance correctement. Alors que vous aurez favorisé le développement de ses parties aériennes, vous allez à ce stade vous préoccuper de la qualité de son enracinement – en vous assurant d’un apport suffisant en phosphore (P) – mais surtout favoriser la présence de potassium (K) essentielle à une floraison et une fructification généreuse et de qualité.

Plusieurs solutions se présenteront à vous : un épandage d’engrais ou plutôt de potasse organique parfaite pour les tomates, un engrais simple d’origine végétale disponible dans votre jardinerie préférée ; un ajout de cendres de bois à la terre qui en plus du potassium apportera calcium et silice.

 

Un bon amendement du sol en amont de la plantation devrait vous absoudre d’utiliser des engrais en cours de culture mais si vos plantations ont besoin d’un coup de pouce, vous pourrez également vous tourner vers des engrais spécial tomate. Optez de préférence pour des engrais naturels formulés pour les tomates en pot ou en pleine terre, des engrais bio ou utilisable en agriculture biologique (Uab) et dont les valeurs NPK feront la part belle au potassium. Dans un potager, pour des raisons de qualités nutritives et environnementales, préférez ces solutions naturelles aux produits de synthèse.

 

Quel que soit le produit choisi, utilisez avec modération et suivez les instructions fournies par le fabricant

Que faire en cas de carences ou de maladies ?

Un bon amendement du sol en amont et quelques apports éventuels en NPK sont souvent suffisants pour réussir sa culture de tomate. En cas de faiblesse passagère ou de maladies, quelques gestes supplémentaires pourront être nécessaires.

 

En cas de fragilité apparente, d’une carence en oligo-éléments, d’un aléa climatique ayant éprouvé vos plants, vous pourrez appliquer un engrais foliaire formulé pour les tomates et pour tout végétal en difficulté. Appliquez le produit en pulvérisation sur les parties aériennes en vous référant aux recommandations du fabricant. Procédez à la fraîcheur, le matin ou le soir, jamais sous le soleil. Ce type d’engrais comme tous les engrais solubles auront pour avantage d’être rapidement absorbés par la plante et d’être donc tout aussi rapidement efficaces !

Comment reconnaître les carences ? 

 

Une carence en azote a pour conséquence une croissance lente et une pâleur du feuillage.

 

Pour le phosphore, le feuillage prend des nuances anormales de vert sombre ou de rouge violacé.

 

La carence en potassium est visible à la mauvaise qualité des fruits et à un feuillage jauni.

 

Les carences en oligo-éléments se traduisent souvent par une détérioration du feuillage, de son aspect et de sa couleur.

La tomate peut elle aussi être altérée comme, par exemple, dans le cas d’une nécrose apicale dite maladie du “cul noir” ; le fruit noircit alors sous l’effet d’une carence en calcium. Dans ce cas, il vous faudra ralentir l’apport en azote et épandre un peu de chaux magnésienne, de la cendre de bois ou encore du lithothamne, une algue marine très riche en calcium.

Qu’en est-il des maladies ?

 

Une fertilisation équilibrée donnera des plants forts, plus résistants aux attaques.

 

Nous l’avons vu les engrais verts sont de bons fertilisants ; tout aussi naturel, les purins végétaux permettront de prévenir les attaques de ravageurs – pucerons, acariens et autres thrips.

 

Les purins de prêle par exemple aideront également à prévenir l’ennemi n°1 de la tomate, le mildiou. Ce champignon pathogène provoque brunissement des tiges et des feuilles et détérioration des fruits. Il peut être enrayé par une pulvérisation précoce de bouillie bordelaise et une destruction des parties trop infectées. S’il est favorisé par une ambiance pluvieuse, le mildiou est également encouragé par une fertilisation trop riche en azote, une nouvelle preuve, s’il en est, de l’importance d’utiliser engrais et traitements divers avec modération !

Allez plus loin encore avec notre article dédié, Tomate : plantation, culture et taille et nos conseils spécifiques pour réussir la culture de la tomate cerise.

Notre sélection pour cultiver vos tomates

Graines de Tomate moneymaker

Fourche & Compagnie

5,10 €

Naturen - Engrais universel 8 kg + 3 kg gratuit

Naturen

20,50 €

Corne Broyée

La Tradition Du Jardinier

14,50 €

Comment protéger les tomates du soleil ?

Lire la suite

Quel engrais choisir pour une plante verte ?

Lire la suite

Comment choisir le meilleur engrais pour son jardin ?

Lire la suite