Nous utilisons des cookies afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts ainsi que pour réaliser des statistiques de visite. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez la politique d’utilisation des cookies. - En savoir plus et paramétrer les cookies - J'accepte

Les tailles de février

Les tailles de février

Nous sommes encore en plein repos végétatif : il est indispensable de tailler vos sujets pour bien préparer le printemps qui arrive à grands pas. Voici quelques conseils afin de savoir comment et quoi tailler.

Quelles variétés ?

C’est au verger que la taille est la plus importante en cette saison. Vous pouvez tailler : abricotier, figuier, poirier, cassissier, framboisier, myrtillier, mûrier, vigne, néflier, kiwi, pommier, etc… Au jardin d’ornement, les rosiers remontants, buisson ou tige méritent toute votre attention. Profitez-en pour effectuer la taille de vos bignones, glycines, buddleia, hibiscus, etc.

Comment tailler ?

Avant de passer à l’action, pensez à désinfecter à l’alcool à 90° vos outils de coupe afin de ne pas transmettre de maladies à vos sujets (et ceci à chaque sujet). Nettoyez dans un premier temps vos arbres et arbustes en retirant le bois mort, mais aussi les fruits séchés qui ne sont pas tombés au sol. Supprimez ensuite les branches orientées vers l’intérieur de l’arbre afin que celui-ci reçoive assez de lumière. Coupez à l’extrémité les branches poussant vers l’extérieur afin de bien répartir la sève. Important : coupez de façon nette, au-dessus du bourgeon. Côté vigne, taillez sous 2 ou 4 yeux selon sa vigueur. Pour les rosiers  buissons remontants, n’hésitez pas à tailler à 2 ou 3 yeux (bourgeons) orientés vers l’extérieur. Veillez à aérer le rosier en le débarrassant des branches mortes et de celles qui s’entrecroisent. Pour les autres variétés de fleurs, le but est le même : éclaircir et aérer afin de laisser passer l’air et la lumière.

Pensez à traiter vos tailles !

Pendant les mois froids, la cicatrisation se fait moins bien. Il est donc essentiel de traiter vos arbres et arbustes fruitiers après les avoir coupés. La bouillie bordelaise ou l’eau de chaux sont particulièrement efficaces pour lutter contre la moniliose, la maladie des arbres à noyaux. Pensez également à bouturer votre vigne, vos cassissiers, groseilliers et figuiers. Pour les rosiers et toutes vos autres plantes, n’hésitez pas à amender votre terre avec un engrais spécifique aux variétés taillées. Avec un tel traitement, vous consoliderez la santé de vos plantations et vous les préparerez à une floraison optimale les beaux jours venus ! Votre conseiller en magasin vous orientera vers les bons produits naturels adaptés à chaque sujet.

Les principaux semis de fleurs de février

Lire la suite

Que faire au potager en février ?

Lire la suite