Comment tailler un arbre fruitier ?

Comment tailler un arbre fruitier ?

Pour être productifs, les arbres fruitiers nécessitent quelques soins, dont la taille, qui s’effectue régulièrement chaque année, en hiver ou en fin d’été selon le type d’arbre. Favorisant la santé et la vigueur du fruitier, cette taille permet d’optimiser les récoltes et d’obtenir des fruits bien calibrés. Pour la pratiquer à bon escient, un peu de méthode est nécessaire : affûtez vos outils et suivez le guide…

Quand tailler les arbres fruitiers ?

La période de taille des arbres fruitiers est différente selon le type de taille (formation, entretien) et le type de fruits : à pépins ou à noyaux.

La taille de formation

Pratiquée dans les premières années après sa plantation, la taille de formation s’effectue pour tous les arbres fruitiers (à pépins ou à noyaux) en hiver, de novembre à mars.

 

La taille d’entretien des arbres à pépins

Les arbres à pépins (pommiers, poiriers, cognassiers) se taillent en période de repos végétatif, avant l’apparition des bourgeons floraux.

 

La taille d’entretien des arbres à noyaux

Contrairement aux arbres à pépins, les arbres à noyaux (cerisiers, pruniers, mirabelliers, pêchers, abricotiers…) se taillent en fin d’été, après la récolte des fruits.

Taille de formation des arbres fruitiers

Conduite pendant les 2 ou 3 premières années après la plantation d’un arbre fruitier, la taille de formation a pour but de bien former sa charpente. Pour cela, on limite le nombre de futures branches charpentières, afin que chacune se développe sans gêner ses voisines.

Taille d’entretien des arbres fruitiers

La taille d’entretien d’un arbre fruitier se pratique chaque année, tout au long de sa vie. Bien conduite, elle favorisera le développement harmonieux de l’arbre, aidera à préserver sa santé et optimisera les récoltes.

La taille d’un arbre fruitier se décline en trois opérations : nettoyer, éclaircir et rabattre.

Nettoyer

Commencez par supprimer les branches mortes ou abîmées, celles qui se croisent et les nouvelles branches qui poussent en dessous de la couronne.

S’il y en a, vous retirerez également les fruits momifiés ou pourris.

Éliminez enfin les gourmands, (pousses vigoureuses partant de la base du tronc) qui absorbent inutilement la sève.

 

Éclaircir

Pour favoriser la bonne santé de l’arbre et une bonne mise à fruits, il est nécessaire que l’air et le soleil pénètrent largement au cœur de la couronne. Pour cela, supprimez les branches qui poussent vers l’intérieur de l’arbre. Supprimez également les petits rameaux verticaux.

Rabattre

La dernière étape de la taille consiste à raccourcir les branches conservées, ce qui encouragera une meilleure production et une meilleure répartition de la sève. Cela évitera également que des fruits se forment à l’extrémité trop frêle des branches.

Pratiquez une coupe franche, légèrement en biais, juste après un bourgeon tourné vers l’extérieur, en raccourcissant les branches d’un tiers environ de leur hauteur. Toutefois, ajustez la longueur de la coupe selon les branches, afin que la couronne ait une forme harmonieuse favorable à une bonne fructification : en prenant régulièrement un peu de recul, vous jugerez mieux de la silhouette de l’arbre.

Quelques conseils de taille

La taille d’un arbre fruitier se fait, en fonction de la taille des rameaux et des branches, avec un sécateur à lames franches, un coupe-branche, voire une scie d’élagage pour les branches les plus grosses.

– Les arbres fruitiers sont sensibles aux maladies. Pour limiter leur propagation, désinfectez soigneusement vos outils de taille entre deux utilisations. Veillez également à ce que ces outils soient toujours bien affûtés, afin de réaliser des coupes franches, moins susceptibles de favoriser les maladies.

– Sur les grosses coupes, il est utile d’appliquer un mastic de cicatrisation, toujours dans le but d’éviter les maladies.

– En hiver, lors de la taille des arbres fruitiers à pépins, évitez de procéder les jours de gel. Attendez plutôt une journée douce et ensoleillée.

– Après la taille, éliminez enfin tous les déchets de taille restés au sol, en les broyant pour les réutiliser au jardin (compost ou paillage).

Dans le cas de branches ou de fruits malades, portez ces déchets à la déchetterie.

Notre sélection

Coupe branche

Jardiland

24,95 €

Coupe branche télescopique

Jardiland

29,95 €

Coupe-branches télescopique Starcut 410

Gardena

101,95 €

Comment planter les arbres et arbustes fruitiers ?

Lire la suite

Cerisier : plantation, entretien et taille

Lire la suite

Olivier : plantation, culture et entretien

Lire la suite