Quand et comment tailler les arbres fruitiers ?

Quand et comment tailler les arbres fruitiers ?

Pour être productifs, les arbres fruitiers nécessitent quelques soins, dont la taille, qui s’effectue régulièrement chaque année, en hiver ou en fin d’été selon le type d’arbre. Favorisant la santé et la vigueur du fruitier, cette taille permet d’optimiser les récoltes et d’obtenir des fruits bien calibrés. Pour la pratiquer à bon escient, un peu de méthode est nécessaire : affûtez vos outils de coupe et suivez le guide pour vos plantations de pleine terre ou en pot

Quand faut-il tailler les arbres fruitiers ?

La période de taille des arbres fruitiers est différente selon le type de taille (formation, entretien) et le type de fruits : à pépins ou à noyaux. Récapitulatif.

La taille de formation

 

Pratiquée dans les premières années après la plantation, la taille de formation s’effectue pour tous les jeunes arbres fruitiers (à pépins ou à noyaux) en hiver, de novembre à mars. En cette période de repos, la circulation de la sève est faible, ce qui favorisera une cicatrisation de bonne qualité.

 

Attention cependant à ne pas tailler vos arbres fruitiers quand il gèle.

 

On notera tout de même quelques exceptions comme l’olivier qui se taillera plutôt après les dernières gelées printanières, de mars à mai selon les régions. Ce sera également le cas pour la plupart des agrumes qui se tailleront toujours à cette période un peu plus tardive, après la fructification.

 

Des cas particuliers sur lesquels nous revenons dans nos articles dédiés à l’olivier et à la culture des agrumes.

La taille d’entretien

 

Elle se pratique tout au long de la vie de votre arbre, plus ou moins fréquemment selon la variété et le résultat attendu. Les arbres à pépins (pommiers, poiriers, cognassiers, etc.) se taillent en période de repos végétatif, avant l’apparition des bourgeons floraux. Quand tailler les arbres fruitiers à noyaux de type cerisiers, abricotiers, ou mirabelliers par exemple ? Ils se taillent en fin d’été, après la récolte des fruits.

La taille de fructification

 

Elle ne survient pas forcément tous les ans et seulement sur des arbres bien vigoureux.

 

Si elle peut avoir lieu en hiver, toujours hors période de gel, pour un grand nombre de fruitiers, on préfèrera la taille en vert – c’est-à-dire sur un arbre toujours pourvu de ses feuilles – pour certains fruitiers. On procédera ainsi, généralement entre juillet et septembre, pour les arbres à noyaux comme les pruniers mais également pour tailler les arbres fruitiers en espalier ou autres formes palissées comme la vigne en treille par exemple.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article dédié à la taille de la vigne.

 

Astuces Jardiland : pour ceux qui suivent le calendrier lunaire et qui se demandent quand tailler les arbres fruitiers avec la Lune, taillez en lune descendante, lorsque la sève se concentre dans les racines.

Comment réaliser ces diverses tailles ?

La taille s’adaptera, bien sûr, à la morphologie de vos arbres et aux exigences de chaque espèce mais il est intéressant de bien comprendre le but de la taille et les gestes essentiels pour y parvenir.

La taille de formation

 

Conduite pendant les 2 ou 3 premières années après la plantation d’un arbre fruitier, la taille de formation a pour but de bien former sa charpente.

Pour cela, on choisit les branches charpentières qui détermineront la silhouette future et on en limite le nombre pour permettre à celles-ci et aux branches latérales de se développer avec vigueur. Toutes les branches qui n’entrent pas dans la structure sont supprimées.

 

Dans le cas d’un verger piéton – les arbres fruitiers sont maintenus à hauteur d’homme – ou d’arbres fruitiers palissés – la taille de formation sera une étape primordiale puisque c’est à cet instant précis que se dessine la silhouette future.

 

Si vous avez acheté un fruitier déjà formé en cordon, en U ou en palmette, il s’agira de poursuivre le travail de formation entamé.

La taille de fructification

 

Elle a pour but essentiel d’améliorer la régularité de la fructification et influe surtout sur le calibre des fruits.

 

Il s’agit plus d’un éclaircissage que d’une taille.

 

Coupez le pédoncule avec un sécateur bien aiguisé, propre et désinfecté à l’alcool à 90°.

 

Ne conservez qu’un ou deux fruits par bouquet, vous obtiendrez ainsi des fruits plus gros, plus goûteux et sains.

 

Pour repères, l’idéal est de conserver 1 pomme par bouquet et une dizaine de pommes par mètre de branche, 1 ou 2 poires par bouquet et d’une dizaine à une quinzaine de poires par mètre de branche ; concernant les fruits à noyaux comptez de 8 pêches à 15 abricots environ par branche.

La taille d’entretien

 

Jusqu’à quand tailler les arbres fruitiers ?

La taille d’entretien d’un arbre fruitier se pratique tout au long de sa vie. Bien conduite, elle favorisera le développement harmonieux de l’arbre, aidera à préserver sa santé et optimisera les récoltes.

 

La taille d’un arbre fruitier se décline en 3 opérations : nettoyer, éclaircir et rabattre.

 

Nettoyer

Commencez par supprimer les branches mortes ou abîmées, celles qui se croisent et les nouvelles branches qui poussent en dessous de la couronne. S’il y en a, vous retirerez également les fruits momifiés ou pourris. Enfin, éliminez les gourmands

(pousses vigoureuses partant de la base du tronc) qui absorbent inutilement la sève

Éclaircir

Pour favoriser la bonne santé de l’arbre et une bonne mise à fruits, il est nécessaire que l’air et le soleil pénètrent largement au cœur de la couronne.

Pour cela, supprimez les branches qui poussent vers l’intérieur de l’arbre. Supprimez également les petits rameaux verticaux.

 

Rabattre

La dernière étape de la taille consiste à raccourcir les branches conservées, ce qui encouragera une meilleure production et une meilleure répartition de la sève. Cela évitera également que des fruits se forment à l’extrémité trop frêle des branches. Pratiquez une coupe franche, légèrement en biais, juste après un bourgeon tourné vers l’extérieur, en raccourcissant les branches d’un tiers environ de leur hauteur. Toutefois, ajustez la longueur de la coupe selon les branches, afin que la couronne ait une forme harmonieuse favorable à une bonne fructification : en prenant régulièrement un peu de recul, vous jugerez mieux de la silhouette de l’arbre.

Quelques conseils de taille

Une taille réussie c’est bien sûr le respect d’un calendrier et de techniques. C’est également quelques bons réflexes supplémentaires.

Choisissez des outils adéquats. La taille d’un arbre fruitier se fait, en fonction de la taille des rameaux et des branches, avec un sécateur à lames franches, un coupe-branche, voire une scie d’élagage pour les branches les plus grosses. Envie d’aller plus loin ? Découvrez comment choisir ses outils de taille.

 

Les arbres fruitiers sont sensibles aux maladies. Pour limiter leur propagation, désinfectez soigneusement vos outils de taille entre deux utilisations. Veillez également à ce que ces outils soient toujours bien affûtés, afin de réaliser des coupes franches, moins susceptibles de favoriser les maladies. Sur les grosses coupes, il est utile d’appliquer un mastic de cicatrisation, toujours dans le but d’éviter les maladies.

 

Après la taille, éliminez enfin tous les déchets de taille restés au sol, en les broyant pour les réutiliser au jardin (compost ou paillage). Découvrez comment choisir son broyeur de branches et comment utiliser un broyeur de végétaux. Dans le cas de branches ou de fruits malades, portez ces déchets à la déchetterie.

Notre sélection d’outils de coupe pour des arbres fruitiers bien taillés

Sécateur de jardin 19 cm - L.19 x l.5,5 x H.2 cm

Bahco

18,50 €

Fiskars - Coupe-branches PowerGear™ II L78 à lame franche Ø 50 mm

Fiskars

56,90 €

Coupe branche télescopique - L.65.5cm x l.23cm x H.4.1cm

Jardiland

29,95 €

Sécateur avec fonction crémaillère 20 cm

Spear & Jackson

27,90 €

Comment planter les arbres et arbustes fruitiers ?

Lire la suite

Comment entretenir les arbres fruitiers du verger en hiver ?

Lire la suite

Le traitement des arbres fruitiers en hiver en permaculture

Lire la suite