Nous utilisons des cookies afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts ainsi que pour réaliser des statistiques de visite. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez la politique d’utilisation des cookies. - En savoir plus et paramétrer les cookies - J'accepte

Un sol bien composé

Un sol bien composé

Un sol ou les plantes jaunissent ou poussent mal est souvent le signe de carences et manques dans la terre. Quelques conseils pour un sol équilibré. Avant de semer, testez votre terre en pratiquant une analyse. Des kits sont disponibles facilement et vous permettront, en prélevant quelques échantillons, de savoir si votre terre est argileuse, calcaire ou acide. N’hésitez pas à faire plusieurs prélèvements à des endroits différents car la qualité du sol peut varier en quelques mètres. Une fois la nature de votre sol connue, vous pourrez choisir l’engrais ou l’amendement approprié pour rectifier les carences et améliorer la structure du sol. Si votre terre est pauvre, pensez au fumier de cheval décomposé que vous disposerez sur le sol avant de l’incorporer à raison de 60 kg par 100 m².

Les solutions face aux types de sols les plus courants

– Si votre sol est argileux : apportez du sable fin et de la tourbe pour alléger le sol.
– Si votre sol est sableux : apportez de la terre, compost, fumure pour le densifier et l’enrichir.
– Si votre sol est calcaire : apportez du fumier et de la tourbe. Le calcaire ne disparaîtra pas, vous augmenterez les éléments nutritifs nécessaires à la pousse des graminées.
– Si votre sol est acide : apportez de la chaux pour neutraliser l’acidité.

Nourrir son sol et ses plantes

La santé de vos plantes dépend en grande partie de la richesse de votre sol et de leur capacité à en tirer profit. Une terre saine et qui respire favorisera le développement de petits organismes comme les vers de terre qui, combinés à du compost, garantiront une fertilité optimale de votre jardin ! Griffez simplement votre sol sur 5 à 10 cm de profondeur pour une bonne incorporation de votre compost. Un composteur vous permettra de transformer vos déchets du jardin et de la cuisine en engrais organique pour votre jardin.

Prévenir plutôt que guérir

Les indésirables du jardin peuvent être combattus facilement : le paillage au pied des plantes freine le développement des mauvaises herbes tout en préservant l’humidité et favorise la vie souterraine. Un arrachage précoce des mauvaises herbes évite leur développement. La pose de glue et de bandes collantes à la jonction du tronc et des branches évitent que des insectes n’y installent leurs colonies. Des voiles anti-insectes ou des hôtels à insectes auxiliaires protègeront vos cultures des infestations. Les larves de coccinelles sont utiles à la régulation des populations de ravageurs. Par ces gestes simples, redécouvrez le plaisir de jardiner sainement et au plus près de la nature. Vous verrez ainsi revenir des hôtes bienvenus comme les oiseaux, les abeilles et les papillons.

Comment améliorer la fertilité de votre sol ?

Lire la suite