Comment soigner son chien naturellement ?

Comment soigner son chien naturellement ?

Prendre soin de son chien est une attention quotidienne que tous les maîtres font volontiers. Malgré toutes les précautions prises, il peut arriver que de petits accidents ou des affections surviennent. Bien entendu, rien ne remplace l’avis d’un vétérinaire, même pour de petits problèmes qui semblent anodins. Mais saviez-vous qu’il existe des solutions naturelles et efficaces pour soigner les affections bénignes de votre chien ? De plus, réunir toutes les conditions pour prévenir certaines maladies permet d’éviter des complications. Découvrez comment soigner votre chien naturellement.

Prévenir les maladies chez le chien

L’alimentation

 

Avant de guérir les éventuelles maladies, il est bien sûr préférable de les éviter. Cela passe par une bonne hygiène de vie et une alimentation équilibrée et adaptée. Afin de prévenir les problèmes digestifs, l’alimentation joue un rôle majeur. Le chien n’est pas vraiment capable de doser sa nourriture. Si sa gamelle est constamment remplie, il aura tendance à manger plus qu’il n’en a besoin. Cela peut influer sur son poids et sur sa digestion.

 

Il est préférable de lui donner deux à trois repas par jour,  afin de faciliter la digestion d’un bol alimentaire pas trop volumineux. Un chiot de moins de 6 mois aura droit à 3 ou 4 rations quotidiennes.

De plus, le chien est un animal carnivore par nature et l’alimentation que vous lui donnez doit respecter ce régime alimentaire. Vous trouverez dans nos magasins de l’alimentation sèche (croquettes) ou de la nourriture humide adaptée à ses caractéristiques (âge, poids).

 

Si vous souhaitez lui donner de la nourriture faite maison, ne supprimez pas en totalité les croquettes (qui contiennent tous les éléments nutritifs dont il a besoin). Faites plutôt un mix en alternant les deux types de nourriture. Vous éviterez également les soucis de digestion en n’introduisant pas d’un seul coup un nouveau type d’aliments, mais en le faisant de manière progressive.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez nos guides Comment nourrir son chien et Quelle alimentation pour mon chien.

Le mode de vie

 

La prévention des maladies réside aussi dans un mode de vie sain, en respectant le rythme de votre animal. Les journées d’un chien domestique doivent alterner les phases de repos, les sorties (3 fois par jour minimum) pour faire ses besoins et son activité physique et les repas.

 

Son espace « repos » (corbeille, coussin, couvertures) doit être situé dans un endroit calme, où il ne sera pas perturbé par des bruits ou le passage des humains. Les promenades seront l’occasion pour lui de se dégourdir les jambes, en plus d’assouvir ses besoins naturels. Certaines races de chiens ont besoin de se dépenser plus que d’autres.

 

Découvrez notre article sur la promenade du chien pour en savoir plus.

Enfin, la bonne santé de votre chien résulte aussi d’une bonne hygiène et d’un entretien régulier. Brossez-le régulièrement, entre une fois par semaine et une fois par jour en fonction de son pelage. Utilisez pour cela une brosse ou un peigne adapté à sa race et à la longueur de ses poils. Un peigne antipuces permettra, outre l’entretien du pelage, d’éliminer les éventuelles puces qui s’y trouveraient.

 

L’hygiène

 

En fonction de la race de votre animal, demandez conseil à l’un de nos vendeurs ou à votre vétérinaire en ce qui concerne son toilettage et la fréquence à laquelle il doit être effectué. Il existe des shampoings adaptés pour les chiens qui peuvent posséder diverses propriétés : répulsif et antiparasitaires, pour poils longs, poils durs, peau sensible, anti-démangeaisons… Par ailleurs, il est utile de procéder régulièrement à l’hygiène des dents, des yeux et des oreilles. 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez nos articles Comment bien laver mon chien ? et Composer la trousse de secours de votre chien.

Soigner naturellement les problèmes digestifs

L’une des affections dont peut souffrir votre chien est la constipation. Le manque d’activité physique peut en être la cause. Veillez alors à respecter le nombre de sorties quotidiennes (trois par jour) ainsi que leur durée (30 minutes à 1 heure), tout en évitant les sorties dans l’heure qui suit le repas. Vous les adapterez suivant votre lieu d’habitation (appartement ou maison avec jardin), si votre animal a l’occasion de se dépenser un peu en dehors des promenades journalières.

 

Vérifiez également l’alimentation de votre chien. Si vous avez l’habitude de lui donner de la nourriture maison, vérifiez la dose et le type de céréales fournies (riz, pâtes, semoule, flocons de maïs). Préférez les céréales semi-complètes et veillez à ce qu’elles soient bien cuites pour une bonne digestion.

 

Conseil Jardiland : afin d’éviter une occlusion intestinale sérieuse, contactez votre vétérinaire si la constipation est toujours présente au bout de 48 heures.

Par ailleurs, les chiens peuvent avoir tendance à vomir de temps en temps. Si cela ne se produit pas souvent et si les vomissements passent rapidement, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. En revanche, s’il s’agit d’un chiot ou si vous constatez que l’animal n’a pas eu ses dernières vaccinations, contactez rapidement votre vétérinaire. 

 

La diarrhée peut également affecter votre compagnon à quatre pattes. Là encore, attendez 24 heures afin de voir si la diarrhée passe d’elle-même (sauf si c’est un chiot, contactez votre vétérinaire).

Durant ce laps de temps, laissez-lui de l’eau à disposition pour qu’il ne se déshydrate pas. Pour soigner naturellement votre chien, vous pouvez aussi lui préparer un bouillon de légumes, normalement il devrait l’apprécier ! Il est possible de le préparer avec de la viande blanche.

Au bout de 24 heures, recommencez à lui donner des aliments solides en petites portions, comme du poulet (en enlevant la peau) ainsi que du riz ou des pâtes (bien cuits). 

Complétez éventuellement par un peu de yaourt nature, qui contient des probiotiques pour la flore intestinale. Si vous constatez une amélioration, vous pouvez réintroduire progressivement sa nourriture habituelle. Sinon, prenez rendez-vous avec votre vétérinaire.

Soigner naturellement les problèmes cutanés

Il peut arriver que votre chien se brûle, en passant trop près d’un barbecue ou en faisant tomber une casserole par exemple… Dans ce cas, commencez par appliquer une compresse d’eau froide pendant 10 à 15 minutes. Si la brûlure est superficielle et ne suinte pas, vous pouvez utiliser du gel de calendula, à appliquer une à deux fois par jour. Le calendula (appelé également Souci officinal) est connu depuis longtemps pour soigner les problèmes de peau et aider à la cicatrisation. Il peut donc être utilisé aussi pour les petites coupures ou écorchures ainsi que les piqûres d’insectes.

 

Une alternative au calendula est la lavande, en huile essentielle (lavande aspic ou lavande vraie). Versez quelques gouttes sur une compresse ou mélangez-la avec un excipient.

Si votre chien est sujet aux pellicules, vous pouvez lui donner en complément alimentaire de l’huile de lin pressée à froid pour le soigner naturellement. Parmi les huiles végétales, c’est celle qui contient le plus d’omega-3. Comptez une dose de 1 ml pour 2 kg de poids du chien. Elle aidera à lutter contre la desquamation, à réduire les allergies et la chute des poils et à rendre le pelage brillant.

 

La levure de bière est un complément alimentaire intéressant pour votre chien car elle offre de nombreux bienfaits. Elle lui procurera notamment un apport en vitamines B, utiles pour contribuer à la beauté du pelage, à lutter contre la chute des poils. Elle a aussi un effet répulsif sur les puces. Si vous l’utilisez sous forme de flocons à saupoudrer sur la nourriture, comptez une cuillère à café quotidienne pour 10kg de poids.

Par ailleurs, d’autres produits naturels peuvent être bénéfiques pour soigner les maladies de peau de votre chien. La camomille sauvage, en huile essentielle, possède des propriétés anti-inflammatoires. Elle est efficace contre les irritations, les allergies et le brûlures. Quant à l’argile, elle peut être administrée sous forme de pâte d’argile dans des compresses ou cataplasmes. Elle est intéressante pour combattre les démangeaisons, l’eczéma, la teigne ou encore la gale.

 

Conseil Jardiland : veillez, avant toute utilisation d’huile essentielle, demander l’avis d’un spécialiste ou de votre vétérinaire. Ils vous indiqueront la dose à utiliser en fonction de la pathologie et des caractéristiques de votre chien (race, poids…).

 

Dans tous les cas les visites annuelles chez le vétérinaire sont indispensables au suivi de la santé de votre animal.

 

Afin de préserver la vie sauvage, l’animal dont vous venez de faire l’acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel.

Notre sélection

Dentifrice a croquer pour chien (20 comprimes)

Francodex

12,95 €

Kit de brossage des dents pour chien tube 70 gr

Francodex

14,50 €

Nettoyant pour les oreilles pour chien et chat flacon 125 ml

Francodex

10,95 €

Nettoyant pour les yeux pour chien et chat flacon 125ml

Francodex

10,95 €

Essentiel - 50 Lingettes sans parfum

Essentiel

7,95 €

Prozym - Solution Buvable RF2 - 250ml

Prozym

9,95 €

Bien éduquer son chien avec la nourriture

Lire la suite

L'adoption d'un chien & responsabilité

Lire la suite

Comment nourrir son chien : Le guide complet

Lire la suite