Semer et entretenir son gazon

Semer et entretenir son gazon

Pour avoir une belle pelouse, il est important de bien la semer et de savoir l’entretenir. Des étapes de mise en place et de suivi parfois compliquées à appréhender : suivez notre guide pour savoir comment semer et entretenir facilement votre gazon !

Semer le gazon

La préparation du terrain pour le gazon

Pour plus de facilité, travaillez le sol lorsque le temps est ensoleillé et sec. S’il a plu avant, attendez que le terrain soit assez sec afin que la terre ne soit pas collante.

– Commencez par nettoyer la surface du sol en enlevant les gros éléments tels que les cailloux et les éventuels adventices (mauvaises herbes) présentes.

– Ensuite, travaillez le sol manuellement ou mécaniquement afin de l’assouplir avant le semis du gazon; Si la surface à engazonner représente moins de 100 m2, il est possible de travailler manuellement le sol en utilisant une binette ou un croc ou une grelinette. Au-delà de cette surface, il est préférable d’utiliser un engin mécanisé (qu’il est possible de louer) comme une motobineuse.

– Il n’est pas nécessaire de faire un travail très fin de la terre ; une terre trop fine se compacterait plus facilement en cas de pluie intense.

– Terminez la préparation en mettant à niveau la surface à l’aide un râteau. Cette étape peut aussi permettre d’enlever les éventuels derniers cailloux et/ou adventices (mauvaises herbes) qui auraient été oubliés.

Le saviez-vous ? Une préparation manuelle du terrain pour le gazon est moins agressive pour la biodiversité du sol et la germination de votre mélange sera plus facile !

Le semis du gazon

Semer son gazon se fait à la volée ou à l’aide d’un épandeur. Afin d’avoir une homogénéité de pousse, réalisez le semis en croisant les passages.

Dans le cas contraire, mettez en place des repères pour être sûr de n’oublier aucune zone !

Conseil Jardiland : comptez environ 40 g de graines pour un mètre carré de surface.

L’enfouissement des graines

Afin que les graines germent correctement, il faut qu’elles soient bien en contact avec la terre. Enfoncez-les pour cela à environ 1 cm de profondeur à l’aide d’un rouleau à gazon.

Pendant les quelques jours suivant le semis du gazon, arrosez régulièrement la pelouse sans détremper le sol. Trop d’eau risquerait de noyer les graines et d’empêcher la germination.

Conseil Jardiland : après le semis, attendez que votre pelouse atteigne une dizaine de centimètres pour réaliser la première tonte. Cette dernière va stimuler le fonctionnement physiologique du gazon et assurera un bon enracinement.

Entretenir le gazon

La tonte

La tonte du gazon est une action que vous réaliserez, en moyenne 20 fois par an, principalement au printemps et en été lorsque les végétaux sont actifs.

Ce travail d’entretien permet au gazon de garder un bel aspect, car, en coupant l’herbe, les végétaux qui se sentent agressés vont produire plus de nutriments, ce qui leur donnera un éclat plus vif. De plus, la tonte permet d’éviter que les graminées qui composent votre pelouse ne se développent trop (ce qui peut donner un aspect négligé).

L’arrosage

C’est un aspect important pour conserver un beau gazon. Néanmoins, l’eau issue des pluies fournit généralement la quantité nécessaire pour le bon développement des graminées composant la pelouse. Soyez vigilant en cas de fortes chaleurs en mettant en place un arrosage d’appoint. Idéalement, arrosez la nuit pour éviter l’évaporation de l’eau due à la chaleur.

Il est également possible de mettre en place un système d’arrosage enterré : pensez-y alors avant le semis de gazon !

Astuce Jardiland : pour savoir quand il est nécessaire d’arroser votre gazon, placez un pluviomètre pour pouvoir suivre, en temps réel, les précipitations.

L’apport d’engrais

Afin d’optimiser la beauté de votre pelouse et de favoriser son système de défense contre les éventuels ravageurs ou maladies, apportez de l’engrais pour gazon une fois par an (de préférence à la fin de l’hiver ou au début du printemps, avant la reprise de la croissance) :

– Scarifiez votre gazon en utilisant un scarificateur pour fragiliser la couche de feutrage (formée avec la croissance et le développement des racines des graminées qui finissent par s’emmêler)

– Répartissez, de façon homogène, votre engrais spécial gazon sur l’ensemble de la zone.

– Arrosez légèrement pour permettre la bonne pénétration de l’engrais.

Astuce Jardiland : l’engrais peut être remplacé par du terreau qui contient de nombreux éléments nutritifs : on parle alors de « terreautage ». En laissant les déchets de tonte se dégrader sur la zone tondue, il y aura également, et naturellement, un enrichissement du sol, on parle alors d’«herbicyclage ». 

Notre sélection

Scarificateur électrique EVC 1000 moteur Powerplus

Gardena

219,50 €

Gazon agrément label rouge

35,95 €

Tondeuse M46-110R CLASSIC

McCulloch

249,00 €