Nous utilisons des cookies afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts ainsi que pour réaliser des statistiques de visite. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez la politique d’utilisation des cookies. - En savoir plus et paramétrer les cookies - J'accepte

Tout savoir sur les plantes mellifères

Tout savoir sur les plantes mellifères

Pour attirer chez vous les abeilles, pour assurer la pollinisation des arbres fruitiers, mais aussi pour favoriser de manière plus globale la biodiversité, cultivez des plantes mellifères ! Dans cet article, on vous dit tout sur ces plantes si précieuses, à la fois à l’échelle de votre jardin et à l’échelle de la planète. Ensuite, à vous de choisir : plantes aromatiques, fleurs, légumes, arbres mellifères… c’est selon vos préférences !

Plante mellifère : définition

Une plante mellifère est une plante produisant abondamment du nectar et du pollen. Le nectar est un liquide sucré présent au cœur de la fleur, le pollen est une substance poudreuse produite par les organes mâles de la plante.

Avec le nectar, les abeilles produisent le miel, melis en latin, d’où l’étymologie du mot mellifère. Les abeilles ne sont cependant pas les seules à se régaler de nectar ; les papillons, les syrphes, les bourdons et bien d’autres insectes en font également leur délice. Pour atteindre le nectar, ces insectes se frayent un chemin jusqu’au cœur de la fleur et se couvrent de pollen. Ils iront ensuite butiner un peu plus loin et déposer ce pollen sur les organes femelles d’une autre fleur, favorisant ainsi sa fécondation.

Une plante mellifère peut être riche : surtout en nectar, surtout en pollen ou à la fois en nectar et en pollen. Par exemple, le basilic est intéressant pour son nectar, les dahlias pour leur pollen, tandis que les pissenlits sont aussi riches en nectar qu’en pollen.

Pourquoi cultiver des plantes mellifères ?

Si vous cultivez des légumes ou des arbres fruitiers, la présence de plantes mellifères en favorisera la pollinisation, avec à la clé des récoltes abondantes. Si vous voulez contribuer à votre échelle à la préservation de notre planète, cultiver des plantes mellifères est l’un des gestes les plus significatifs que vous pouvez accomplir.

En raison de l’urbanisation et des monocultures, la diversité et la quantité de plantes mellifères ne cessent de se réduire. Parallèlement, l’usage des pesticides a pour effet de rendre le nectar et le pollen toxiques. C’est ainsi que les abeilles, mais aussi tous les autres insectes pollinisateurs, se raréfient. À leur tour, les plantes qui dépendent de ces insectes pour leur pollinisation sont menacées de déclin…

Cultiver des plantes mellifères, ce n’est donc pas seulement protéger les abeilles, mais rétablir un cercle vertueux et protéger la biodiversité dans son ensemble. Les jardins, voire les balcons des particuliers, ont un rôle précieux à jouer en la matière : heureusement, la liste des plantes mellifères est vaste, comprenant aussi bien des plantes aromatiques que des fleurs colorées, des arbres et certains légumes.

Quelles sont les plantes mellifères ?

Si vous souhaitez avoir un jardin riche en plantes mellifères, la meilleure chose à faire serait de laisser un carré en friche, où pissenlits, trèfle, orties, centaurées, coquelicots, chardons et autres plantes sauvages seraient libres de s’inviter. En effet, les plantes sauvages sont dans l’ensemble plus mellifères que les plantes cultivées, ce qui ne vous empêche pas de piocher aussi dans la très large liste des plantes intéressantes au jardin et productrices de nectar et de pollen. Dans chaque catégorie de végétaux, nous avons sélectionné pour vous les espèces mellifères les plus représentatives, les plus susceptibles d’attirer chez vous les insectes pollinisateurs.

Les plantes aromatiques mellifères

On confond parfois plantes aromatiques et plantes mellifères. En réalité, de nombreuses aromatiques sont mellifères, mais pas toutes : par exemple l’estragon et le cerfeuil ne le sont pas.

Si vous voulez attirer les insectes pollinisateurs, cultivez plutôt des aromatiques méditerranéennes (thym, romarin, origan, sarriette), mais aussi de la menthe, du basilic, de la mélisse, de la coriandre, de la sauge et du fenouil.

Menthe verte

À partir de 4,95 €

Thym de Provence

4,00 €

Les plantes fleuries mellifères

Pour le plus grand bonheur du jardinier, les plantes fleuries mellifères ne manquent pas. Parmi les annuelles et bisannuelles, on compte principalement les cosmos, les soucis, les tournesols, les giroflées ravenelles, les digitales et les roses trémières.

Si vous préférez les vivaces, misez sur les fleurs préférées des abeilles : par exemple les asters, les lavandes, les bruyères, les hellébores, les campanules, les lupins, les coréopsis, le gypsophile paniculé ou encore les valérianes.

Cosmos bipenné, cosmos annuel

À partir de 1,30 €

Les plantes potagères mellifères

On ne le sait pas toujours, mais certaines plantes du potager sont également butinées par les insectes pollinisateurs. Il s’agit en particulier des artichauts, des carottes, des courges et des courgettes, des panais et des melons, sans compter tous les arbustes à petits fruits rouges (framboisiers, groseilliers, cassissiers).

Les arbres et arbustes mellifères

De nombreux arbustes mellifères sont intéressants pour le jardinier. Pensez par exemple au buis, au troène, au buisson ardent, au cotonéaster, à l’eleagnus, au laurier-cerise, au mahonia, au sureau noir. Parmi les arbustes fleuris, optez en particulier pour l’aubépine, le lilas, le seringat ou les viornes.

Assimilables à des arbustes, certaines grimpantes sont mellifères également : lierre, vigne-vierge, chèvrefeuille et glycine.

Quant aux arbres mellifères, ce sont la plupart des arbres fruitiers ainsi qu’un certain nombre d’arbres d’ornement : amélanchier, arbre de Judée, catalpa, eucalyptus, mimosa, paulownia, sophora du Japon, tamaris et de nombreux érables. Si vous voyez plus grand, vous pouvez encore opter pour des peupliers, un saule, un châtaignier ou un tilleul.

Désormais, quand vous choisirez une plante pour votre jardin ou votre balcon, ayez une pensée pour les abeilles et les insectes pollinisateurs ! Si vous voulez faire encore mieux, tentez de cultiver d’une part des plantes à floraison précoce, d’autre part des plantes à floraison tardive. Les deux sont particulièrement précieuses pour les insectes qui n’ont pas grand-chose à butiner à ces périodes de l’année.

Notre sélection

Aster de la Nouvelle-Belgique 'Néron'

À partir de 2,95 €

Framboisier

À partir de 5,50 €

Lavande

À partir de 6,95 €

La plante du mois : Bonsaï d’extérieur

Lire la suite

Comment préparer son potager au printemps ?

Lire la suite

Tout savoir sur la taille des arbres et arbustes

Lire la suite